Les Films attendus

Attention tous tomes suivants le premier peuvent contenir des SPOILER !!!

mardi 17 juillet 2018

Dark Love tome 1 Hard - Nashoda Rose


Dark Love tome 1 Hard de Nashoda Rose

Résumé :

Après avoir échappé de justesse à une agression, Emily refuse de se sentir aussi vulnérable. Décidée à apprendre à se défendre, elle fait appel à Logan, un champion d’arts martiaux sexy,  pour lui donner des cours d’auto-défense.

Auprès de ce guerrier impitoyable, elle apprend à se battre et... à aimer. Car sous ses airs inflexibles, derrière l’homme autoritaire, Logan est capable d’une grande douceur. Entre Emily et lui, la passion est dévorante. Jusqu’au jour où la jeune femme est kidnappée.

Affamée, humiliée, battue, elle doit lutter férocement pour sa survie. Quand elle entend la voix de Logan, elle pense être sauvée. Mais son cauchemar ne fait que commencer, car son ravisseur c’est lui, cet homme qu’elle croyait aimer...

Il est comme une avalanche. Il frappe fort, vite et sans pitié.

Format : Format epub (  619 KB - 364 pages)
Éditeur : City (28 mars 2018)
Collection : Eden


Extrait :

Prologue :
«…
Sculpt…
Je ne trouvai pas les mots. Il avait raison. Ma mère était toxique, raison pour laquelle je n’allais jamais la voir.
— On se découvre, Emy, dit-il en passant une mèche de cheveux derrière mon oreille. Je veux que tu me suives en tournée.
— J’ai besoin de temps, Sculpt. Je ne peux pas chambouler ma vie juste sur un coup de tête. La fac commence bientôt, et puis Matt et Kat…
Ma voix se perdit. Le silence s’installa.
— Si ton rêve, dans la vie, c’est de dresser des chevaux, pourquoi est-ce que tu perds ton temps à faire des études de comptabilité ?
Nous avions déjà eu cette discussion.
— Parce que je me préoccupe de mon avenir. Je dois apprendre un métier pour pouvoir gagner ma vie, Sculpt.
Il soupira.
— Emy, je pars la semaine prochaine.
J’eus un haut-le-corps.
— Mais je croyais que… balbutiai-je.
— Il y a du changement. On part plus tôt que prévu.
Je ne pouvais pas le suivre. Il fallait qu’il réalise son rêve. Quant à moi, je ne pouvais compter sur personne d’autre que sur moi-même, car ce n’était sûrement pas ma mère qui allait m’aider à réaliser le mien.
— C’est impossible.
— Emily. Tu crois que tu ne peux pas.
— Mais Sculpt…
— Il n’y a pas de « mais ».

— Mais… »

WithYouweb
Chapitre 1 :
Deux jours plus tard
Jour 1
«…— Donne-lui à boire.
À ces mots, ma tête se releva. Je tentai de me retourner en me balançant, mais l’homme m’empoigna par les cheveux et, me tirant la tête en arrière, commença à me verser de l’eau tiède dans la gorge. Ç’aurait pu être l’eau la plus croupie du monde, ça m’était égal tant j’avais soif. Rien qu’à la sensation du liquide qui coulait dans ma gorge, j’eus l’impression de revivre. L’eau débordait au coin de mes lèvres, et je faillis m’étrangler une ou deux fois tandis qu’il versait sans s’arrêter. J’avalais aussi vite que je le pouvais, de crainte qu’il ne s’arrête. C’est alors qu’une porte grinça sur ses gonds, puis se referma dans un claquement. Alfonzo me relâcha la tête d’un geste si brusque que je me mis à me balancer au bout de mes chaînes sans pouvoir m’arrêter.
Et soudain :
— Est-ce que tu es déjà en train de foutre en l’air notre arrangement, Raul ? Elle est à moi. Ce n’est pas négociable. Il me semblait avoir été clair.
C’était la voix de Logan. Chaude et rassurante. J’eus l’impression qu’elle m’enveloppait comme une couverture. J’éclatai en sanglots et me mis à gigoter jusqu’à ne plus sentir mes bras ni mes épaules. Logan m’avait retrouvée. Il allait me sauver. Il allait mettre fin à ce calvaire.
— Elle sera à toi quand je le déciderai. Et cesse de me prendre de haut, sans quoi il n’y aura pas de deal. Compris ?
Silence. On n’entendait que le mugissement du vent qui s’engouffrait dans les interstices des fenêtres mal scellées.
— Notre deal tient toujours.
Logan ? Mais de quoi parlaient-ils ? Quel était donc ce deal ? Était-il venu pour me sortir de là ? J’essayai de me retourner pour pouvoir le regarder, mais mon pied ne touchait pas assez terre pour que je puisse pivoter.
Un rire fusa. Froid. Brutal. Sinistre
»


