Les Films attendus

Attention tous tomes suivants le premier peuvent contenir des SPOILER !!!

mercredi 29 mai 2019

Big Boss tome 3 Dark Boss - Léna Storme


Big Boss tome 3 Dark Boss de Léna Storme

Résumé :

Pour oublier son ex, Jenny a quitté la France pour recommencer sa vie à New York. Elle n'avait vraiment pas prévu de tomber amoureuse de Chris, un séduisant bad boy propriétaire d'une boîte de nuit branchée de Manhattan. Cet homme ténébreux lui ouvre progressivement les portes de la volupté en l'initiant à des plaisirs très épicés et Jenny se surprend à apprécier cette relation hors normes. Malgré cette fusion charnelle, la jeune femme est bien loin de tout connaître de l'homme qu'elle aime. Car Chris dissimule de sombres secrets. Et son passé sulfureux le rattrape quand des hommes font irruption dans sa boîte de nuit et menacent ses proches, à commencer par Jenny. Pour protéger la jeune femme de la noirceur de sa vie, il devra être prêt à tous les sacrifices...


Format : Format epub (854 KO - 429 pages)
Éditeur : City, Collection-Eden (2 mai 2019)


Extrait :


Chapitre 7 :
Chris
«…
Vous avez raison de l’attacher…
  Je stoppe net face à celui qui me parle. Alexandre.
— Vous dites ?
— Vous avez raison d’attacher Jen…
— Alors premièrement, ce n’est pas Jen mais Jenny… et deuxièmement, de quoi parlez-vous ?
— Contrairement, aux autres, je sais que vous ne plaisantiez pas tout à l’heure. Mais ça ne vous servira à rien de l’enchaîner. Jen m’appartiendra d’ici peu.
Je ferme les poings instinctivement. Pour qui il se prend ?
Je ne sais pas comment je réussis à canaliser la rage qui déferle dans mes veines à cet instant.
— Vous délirez, mon vieux…
— Absolument pas. Jen me plaît. Je la veux et je l’aurai.
Ashley arrive à grands pas. Je reporte une dernière fois mon attention sur le surfeur.
— Vous avez de très belles dents, alors un conseil, arrêtez de déblatérer vos conneries, sinon, je vais vous les faire avaler. Croyez-moi.
  Alexandre rit aux éclats.
— Je ne plaisante pas, dis-je froidement.
— Moi non plus, répond-il en arrêtant de rire brusquement. Si vous aviez vu la façon dont elle me regardait sur la plage, lorsque je lui ai donné une leçon de surf. Vous ne seriez pas si sûr de vous… Que le meilleur gagne.
— Jen n’est pas un butin ! Et obtenir son amour n’est pas une distraction !
— Ne vous énervez pas. Je vous informe simplement que les jeux sont ouverts. La vie est une immense mascarade, ne vous attachez à personne et prenez ce qui vous fait envie. Voilà le secret du bonheur.
   Un sourire féroce anime son visage.
  Je ne suis pas encore remis de cette conversation qu’Ashley se jette sur moi et me prend par la taille. Je la regarde d’un air agacé.
  Mais c’est quoi cette soirée de merde ?! »


Avis de Lili :

Attention SPOILERS si vous n’avez pas lu les tomes précédents !!!
Une petite relecture des tomes précédents s’impose avant de commencer celui-ci. Une saga où les tomes sortent une fois par an, c'est parfois long pour se souvenir de tous les détails importants. Nous reprenons l’histoire après la soirée entre amis, où Jenny a reçu une rose noire.

Depuis sa rencontre avec Chris, Jenny a vécu de nombreux changements dans sa vie. Elle a succombé à un homme, elle a été heureuse et souffert, elle est devenue soumise, et maintenant elle est suivie, voire menacée.
Chris se fait racketter par Stan et son sbire Igor. Tout ce qu’il espère et souhaite c’est s’investir dans sa relation avec Jen et ne pas la décevoir, mais aussi la protéger de lui et de son passé.

