Les Films attendus

Attention tous tomes suivants le premier peuvent contenir des SPOILER !!!

mercredi 30 janvier 2019

Les Morgan's tome 1 TJ - Pascale Stephens


Les Morgan's tome 1 TJ de Pascale Stephens

Résumé :

À seulement 22  ans, TJ travaille d’arrache-pied pour sauver le garage familial et rembourser dans les temps les dettes que son père leur a laissées, à elle et à ses frères.

Il y aurait bien une solution. Darell Cooper, un homme insupportablement charmant, propose d’acheter la Ford GT40 de TJ. Celle qui appartenait à sa mère. Celle qu’elle s’est promis de ne  vendre sous aucun prétexte…

Pourtant, TJ le sait, elle devra choisir  : sa maison, ou ses souvenirs.
Car l’échéance approche, et l’argent manque toujours.
Pour garder son indépendance et son héritage, TJ est prête à tous les sacrifices. Mais à refuser chaque main tendue, ne risque-t-elle pas de passer à côté de la plus belle des histoires  ?

Format : Format kindle (1946 KB - 350 pages)
Éditeur : Éditions Hachette (18 janvier 2019)
Collection : BMR


Extrait :

TJ
«…
Qu’est-ce qui se passe ici ? Je demande encore, à bout de patience.
Harry ouvre, puis la referme. On dirait une carpe. Je n’ai rien à attendre de lui, ni de Curtis d’ailleurs, qui s’entête dans son mutisme.
La Ford m’intéresse, déclare Darell Cooper, ses mots teintés de tonalités chaude, graves et envoûtantes, qui s’immiscent en moi.
Je me tourne vers lui. Je suis concentrée sur sa voix et il me faut quelques minutes pour imprimer ce qu’il vient de dire. Mais une fois que j’ai tout assimilé, je lui rétorque vivement :
Elle n ’est pas à vendre.

...»
Source
Darell
«…
Certains le feraient pour trois millions de dollars.
  Elle ne tique même pas, alors que la somme représente deux fois ce que vaut vraiment la Ford. Elle me contemple et, à cet instant, c’est du mépris que je lis dans ses yeux.
  Et je m’aperçois que je déteste ça.
Vous vivez dans quel monde ? Sûrement dans celui des milliardaires bienheureux. Vous croyez pouvoir tout acheter ? Vu votre air, je suppose que oui.
Arrêtez !
Quoi ?
Ça ne vous fatigue pas, ce jeu de questions/réponses ?
Je vais vous le répéter une dernière fois, monsieur Cooper, reprend-elle, imperturbable. Ma voiture n’est pas à vendre, et cela, quelle que soit la somme que vous êtes prêt à payer.
Je ne vous comprend pas, je renchéris, énervé. Votre situation financière n’est pas très reluisante et l’argent que vous gagneriez en me cédant la Ford pourrait vous permettre de sauver votre garage.
Mais qu’est-ce que ça peut vous faire ? Crie-t-elle. Mes frères vous ont contacté sans me demander ni mon avis, ni mon autorisation ! Cette voiture était à mes parents, elle est aussi précieuse que ce garage, et il est hors de question que je vous la cède, tout milliardaire que vous soyez.
Vous êtes têtue…
Vous n’imaginez même pas à quel point !
Je crois que si.

...»

Avis de Lili :

Nouvelle saga avec la famille Morgan, l’aîné Harry, trente-trois ans militaire, Curtis trente-et-un ans pompier, Faith vingt-quatre ans secrétaire et TJ vingt-deux ans mécanicienne.

Après la mort de leur père, les Morgan surtout TJ décide de garder le garage familiale malgré les dettes et l’hypothèque faite. Après de nombreux sacrifices, ils arrivent au bout de leur chemin, soit vendre le garage soit la voiture de collection de leur mère décédée neuf ans plus tôt. TJ est loin de baisser le bras, bien au contraire elle est encore plus combative pour sauver ses souvenirs.
Darell arrive enfin au bout de sa quête de plusieurs années, il a enfin trouvé LA voiture qu’il lui manquait. Malheureusement pour lui, l’une des sœurs Morgan s’oppose à la vente. Elle l’irrite, l’agace, l’excite et surtout le hante sans répit.