Résultat de recherche d'images pour "photo noir/blanc femme chevaux"
Source : depositphotos

Avis de Lili :

Attention certaines scènes du début, sont très difficiles pour un public sensible. La romance prend son rythme pour dépasser le côté sombre ensuite.

Après avoir connu l’amour pour la première fois, Emily se fait kidnapper. Elle découvre que Logan, son premier amour, fait parti de ses tortionnaires. Après avoir été déplacée et droguée pendant trois jours, elle se retrouve dans une immense propriété, c'est le début de son cauchemar.

Emily, vingt ans est étudiante et veut élever des chevaux. Elle a perdu son père à l’âge de dix ans d'un cancer, sa mère étant alcoolique elle a grandi au côté de Kat et de son frère Matt. Après avoir été agressée, elle a appris à se défendre au côté de Sculpt tout en tombant amoureuse de lui en deux mois. C’est une battante, une femme courageuse malgré son côté soumis.
Logan, «Sculpt», est lutteur en tant que free-fight et chanteur dans un groupe. Deux côtés, doux, amoureux et tendre, et de l’autre froid, insensible et impitoyable. Il est déterminé, voire obstiné, et n’accepte pas la défaite. 

La narration est à la première personne du point de vue dEmily. Puis vers la fin l’auteur nous offre quelque passage avec un point de vue différent, à la troisième personne celui de Logan.
La plume est attrayante, fluide et facile à lire. Le roman se révèle en deux parties. La première est très sombre, âmes sensibles s’accrocher, car la suite est plus douce, c’est le rôle de la seconde chance de prendre place, se reconstruire. Le rythme est sans temps mort, c’est assez intense.
Les émotions sont puissantes et fortes. Entre la haine, la colère, la souffrance, l’angoisse, le lecteur est transporté dans un monde noir et rempli de terreur. Puis l’indifférence, la tendresse et la douceur reprennent peu à peu leur place. Les émotions sont diversifiées et profondes dans l’ensemble du roman. Les scènes érotiques sont très explicites et torrides. Le désir est brut et passionnel, porté par la colère et l‘envie.
L’intrigue est prenante, nous avançons dans l’inconnu sombre et brut. Entre les mensonges et les secrets nous sommes palotés dans tous les sens. Emily doit survivre avant de pouvoir se rebeller ou de résister. Être brisée ou avoir le cœur brisée, les deux états sont difficiles à surmonter pour laisser place à une seconde chance. Les rebondissements et les révélations s’enchaînent à un rythme assez soutenu.
Le thème sur la vente des femmes, l’esclavage sexuelle, est dure à faire vivre sur le papier. La plume de l’auteure est franche et directe, elle nous fait entrer dans l’enfer de ces personnages, l’humiliation, la culpabilité, la peur, rien n’est épargné. Le roman parle aussi de reconstruction, pour cela c’est la thérapie auprès d’animaux comme les chevaux, qui est utilisée.
Les personnages secondaires sont très nombreux qu’ils soient «gentils» ou «méchants», Kat et Matt, Deck, Georgie, Brett, Ream, Raven, Kit, Crisis, Raul, Jacob, Dave et Alfonzo,...


Un début très sombre, une dark romance intense dès les premières pages et qui s’assagit au fil du temps. La plume est prenante, l’intrigue captivante et les rebondissements aux rendez-vous. Un ensemble surprenant, un excellent moment de lecture, ce fût passionnant.