Jennifer Montgomery est galeriste, Chris veut lui offrir sa propre galerie pour finir son stage. Elle est forte et courage, avec une sacrée dose de pardon , d’indulgence et de patience.
Christopher Spencer est un homme mystérieux et solitaire. Il n’a pas une haute opinion de lui, surtout de son passé. Il est torturé et ravagé, sous la colère il ne cesse de faire les mauvais choix.

La narration est à la première personne avec le point de vue de Jenny et de Chris, petit plus avec celui d’Igor, de Ruben, Brooke et Sara. Un décompte est lancé sur du 2 au 12 août à chaque début de chapitre avec l'heure.
L’intrigue se déroule sur dix jours, elle est bien menée. Jenny et Chris, leurs vies ont changé depuis l’arrivée de Jenny à New York, et pourtant en un mois, il l’a fait souffrir comme personne. Elle le reconstruit petit à petit, malheureusement il ne voit pas toujours comme cela ses actes. Un nouveau repas chez les parents de Chris, des apparitions mystérieuses d’une femme ressemblant à Kate, le retour de Stan, les révélations, tout s’enchaînent...
La plume est fluide et très facile à lire. Attention certaines scènes peuvent choquer les plus sensibles. Jenny et Sara apporte une petite touche de fraîcheur et d’humour, ainsi que les pensées ou réflexions internes de Jenny. Le schéma reste régulièrement le même, dispute, colère, rupture, mais dans ce tome Jenny prend du courage et du caractère. Le rythme est régulier et plaisant, les pages filent très vite.
Les émotions sont intenses. Elles sont poussées à l’extrême parfois, surtout lors des séances BSDM. Elles sont déroutants mais ont un but bien précis. L’humiliation est poussée, les sentiments sont forts et bien décrits. Les relations intimes sont torrides. Les scènes sont plus poussées avec l’éducation de Jenny vers la domination et la soumission, mais cela reste sage.
Les personnages secondaires sont les mêmes, Ruben et Chloé, Sara et Tom, Tanya, Steve et Alexandre, Brooke,...

L’histoire avance à grands pas dans ce tome, de nombreuses révélations, des prises de décision, de l’action. La plume reste plaisante, l’amour, les secrets, la confiance, les sacrifices restent les grandes lignes de ce roman. Une très bonne lecture pour ce tome.
Un des meilleurs de la saga, il nous reste le dernier dont le suspense est déjà en route avec la fin de celui-ci. J’espère ne pas attendre encore un an pour la suite, c’est trop long.


Encore un grand merci à la maison d'édition City, Collection-Eden pour ce service presse.



lundi 27 mai 2019

Sexy Summer, Mon coloc & moi - Rose Miller


Sexy Summer, Mon coloc & moi de Rose Miller

Résumé :

Un été pour se détester… ou se séduire ?

Avery vit avec son père et Sienna, sa belle-mère, dans l’immense demeure familiale. Et cela lui convient très bien : elle a son indépendance mais profite des avantages de la maison.
Alors quand Julian, le frère de Sienna, est invité pour passer les deux mois d’été avec eux, Avery n’y voit pas d’inconvénient. Son oncle par alliance ne devrait pas trop bouleverser ses habitudes. 
Sauf que quand Julian débarque, il n’a rien du vieil oncle qu’Avery imaginait : il est jeune, sexy et insolent au possible. Insolemment sexy, même. 
Avery et Julian vont devoir cohabiter pendant deux mois : deux mois pour se détester, deux mois pour se séduire… deux mois pour faire voler en éclats leur vie ?
Format : Format epub (498 KO - 199 pages)
Éditeur : Éditions Addictives (27 mai 2019)
Collection : Luv


Extrait :


