Les Films attendus

Attention tous tomes suivants le premier peuvent contenir des SPOILER !!!

jeudi 28 juin 2018

Lovelace tome 2 l'interdit - Isabella Mikaelson 

Lovelace : l'interdit par [Mikaelson, Isabella]

Lovelace tome 2 l'interdit  d'Isabella Mikaelson  


Résumé :

Le jour où Summer obtient un stage au New York Museum, elle doit absolument trouver un appartement dans cette ville où tout est hors de prix. Elle demande alors au frère de sa meilleure amie de l’héberger. Depuis qu’elle est enfant, Summer a toujours eu le béguin pour le beau Cameron et, dès le premier regard, les sentiments de Summer refont surface.

Plus que jamais, le jeune homme, devenu brillant homme d’affaires, éveille un désir fulgurant. Comment lui faire comprendre qu’elle n’est plus la gamine qu’il a connue autrefois  ?  De son côté, Cameron est violemment attiré par Summer, mais il préfère l’ignorer, estimant qu’elle mérite bien mieux qu’un homme dans son genre qui collectionne les femmes.

Mais vivre dans le même espace les pousse forcément l’un vers l’autre. Inexorablement et dangereusement…

Elle n’est que pureté. Il n’est que noirceur. Un amour impossible  ?

Format : Format Kindle (587 KB - 254 pages)
Éditeur : City Edition (13 juin 2018)
Collection : Eden

Extrait :

Chapitre 3 :
Summer
«… Un courant d’air froid atteint mon corps en feu et je frissonne. Retrouvant un peu mes esprits, j’ouvre les yeux et tombe au fond des puits d’eau glacée que sont devenues les prunelles de Cameron, qui me regarde d’un air sévère. Contrairement à ce qu’il devrait, cet air sérieux presque menaçant ne le rend que plus désirable à mes yeux. 
— Désolé gamine, je sais pas ce qui m’est passé par la tête, mais ça ne se reproduira plus.
  Le ton qu’il a employé est encore plus froid et ferme que son regard. Il essaie de me faire comprendre que ce baiser, le meilleur que j’ai reçu, est une erreur. Mon cœur se serre. Je sais que je n’ai rien pour lui plaire, mais pendant un instant j’y ai cru. »
L’image contient peut-être : une personne ou plus et texte
Chapitre 5 :
Cameron
«— Tu as l’air tendu, Blake. Qu’est-ce qui se passe ?
  Tendu, ce n’est pas le mot. Depuis l’arrivée de Summer, j’ai l’impression de ne rien contrôler. Je prends une autre gorgée de bière, plus petite cette fois, en évitant le regard d’Eliott qui est beaucoup trop perspicace. Mes yeux se posent sur une blonde sublime en train de choisir une musique dans le juke-box en tournant une de ses boucles autour de son doigt. 
  Bizarrement, je n’ai pas envie d’aller la voir, de lui sortir mon baratin habituel pour la séduire et quitter le bar à son bras pour une partie de jambes en l’air plaisante et sans attaches. Je devrais peut-être consulter un médecin. Non, un psy, car à l’évidence les choses ne tournent pas rond chez moi.
— C’est qui ? me demande Eliott me ramenant à l’instant présent.
— Quoi ?
— Bah, la femme qui t’empêche d’aller la voir, dit-il en me montrant du menton la sublime cliente que je regardais quelques secondes auparavant.
— Une femme que je ne peux pas avoir, je marmonne entre mes dents en arrachant l’étiquette de ma bouteille.
— Et depuis quand Cameron Blake a des scrupules ? À moins que ça ne soit la seule femme à avoir repoussé tes avances, dit-il en se moquant.
  Si seulement elle l’avait fait...»

Avis de Lili :

Deuxième opus de la saga Lovelace, c’est l’histoire de Cameron qui nous est narrée, le second des quatre amis, Adam, Elliot, Lucas rencontrés en maison de redressement.

