Les Films attendus

Attention tous tomes suivants le premier peuvent contenir des SPOILER !!!

vendredi 31 janvier 2020

Fight for love Tome 7 Racer - Katy Evans


Racer de Katy Evans 

Résumé :

Vous avez aimé Brooke et Remi ? Vous adorerez leur fils Racer, le célèbre et tellement sexy pilote de course.
Le mystérieux Racer est le pilote le plus rapide et le plus en vogue du moment.
Lana dirige une petite écurie de Formule 1 et est sans cesse à la recherche de nouveaux talents. Son père est malade, et le seul moyen de sauver l'entreprise est de trouver un pilote star, qui rapportera de l'argent à l'écurie.

Racer est un pilote plutôt spécial et il est sexy, téméraire et mystérieux.
Justement, il cache un lourd secret : comme son père Remi, il souffre de bipolarité. Il ne sera pas facile pour Lana d'apprivoiser tous les reliefs de sa personnalité. Malgré ça, elle ne parvient pas à résister à son charme, car cette fragilité, mêlée à sa virilité, donne un cocktail explosif.

On retrouve la structure du 1er tome, qui a fait le succès de la série, rythmé alors par les combats de Remi, et ici par les étapes du championnat de F1, et surtout l'histoire d'amour entre Racer et Lana.


Format : Broché (353 pages)
Éditeur : Éditions Hugo Roman  (9 janvier 2020)
Collection : New Romance

Extrait :

Chapitre 1 : Le meilleur
Lana
«… Ils ont besoin d’encouragements, même si mon père a visiblement perdu sa motivation. Il a l’air profondément abattu.
— Il n’est pas le seul pilote prometteur, dis-je à mes frères.
 Nous n’avons plus les moyens d’engager quelqu’un de compétent. Sans compter que les meilleurs sont tous approchés dès leurs premières courses de karting. Ils sont à peine adolescents qu’ils appartiennent déjà aux sponsors ou aux écuries, s’insurge Drake.
 J’en dégoterai un.
  Je panique. Je ne les ai jamais vus aussi déconfits et frustrés. Depuis quand les sports mécaniques ont-ils cessé de nous exalter ? Peut-être depuis que nous avons perdu tout espoir de gagner ?
 Clay, Drake, Adrian, bouclez-la. Laissez-moi faire. Vous, vous préparez les voitures, papa dirige l’équipe, alors laissez-moi recruter un talent.
  C’était originellement le rêve de mon père, mais à présent, c’est plus que jamais le mien.
 Je le trouverai.
  M’ignorant, mes frères et mon père reprennent leur conversation. Je m’empare de ma chaussure et la lance sur eux. Elle heurte Drake à l’épaule. Il se retourne, le regard noir.
 J’ai dit que je m’en chargeais.
 Tu viens de me jeter une chaussure ou j’ai rêvé ?
  J’attrape la seconde et le vise.
 Erreur, je t’en ai lancé deux.
 Lainie…
 Ne m’appelle pas comme ça. Papa, tu diriges cette équipe, tes fils gèrent l’aspect technique, laisse-moi sélectionner un pilote.
 Écoute, Lana, ce n’est pas parce que papa t’a nommée team manager que tu possèdes les connaissances requises pour évaluer les compétences d’un pilote, proteste Drake.
 Ce n’est pas bien compliqué. Laisse-moi une chance. La F1, c’est toute notre vie. Nous avons tout sacrifié pour ça. Je ne baisserai pas les bras. Je ne tolérerai pas que papa renonce, j’ajoute en m’avançant vers eux.
  Il me dévisage»