Chapitre 2 :
Avery
«...Il s’écoule plusieurs secondes avant que quoi que ce soit ne se passe et, de là où je me trouve, je n’y vois rien, je me décale donc et me fige sur place. Son frère n’a rien à voir avec un vieux mec moustachu, il n’est ni vieux ni moche. C’est un mec de 26 ou 27 ans, je dirais, grand, brun avec les mêmes traits exotiques que sa sœur. Et son sourire insolent ne m’est clairement pas inconnu, ce visage, je m’en souviendrais parmi des milliers.
— Eh merde !...»
Chapitre 3 :
Julian
«… — On peut oublier ce qui s’est passé, hier soir ?
  Elle me fixe quelques secondes, dubitative, avant de me répondre d’un air détaché :
— Hum… OK !
— Parfait !
  J’attends qu’elle quitte la chambre mais elle ne le fait pas.
— Tu as besoin de quelque chose ?
— Oui, des excuses !
— Quoi ?!
  Elle croise les bras sur sa poitrine, comme hier soir, et je rigole en me souvenant sa colère lorsque mes yeux se sont égarés dans son décolleté.
— Et tu continues en plus ? me dit-elle, énervée.
— Non… mais je ne vois pas pourquoi je devrais m’excuser.
— Pour t’être comporté comme un connard et m’avoir mal parlé peut-être ?
— Je ne t’ai pas mal parlé, c’est plutôt toi qui m’as insulté et à plusieurs reprises.
— Parce que tu te foutais de moi et tu m’avais volé ma place au bar.
— Je t’ai payé tes boissons.
— Je ne t’avais rien demandé !
— Tu ne pourrais pas juste dire que l’on est quitte ?
  Elle penche la tête de côté et me regarde d’un air mauvais.
— Non… je veux des excuses !
— Alors tu peux attendre, je ne m’excuse pas souvent et sûrement pas pour quelque chose que je n’ai pas fait.
  J’arbore mon sourire le plus charmeur car je sais bien que ça va la faire hurler.
— Donc tu continues d’être un vrai connard !
— Tu vois, c’est encore toi qui m’insultes.
  Elle fulmine, je le vois bien dans ses yeux et dans sa façon de se tenir, mais ça me fait rire. Je crois que je pourrais agir ainsi toute la journée. Cette fille part au quart de tour, c’est trop facile.
— Alors ne crois pas que l’on peut recommencer à zéro. Tant que tu ne m’auras pas fait d’excuses, tu peux te brosser pour que je sois sympa avec toi.
— On verra ça, princesse !
  Elle fait volte-face pour quitter ma chambre mais se retourne une dernière fois sur moi.
— Et ne m’appelle plus « princesse », crétin !
  Elle quitte ma chambre, non sans faire claquer la porte

...»

Avis de Lili :

Une romance autour d’un «amour interdit». La découverte d’une belle plume, d’un excellent humour et d’émotions.

Le frère de Sienna, la belle-mère d’Avery vient vivre avec eux pendant deux mois. Elle ne s’attendait par à retrouver l’homme de la veille avec qui elle s’est accrochée, et qu’elle a trouvé très sexy.
Après dix ans, Julian rencontre la famille de sa sœur pour la première fois. Avery est très à son goût douce et piquante. Son passage dans cette maison semble devenir très intéressant.

Avery Tate, 21 ans travaille pour son père dans la communication. Elle vit avec Andrew et Sienna, sa mère étant morte il y a onze ans dans un accident de voiture. Elle a un petit-ami Robert, si on peut appeler une personne si peu présente par ce terme. Elle est douce avec du caractère, forte et courageuse. Elle veut surtout être la fille parfaite, et se trompe sur le comment le devenir.
Julian, 26 ans a un diplôme d’architecte. Après un accident de voiture et des mois de coma, il a décidé de vivre sa vie à fond. Il est parfois arrogant, et aussi un bon vivant. Il peut paraître froid et distant parfois, mais c’est seulement sa façon de se protéger.