Theresa Justine Morgan, TJ a vingt-deux ans et est mécanicienne. Elle possède deux passions, la peinture et la mécanique. Élevée par des hommes, elle est peu féminine et pourtant tellement sensuelle. Elle est déterminée, têtue, impatiente, courageuse et sait cacher ses sentiments.
Darell Cooper, vingt-sept ans est millionnaire. Il culpabilise pour son père, et ne cesse de le retenir dans le présent. Il est charmeur et arrogant, sérieux et mélancolique, sûr de lui et troublé .

La narration est la première personne avec le point de vue de TJ et de Darell. Le changement est marqué par leur prénom à chaque début de chapitre.
L’intrigue est bien menée. En premier lieu, il y a le choix entre vendre la voiture et sauver le garage, ou garder la voiture et se séparer du garage. Il reste trois semaines pour trouver plus de soixante-dix mille dollars. TJ doit faire un choix entre son amour-propre et sa raison. Darell a enfin trouvé la dernière voiture de son père, mais pas seulement il y a aussi cette jeune femme le hantant.
La plume est fluide et c’est très facile à lire, en peu de temps la fin est là sans s’en rendre compte. Dès le départ, de belles joutes verbales accentuent l’humour et leur passion. Certains rebondissements sont inattendus, surtout venant des membres Morgan. Le rythme est appréciable, un excellent moment de lecture.
Les émotions se succèdent, colère, tristesse, angoisse, joie,… Nos deux héros sont compatibles sur toutes leurs passions, art et voiture, leurs deuils et leurs envies. Malheureusement rien n’arrive sans combat. Leur relation va très vite, le côté romance est rapide. Les scènes intimes sont bien écrites et surtout dosées.
Les personnages secondaires sont attachants et intéressants, Pam la copine de Curtis, Payton Gibons la demi-sœur de Darell, Lucky Peterson, Charles et Harold.

La rencontre de deux personnes suivant une même quête, celle de garder leur mort prêt d’eux, un sacrifice face à leur vie. La romance est rapide, l’intrigue est captivante et le message parfait. La plume comme toujours est magnifique, légère et fluide. Une lecture plaisante, charmante et addictive. Vivement la suite car un suspense reste...

Je remercie Hachette BMR  et  Netgalley pour ce service-presse !

Satan's Sinners MC #1 Lumières de la ville - Colbie Kay


Satan's Sinners MC #1 Lumières de la ville de Colbie Kay

Résumé :

Zoey Porter voulait trouver une porte de sortie. Elle ne s ’ attendait pas à ce que cela se produise de cette façon .
Hanger, président des Satan ’ s Sinners est un enfoiré. Il se fiche de tout et tout le monde, sauf de lui-même et de ses frères.
Une nuit change tout pour eux deux et personne ne l ’ a vu venir.
Que se passe-t-il lorsqu’une gentille fille à qui on avait enlevé tous choix est trouvée par Hanger ? Commencera-t-il à se préoccuper d’autre chose, et voudra-t-il lui rendre la vie qu’elle avait perdue ?

Format : Format kindle (1166 KB - 217 pages)
Éditeur : Juno Publishing (31 janvier 2019)

Extrait :

Chapitre un :
Zoey
«… Il s’arrête sur le bord de la route et se tourne vers moi. Je peux voir la rage dans ses yeux. Je sais ce qui va arriver.
S’il te plaît, ne fais pas ça. Andrew. Je suis désolée, je ne le referai plus. S’il te plaît, chuchoté-je, mais ça ne sert à rien.
  Il n’y a aucun moyen d’éviter ce qui est sur le point d’arriver.
  Il serre un poing et ...»

Chapitre un :
Hanger
«… En m’agenouillant , je fais briller la lumière sur la femme allongée dans la terre. Je vérifie son pouls pour m’assurer qu’elle est toujours en vie. Elle n’a pas de sac à main ou quoi que ce soit, donc je ne peux pas savoir qui elle est.
Gunner, vient ici tout de suit.
Quoi de neuf, Président ?
  Il obéit et c’est là qu’il la voit.
Président, qu’est-ce que c’est que ça ?
Je le regarde comme sil était stupide.
Gunner, tu n’es pas si stupide que ça. Tu vois ce que c’est, dis-je d’un ton sec.
  Qu’allons-nous faire d’elle ?
...»