Encore un grand merci à Marilyne et  à la maison d'édition City, Collection-Eden pour ce service presse.
 

lundi 16 juillet 2018

Saga Creativ’Things tome 4 Pas toujours d'amour et d'eau fraîche - Rachel Berthelot

Pas toujours d'amour et d'eau fraîche: Creativ'things, T4 par [Berthelot, Rachel]

Saga Creativ’Things tome 4 Pas toujours d'amour et d'eau fraîche de Rachel Berthelot


Résumé :

Ophélie Leprince est une jeune femme pleine de projets. Elle mène sa barque aux côtés d’Elsa, avec qui elle partage sa vie et ses envies en naviguant dans un océan de bonheur. Graphiste chez Creativ’Things depuis cinq ans, elle se sent comme un poisson dans l’eau au sein de cette entreprise.
Malheureusement, les plus redoutables prédateurs peuvent aussi évoluer dans les mers les moins agitées.
Reste à savoir si Ophélie parviendra à remonter à la surface ou se laissera entraîner dans la noirceur des profondeurs...

Format : Format Epub ( 3402 KB - 174 pages )
Éditeur : Éditions Sharon Kena (15 mai 2018)
Collection :  Chick-Lit


Extrait :

Chapitre 1 :
«…

T’es pas sérieuse, Elsa ? Comment tu peux douter... Tu sais que j’t’aime !
— Oui. Et je sais aussi qu’on traverse une période difficile, même si tu ne veux pas en parler.
  Je me raidis et me ferme immédiatement. Mon cœur cogne dans ma poitrine et je peine à conserver mon self-control.
— Ma puce...
Je secoue la tête.
— Ça va, c’est de ma faute, ok.
— Dis pas ça...
  Je ferme les paupières alors qu’elle se débarrasse de son verre et s’approche pour me faire face, assise sur la table basse. Ses mains se posent sur la peau nue de mes jambes et me massent doucement.
— J’ai seulement peur que le contexte n’aide pas, murmure-t-elle. Je ne veux pas qu’on se mette la pression...
— Mais tu voudrais qu’on gère la cérémonie en même temps.
  Je soutiens son regard mais elle l’abaisse aussitôt. C’est pas vrai... Pourquoi c’est tellement compliqué, une fille ?
— Je refuse que notre... projet devienne ton fardeau, déclare-t-elle finalement. On va traverser ça ensemble, d’accord ? Je ne me réfugie plus dans le travail, ni toi dans ton mutisme...»


Chapitre 3 :
«… — Enfin seuls...
  Des sueurs froides descendent le long de ma nuque. Il prend place à ma droite, accoudé au-dessus du vide, tandis que je me redresse.
— C’est une sacrée, la petite nouvelle...
— Laissez-la tranquille.
— Sinon, quoi ? ricane-t-il.
  Reposant son attention sur moi, il se tourne à demi pour mieux me détailler.
— Tu as changé. En bien ou en mal, je n’sais pas encore, mais j’ai hâte de le découvrir par moi-même.
  Son sourire ne dissimule rien du plaisir qu’il éprouve. Pour quelle raison, exactement ? Son retour, le fait d’avoir à nouveau accès à ses jouets ?
— On va devoir faire équipe, Ophélie. PerriScoop est un dossier compliqué, qui nous demandera beaucoup de travail.
  Sylvain se rapproche de moi et je me fige, tétanisée alors qu’il remet une mèche de cheveux derrière mon oreille. Mes jambes refusent de m’obéir, je le regarde donc simplement en dissimulant autant que possible mon anxiété quand il ajoute tout bas :
— Et je me fais une joie de passer tout ce temps avec toi...
  Il s’écarte et me quitte aussi vite qu’il est venu ; je reprends mon souffle, le cœur battant trop fort. C’est un cauchemar... Mes nausées reviennent.
  Ah, parce que tu pensais vraiment que c’était les hormones ?
  J’en... Peut-être.

...»

Avis de Lili :

SPOILER !!!

De retour avec les employés d’une entreprise de télécommunication, Creativ’Things où règne une bonne ambiance. Ce tome est très différent des autres, le thème est plus difficile, mais la plume de l’auteur allège l’histoire.