La narration est à la première personne, le point de vue varie entre Avery et Julian. Celui d’ Aver domine celui de Julian.
L’intrigue est bien menée, intéressante et captivante. Au fil de piques, de bonnes réparties et de blagues, Julian et Avery se rapprochent. Ils se chamaillent comme chien et chat mais pourtant chacun hante les nuits de l’autre. Elle est sa nièce, il est son oncle par alliance mais...
La plume est légère et plaisante à lire. L’humour s’installe dans les excellentes réparties et scènes marrantes, de vrais adolescents. Les rebondissements sont parfois attendus et d’autres inattendus, mais cela reste prévisible. Le rythme est agréable, c’est assez régulier.
Les émotions sont excellentes. Julian arrive à atteindre Avery, elle déteste cela. Elle essaie de se protéger. Lui, il adore la titiller, qu’elle fasse attention à lui même si c’est la colère qui prédomine ses sentiments. La déception et la colère du père sont bien interprétées, seul le léger manque de caractère d’Avery se laisse ressentir.  Elle accentue plus son chagrin sur autre chose que sa force de caractère. Dans l’ensemble tout est bien dosé. Les relations intimes sont sensuelles et torrides, très bien écrites.
Les personnages secondaires sont peu nombreux, ce sont surtout les amis, Addison, Arleen et Korey.

Une romance fort sympathique, une plume plaisante à la lecture par sa légèreté et son humour, des personnages attachants, des thèmes comme l’inceste ou les problèmes alimentaires sont bien intégrés,… Un moment de lecture agréable, une belle histoire d’amour.

Je remercie les Éditions Addictives pour cette lecture ! 



dimanche 26 mai 2019

La Marche de la Honte #3 Cale - Victoria Ashley


La Marche de la Honte #3 Cale de Victoria Ashley

Résumé :

Je m’appelle Cale Kinley et je suis un foutu puceau...
Eh bien, à l’exception de ma langue. Les innombrables choses que je peux faire avec ma langue vont forcément vous couper le souffle et vous pousser à en demander plus, mais « plus »... c’est une chose que je ne peux pas vous donner. C’est un choix. Mon choix.
Il y a une raison à cela. Une très bonne raison, et cette raison c’est elle.
Riley.
C’est la seule femme dans laquelle je veux m’enfoncer jusqu’à la garde. La femme que j’ai toujours désirée depuis que je suis en âge de baiser.
Je n’ai cependant jamais eu ma chance, car elle est partie. Elle n’avait pas le choix et cela a fait un mal de chien. Mais je ne pouvais pas la laisser partir sans lui dire ce que je ressentais. Je voulais qu’elle soit ma première et je me moquais bien de savoir combien de temps il me faudrait attendre.
Cela fait six ans et maintenant elle est de retour, et plus sexy que jamais. Rien que sa vue empêche mon cœur de battre. Je la veux et pour bien plus que comme première.
Je suis déterminé à l’avoir de toutes les manières possibles. Elle pense que c’est encore un jeu. Que je me suis déjà donné à d’innombrables femmes. Ce qu’elle ne sait pas, c’est que j’ai beaucoup de volonté.
Quand je veux quelque chose aussi fort que je la veux, je ne laisse rien se mettre sur mon chemin. Je vais le lui prouver. Il ne reste plus qu’un petit problème à régler...
Lui.

Format : Format Kindle (1253 KB - 142 pages)
Éditeur : Juno Publishing (23 mai 2019)
Collection : M/F

Extrait :

Prologue:
«… Comment ne peut-elle pas réaliser combien elle va me manquer ?
C’est difficile de ne pas être triste.
  Je fais ma meilleure moue pour essayer de la faire culpabiliser. Cette expression semble toujours fonctionner sur elle.
Je vais devoir attendre que tu reviennes, tout seul, afin que je puisse t’offrir ma virginité.
  Elle arbore un air surpris pendant un moment, avant d’éclater de rire et de se dégager de mes bras. Son rire est si beau.
Crétin. J’ai presque culpabilisé pendant une minute à cause de toi… et nous savons tous les deux que tu n’es plus vierge. Arrête de te moquer de moi.
  Elle essaie de sortir de la piscine, mais je lui attrape la taille et l’interromps.
Où vas-tu ?
...»


