mardi 1 août 2017

Mon avenir dans ton regard - Angélique Daniel



Mon avenir dans ton regard d'Angélique Daniel

Résumé :


Un bad boy bien différent des autres dont l'histoire est aussi une leçon de vie et d'espoir.


La vie de Jared n'a jamais été facile et sa situation ne s'améliore pas lorsqu'il se retrouve en prison suite à un cambriolage. Derrière les barreaux, il sympathise avec Earl son codétenu, qui a l'approche de sa libération, lui demande un service : surveiller sa fille Adalynn qui semble avoir des ennuis. En contrepartie, Jared se voit offrir la possibilité de se sortir de la rue et de peut-être laisser son passé derrière lui. Mais comment se reconstruire quand le passé vous hante en permanence ? Et si Adalynn possédait la clef de son avenir ? 


Extrait :

Chapitre 2 : Jared :
" - Si seulement je n'étais pas enfermé ici, maugréa-t-il en faisant les cents pas dans notre cellule. Je suis sûr qu'elle a des problèmes dont elle ne veut pas me parler.
  Je reste silencieux un long moment, jusqu'à ce qu'il pose ses yeux vert foncé sur moi. Je peux presque voir un idée germée dans son esprit.
- Quoi ?
- Tu vas bientôt sortir, Jared ?
  C'est purement une question rhétorique puisqu'il connaît ma date de sortie aussi bien que moi.
- Ouais, dans trois jours.
  Il pose ses avant-bras sur mon matelas et plante son regard dans le mien.
- Tu sais où tu vas vivre en sortant ?
  Je sens que je vais me retrouver coincé d'ici peu, seulement je n'ai pas d'autre choix que de lui dire la vérité. Un soir où j'allais vraiment mal, je me suis confié à lui. Depuis il sait tout de ma vie et par conséquence connaît déjà la réponse à cette question.
- Pas vraiment. Stan n'a plus son garage, du coup je passerais sûrement quelques jours chez Eddy.
 Il secoue la tête en se pinçant le lèvres.
- Tu ne peux pas retourner là-bas, ce n'est pas un bon environnement pour toi.
  Je baisse la tête. il y a certaines choses que je n'aurais certainement pas dû lui raconter. je sais qu'aller squatter chez mon pote et sa mère n'est pas une merveilleuse idée, mais ce n'est pas comme si j'avais d'autre solutions. Au pire, je peux dormir dans ma voiture, ça ne sera pas la première fois.
- Tu ne voudrais pas aller vivre chez moi ?
 Je relève si brusquement le visage que je sens mes vertèbres cervicales craquer.
- moi ? Chez toi ? Avec ta femme et ta fille ?
- Avec Adalynn, oui. Mon ex-femme, Janet s'est remariée et depuis elle est toujours partie aux quatre coins du monde. Ma fille vit seule, j'ai fait mettre la maison à son nom. Tu pourrais y rester le temps de te retourner, de trouver un boulot.
- Je ne sais pas.
  Je n'ai pas franchement envie d'habiter seul avec sa fille. Mais vivre avec Marietta me tente encore moins.
- Je te le demande comme un service, Jared. En vivant avec Ady, tu pourras garder un œil sur elle, apprendre ce qui cloche et peut-être l'aider.
  Exactement comme Earl l'a fait avec moi quand j'ai débarqué ici.
..."



Chapitre 7 : Adalynn :
" Je plante mon regard dans ses yeux verts dont j'ai hérité et me décide à vider mon sac :
- Jared est... Purée, par quoi commencer... Je l'aime bien, il est sympa... la plupart du temps, quand il ne fait pas la gueule, mais comme il boude pratiquement à longueur de journée ces derniers jours, c'est difficile à dire. Est-ce qu'il sait parler sans grogner ?
  Mon père se pince les lèvres pour se retenir de sourire.
- Non mais sans blague ! Parce que le peu de mots qu'il dit est pratiquement toujours suivi d'un grognement ! Parfois je me demande si ce n'est pas un ours qui a emménagé. Le moment où on discute le plus, c'est au moment de manger lorsqu'on doit se mettre d'accord sur le programme télé, autant te dire que cela se limite au strict minimum. Et le pire : il m'a surnommé Adada !
  À la fin, je suis à bout de souffle mais je me sens mieux d'avoir pu m'exprimer. je regarde le visage incrédule de mon père, m'attendant à ce qu'il me réconforte ou compatisse mais je n'avais pas du tout envisagé qu'il éclate d'un grand rire qui fait se retourner tout le monde vers nous.
..."