Avis de Lili :

Nouvelle saga sur un club de bikers, les Satan’s Sinners MC, sexe, alcool, fêtes, trafics de drogue restent très en retrait, seule la romance prend place et le sourire.

Zoey est malheureuse avec Andrew, il l’enferme en l’éloignant de tous ses amis et sa famille, et la frappe. Un soir, elle est laissée inconsciente sous les coups sur le bord de la route.
Hanger est très ennuyé et en colère, quelqu’un détourne l’argent de ses revendeurs. Sur la route du retour ver son club-house, il aperçoit quelque chose sur le bord de la route, une jeune femme.

Zoey Porter, vingt-deux ans est infirmière dans une clinique gratuite. Elle est courage, avenante, veut aider tout le monde et surtout elle ne juge pas.
Hanger, Dominic Black, vingt-cinq ans a grandi dans un club de moto, dont il est maintenant le président. Il a vécu une vie dure, rien ne lui importe à part son club et ses frères. Il peut être dur et tendre, comme froid et chaleureux.

La narration est la première personne avec le point de vue de Zoey et Hanger. Le changement est marqué par leur prénom.
L’intrigue est très légère, voire inexistante. La romance prend plus d’ampleur que le club, respectant les femmes. Ce bon côté va permettre à Zoey de prendre une place très importante et rapidement dans le club des Satan’s Sinner et dans le cœur de leur président. La recherche sur le voleur et sur un éventuel club voulant les exterminer est peu exploitée.
La plume est simpliste et légère. Le langage des signes pour la sœur de Zoey sourde est intégré grâce l’écriture en italique. Le côté biker et ses mœurs sont peu exploités, voire même pousser aux clichés. La répétition du surnom «bébé» revient régulièrement dans les discussions, et cela devient lassant. La romance est trop facile, ainsi que l’ensemble du roman. Les dialogues sont surjoués, j’ai eu beaucoup de mal à y croire. Ce fût une lecture rapide et longue en même temps. Le rythme est plaisant, sans réelle addiction.
Les émotions sont peu convaincantes. Hanger qui ne pense qu’à lui en tant normal, se retrouve attiré par Zoey au point de la protéger en quelques secondes. Il se soucie d’elle, c’est une première pour lui et il sait déjà qu’il va changer. Zoey est parfaite, trop parfaite. Les scènes intimes sont explicites, sexy avec un langage érotique. Elles se ressemblent et reviennent très régulièrement.
Les personnages secondaires sont nombreux, Gunner vice président, Doc, Roméo, Bear, Hacker, Ripper, Hunter, Ghost, Writer, Chatty, Jasmine et bien d’autres. Il y a aussi Jacey la collègue de Zoey, Ever sœur jumelle sourde, Sophia et Grant Porter les parents.

Un ensemble appréciable en lisant avec humour. Les clichés sont extrêmes, les personnages au maximum de la caricature et l’intrigue très rapide et légère. Je ne suis pas totalement convaincue, trop sage, trop fleur bleue, par contre j’ai énormément souri. La plume est simple malgré de nombreuses répétitions, sinon une lecture sans prise de tête avec des scènes érotiques régulières. À voir avec la suite !

Je remercie Juno Publishing  et Maïwenn pour cette découverte et ce service-presse !

dimanche 27 janvier 2019

Fusion parfaite #1 Flirt sous la neige - Sharon Kena


Fusion parfaite #1 Flirt sous la neige de Sharon Kena


Résumé :

C’est à l’accueil de l’hôtel où je suis censée passer mes vacances que tout s’écroule : ma réservation a été annulée. Je me retrouve dans ce lieu que je ne connais pas, sans savoir comment m’en sortir.
J’assiste à la déception de la jolie brune et me montre galant en lui proposant de s'installer quelques jours avec moi, dans le chalet de ma famille.
Entre flirt et séduction, Ludivine et Dominique font connaissance durant ce délicieux séjour.