Chapitre 1 : Le meilleur
Lana
«… 
 Vous en connaissez un rayon en voitures, pas vrai ?
  Je me renfrogne et tente de réprimer la chaleur qui envahit mon corps sous l’effet de son sourire, alors qu’il se dirige vers le siège voisin du mien.
— Dommage que vous n’ayez aucun savoir-vivre au volant, renchéris-je.
  Il sourit plus largement, son corps tout en muscles s’installant d’un mouvement fluide à côté de moi. Je me concentre sur ma liste.
 C’est une liste de trucs à faire avant de mourir ?
  Je m’esclaffe :
 Pas du tout ! C’est… non, dis-je en saisissant le sous-entendu.
 J’ai une suggestion. Je peux ?
 Si vous voulez.
  Il tire sur ma liste coincée sous mon sac, me prend le stylo des mains et tire un trait au bas de ma liste. La feuille sur sa cuisse visiblement ultra-ferme, il écrit un unique mot. Racer.
 Et… qu’est-ce que cela signifie ? fais-je, confuse.
  Il me la rend en m’adressant un clin d’œil.
 Ce serait judicieux de le remonter en haut de la liste de choses à faire absolument.
  Empourprée, je ris. Je n’en reviens pas ! Il me suggère sérieusement de m’occuper de lui ?
 Il ne s’agit pas d’une liste de choses à faire. Je cherche un pilote, dis-je.
 Je connais le meilleur du monde. Sans blague.
 Ah oui ?
 Ouaip.
 J’aimerais beaucoup le rencontrer. Et surtout le voir conduire, histoire de vérifier si nos avis concordent.
 Ils concorderont sans aucun doute.
  Il m’examine. Ses lèvres retroussées lui donnent un air particulièrement présomptueux.
 Passons un marché : si vous convenez qu’il est le meilleur pilote du monde, vous réparez ma voiture, déclare-t-il.
  J’ai envie de le provoquer un peu.
— Et si je ne suis pas d’accord ?
 Je vous en offre une toute neuve.
 Vous ne manquez pas d’audace.
  Il se contente de sourire en coin et ses yeux magnifiques se remettent à scintiller. Je ris, ma fatigue s’évaporant.
 Alors, qui est ce Racer ? Vous ? Ou un pilote ?
  Ayant arrêté de sourire, il me dévore des yeux à présent. Il reprend la parole d’une voix feutrée. Rauque.
— Acceptez de dîner avec moi et nous en parlerons autant que vous voudrez.
  Mince. Il fixe vraiment mes lèvres ? Suis-je réellement en train de dévorer sa bouche des yeux ?»


Avis de Lili :

Les fans de Remy et de Brooke connaissent leur fils Racer. Sa passion est différente de celle de son père : les voitures, par contre il a hérité beaucoup de choses de son père.

Cette année, la tente HW Racing Team est dans une mauvaise position, pas de budget, pas de pilote. Lana est déterminée à réaliser le rêve de son père et de sa famille. Elle a trois jours pour trouver un pilote.
Racer est presser de faire ses preuves face à Elle. Il la désire autant que piloter ou respirer. Il a hérité de la malédiction des Tate, comme son père. Il est prêt à piloter et à avoir la fille.

Racer Tate, 22 ans est devenu un pilote hors-la-loi, urbain. Il a été diagnostiqué bipolaire de type 1. Il est prêt à tout pour parvenir à ses fins, comme son père. La vitesse le rend vivant, il n’a aucune limite et ne se laisse pas si facilement impressionné. Il est impatient, arrogant, autoritaire, téméraire, possessif, il va vous rappeler quelqu’un.
Lana Heyworth, 22 ans la benjamine après trois frères, est la manager de la Team. Sa mère est partie, Elle a perdu un petit- ami à l’âge de 17 ans, maintenant son père est atteint d’un cancer et ne veut pas se soigner. Elle est forte, courageuse, déterminée avec du caractère.