Ophélie fait un duo parfait avec Elsa Janin dans sa vie comme au bureau. Seulement en ce moment, il y a des hauts et des bas, l’une se réfugie dans le boulot et l’autre dans le silence.

La narration est à la première personne du point de vue d’Ophélie Leprince, vingt-huit ans, graphiste. Elle est bisexuelle, et fiancée à Elsa.
La plume est légère et fluide, cela se lit très facilement malgré le contexte assez sombre. La petite voix de la conscience est toujours présente et drôle, elle se démarque grâce à la police en italique.
Les émotions sont vives et puissantes, colère, peur, déception,… tout y passe en intensité et en réalisme.
L’intrigue est très bien menée, du début à la fin le lecteur a peur, angoisse et est même frustré. Entre la paranoïa, les malentendus, les non-dits, la trahison dans tous ses sens, l’histoire est bouleversante et émouvante.
Le thème principale est sombre et difficile à énoncer, et pourtant l’auteur reste dans son style avec ce sujet difficile du harcèlement sexuel. La peur empêchant de demander de l’aide, l’affaiblissement psychologique et parfois plus, poussent la victime dans la solitude et la culpabilité. Le travail est parfait, et menée avec brio.
Les personnages secondaires sont toujours les mêmes, Frédéric-Éric Bergmann, Mme Chemin Cassandra, Antoine Tellier et Amélie, Florian, Andréa et Alexis, Julien, Daphnée...


Un tome différent sur le côté comédie, la romance est en retrait pour laisser place à un thème difficile, le harcèlement. La plume de l’auteur est magnifique, elle nous offre une belle lecture malgré certains passages émotionnellement durs. Encore un opus plaisant à la lecture.

Encore un grand merci à Aurélie et  à la maison d'Édition Sharon Kéna pour ce service presse.


samedi 14 juillet 2018

Demande-moi de t’aimer – Natacha P.

Demande-moi... de t'aimer par [Natacha, P.]

Demande-moi de t’aimer de Natacha P.

Résumé :

Me lever, courir, aller en cours, bosser, m'occuper de ma petite sœur Mia ... C'est ma vie sept jours sur sept, depuis deux ans. Je suis Callie, réservée et fidèle en amitié ! Sur ma route qui semble toute tracée, je croise Lyam. Ses journées à lui se résument à bosser, sortir avec ses potes et s'envoyer en l'air. Avec son corps d'Apollon, il a juste à sourire pour faire tomber les petites culottes... Sa vie, il la mène comme bon lui semble. Dans un sens, je l'envie... Mais je vais vite me rendre compte que sous ses avant-bras musclés et ses yeux charmeurs se cache bien plus... bien plus de drames, de peines et de colère. Malgré les embûches qui se mettront sur ma route, j'irai jusqu'au bout de la promesse que je me suis faite ! Pour Mia, pour lui, mais surtout pour moi.

Format : Format Epub (420 KB - 335 pages)
Éditeur : Librinova (27 mars 2018)

Extrait :

