jeudi 17 août 2017

Des étoiles à l'infini Tome 1 - Blanche Monah


Des étoiles à l'infini tome 1 de Blanche Monah

Résumé :

À l’aube de ses 18 ans, Rachel rêve de conquérir les étoiles. Elle vient d’entrer en classe préparatoire pour tenter d’intégrer une grande école d’aérospatiale. Sa méthode pour y parvenir : pas de sorties, pas de distractions, pas de garçons. Mais quand Rachel rencontre Chris, un étudiant de deuxième année, ses belles résolutions s’envolent.

C’est un beau bad boy, tatoué et piercé, participant à toutes les fêtes étudiantes... Sa devise : ne donner aux filles que son corps, jamais son coeur. À ses yeux, Rachel ne devrait être qu’une gentille gamine innocente et inexpérimentée. Pourtant, il ne peut détacher son regard de cette fille qui attise son désir et qui pourrait bien l’emmener très très loin...


  • Broché: 316 pages
  • Éditeur : City Edition (5 juillet 2017)
  • Collection : CITY EDITIONS

Extrait :


Partie I : Seulement amis ?
Chapitre 3 : Chris :
" - Non. C'est pas ma faute si les gens viennent m'emmerder.
- Ça s'est mal passé avec la fille du tutorat ?
- Non, pas du tout. Elle a l'air d'une chouette gamine. Et le tien ?
  Nathan haussa les épaules.
- Ça va, il est réglo, je crois. Un peu paumé, mais on et tous passés par là.
  Je hochai la tête.
- Ouais. C'est nous les grands, maintenant, déclarai-je, amusé par le concept.
- Grave, rigola Nathan. Alors ? Elle est mignonne ?
- Arrête, soupirai-je. C'est une gamine. Je touche pas aux gosses comme elle.
- Elle est moche, alors.
- Non, pas du tout ! C'est juste... qu'elle est...
  «Innocente» était le terme qui me venait spontanément à l'esprit, mais je n'avais pas envie de le prononcer tout haut, au risque de me faire charrier par mon pote.
- C'est une gamine, c'est tout, lançai-je d'un ton définitif. On déjeune ?
  Le changement de sujet n'était pas très subtil, mais je n'avais pas envie de m'attarder sur ma rencontre avec Rachel."

  


Chapitre 8 : Rachel :
" - Mais Chris m'a dit que je devais me sentir à l'aise...
  Elle fit la moue.
- Mouais. Si tu veux mon avis, il prêchait pour sa paroisse.
- Quoi ?
- Il n'a pas envie que d'autres types te tournent autour, articula-t-elle lentement, comme si j'étais une demeurée, en me regardant avec une condescendance amusée.
- On ne sort pas ensemble ! répliquai-je, mal à l'aise, sans parvenir à dissimuler complètement que j'en étais désolée.
  Léna haussa le sourcils.
- Chris n'et pas le genre à avoir une petite amie. Il baise, c'est tout.
  Aïe !  Ça, ça faisait mal !
- Mais il t'aime bien, ça se voit. Il te trouve sans doute trop jeune et trop innocente...
  Bon sang, ça se voyait donc à ce point ! me lamentai-je intérieurement.
- ... mais ça ne veut pas dire que tu ne lui plais pas. Tu connais l'histoire du chien du jardinier ?
  Là, j'étais paumée. Léna dut lire ma confusion sur ma figure, car elle m'expliqua :
- Le chien du jardinier n'aime pas les choux, mais empêche tout le monde de les manger. Chris, c'et le chien, et toi, le chou. 

Image associée

Source

Avis de Lili :

             Un premier roman de Blanche Monah pour ma part, et je ressors ravie de la découverte de cette plume. L'intigue centrale un bad boy et une intello vierge, deux univers différents qui se complètent, est une histoire déjà-vu. C'est la plume de l'auteure et surtout l'histoire et la personnalité de ses protagonistes qui font la différence.