La narration est à la première personne, le point de vue varie entre Lana et Racer.
L’intrigue est plaisante en restant très simple. Lana ne doit pas laisser interférer son désir dans son travail, son père doit passer avant tout. La détermination de Rider est loin de la laisser fuir. Fantasme ou cauchemar...
La plume est fluide et très facile à lire. Les protagonistes sont intéressants et suivre leur histoire c’est captivant. Par contre, côté suspense, rebondissements et péripéties, cela reste très calme. Le rythme est agréable malgré tout.
Les émotions sont intenses. L’ alchimie immédiate entre eux, est forte et puissante. Racer n’est pas habitué à exprimer ses émotions. Il ne pense pas être à la hauteur de la femme, être un homme bien mais jamais il ne la laissera à un autre. Lana est forte pour deux, et prête à tout pour ce qu’elle aime. L’auteure nous offre de beaux moments émouvants, où les protagonistes parlent avec leur cœur. Les relations intimes sont sensuelles, voire torrides. Très belles.


Une belle histoire de détermination, de combat, de soutien,… La plume est magique et nous emporte dans une histoire plaisante, palpitante malgré le manque de rebondissements. Une lecture agréable pour passer un bon moment.




mercredi 29 janvier 2020

Not For You - Marion Carmin


Not For You de Marion Carmin

Résumé :

Elle n’est pas pour lui. Il ne veut qu’elle.

Andréas revient à Paris pour le mariage de son frère. Après cinq ans de voyages et de missions humanitaires, son arrivée en France est compliquée : il a changé, il est confronté à des souvenirs difficiles, les liens avec sa famille se sont distendus…
Et pour couronner le tout, le passé lui explose particulièrement à la figure lorsqu’il rencontre la fiancée de son frère : Faustine. Leur amie d’enfance. Son premier amour. La plus belle nuit de sa vie en Argentine. Et la pire trahison.
Il lui en veut, elle le hait, et pourtant la passion et le désir n’ont jamais été aussi puissants.
Ils ont toutes les raisons de ne pas craquer… mais ce n’est jamais aussi simple.



Format : Format epub (623 KB 240 pages)
Éditeur : Éditions Addictives (3 février 2019)
Collection : Luv


Extrait :

Chapitre 2 : Retrouvaille inattendue
Faustine
«… Nous trinquons ensemble et tandis que je trempe mes lèvres dans mon verre, ma belle-mère interroge Andréas sur son retour.
— Tu es bien installé, mon chéri ?
— Tu sais, je ne suis arrivé qu’aujourd’hui, je n’ai même pas encore pu déballer mes affaires, se moque Andréas. Mais je vais avoir tout le temps pour m’en occuper.
— Quand repars-tu ? demande Rodrick.
— Je viens de revenir et vous voulez déjà me voir partir ? relève-t-il, amusé.
— Absolument pas ! s’offusque Camille.
  Rodrick saisit sa main pour la tempérer.
— Ta mère et moi ne sommes pas dupes, nous nous doutons que tu repartiras aussitôt le mariage passé.
— En réalité, je songe à m’établir de nouveau à Paris, lâche-t-il en me fixant droit dans les yeux.
  Son regard insistant me met mal à l’aise.
— C’est une excellente nouvelle, se réjouit Camille, enthousiaste.
— Que comptes-tu faire à présent ? l’interroge Édouard.
— Je n’y ai pas encore réfléchi, mais il me reste, avant votre mariage, deux mois pour trouver, non ?
— Cinquante jours, claqué-je ...»