La meilleure amie de sa sœur arrive, et Cameron est réquisitionné pour faire le baby-sitter pendant quelques mois. Summer vient d’obtenir un stage au New York Museum. Cameron se retrouve face à une femme sexy et plus du tout une gamine, mais c’est une zone interdite.
Malgré des années de séparation, Cameron a toujours autant de pouvoir d’attraction sur Summer. Son premier béguin est toujours d’actualité, mais c’est devenu un vrai coureur de jupons.

Cameron Black est maintenant directeur marketing, il a quitté l’Angleterre huit ans plus tôt après avoir été mis dehors par son père. Pour lui, les femmes se valent tous, et perdent tout intérêt après avoir atteint son but. Au côté de Summer, il veut redevenir lui-même sans être hanté par son passé.
Summer Bennet, vingt-et-un ans, vient d’obtenir sa maîtrise en histoire de l’art et un stage au New York Museum. C’est une jeune chaleureuse, avec une belle joie de vivre.

La narration est la première personne du point de vue Summer et parfois celui de Cameron. Le changement est marqué par leurs prénoms. La plume est facile à lire, et fluide. Le rythme est plaisant, l’histoire avance malgré quelques passages alourdissants et sans réel but, comme la rencontre du docteur avec son chien.
Les émotions restent intéressantes. Cameron pense que l’amour est éphémère, il a grandi sans et vit sans. Seule l’amitié de ses amis représente de l’amour dans sa vie. Quant à Summer, elle a vécu au sein d’un foyer aimant jusqu’à la mort de son père. Tous deux se complètent, et s’attirent. Les sentiments paraissent sincère et réelle. Les scènes érotiques sont sensuelles, torrides, explicites et très fréquentes, peut-être même trop.
L’intrigue est bien menée, malgré quelques rebondissements et sujets délicats qui n’atteignent pas leur but. Cameron a un passé sombre, il a dû faire certaine chose pour survivre lorsque que son père lui a coupé les vivres. Grâce à Gloria une ancienne maîtresse, il a réussi à gagner de l’argent, reprendre ses études et trouver un travail. Elle l’a peut-être aider dans le passé, aujourd’hui elle peut lui nuire. Tout acte a une conséquence, à nous de l'assumer. L'intrigue tourne principalement autour des choix de Cameron, Summer reste en retrait.
Les personnages secondaires sont attachants, très peu de nouveaux : Adam et Emma, Jessica, Liam, Elliot, et Alex, la sœur de Cam, Jamie Green le patron de Summer, David un autre stagiaire, Gloria,...

Une belle romance malgré quelques passages ou révélations n'atteignant pas leur but, comme le côté sombre de Cameron peu exploité. Les personnages sont attachants et intrigants. La plume est attrayante et fluide. Un second tome plus sympathique que le premier, malgré des zones d’ombres restantes. À voir avec la suite de cette aventure.

Encore un grand merci à Marilyne et à la maison d'édition City, Collection-Eden pour ce service presse.
 

mercredi 27 juin 2018

Le prince charmant existe… je l’ai inventé – Catherine Monroy


 Le prince charmant existe… je l’ai inventé de Catherine Monroy

Résumé :

«Moment de panique. Tandis que mes yeux cherchent désespérément un objet auquel se raccrocher, ils s arrêtent sur les photos des clients célèbres du restaurant. Je pourrais dire qu il a le regard ensorceleur de George Clooney, la voix de Richard Gere, le charme indéfinissable de Dustin Hoffman, un peu du côté déchirant d Adrien Brody mâtiné du fatalisme d un Ryan Gosling, mais une description trop précise me ferait courir des risques. Un homme vient d entrer dans ma vie et il me faut lui donner corps.» Camille divorcée, deux enfants assume et revendique son statut de femme seule et heureuse, jusqu au moment où, à la veille de Noël, son patron, Maxence, lui fait des avances. Ne voulant pas blesser son ego, Camille s invente un amant imaginaire. Un prince charmant virtuel taillé sur mesure qui va bouleverser sa vie comme celle de son entourage, bien au-delà de ce qu elle aurait pu imaginer.