Chapitre 2 :
Riley
«… Après avoir passé quinze bonnes minutes sur ses fesses, je concentre mon attention sur le reste de son corps musclé, me préparant mentalement à affronter le reste de sa splendeur que je verrais en chair et en os dès que j’aurais terminé de m’occuper de son dos.
  Maintenant, je comprends pourquoi cette dénommé Hailey va s’énerver. Masser cet étalon doit être la meilleure partie de son job ici. Comment ne pas apprécier ?
  Je retire mes mains et me tourne pour lui offrir un peu d’intimité.
Je suis prête si vous voulez vous retourner, monsieur. Dites-moi quand vous être prêt.
Je le suis toujours pour toi, Rile.
  Je lutte pour reprendre mon souffle et je pose ma main sur mon cœur avant de me retourner lentement pour découvrir que l’homme nu, à qui j’ai reluqué les fesses durant tout ce temps, est Cale. Cale Kinsley. Mon Cale Kinsley, le seule personne que j’ai craint de revoir et à présent, il est là, nu et devant moi.
Cale, murmuré-je. Bon sang. Je ne… Je ne sais pas quoi dire. Waouh. C’est toi. Je...»

Avis de Lili :

Une saga torride autour de stripteaseurs. Après Slade et Hemy, c’est l’histoire de Cale qui nous est narrée, une romance torride.

Il y a six ans, Cale s’est fait une promesse celle d’attendre Riley le temps qu’il faudra et de lui prouver ses sentiments. Les quatre premières années, ils ont gardé contacte. Aujourd’hui, Riley revient et il est sûr qu’elle va le détruire.
Riley veut revenir chez elle, Chicago, malheureusement Tyler ne l’a pas suivi. Premier jour à son nouveau poste de massage, elle découvre que son premier client n’est autre que Cale Kinley.

Cale Kinley, 24 ans est stripteaseurs au Walk Of Shame. Il a toujours attendu Riley, la seule femme qu'il désire. C'est un homme bon, adorable et plein d'humour.
Riley Raines est masseuse au Sensual Touches et la sœur d’Aspen. Elle a grandi dans une famille aimante et attentionnée. Elle est partie soutenir sa grand-mère pendant plusieurs années. Elle se sent perdue face au sentiment de Cale. C'est une femme simple, attendrissante et indécise.

La narration est à la première personne avec le point de vue Cale et de Riley.
L’intrigue est bien trouvée et menée, malgré quelques approfondissements manquant sur leur histoire. Après plusieurs années sans exprimer leurs sentiments puis une grande séparation, Riley et Cale ne cessent de se chercher. Lui se déshabille pour d’autres femmes, Elle elle masse d’autres corps masculins. Célibataire depuis seulement une semaine, Riley se pose de nombreuses questions. Cale ne veut pas la bousculer, mais il ne rêve que de la faire sienne pour la toute première fois.
La plume est fluide et c’est très facile à lire. Quelque touche d’humour apporte de la fraîcheur et de la souplesse dans l’histoire. Par contre de nombreuses scènes se ressemblent, cela devient vite redondant. Le rythme est plaisant et reste linéaire.
Les émotions sont palpables. Cale joue avec les sous-entendus très torrides et sexy, Riley n’est pas mieux. Entre leur amitié et leur attirance, la peur s’installe pour Riley , celle de perdre les deux. Leur travail engendre une certaine jalousie. Les relations intimes sont torrides et très sexy. Elles reviennent régulièrement, peut-être trop.
Les personnages secondaires sont attachants et le lien avec les précédents tomes un plus, Kash récente recrue, Sara la barman, Slade et Aeden, Onyx et Hemy, Sage et Stone, Haley et Kylie, et Lynx le nouveau propriétaire.