           À la veille de la rentrée, Chris est à une fête, une bière d'un côté et de l'autre une brune, son quotidien d'étudiant. Les premières jours de cours arrivent, ainsi que son devoir de tutorat avec une nouvelle étudiante de première année, Rachel. Chris va faire sa connaissance, va aimer la voir rougir à cause de sa simple présence, et ne va plus pouvoir se passer d'elle.
Premier jour de cours, Rachel est dans une nouvelle ville, une nouvelle école. Un peu perdue, elle est orientée vers son tuteur, Christophe Guimbert. Face à ce jeune homme avec un look de rebelle, Rachel est troublée et aussi conquise.

         Chris Guimbert, 21 ans, est en troisième année, et apprécie énormément les soirées étudiantes et ses filles faciles. Tatouages et piercings le démarquent des autres, il est indifférent des regards d'autrui. Loin d'être épaulé par des parents parfaits, Chris doit subvenir à ses besoins, et aussi surveiller sa sœur de 16 ans souvent seule. Il cache derrière ses airs de gros dur, une sensibilité et une vulnérabilité face aux sentiments d'abandon. C'est un personnage mystérieux, et loin de révéler toute son histoire ou son potentiel dans ce tome, hâte de le découvrir en «entier».
Rachel Cachan a presque 18 ans, intègre une prépa très sélective pour devenir ingénieur dans l'aérospatiale. Aidée de sa maman, elle passe son temps libre dans les livres et ses cours. Elle est gentille, passionnée, naïve et surtout solitaire. Elle se laisse vite impressionné par ses camarades, qui en profitent pour la malmener. Grâce ou à cause de Chris, elle va s'épanouir et surtout grandir, une belle évolution.
Les personnages secondaires sont légèrement en retrait, et pourtant ils ont tous une sacré personnalité, Nathan l'ami de Chris, Amélie une ex de Chris,...

          La narration est du point de vue de Chris et Rachel, se rajoute aussi celui de Sylvia, la maman de Rachel. Le tome est divisé en 3 parties, qui consistent aux trois moments de leur histoire, leur amitié, leur flirte et l'acceptation de leur passion. Sacré développement autour de tout cela.
La plume est fluide et très facile à lire. Le début installe l'histoire, c'est légèrement lent, puis le rythme est donné et la lecture devient addictive. Les rebondissements ne sont pas toujours là où le lecteur les attend, et c'est rafraîchissant. Au lieu de jouer avec la simplicité, comme la jalousie ou la tromperie, l'auteure installe une intrigue plus profonde, comme l'abandon, la vulnérabilité ou les parents absents. Et l'histoire que nous pensions communes, rend une autre perspective.
Les personnages sont opposés par certains domaines, comme l'apparence, et d'autres sont liés, comme leur attrait à aérospatiale. Leur personnalité sont toutes aussi recherchées, et les sentiments bien retranscrits. 

           En conclusion, cette lecture fût merveilleuse. Cette histoire est très romantique. Les clichés sont poussés à l'extrême pour ne laisser que les sentiments. Magnifique plume, des personnages profonds, et c'est loin d'être fini. L'auteure ne dévoile qu'une petite partie du potentiel de ce début d'histoire.
Vivement la suite, pas encore de date.

Un grand merci à Marilyne et  à la maison d'édition City, Collection-Eden pour cette découverte et ce service presse.



mercredi 16 août 2017

Back to Life - Peggy L.S

Couverture du livre : Back to Life

Back to Life de Peggy L.S

Résumé :


Une espèce maudite, voilà ce que représentent les hommes aux yeux de Jennifer Santini suite à un terrible traumatisme. Un nouveau drame viendra s'abattre à nouveau sur elle. Brisée et anéantie Jen quitte son île de beauté pour s'installer à New York. Par le plus grand des hasards, elle y fait une rencontre plutôt houleuse avec un membre de l’espèce qu'elle abhorre au plus haut point, et qui de surcroît va s'avérer être son nouveau patron. Adam est beau, riche, sexy et un grand collectionneur de femmes. Il est immédiatement et irrémédiablement attiré par Jen.