Chapitre 3 : L’Argentine
Andréas
«— Tu savais ! accusé-je mon ami et colocataire, au petit déjeuner, une tasse de café à la main. C’est pour ça que tu te marrais ! Tu savais déjà qui était la fiancée de mon frère puisqu’elle bosse avec toi !
— Et, accessoirement, on est amis aussi. C’était trop tentant de voir ta tête ! D’ailleurs, ça valait le détour. Encore mieux que ce que je pensais. Tu ne pouvais pas plus te tromper, niveau prédictions, madame Irma. Comment disais-tu déjà ? Ah oui « toujours bien baisables mais pas très fines en général » et tu as employé aussi l’expression « Barbie Chirurgie Esthétique ». T’as juste bon pour la couleur de cheveux et le fait qu’elle soit hyper bien roulée, je le reconnais ! Mais pour le reste… se moque Wyatt.
— La ferme putain ! Si vous êtes amis, comment ça se fait qu’elle ne savait pas pour notre colocation ?
— Elle n’est jamais venue ici. Quand on se voit en dehors du boulot, c’est toujours dans les bars ou en boîte. En tout cas, je me suis bien marré !
— Arrête, la situation est encore plus tordue que tu ne le penses, soupiré-je en passant ma main sur mon visage. La fille de l’Argentine… c’était elle.
— Celle avec qui t’as eu une histoire ? Celle qui t’a retourné le cerveau ?
— Nan, je te parle de la voisine du dessous, m’agacé-je.
— Qui a un cul splendide, soit dit en passant. Blague à part, tu veux donc dire que cette fille-là, c’était Faust ?
— Affirmatif. Et elle est sur le point d’épouser mon frère.
  Sa grimace fait écho à la mienne
— Il n’est pas fait pour elle, ajoute Wyatt.
— Clairement. Sa carrière avant tout, une bonne petite épouse au foyer qui s’occupe de la maison… Faustine n’est pas faite pour cette vie-là. C’est une créative, elle est pleine de vie, pétillante et drôle. Elle va finir par s’étioler.
— On est au moins d’accord sur ce point. Tu l’aimes toujours ? Et n’essaie même pas de me prendre pour un con. Je veux la vérité.
  Je reste la bouche ouverte, coupé dans mon élan. Livrer ce que je ressens m’est vraiment difficile.
— Je suis… soufflé-je, dépassé par la situation. Je veux dire… quand je suis retourné à l’hôtel, elle avait pris toutes ses affaires. Je n’ai pas réussi à la joindre, j’ai fini par me faire une raison et voilà que je la retrouve au bras de mon frère, prête à l’épouser ! Juste la revoir, son contact, sa voix, son parfum, ça a réveillé tout ce que j’ai essayé d’oublier ces dernières années et, là, tout me revient d’un coup. C’est comme prendre une vague en pleine gueule. Je suis énervé de ne pas avoir pu m’expliquer avec elle, mais c’est surtout ce mariage qui me fout en l’air ! Comment ça a pu arriver, et comment je peux ressentir encore ces émotions après toutes ces années ?! C’est quoi le truc, je vais devoir regarder Ed roucouler avec la femme que j’aime, celle qui devrait être dans ma vie ? ...
»


Avis de Lili :

Une romance en douceur. Le résumé nous présageait un triangle amoureux palpitant, cela reste sage, sensuelle et romantique. La couverture est belle et attirante.

De retour en France pour le mariage de son frère jumeau, Andréas va faire la connaissance de la fiancée. Il ne s’attendait pas à être en face de Faustine, la jeune femme qu’il a toujours voulue et eue pendant une semaine.
Son passé et son présent se retrouve, Faustine ne veut rien laisser paraître, même si sa colère et son désir sont toujours présents après quatre ans. À cinquante jours de son mariage, elle se sent perdue et pourtant si sûr d’elle.

Andréas Beaumont, 31 ans a été trader jusqu’au suicide de son ami et collègue, puis il partit en mission humanitaire. Son frère jumeau Edouard est très différent. Là où Andréas est joueur, passionné, impulsif, simple, libre, Ed est à l‘opposé.
Faustine De Beaune, 29 ans est sous-chef dans un grand restaurant. Elle a grandi dans une cage dorée où son père fait la pluie et le beau temps avec son argent. Elle a suivi ces traces en devenant avocate. Après son voyage en Argentine et sa semaine de rêve avec Andréas elle décide de changer de vie, et suivre ses propres désirs. Elle est pétillante, drôle, indépendante, spontanée, impulsive et libre.