Format : Format broché (  296 pages)
Éditeur : PYGMALION (13 juin 2018)
Collection : Roman


Extrait :

Chapitre 1 :
« …
Non, Maman, dis-moi que c’est pas vrai ? Hein, qu’elle ment, Anna ?
Un grand moment de solitude m’étreint brutalement. Révéler la vérité à Théo, ce serait revoir les Twin Towers s’effondrer en direct ou admettre que le miracle de la vie est une escroquerie et, aujourd’hui, je n’en ai pas la force. Non, le père Noël n’est pas une ordure. Au point, où j’en suis, je n’ai pas d’autre choix que de persister dans mon affabulation.
Elle dit n’importe quoi. Bien sûr que le père Noël va apporter ta PS4, cette télévision et que cette année, il va m’apporter un amoureux… Bon pour Anna, qui n’y croit plus, c’est différent. Ça dépendra de ma prime de Noël, autant dire que ce n’est pas gagné.
Ma fille me fusille du regard.
Ouf, sauvée par le gong de mon téléphone.
...»

Avis de Lili :

Une comédie romantique rafraîchissante, drôle et sympathique. La plume est très plaisante et peu commune. Une chick-lit avec tous les stéréotypes imaginables, un pur plaisir et un condensé de sourire.

Camille, divorcée depuis trois ans, apprend par mégarde que son ex-mari a mis enceinte sa nouvelle copine beaucoup plus jeune. Seule pour les fêtes de Noël, elle se retrouve vite dépassé par ses rêveries.
Victime de ses amies, Camille vit pour les problèmes des autres, ou à travers leurs vies. L’égoïsme de son ex-mari est un premier exemple de son côté persécuté. Sa mère Irène la prend pour la baby-sitter de son chien Robert. Virginie se plaint de son amant/patron qui reste avec sa femme et ses enfants. Charlotte l’utilise comme alibi pour tous ses amants du moment. Marlène débarque à chaque rupture et se lamente. Son patron est devenu larmoyant depuis la rupture avec sa femme, et tout à coup il est attiré par sa secrétaire. Théo croyant au Père Noël, va réussir à faire livrer pour Camille un fiancé... 

Camille Berger est secrétaire de direction dans une entreprise de cosmétique. Elle a une fille de quatorze ans, Anna et un garçon de sept ans Théo. Elle vit par procuration depuis un moment. Bien décidée à prouver à tous qu’elle a une vie, elle amorce une histoire de fiancé par petits mensonges. Une jeune femme avec du caractère, de la répartie et un excellent humour.

La narration est à la première personne du point de vue de Camille. La plume est plaisante et peu commune. Les dialogues sont minimisés, et remplacés par une narration sur l’échange. C’est troublant au début du roman, mais très vite nous rentrons dans le cœur de l’intrigue, et la lecture devient rapidement attrayante et addictive.
Le rythme est variable, de légères longueurs par moment mais le tout est dynamique. Les émotions sont diversifiées. Le sourire revient régulièrement grâce aux stéréotypes poussés à l’extrême de la gente féminine mais aussi masculine. Les échanges et joutes verbales sont parfois très drôles, et certaines situations amusantes.
L’intrigue est très bien menée du début à la fin. Tout le long de la lecture, nous nous attachons aux personnages, et évoluons avec eux au fil des pages. Alex, Francky, Maxence, Paul… tous ont une place, une personnalité folle, un but bien précis.

Une comédie romantique pour passer un excellent moment de détente avec des situations clichées du quotidien, qui s’accumulent, trompeur, trompé, menteur,… et de trouver une solution pour éloigner son patron, ainsi que rechercher un faux amant,...
Les émotions sont plaisantes, l’humour une pépite, les thèmes bien choisis et intégrés avec diplomatie et simplicité, une plume innovante,… une lecture délectable et cocasse.