Mais comment peut-il s'y prendre face à une femme qui hait autant les hommes et en a si peur ? Alors qu'il n'a jamais dû se battre pour les conquérir ? Adam va devoir apprendre à séduire, à comprendre Jen qui refuse toute approche de la part d'un homme. De son côté, Jen va devoir lutter contre ses démons. Mais comment se reconstruire lorsque vos espoirs envers la gent masculine sont réduits à néant ?

Suivez l’histoire passionnante de Jen et d’Adam, deux êtres que tout oppose. L'amour peut-il guérir des blessures aussi profondes ?


  • Format : Format Kindle (881 KB - 545 pages)
  • Édition : auto-publication (18 juillet 2017)

Extrait :


Prologue :
" Je décide alors de finir de voir les dégâts qu’ils m’ont infligés. Mon cou, ma poitrine et ma cuisse portent une vilaine plaie. J’ai l’air d’un monstre !!
Je les hais !! Tous les hommes sont des ordures, la dernière espèce après les crapauds ! Plus aucun d’entre eux ne me touchera, jamais, plus jamais."


Résultat de recherche d'images pour "ville corse  noir et blanc"

Chapitre 2 : Adam :
"- Je suis vraiment désolé, cet engin de malheur a ripé sur la glace.
- Ce n'est pas une raison ! Vous êtes censé le tenir espèce de crétin !
  Elle semble furieuse, et ça la rend encore plus belle, mais je n'ai pas l'habitude qu'une femme me parle de la sorte.
Et mon ego ne permet pas ce genre de chose.
- Oh c'est bon ! Je suis assuré, ce n'est qu'un accident ! Et vous ! Vous ne regardez pas dans vos rétroviseurs avant de faire une marche arrière ! m’énervé-je. Et si ça avait été un gosse ? Ou moi d'ailleurs ! Laissez-moi vos coordonnées et je ferais le nécessaire, lui dis-je.
  Elle va répliquer mais, alors que je m'avance un peu plus pour constater les dégâts en tendant la main vers la carrosserie, je vois de la terreur dans ses yeux. Elle se fige et se met à trembler.
- Tout va bien ? lui demandé-je.
  Elle ne répond pas. Elle se retourne tant bien que mal pour monter dans sa voiture, et démarre le moteur. Je me dirige vers la vitre, afin de voir ce qui se passe. Elle semble vraiment être prise de panique.
Qu'ai-je dit ? Qu'ai-je fait pour qu'elle soit effrayée à ce point ? Je me suis un peu énervé c'est vrai, mais ça n'explique pas son comportement."

Chapitre 5 : Jen :
- Salut Nick, une autre réservation vient d'être faite pour ce week-end, lance une voix chaude derrière moi.
- Adam, je te présente Mademoiselle Jennifer Santini, la nouvelle employée dont je t'ai parlé hier.
- Jennifer, voici mon associé Adam Jones.
  Je me retourne pour saluer mon autre patron, et là… 
Putain de m… ! Le connard arrogant qui a bousillé ma voiture.
Du calme ! Ne commence pas à te fâcher avec ton nouveau patron, même s’il est canon.
  Il me sourit de son mètre quatre-vingt-dix au moins, je dois lever la tête pour le regarder.



Avis de Lili :


           Cette auteure tient à faire passer un message très fort aux femmes, et elle y parvient. Malgré quelques petits défauts, l'histoire est prenante et attendrissante.

           Après un traumatisme dû à une agression et la mort de ses parents, Jennifer a décidé de quitte sa région, la Corse et de partir à New York. Elle y trouve un boulot de serveuse, et se fait des amis. Le seul inconvénient c'est l'un des patrons, un parfait dragueur qui n'accepte pas le refus, mais c'est aussi le seul homme à lui donner des frissons.
Adam a ouvert quatre complexes hôteliers avec son meilleur ami Nick. Lors d'une course chez un fournisseur, il fait la rencontre, ou la collision avec son chariot et la voiture de Jen, mais celle-ci prend la fuite.