Chapitre 2 :
Lyan
« … — Lyam  ? Ça va  ? Je sais que t’as pas l’habitude de boire, vas-y mollo, me dit mon frère avec un regard inquiet. Je te rappelle que je n’ai pas mon permis pour ramener la voiture.
  Kevin s’aperçoit de ce qui me perturbe tant.
— Max, je ne crois pas que ce soit la bière qui le mette dans cet état, dit-il en faisant un signe de tête en direction de l’ange qui accapare mon esprit.
  J’ai du mal à détacher mon regard, envoûté par les yeux de cette fille.
— C’est vrai qu’elle est canon  ! ajoute Max tout sourire.
— Pas mal du tout, en effet, surenchérit Kevin en levant la tête pour mieux voir.
  Cette nana m’est complètement inconnue, mais voir mon frère et mon pote s’extasier en la matant me dérange. Je leur lance un regard noir et leur montre mon majeur.
— OK, mec. Chasse gardée, c’est ça  ? me demande Kev.
  Je préfère les ignorer. Après avoir scanné le bar de son regard envoûtant, elle se retourne et ses épaules se raidissent. Je suis des yeux l’objet de son mal-être. Un groupe de mecs vient d’entrer, ils sont quatre et très bruyants. Le temps de me retourner, je la vois courir jusqu’aux toilettes. Qui sont ces mecs  ? Pourquoi les fuit-elle  ? Et pourquoi je me pose autant de questions à son sujet  ? À peine quelques minutes plus tard, alors que je suis toujours silencieux et soucieux, je vois la fille qui occupe mes pensées sortir du bar en courant, livide. Elle ne prend même pas le temps de prévenir ses amies. Elle s’en va. Eux ne calculent rien. Sympas les copains  ! Elle avait l’air complètement paniquée et au bord des larmes. Je m’apprête à bousculer les clients pour la rejoindre, quand je vois un des mecs rentrés tout à l’heure, lui courir après, visage fermé. Il semble en colère. Je sens mes poings se fermer, s’ouvrir, se refermer à nouveau. Je ne sais pas pourquoi la scène qui vient de se dérouler sous mes yeux me perturbe tant. Il va falloir que je me rencarde pour savoir qui est cette fille. Pour prendre des nouvelles, évidemment  ! J’essaie de me rassurer comme je peux, mais c’est bien la première fois que je scotche comme ça sur une gonzesse. Une fille qui a visiblement des problèmes.
  Mon frère me tape sur l’épaule.
— Lyam, on déménage quand  ?»





Chapitre 5 :
Callie
« …

— Demande-moi Princesse. Un mot de ta part et je règle son compte à ce monstre velu, me dit Apollon en souriant.
Il se prend pour un super héros ou quoi  ? !
— Call  ? ? je me tourne vers ma sœur, elle me supplie en joignant les mains.
— Grr  ! C’est bon. Je me retourne vers lui. Tu peux l’écraser  ?
Il s’approche lentement de nous et me dit :
— Il faut le demander gentiment.
Rouge de colère, mon regard tombe sur cet insecte qui réapparaît. Ma sœur hurle de nouveau, hystérique. Le plus jeune s’approche d’un pas rapide, marche sur l’araignée.
— Voilà. Maintenant, je retourne dormir.
Il s’en va comme il est venu. Mon Apollon ronchonne en le suivant.
— On peut rire un peu Max. Rohh, aucun humour.
Il se retourne et plante son regard dans le mien avant de passer la porte. Je suis foutue»

Avis de Lili :

Ce roman est une très belle histoire entre deux jeunes gens dont la vie n’a pas été tendre avec eux. La lecture est très plaisante et émotionnellement forte, juste un petit détail m’a troublée sinon excellent moment.

Depuis deux ans, Callie s’occupe de sa sœur Mia, dix-sept ans , et s’est fait une promesse sur la tombe de leurs parents. Entre son travail, ses études, les menaces de son ex, Clément, elle dort très peu, et se sent épuisée. Et pour conclure, l’arrivée de deux nouveaux voisins chamboulent leur quotidien.
Lyam a promis à son frère Maxym que le jour de ses dix-huit ans, ils emménageraient ensemble. Ce jour est arrivé, et il va fêter sa avec son frère et Kévin, un ami. Il est subjugué par une jeune femme aux yeux, mais elle fuit avat qu’il ne l’aborde. Il veut la retrouver coûte que coûte.

Callie Monnier, vingt-deux ans est étudiante en art et serveuse dans une cafétéria. Callie et Mia ont perdu leurs deux parents dans un accident de voiture. Elle est généreuse, douce, courageuse et forte.
Lyam est coach sportif depuis trois ans pour des riches jeunes femmes, et il fait parfois de heures supplémentaires rémunérées. Il a un frère Max. Lyaml a arrêté ses études de journalisme pour fuir la situation familiale. C’est un tombeur, un charmeur mais avec des principes. Il est aussi très protecteur, généreux et écorché avec une part d’ombre.