Avis de Lili :


          Comme promis Angélique Daniel nous offre une magnifique romance entre deux êtres exceptionnels. Les thèmes sont abordés avec simplicité, réalité et intensité, une superbe combinaison. Suspense, sentiments, rebondissements, etc le lecteur ne peut lâcher ce roman avant la dernière ligne.

          À 24 ans, Jared ne se voit aucun avenir, et se fait prendre lors d'un cambriolage pour ensuite écoper de quelques mois de prison. Il fait la rencontre de Earl, son nouveau colocataire. Trois jours avant sa sortie, Jared ne sent pas serein de retrouver la rude vie de l'extérieur, mais Earl lui fait une sacré offre, nourri, logé et blanchi contre du baby-sitting.
À 19 ans, Adalynn est triste, inquiète et renfermée, ce qui bouleverse son père, Earl. Il lui demande un service qu'elle s'empresse d'accepter pour soulager un peu sa culpabilité. Depuis quatre ans, elle vit seule, alors accueillir Jared dans son quotidien devient une bénédiction.

         Jared Miller est un jeune homme sans famille, quelques copains et des copines d'un soir, et encore juste quelques minutes. Il pense qu'il est incapable d'aimer ou d'être aimé, qu'il es une erreur, un homme peu digne. La seule chose qui lui laisse de l'espoir est sa musique, et maintenant Ady. Elle va lui faire voir l'homme qu'il peut être vraiment, s(il suit le chemin et surtout les bons choix.
Adalynn Mc Douglas est une jeune femme timide et sérieuse, elle a la tête sur les épaules. Elle est étudiante en droit, surtout pour rendre fière son père. Elle est très mûre pour son âge, et a parfaitement compris pourquoi Earl est en prison et le but de son sacrifice.
Les personnages secondaires sont tout aussi intéressants, Eddy le meilleur ami de Jared, métisse ingénieur du son et homme à femme, et Heather la meilleure amie d'Adalynn. 

          La narration est du point de vue de Jared et Adalynn, l'alternance est marquée par leur prénom au début de chaque chapitre. La plume de l'auteure est un pur plaisir à la lecture, simple, fluide et très facile à lire. Le rythme est constant, et la fluidité des rebondissements et des révélations est un bonheur, tout cela entraîne une lecture plaisante, voire même addictive. 
Nos deux âmes ont eu une vie difficile mais très différente, Jared tout en particulier. Malgré leur regard opposé sur le genre humain, l'un va apprendre à l'autre à grandir et surtout à aimer, et ainsi de suite pour l'autre. Ces deux âmes se complètent à merveille, nous les suivons, et vivons à côté d'eux tout le long du roman. Les sentiments sont si intenses et réels, que le lecteur les subit véritablement. Vous allez sourire, pleurer, être en colère, enfin bref vivre avec les personnages leur aventure.
Les thèmes choisis comme la solitude, le harcèlement, la compréhension de l'autre, les non-dits, la confiance en l'autre... sont très difficiles à faire rentrer dans une histoire sans en abuser. L'auteure, Angélique Daniel et sa plume nous laissent en plein surplus d'émotions grâce à sa merveilleuse façon de traiter tout cela. Et bravo pour la belle morale !

          En conclusion, ce fût encore un coup de cœur pour ce roman d'Angélique Daniel. Ces personnages sont d'une telle profondeur que vous allez les adorer. Leur histoire est tellement belle, triste et réelle que vous allez succomber, et la plume..., oui j'ai adoré du début à la fin, et j'en redemande encore, et encore...

Un grand MERCI pour ce cadeau et de m'avoir fait confiance en m'offrant l'opportunité de lire cette magnifique histoire.

Un petit clin d'œil ou petite question : l'idée de « C'est vrai. Dorénavant, je ne paniquerai plus» ne viendrait-elle pas d'un film culte de ma génération avec un certain Tom C**** ? Brillant !!! sinon pas grave, cela n'a fait sourire !



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...