Une romance surtout érotique, une idée intéressante remise en arrière plan pour plus de sensualité. Une plume fluide et plaisante avec de l’humour. Un ensemble appréciable à la lecture malgré quelques manques ressentis.

Je remercie Juno Publishing  et Maïwenn pour cette découverte et ce service-presse !




samedi 25 mai 2019

Les frères Mayson #1 November - Aurora Rose Reynolds


Les frères Mayson #1 November d'Aurora Rose Reynolds 

Résumé :

November a hâte d’apprendre à connaître son père et de découvrir la sécurité d’une petite ville. Après avoir quitté la Grosse Pomme et ses mauvais souvenirs pour le Tennessee, elle est employée comme comptable dans le club de strip-tease de son père. La seule fois où elle est autorisée à s’y rendre pendant les heures d’ouverture, elle rencontre Asher Mayson. Il est parfait jusqu’à ce qu’il ouvre la bouche et fasse des suppositions. November ne veut rien avoir à faire avec lui, mais dommage pour elle, le destin a d’autres plans.
Asher Mayson n’a jamais eu de problème à trouver une femme. Enfin... jusqu’à November. À présent, tout ce à quoi il pense, c’est de la faire sienne et de la garder en sécurité.


Format : Format Kindle (11283 KB - 243 pages)
Éditeur : Juno Publishing (23 mai 2019)
Collection : M/F


Extrait :

Chapitre 1 :
«…
Qui est Big Mike ? Lui demandé-je.
  Cela ne fait pas si longtemps que je suis en ville, comment des rumeurs sur moi et un homme peuvent-elle déjà circuler ?
Big Mike, le mec auquel tu t’accrochais et que tu appelais papa ! Dit-il d’un air plein de dégoût. Je m’en fiche que tu couches avec le patron. Il aurait dû te dire ça lui-même ou avoir la décence de te raccompagner jusqu’à ta voiture.
  Oh mon Dieu ! Beurk… Maintenant, je comprends. Il pense que je couche avec mon père. Beurk ! Et il est carrément grossier.
— Je te demande pardon ? Dis-je en plissant les yeux en espérant qu’il comprenne qu’il a intérêt à choisir ses prochains mots avec soin.
Quelle partie ne comprends-tu pas ma jolie ? Réplique-t-il en m’imitant.
  Je suis à peu près certaine qu’à ce point mes yeux sont exorbités et que de la fumée s’échappe de mes oreilles.
  J’agite la main dans sa direction avec colère.
Je ne suis pas «ta jolie», mais November. Je suis aussi la...
Je m’en ai rien à faire de qui tu es, m’interrompt-il.
Waouh, tu es tellement grossier.
Je me fiche totalement de ce que tu penses aussi.
Pour qui te prends-tu ? Dis-je, les mains sur les hanches, ma colère faisant ressortir la New-Yorkaise en moi dans toute sa splendeur.
Le mec qui attend que tu montes dans ta voiture et que tu partes pour pouvoir aller faire son travail plutôt que de rester papoter avec toi.
— Pff, tu es un véritable abruti, grondé-je en me disant que je devrais le frapper.
November ? Entends-je mon père m’appeler.
  Je souris intérieurement. Voilà qui devrait être drôle.
Oui, papa, juste ici ! Crié-je en réponse en insistant bien sur le mot papa.
  Je regarde cet homme en face de moi, le défiant du regard de dire quoi que ce soit. Il se tait, mais plisse les yeux.
  Mon père se dirige vers nous avant de voir cet abruti face à moi. Il lui tapote le dos en souriant.
Salut Asher, dit mon père.
  Oh, mon Dieu, vraiment ? Asher ? Pourquoi cet homme doit-il avoir un prénom sexy en plus ? Pourquoi ne pourrait-il pas s’appeler Urkel ou Alphonse ? Non, mais vraiment, parfois la vie est trop injuste !
Je vois que tu as déjà rencontré ma fille.
  Je ne peux retenir le petit gloussement qui remonte le long de ma gorge devant le regard totalement choqué du géant.
...»