La narration est la première personne du point de vue de Callie et de Lyam, et aussi de Clément, puis un petit plus avec Chloé. Le changement de narration est introduit par leur prénom, et reprend le passage du point de vue de l’autre. Quelques flash-back marqués par l’écriture en italique apportent quelques situations ou explications sur des scènes passées. La narration de Clément amène un suspense supplémentaire.
La plume est fluide et légère, très facile à lire. Le rythme est soutenu, aucun temps mort ou ennui. Malentendus, tensions, jalousie, tout s’enchaîne et s’intègre avec facilité et simplicité. Le seul petit détail m’a fait levé un peu les yeux, l’accord de Callie avec Clément.
Les émotions sont intenses et diversifiées. Le palpitant ne trouve aucun repos, c’est une belle montagne russe de sentiments. L’humour est présent dans certaines répliques ou situations. Les scènes érotiques sont torrides, explicites et tendres. Elles sont bien écrites et décrites, bravo c’est réaliste !
L’intrigue est multiple, et pourtant nous ne perdons jamais le fil de l’histoire. Lui, fuit sa mère et son père, sa réputation le précède, il a peur de l’abandon et depuis il s’est barricadé. Il s’est contenté de réconforts factices. Elle fuit son ex, puis la libération du conducteur alcoolisé qui a tué ses parents, la replonge de nouveau dans sa tristesse, les services sociaux toujours à l’afflux de la moindre erreur,… Un roman très complet.
Les thèmes sont très forts, et bien intégrés à la romance : la violence, la colère brutale et possessive, les tendances paranoïaques, la peur de l’abandon,...
Les personnages secondaires sont très attachants comme Chloé, Louna et Mathieu les amis de Callie, puis Kévin le meilleur ami de Lyam,...


Tomber amoureux ou amoureuse de son (sa) voisin(e), simple comme concept et pourtant le roman de Natacha P. nous emmène dans un tourbillon de sentiments et de rebondissements. C’est une lecture captivante et addictive. Belle plume avec de l’humour et des émotions. Excellente lecture !

Je remercie Librinova pour cette découverte et ce service-presse !!

mercredi 11 juillet 2018

The Bourbon Street Boys tome 2 Faux Départ - Elle Casey


The Bourbon Street Boys tome 2 Faux Départ d'Elle Casey


Résumé :

Jenny élève seule ses trois enfants et sa vie se résume à son travail et à sa famille. Entre la rédaction de lignes de code et le visionnage de documentaires animaliers, Jenny n’a pas une seconde à elle. Et d’une certaine façon, cela lui convient : elle préfère la sécurité à la romance et à l’aventure.
Quand sa sœur l’appelle pour lui demander un service alors que son week-end détente tant attendu ne fait que commencer, Jenny sait qu’elle devrait dire non. Du moins, c’est ce que lui intime la prudence. Surtout qu’en guise de service, on lui demande de conseiller l’agence de sécurité des Bourbon Street Boys, spécialisée dans la surveillance de criminels avérés et dont les membres se mettent en danger quotidiennement. Et le danger guette Jenny : il y a dans l’équipe un homme au corps de rêve pour lequel elle serait prête à faire des folies.
Prendra-t-elle un risque ou fera-t-elle ce qu’elle sait si bien faire : rester sur ses gardes et attendre le bon moment ?

Format : Format Kindle ( 1790 KB - 448 pages )
Éditeur : Amazon Publishing France (10 juillet 2018)
Collection :  Montlake Romance


Extrait :

Chapitre 7 :
«…
Saisis ce code et laisse -moi partir.
  Il se racle la gorge.
Je peux t’appeler un de ces jours ?
  Mon cœur cesse pratiquement de battre. J’éprouve même une petite douleur dans la poitrine à cet instant. Il profite de ce que je suis vulnérable pour se moquer de moi. Pouah, il est pire que le lion et l’hippocampe. C’est un poisson-pêcheur qui se fixe sur sa compagne et finit par s’incruster dans sa peau pour se dissoudre jusqu’à ne former qu’une masse répugnante sur son dos.
  Je porte ma main à mon cœur et me tourne pour lever les yeux vers lui.
C’est une blague ? Tu trouves ça drôle ?
  Il secoue la tête.
Non. Le moment est peut-être mal choisi, mais…
  Je ris méchamment
Oui. C’est le pire moment que tu pouvais trouver.