La narration est à la première personne, le point de vue varie entre Andréas et Faustine.
L’intrigue est menée avec simplicité et légèreté, excellent. Tous deux pensaient que leurs sentiments n’étaient pas partagés, ils ont été trop longtemps ignorés. Andréas veut récupérer Faustine, et pour cela il doit empêcher le mariage. Il va devoir trouver un moyen de la convaincre que leur histoire n’est pas finie. Faustine pense d’Andréas l’a abandonnée, elle le désire toujours et en encore plus, mais Edouard, leurs familles, le mariage...
La plume est fluide et c’est très facile à lire. Quelques flash-backs nous amènent le début de leur histoire et certains passages antérieurs. Leur complicité apporte une touche de fraîcheur avec des pointes d’humour. L’amitié est une force pour nos deux protagonistes. Le rythme est agréable, les révélations et les rebondissements très bien dosés et parfaits à l’histoire.
Les émotions sont spontanées et charmantes. Faustine est très en colère après Andréas, son meilleur ami et confident, puis amant. Lui pense qu’elle a fui, et maintenant l’avoir perdue. Un quiproquo, des sentiments profonds mais secrets, des révélations attendus s’enchaînent pour notre plaisir. Le triangle amoureux reste très simple, sans complexe et ni prises de tête. Les relations intimes sont sensuelles et torrides.

Un malentendu, le destin, des sentiments puissants, un désir intense, une belle histoire d’amour. La plume est charmante avec des pointes d’humour et d’émotion. De belles idées avec des rebondissements appropriés. Un ensemble délicieux, agréable à la lecture. À découvrir avec plaisir !

Je remercie Éditions Addictives pour cette lecture ! 



lundi 27 janvier 2020

Stepbrother & mojitos - Adriana Dreux


Stepbrother & mojitos d'Adriana Dreux

Résumé :

Quand l’inconnu de la boîte connaît bien ma mère… désastre assuré !

Calliopé est spécialiste des gaffes et des mauvaises décisions. La dernière en date ?
Boire beaucoup trop de mojitos en boîte pour oublier sa rupture, sauter sur un inconnu aussi sexy que sensuel en complimentant ses fesses… et coucher avec lui avant de s’enfuir comme une voleuse.
Cela aurait pu rester une soirée sans conséquences dont elle aurait ri avec sa meilleure amie par la suite. Sauf qu’elle retrouve cet inconnu assis sur le canapé de sa mère !
Alors Calliopé se rend compte qu’elle a couché avec Darren, le fils de l’ex-compagnon de sa mère, qu’elle n’avait pas vu depuis dix ans ! Son ancien demi-frère !
Il est arrogant, sûr de lui, déterminé à la séduire… et Calliopé a beau vouloir résister, ce n’est pas gagné !


Format : Format epub (674 KO 273 pages)
Éditeur : Éditions Addictives (27 janvier 2020)
Collection : Luv


Extrait :

Chapitre 6 :
«…Il joue avec moi.
— Vous savez, vous pourriez vous faire pardonner de m’avoir abandonné ainsi.
 Il a compris que je m’en veux de l’avoir fait et il en joue.
— Comment ça ?
— Eh bien, que diriez-vous d’un dîner mercredi soir ?
  J’ai envie de me faire pardonner, mais pas comme ça. Bien qu’il soit vraiment charmant et que beaucoup de femmes auraient accepté sans hésitation, je ne peux pas.
— Vous savez, en fait, je…
  Mes mots restent bloqués, je ne sais pas trop comment le dire. Pour me donner du temps, je m’active sur le bouquet qui commence à prendre forme.
— Je sors d’une rupture et l’autre soir, j’étais complètement bouleversée et… ivre. Mais j’ai fait une grosse bêtise. Vous avez été très bien, là n’est pas le problème ! D’ailleurs, je pensais tout ce que j’ai pu dire sur votre…
  Il rigole et me regarde attentivement, les yeux pétillants d’amusement.
— Mais j’ai eu honte et je me suis enfuie. Je ne suis pas ce genre de fille et je ne veux pas l’être, c’est pour ça qu’après ce qui s’est passé, je pense que ce dîner n’est pas une très bonne idée.
— Moi, je ne vous considère pas comme une bêtise, ou alors une étrange, sublime et intéressante bêtise. Allez, quoi de mieux qu’un homme sexy pour en oublier un autre ?
  Je rigole de son narcissisme alors qu’il se pointe du doigt.
— Prétentieux !
— Ce n’est pas moi qui l’ai dit !
  Il me fait un clin d’œil.
— Plus sérieusement, acceptez, ce sera une soirée agréable..