Je remercie l'auteure et les Éditions Pygmalion pour cette lecture ! 


dimanche 24 juin 2018

Baltimore tome 3.5 Pour un instant de tendresse - Pauline Libersart

  

Baltimore tome 3.5 Pour l'instant de tendresse de Pauline Libersart

Résumé :

Policier intègre et opiniâtre, Ernesto Sanchez était promis à un grand avenir au sein de la brigade criminelle de Baltimore… mais la vie en a décidé autrement. Depuis trois ans, il se bat pour remettre sa vie en ordre et oublier le drame qui l’a marqué. Jeune femme issue des quartiers défavorisés, maman à seize ans, Gemma Fernandez travaille dur pour s’en sortir seule et élever décemment  sa fillette de six ans, Helena.  S’ils travaillent dans le même service, Gemma n’aime pas Ernesto, qui se conduit comme un tombeur. Le jour où, pour lui rendre service, il s’occupe d’Helena, elle ne peut que constater  la complicité sincère qui se crée entre sa fille et son collègue. Et si elle avait eu tort au sujet d’Ernesto  ? S’il n’avait rien à voir avec ce personnage de macho misogyne qu’il se plaît à jouer  ? Alors qu’il devient de plus en plus présent dans leur vie, elle cède à son charme et décide de lui laisser une chance… Un instant de tendresse de trop courte durée. Rattrapée par son passé, Gemma découvre que le père d’Helena est sorti de prison, décidé à se venger d’elle…

Format : Format kindle (  3528 KB - 76 pages)
Éditeur : Hachette ( 15 juin 2018 )

Collection : BMR

Extrait :


Chapitre 1 :
«…
Où est Helena ? Demanda Sam.
Sanchez l’a emmenée au Starbucks pour que les chefs ne la voient pas ici.
Ernesto Sanchez ? Le même Ernesto que tu as traité de connard la semaine dernière quand il t’a fait refaire trois fois le compte rendu de la commission de sécurité ? Tu lui as confié ta fille ? Ça m’étonne que tu lui aies demandé à lui plutôt qu’à moi.
Mais je n’ai rien demandé ! Corrigea Gemma. C’est lui qui s’est proposé.
Le regard étonné de Sam devait être la réplique exacte du sien une heure plus tôt.
Il s’écoula encore plus de dix minutes avant que les portes du bureau ne s’ouvrent sur Helana ravie, tenant la main de l’inspecteur Sanchez.
Maman ! s’exclama-t-elle en le lâchant et en se précipitant vers elle. Regarde, Ernesto m’a acheté un cahier de coloriage et des feutres !
Tu n’aurais pas dû, dit Gemma en se tournant vers lui. Je te rembourserai pour ça, et aussi pour le petit-déjeuner.
Tu ne me dois rien. C’est à Helena que je les ai offerts, et je l’ai fait avec plaisir, pas pour que tu me sois redevable, rétorqua-t-il tandis que son sourire s’effaçait.
Il tourna les talons et se dirigea vers sa place, à l’autre bout de la pièce.
Je crois que tu l’as vexé, fit remarquer Samantha, perplexe.
Tant pis pour lui. Ça ne l’a jamais dérangé de me vexer, moi, marmonna Gemma surprise et embarrassée.»
Couverture du livre : Pour un instant, tome 3: Pour un instant de tendresse  


Chapitre 1 :
«…
Dena, mi bella.
Ne lui parle pas en espagnol, intervient Gemma en attrapant sa fille par la main.
Ernesto serra les dents sans répondre. Il les regarda s’éloigner, la rage au ventre. Savait-elle la chance qu’elle avait d’avoir cette merveilleuse petite fille ? Lui…
Pense à autre chose ! Lui ordonna Dino, le faisant sursauter.
, acquiesça-t-il en se replongeant dans le travail.

Se lever le matin. Travailler jusqu’à l’épuisement. Se coucher le soir. S’occuper. Toujours penser à autre chose. Ne pas se rappeler. Ne pas sombrer... »

Avis de Lili :

Suite de la saga, anciennement «Le Club des A», Lena, Julia et Sam, trois meilleures amies depuis la primaire. Dans cette nouvelle, c’est l’histoire de deux personnages aperçus dans les tomes précédents qui nous est narré, Gemma, amie de Sam, et Ernesto, inspecteur à Baltimore

Gemma ne peut pas être encore en retard à son poste, et elle n’a personne pour garder Helena car l’école est fermée. Elle ne s’y attendait pas, mais Ernesto va l’aider en s’occupant de sa fille. Helena, du haut de ses six ans tombe sous le charme du latino. Il va prendre petit à petit une place très importante dans la vie de ces deux demoiselles.
Une semaine plus tard, Ernesto sauve Gemma d’une agression, venant du père d’Helena. Il est sorti de prison et compte donner à Gemma ce qu’elle mérite.