Format : Format epub (3,4 MO - 51 pages)
Éditeur : Éditions Sharon Kéna (21 janvier 2019)
Collection : Eros


Extrait :

Prologue :
Ludivine
«… Mon sauveur me rejoint et laisse ma valise à côté de moi. Il s’apprête à parler, mais la femme est plus rapide.
— Je n’ai rien à votre nom.
Je la fixe en ouvrant la bouche en grand, médusée. Comment est-ce possible ? Je fouille dans mon sac à main pour lui montrer ma réservation. Elle cherche à nouveau avant de m’annoncer que celle-ci a été annulée il y a quelques heures.
— C’est une blague ?
Je ne trouve pas ça drôle du tout. Sans compter que j’ai tout payé et que le séjour n’est évidemment pas remboursable. Je commence à m’énerver, mais la réceptionniste ne peut rien faire pour moi, car, comble de malchance, il n’y a plus une chambre libre dans l’établissement.
Je vois mes vacances s’envoler, j’en ai la nausée. Je n’ai aucune envie de rentrer chez ma mère et de supporter son mec plus tôt que prévu.


...»

Source

Prologue :
Dominique
«… J’ai tout écouté malgré moi et je me félicite d’avoir accompagné la demoiselle en détresse. Je pourrais la laisser là, se débrouiller avec son séjour foutu, mais elle est trop jolie pour que je me comporte ainsi.
Elle tire sa valise hors de l’hôtel, je lui emboîte le pas. Une fois à l’extérieur, je lui fais une proposition.
— J’ai un chalet à quelques mètres, ça vous dit de venir ?
Elle me regarde comme si je délirais et me sort l’excuse la plus stupide du monde.
— On ne se connaît pas.
— Vous préférez que je vous redescende à la gare ?
Je suppose qu’elle réfléchit puisqu’elle me fixe longuement ; elle doit sans doute peser le pour et le contre.
— Non, je… je vous suis.
...»

Avis de Lili :

Un récit très court, néanmoins addictif, charmant et attrayant. C’est le premier épisode, il ne faut surtout pas s’attendre à une histoire telle un roman, mais plus une petite partie.

Arrivée à Courchevel en Savoie pour une semaine de vacances, Ludivine semble être oubliée par son chauffeur de taxi puis par son hôtel. Elle se retrouve sans chambre pour sa semaine. C’est sans compter sur son sauveur de la gare.
Dominique ne peut s’empêcher de proposer son aide à cette jolie demoiselle en détresse.

Ludivine, vingt-deux ans, vit avec sa mère et son nouveau copain. Elle a arrêté ses études pour travailler comme caissière. Depuis le décès de son père cinq plus tôt, elle fait tout pour ses deux sœurs. Elle est nature, insouciante et plaisante.
Dominique, vingt-deux ans, est diplômé en management et fils d’un riche financier. Il est avenant, charmant et attachant.

La narration est la première personne avec le point de vue de Ludivine et de Dominique. Chaque chapitre est divisée par les deux points de vue.
L’intrigue prend place, et la personnalité des protagonistes se dévoile. Chacun profite du moment présent, sans prise de tête pendant une semaine.
La plume est fluide et simple, très facile à lire. Le rythme est prenant.
Les émotions sont sympathiques. Dominique a été sensible au désespoir puis à l’histoire de Ludivine. Il la trouve aussi très attirante. La différence sociale se démarque par les autres, ainsi que la jalousie de certaines s’affirment petit à petit. Les scènes intimes sont érotiques, explicites et très sensuelles.
Les personnages secondaires sont des amis de Dominique comme Max, Halle une rivale, Nina une ex, et Ludo.


Une belle rencontre, un beau rêve, mais la réalité revient vite au premier plan et la séparation est déjà là. Une charmante romance, je serais ravie de découvrir la suite de leur histoire.

Encore un grand merci à Aurélie et à la maison d'Éditions Sharon Kéna pour ce service presse.

Articles les plus consultés

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...