Chapitre 6 :
«…
  La plupart ont été offerts par mon père et leur présence me fait aussi bien souffrir que sourire. Le même couloir spacieux, principalement blanc avec des lumières incrustées dans le plafond. Elle finit par nous faire entrer dans le salon aux couleurs claires et subtilement décoré où il y a John, Jenny et…
  Non, mais je rêve ?

  C’est une caméra cachée ! Qu’est-ce que l’inconnu de la boîte fout ici ? Il est tranquillement assis sur le canapé, son attitude calme et sereine changeant à mon arrivée.   Le fait qu’il soit partout où je vais commence sérieusement à me faire flipper, c’est à croire qu’il me suit ! Mais… il m’a dit que le bouquet était pour sa belle-mère. Ne me dites pas que… Non, non, je dois me tromper, il y a autre chose à comprendre, c’est sûr !
— Maman, qu’est-ce que ce garçon fait là ? m’exclamé-je.
  La panique se lit dans ma voix, le voile commence à se lever et j’ai très peur de découvrir ce qui se passe. Je commence à m’inquiéter. J’espère que ce n’est pas lui, mais je ne suis pas bête et ça paraît évident. Il ne faut pas être ingénieur pour comprendre, pourtant ça ne m’empêche pas d’espérer que ce n’est pas ce que je crois… Lui semble assez choqué lorsque je prononce le mot «  maman ». L’étau de la vérité et de la bêtise se resserrent. Elle rigole.
— Enfin, ma chérie, tu ne reconnais pas Darren ?
  Ils rient tous. Sauf lui. Et moi. Darren ? Comme dans «  Darren le fils de John » ? Ce Darren ? Oh mon Dieu ! J’ai… J’ai couché avec mon ancien demi-frère ?»

Avis de Lili :

Une romance plaisante, un résumé attrayant, une couverture charmante, une belle découverte.

Après avoir été trompée par son petit-ami, Calliopé est entraînée par sa meilleure amie Sam en boîte de nuit. De Mojito en Mojito, elle rencontre un homme et passe un moment très chaud avec lui dans les toilettes, gênée elle s’enfuit.
Calli le retrouve dans sa boutique, il lui propose un dîner qu’elle accepte. Le soir même, à un repas dominical chez sa mère avec son ancien beau-père John et ses enfants, elle se retrouve encore en face de lui. Elle ne s’attendait pas à le revoir, et découvrir qu’il est son ancien demi-frère, Darren.

Calliopé Richardon est propriétaire d’une petite boutique à Londres de fleurs. Elle a perdu son père jeune, dont elle était très proche. Elle a peur de ce que pense les gens. Elle est douce, sympathique parfois agaçante...
Darren Davies, 23 ans est directeur marketing. Jeune, il ressemblait physiquement au genre geek, maintenant c’est un homme sexy. Il parle librement de sexe, arrogant, sûr de lui et insistant, ou déterminé. C’est un homme attentionné et joueur.

La narration est à la première personne, le point de vue est celui de Calliopé, laissant un suspense sur le protagoniste masculin.
L’intrigue est menée avec légèreté et simplicité, avec un thème courant, le regard d’autrui. Vengeance, attirance, Calli se pose de nombreuses questions, car leur attirance est intense, mais Darren a fait parti de sa famille, même si cela date de huit ans. Va-t-elle écouter son cœur ou sa raison ?
La plume est plaisante, fluide et facile à lire. L’humour est une pépite, entre les répliques, certaines situations, le personnage de Calli, ainsi que Sam et Darren qui ont leur petit côté comique. Le rythme est prenant, le lecteur ne s’ennuie à aucun moment.
Les émotions sont diversifiées et charmantes. Darren est loin de laisser insensible Calli, et il en joue, la séduit, la taquine. Calli est attirée par Darren mais la peur des on-dits et des regards d’autrui sur leur histoire, lui font peur. Elle est perdue entre son cœur et son côté raisonnable, cherchant le connu et la simplicité. Elle est angoissée d’atterrir hors de sa zone de confort, ou de l’interdit. Les relations intimes sont sensuelles, bien décrites.