Gemma Fernandez, vingt-trois ans est secrétaire à la brigade criminelle de Baltimore, et élève seule sa fillette de six ans, Helena depuis ses seize ans. Mise dehors par sa mère, elle s’est débrouillée seule pour en arriver là aujourd’hui. C’est une jeune femme courageuse, forte et attachante.
Ernesto Sanchez, trente-quatre ans est inspecteur. C’est un latino macho et séducteur. Il y a maintenant trois ans, il a tout perdu et a commis une grosse faute professionnelle. D’apparence imbuvable, froid et arrogant, il peut être aussi attentionné et gentil.

La narration est la troisième personne du point de vue de Gemma et d’Ernesto. La plume est fluide, facile à lire. Le rythme est très prenant et soutenu.
Les émotions sont intenses malgré le peu de pages. La jeune Helena apporte une touche d’humour et de fraîcheur. Les scènes érotiques sont très sensuelles et sages en même temps.
L’intrigue commence l’agression et le retour du père d’Helena tout juste sorti de prison, en parallèle est retrouvée une vieille femme morte seule dans sa maison. Pour l’inspecteur Sanchez ce n’est pas un accident, c’est un meurtre mais il doit trouver des preuves.
Les personnages secondaires sont de retour, son partenaire Dino Pedretti et sa femme, Samantha,...

La romance est très plaisante et belle, l’histoire du couple est captivante. Le sujet touchant les mères célibataires ayant des enfants jeunes est bien intégré, un manque autour de l’histoire de Ernesto, qui gagne à être plus connu. La plume est toujours un plaisir à la lecture.

Je remercie Hachette BMR  et  Netgalley pour ce service-presse !




Baltimore tome 3 Sous haute tension - Pauline Libersart

  

Baltimore tome 3 Sous haute tension de Pauline Libersart

Résumé :

Le lieutenant Terrence McMillan vit un cauchemar depuis le jour où son capitaine lui a imposé Sam Lowell comme coéquipière. Il ne supporte pas l’impétuosité de cette jeune femme casse-cou au tempérament de feu.
Sam se demande quel crime elle a bien pu commettre pour devoir subir un partenaire aussi distant et glacial qui ne cache pas son aversion pour le travail d'équipe en général, et pour elle en particulier.
Pourtant, il suffit d’une mission pour que tout dérape. L’affrontement cède la place à l’attraction, au mauvais moment. Car un tueur rôde… Pour Sam et Terry, il pourrait être dangereux de baisser la garde.

Format : Format kindle (  4602 KB - 330 pages)
Éditeur : Hachette ( 15 juin 2018 )

Collection : BMR

Extrait :

Chapitre 1 :
Mi-septembre.
« …
Non mais c’est pas fini, vous deux ? Tonna la voix de stentor du capitaine Davis par-dessus le brouhaha de la salle de sport, qui occupait tout le sous-sol du commissariat.
Distraire par la violente semonce, Sam ne contrôla pas la fin de son mouvement, et son poing partit à toute force vers l’arrière. Il s’écrasa sur l’arcade sourcilière de son coéquipier, qui, lui aussi perturbé par l’intervention, n’eut pas le réflexe de détourner la tête.
Déséquilibré par l’impact et le poids de Samantha qui, perdant l’équilibre, s’effondrait sur lui, Terrence McMillan tomba à la renverse. Ils s’affalèrent par terre sous les exclamations amusées de leurs collègues.
Il leur fallut quelques secondes pour parvenir à reprendre leur respiration et réaliser la position indécente dans laquelle ils se trouvaient, elle allongée dos à lui, sur lui, bras et jambes emmêlés.
Tu pourrais me remercier. J’ai amorti ta chute, fit-il remarquer, sarcastique, en la repoussant en douceur.
C’est toi qui m’as fait tomber, lui asséna-t-elle avec une magnifique mauvaise foi tout en se relevant d’un bond, gênée.
— Vous deux, les interrompit Davis, furieux. Dans mon bureau. Illico !