...»
Wrong Place, Right Time

Chapitre 4 :
«… Je ne comprend rien. J’occulte la première partie de sa phrase – trop stressante pour que je l’accepte sans prendre le temps de réfléchir – et me concentre sur le deuxième point.
Comment ça, quelqu’un doit venir nous ouvrir ?
  Je regarde le clavier au mur.
Il ne te suffit pas de retourner là-bas pour saisir des chiffres et mettre tes empreintes sur l’écran ?
  Il me regarde d’un air penaud.
Normalement, si. Mais… euh… je me suis peut-être un peu enflammé en voulant nous mettre hors de danger quand on est arrivés.
  Je rentre le menton.
Ce qui veut dire ?
  Il baisse la tête et, quand il répond, je remarque que son visage a pris une teinte rose.
Il y a deux moyens d’entrer dans cette pièce. On peut taper le premier code pour aller et venir librement. En revanche, le second code permet d’entrer, mais pas de sortir. Dans ce cas-là, on se retrouve coincé à l’intérieur jusqu’à ce que quelqu’un vienne nous ouvrir.

...»
Avis de Lili :

De retour avec les Bourbon Street Boys, l’agence de sécurité de la Nouvelle-Orléans avec Ozzie, May, Dev, Lucky, Thibault et Toni.

Les Bourbon Street Boys proposent un travail à Jenny en free-lance. Le jour de son entretien à l’entrepôt, celui-ci se fait attaquer. Emmenée par Dev dans un bunker, elle reste avec lui pendant plus d’une heure seule et enfermée. Prise de peur elle fuit cette vie que sa sœur May s'est choisie avec Ozzie.
Malheureusement, Jenny se fait licencier avec trois enfants, un ex-mari ne payant pas régulièrement la pension, un crédit, et le quotidien, elle doit revenir sur sa décision et accepter la proposition des Bourbon Street Boys.

Jenny Wexler, trente-deux ans est un génie de l’informatique, c’est aussi une maman célibataire depuis un an. Elle a trois enfants, Sophie dix ans, Melody sept ans et Sammy trois ans. Elle persévère, et ne lâche jamais. C'est une femme forte, indépendante et très drôle.
Devon Lake, «Dev» trente-cinq ans est l’entraîneur attitré aux employés des Bourbon Street Boys. Il est papa célibataire d’un garçon nommé Jacob, cinq ans. C’est un homme imposant par sa taille, mais restant toujours humble, modeste et effacé. Il a énormément d’humour et une façon de flirter magnifique.

La narration est à la première personne du point de vue de Jenny. Les chapitres sont coupés d’une façon fantaisiste, comme en plein milieu d’une discussion ou d’une situation.
La plume est fluide et très facile à lire grâce à l’humour continuellement intégré. Que ce soit dans certaines réflexions, situations ou pensées, cet humour est présent sous diverses formes, c’est drôle et rafraîchissant. Les enfants prennent une place importante dans ce roman avec leur quotidien et leurs handicaps comme un défaut d’élocution ou de motricité.
Les émotions sont assez simplistes et sages lorsqu’il s’agit de la relation naissante entre Jenny et Dev. Par contre, celles concernant les enfants sont magnifiques. Jenny exprime parfaitement ses sentiments face à Dev, c’est un tour de montagne russe, colère, frustration, tristesse, joie,… Par contre Devon reste un mystère. Les scènes érotiques sont très rares, pour dire une seule et unique, rapide, simple et directe.
L’intrigue est adéquate et captivante. D’un week-end de détente seule, Jenny a gagné un travail pour une enquête entièrement secrète, «Bleu Marine» une entreprise familiale très suspecte quant à l’utilisation de ses fonds. Sa rencontre avec le beau et gentil géant Devon et toute la famille Bourbon Street Boys va chambouler sa vie normale, ennuyeuse et solitaire.
Le thème sur les parents célibataires avec des enfants et les contraintes de la vie, engendrent de nombreux conflits et de situations loin d’être faciles à gérer.
Les personnages secondaires sont très présents, Ozzie, May, Lucky, Thibault et Toni.


En conclusion, une belle histoire au cœur d’un léger suspense. Les personnages ont de belle personnalité et de l’humour. La plume est plaisante, une agréable lecture.

Un grand merci à Amazon Publishing et Netgalley pour cette belle lecture !

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...