Coïncidence, destin… Une belle romance entre deux protagonistes déterminés, mais aussi incertains pour Calliopé. L’humour est une pépite, les émotions plaisantes, voire agaçantes mais le lecteur adore cela. L’histoire est bien menée dans la simplicité et la légèreté, le sujet accaparant, bien réel. Un ensemble réussi pour passer un moment de lecture très plaisant.

Je remercie les Éditions Addictives pour cette lecture ! 

Peluche show - Ena L.


Peluche show d'Ena L.

Résumé :

Alors qu’il enquête sur une sordide affaire de meurtres liés à la mafia irlandaise, Philippe Mayer, dit Lip, un capitaine de police arrogant au tempérament volcanique et à la morale scabreuse, ne s’attend pas à trouver au hasard d’une poubelle, une jolie jeune femme au sourire rayonnant.
Son nom ? Elle affirme ne pas en avoir. D’où vient-elle ? De nulle part. Elle serait un « chien errant », selon ses propres termes.
Et si la situation n’était pas déjà suffisamment étrange, l’inconnue propose un deal au policier : « Adopte-moi en tant que ton animal familier et je t’obéirais. »
Quel mystère se cache derrière cette femme tout droit sortie d’un conte de fées ? Une chose est certaine : cette rencontre aura des conséquences aussi inattendues que dangereuses.


Format : Format epub (6,8 Mo 282 pages)
Éditeur : Éditions Sharon Kéna  (14 janvier 2020)


Extrait :

Chapitre 1 :
Lip
«… J’accorde enfin un peu d’attention à la demeurée, laquelle n’a pas bougé d’un pouce.
— Je t’amène au poste et je me casse.
— Philip ? demande-t-elle, dubitative.
— Tout le monde m’appelle Lip. Allez, viens.
  Je la tire par la manche pour la faire avancer plus vite. J’ai hâte de profiter de ma soirée foot, suivie d’un bon porno pour oublier toute cette frustration.
— J’étais sérieuse pour la proposition, reprend-elle.
— J’avais pigé.
— Non, vraiment. Je serai ton animal, je t’obéirai, je serai à toi. Tu pourras faire tout ce que tu veux de moi, je serai toujours d’accord.
  Putain, je suis un mec, ne dis pas des trucs comme ça en me regardant dans les yeux.
  Ce n’est pas comme ça que ma queue va dégonfler.
— T’as vraiment un grain surtout.
  Elle me barre la route. Sa minuscule main toute fine se pose délicatement contre mon torse.
— Prends-moi chez toi, tu ne le regretteras pas, je te le jure.
  Ouep. C’est définitif. Je bande.
  Si elle avait été moche, je ne me serais même pas posé la question, entendons-nous bien. Mais j’ai affaire à une meuf super bien foutue, avec un cul de rêve et des yeux magnifiques qui me fait un rentre-dedans pas possible. Je suis flic, je ne suis pas un saint.
— Et tu ne veux rien en échange ? Pas de fric ? ironisé-je, en laissant croire par mon attitude distante et moqueuse que je ne suis pas intéressé...»