...»
 

Avis de Lili :

Suite de la saga, anciennement «Le Club des A», Sam, Julia et Lena, trois meilleures amies depuis la primaire. Dans ce tome, c’est Sam et Terrence qui narrent leur histoire, deux personnages aperçus depuis le tout premier tome.

Depuis seulement trois mois, Sam et Terry sont coéquipiers, et ne se sont toujours pas entretués. Leur taux d’élucidation de crimes est exemplaire, ils forment une bonne équipe, et pourtant...
Après deux ans où le tueur en série surnommé «le tueur à la rose» fut tué, puis la trahison de Marc et l’attaque cérébrale de son père, Sam se retrouve confronté à l’homme qui la déteste le plus, Terrence McMillan. Aidant la brigade des stupéfiants dans une enquête, ils vont s’infiltrer en tant que couple. Terry a toujours trouvé sa coéquipière sexy, mais pendant ce moment de rencontre et de semblant de couple, il va devoir être fort face à elle. Sam va voir à travers les barrières de Terry une image de lui totalement différente, elle veut en voir plus.

Samantha Lowell, vingt-deux ans surnommée «Red Bull», est inspectrice, tireur d’élite, diplômée en droit et de l’Académie du FBI. Ceinture noire de karaté, pratiquant le Krav-maga et au mois deux autres sports de combat, ce n’est pas une femme facile. Élevée par un père militaire et célibataire, elle a eu la même éducation que son frère. Elle est impulsive, déteste paraître faible ou sentimentale.
Terrence McMillan, vingt-neuf ans, surnommé «Iceman» est lieutenant et enquêteur. Il est calme, inébranlable, froid, solitaire, et à d’autre moment tendre, protecteur, possessif et ouvert. Il a un secret lié à son tatouage sur le dos.

La narration est à la troisième personne, nous suivons surtout Sam et Terry. Parfois l’histoire est narrée avec le point de vue de Julia et Lena, ou Ryan...
La plume est fluide et très facile à lire. L’humour est sublime, le franc parlé de Sam est une pépite. Le rythme est très plaisant, aucun ennui.
Les émotions sont diversifiées et intenses. Sam jongle entre orgueil et fierté, ainsi que son côté têtu et impulsif. Elle cache des blessures dues à l’abandon de leur mère ce qui entraîne une peur de l’engagement, des on-dit,… Elle est limite lâche, alors qu’elle fait face à tout, c’est très contradictoire et réaliste. Terry est un homme qui se cache derrière de belles murailles bien hautes et solides. S’il est blessé, il se recroqueville sur lui-même et s’enferme. Lui aussi a peur de perdre quelque chose. Les scènes érotiques sont belles, tendres et sincères. C’est torride en restant sage.
L’intrigue alterne entre la romance et une histoire de meurtres avec une rose. La romance est intéressante, Sam et Terry se cherchent mutuellement, se poussent dans leur retranchement, taquineries, engueulades,…
Le thème le plus fort est la confiance, leur histoire est surtout basée sur ce sujet, soit faire confiance à quelqu’un et de s’ouvrir à cette personne.
Les personnages secondaires sont souvent les mêmes, le capitaine Davis, Gemma, Gus, Ryan, Shane… Casey et Julia, Lena et Sean,...

Une romance belle et adorable. Deux personnages très complémentaires avec des tempéraments de feu. L’humour est une pépite, l’intrigue prenante, et le sujet passionnant. Le bonheur arrive pour tout le monde, il suffit de patienter et d’avoir confiance.

Trilogie finie, belle saga pour les lecteurs aimant les histoires romantiques. Un dernier spin-off sur Gemma, Pour un instant de tendresse.

Je remercie Hachette BMR  et à Netgalley pour ce service-presse !



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...