Chapitre 2 :
«…
Quoi ? m’exclamé-je en fronçant le nez.
Toi, moi, ce soir, une bière, une partie de billard ?
Euh…
En fait non, j’ai bien compris. Je regarde autour de moi pour m’assurer qu’il n’y a bien que nous sur le parking.
Ce n’est qu’une bière, dit-il en souriant.
Tu es un véritable abruti, dis-je.
Ce n’est certainement pas la première fois qu’il entend cela.
C’est vrai, parfois, mais ce n’est jamais qu’une bière November.

...»

Avis de Lili :

Les frères Mayson Asher, Trevor, Nico et Cash sont connus pour être de vrai playboy. La malédiction des Mayson va frapper l’aîné Asher pour commencer : tomber amoureux au premier regard, et surtout pour la vie.

Après avoir été agressée et sauvée par Beast, November part pour le Tennessee rejoindre son père. Toute sa vie va changer, une grande famille, un emploi de comptable dans le club de son père, et sa rencontre avec Asher.

November Armsted, 25 ans est diplômée en gestion d’entreprise. Elle a subi des réflexions désobligeantes par sa mère, physiquement et moralement. Elle a toujours vécu avec une nourrice, son père a retrouvé sa trace et relié un lien. Elle est adorable et drôle, ne mâche pas ses mots et a une bonne répartie. J’adore.
Asher Manson, 27 ans est entrepreneur dans le bâtiment avec ses trois frères. C’est un ancien marine, il est autoritaire et très protecteur. Il a eu une vraie déception, lui faisant perdre confiance en les femmes. C’est un homme adorable, sûr de lui et attendrissant. J’adore.

La narration est à la première personne avec le point de vue de November. Vers la moitié du roman, l’auteure nous offre deux passages du point de vue d’Asher, magnifique.
L’intrigue est bien menée, la menace sur November et celle du couple très classique mais pourtant addictive. Les hommes Mayson ont un harem de femmes à leur disposition. Depuis l’arrivée de November, Asher ne voit plus qu’elle, mais c’est sans compter sur le caractère têtue de celle-ci. Après une agression, November subit une effraction dans son appartenant. Une personne la harcèle, mais qui ?
La plume est fluide, c’est facile à lire et rafraîchissant grâce à l’humour. C’est parfois émouvant et souvent très drôle. Quelques clichés ou «niaiseries» attachantes rendent l’histoire simpliste et si captivante malgré tout. Le lecteur prend plaisir à découvrir la suite. Le rythme est très plaisant et régulier.
Les émotions sont légères et magiques, elles nous entraînent avec simplicité et justesse dans leur histoire. Tout ce que souhaite November s’est trouvée une famille. Elle va en trouver une, voire même deux avec celle d’Asher. Elle est délirante, vous allez l’adorer. Asher est très jaloux et manque de confiance en les femmes, November a un caractère bien trempée et ne se laisse pas marcher dessus. C’est cinglant et drôle parfois. Les relations intimes sont tendres et torrides. C’est parfait.
Les personnages secondaires sont nombreux, et pourtant le lecteur s’attache très vite à tout le monde : Oncle Joe, la grand-mère et ses cousins, James et Susan les parents d’Asher, Miss Alice, Sven, Liz, Kenton, les frères Mayson,…

L’amour au premier regard, un combat pour conquérir celle que l’on désire. Une belle romance classique et addictive. La plume est charmante avec un excellent humour et de belles émotions. Un premier tome très appréciable, hâte de découvrir Trevor dans le prochain tome.


Je remercie Juno Publishing  et Maïwenn pour cette découverte et ce service-presse !


Articles les plus consultés

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...