Chapitre 2 :
ELLE
  Les menaces ne me font ni chaud ni froid, je préfère largement aborder une question beaucoup plus amusante :
— Comment je m’appelle ?
— Hein ? Parce qu’en plus, je dois te donner un nom ?!
— Ben oui, je suis ton animal.
— Pour l’instant, j’ai juste envie de te surnommer « abrutie », donc ça attendra.
— « Abrutie », ça me va.
  Il grimace devant mon sourire radieux.
— Si quelqu’un du voisinage te demande, tu es ma cousine attardée, OK ?
— OK, génial !
  Il détourne les yeux en secouant la tête.
  Pas de doutes. Il regrette. Il doit déjà se demander comment me mettre dehors.
  Peut-être que si je me montre tactile, il se révélera plus intéressé ? Je tente le coup en me glissant contre lui, ma main directement sur sa cuisse. Je note qu’il a cessé de suivre le foot et que son attention est entièrement tournée vers moi...» 



Avis de Lili :

Une romance contemporaine marquante avec au second plan une enquête avec la mafia irlandaise. Les genres ou catégories de ce roman sont diversifiés, il ne rentre dans aucune case particulière. Le lecteur est bousculé par de nombreuses émotions différentes, une belle panoplie.

Le trio Livi, Dimitri et Lip sont à la recherche de Declan Murphy, lieutenant du clan mafieux O’Connor. Dans une petite ruelle, ils trouvent une jeune femme sale au coin d’une poubelle. Elle offre à Lip une proposition qu’il ne peut refuser, s’il l’adopte elle fera ce qu’il souhaite.
ELLE s’est enfuie et se cache. De qui, de quoi ? Bonne question. Elle n’est répertoriée nul part, ni chez les portés disparus, ni chez les fugueurs de psychiatrie...

Philip Mayer «Lip» est capitaine de police. Né après trois sœurs, il a été chouchouté et a légèrement pris ses aises. C’est une homme sanguin, sans patience, aucuns principes,… Il ne s’engage pas, il a peur de sentiments.
Peluche , 22 ans est une jeune femme qui se cache, se prenant pour un chien errant. Elle est douce, affectueuse, dépendante, franche, patiente, mais son autre facette est plus noire, à vus de le découvrir.

La narration est à la première personne, le point de vue varie entre Lip et Peluche. Chaque chapitre est introduit par une petite introduction avec des paroles d’une chanson.
L’intrigue est menée avec du suspense et de la précision. Lip va prendre ELLE chez lui, elle est belle, lui vend du sexe sans prise de tête. Il est preneur. Au fur et à mesure, un lien va se construire, il va lui donner un nom «Peluche», ne plus sortir et regarder la télévision avec elle,… L’enquête sur des meurtres s’intensifient de jour en jour, pour la police c’est la mafia irlandaise. Mais comment le prouver et les approcher ?
La plume est fluide, et c’est très facile à lire. Le langage est courant, voire familier parfois,ce n’est jamais choquant. L’humour est apporté par petite touche dans certaines situations ou répliques de Peluche. Les rebondissements sont prenants et le révélations accrocheurs. Le rythme est dynamique, le lecteur ne peut lâcher avant la dernière la page ce roman.
Les émotions sont puissantes et intenses aussi bien pour les protagonistes que le lecteur. Vous allez vivre des moments de stresse, de joie, de peur, d’agacement,… en bref vous allez être bousculé. Lip ne croit pas en l’amour, en les sentiments, en l’engagement, pourtant ses parents et ses sœurs sont de bons exemples. Peluche va chambouler sa vie, son monde et ses principes. Sa peur va faire ressortir son côté blessant, un vrai enfoiré. Peluche reste un mystère, nous la découvrons qu’au fil de la lecture. Les relations intimes sont sensuelles, peu nombreuses et sages.

Une rencontre, le destin, des meurtres,… Les protagonistes sont profonds, avec du caractère et loin d’être des anges. Les émotions sont puissantes, l‘humour appréciable, la plume fluide et prenante. De belles idées, des rebondissements, un ensemble très captivant. À découvrir avec avertissement pour vos nerfs et votre cœur.


Encore un grand merci à Aurélie et à la maison d'Éditions Sharon Kéna pour ce service presse. 


Articles les plus consultés

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...