          Jennifer Santini, 23 ans subit son androphobie, soit une certaine solitude. Elle est fougueuse, et d'un autre côté craintive. Elle possède énormément de haine qui la contraint à rester seule, sans amour et tendresse. Elle se sent sale, et estime ne plus pouvoir avoir une vie normale. Et pourtant grâce à ses amis, elle va apprendre à se reconstruire et avancer dans la vie.
Adam Jones, 27 ans est un coureur de jupons et un homme riche. Arrogant et tellement sûr de lui, Adam se retrouve face à de nouvelles émotions inconnues de lui-même, enfin surtout à celles qu'il a enfui très loin depuis une déception. D'égoïste et sans état d'âme, il devient protecteur, tendre et limite trop gentil. Son caractère perd du relief, c'est bien dommage.
Les personnages secondaires sont attachants, que ce soit Nick Blake, ou Juliet, amie et collège de Jen, ainsi que Marie et Emilio.

            La narration est surtout du point de vue de Jennifer et très peu celui d'Adam. Le changement est introduit pas leur prénom à chaque fois. Quelques petites apartés dans l'histoire sont mis en avant par la conscience de Jen et celle d'Adam. Cela ressemble plus à une discussion, c'est parfois troublant, amusant et d'autre intéressant. Les flash-back sur son passé et surtout son agression nous apportent les détails qui l'ont rendue si méfiante envers les hommes. Attention, certaines scènes peuvent être dures pour les âmes sensibles.
Quelques passages se répètent ou légèrement trop mielleux. Certaines scènes ou idées auraient mérité d'être plus approfondies comme le travail fait avec le cousin de Juliet pour affronter la phobie de Jen.  
Les thèmes, comme la violence sexuelle sont très bien travaillés, et menés avec énormément de précision et réalité dans ce roman. Le chemin de la guérison, celui de parler et de se libérer de la peur est amenée avec de belles scènes, mais cela va très vite, ainsi que le retour à la vie en reprenant goût aux contacts. Je diviserai ce roman en deux parties, la première où tous s'installe et va très vite pour le lecteur, puis celle où la plume est plus mature, les rebondissements palpitants et l'histoire plus consistante.

          Un premier roman pour Peggy L.S à la hauteur. L'idée est certes déjà-vu, mais la plume et les rebondissements apportent une petite nouveauté. Les personnages sont attachants et intéressants, seul Adam a manqué de caractère pour un soi-disant queutard, (je trouve).
Le message d'espoir est très présent, ce fut une bonne lecture !

Je remercie Peggy L.S pour sa confiance en me faisant lire son roman. Bonne continuation et j'espère avoir l'honneur de vous lire de nouveau. Merci !


lundi 14 août 2017

Take your chance tome 1 - Kessilya


Take your chance tome 1 de Kessilya

Résumé :

Zoé ne pense jamais au futur, elle préfère vivre au jour le jour. Mais quand Alec, son premier amour, réapparaît dans sa vie, c’est leur passé commun qui refait surface…
Et si, en amour, l’incertitude était moins lourde à supporter que la vérité  ?
Ne jamais faire ce que le monde attend de nous. Rester en contact quoi qu’il arrive. Ne jamais, jamais, jamais, sortir avec un mec plus jeune que nous. Les règles que Zoé a établies avec sa meilleure amie sont claires, faciles à suivre. Décidée à profiter de la vie, elle a ajouté une bonne résolution à sa liste : trouver un homme qui lui fera oublier son douloureux passé amoureux et envisager un avenir dépourvu de drames. Mais c’est sans compter avec le retour d’Alec, son premier amour, celui qui l’a quittée sans explications six ans plus tôt. Quand il réapparaît subitement pour solliciter ses services de coach personnel, passé et présent se mélangent... et la vie semble offrir à Zoé une chance d’obtenir enfin les réponses aux questions qui la hantent. Saura-t-elle la saisir ? Et si l’incertitude était moins lourde à supporter que la vérité ?


Format : Format Kindle (2044 KB - 322 pages)
Éditeur : BMR (21 juillet 2017)

Extrait :

Prologue : Alec
" - Tu vas rentré ?
  Jusque-là, je n'avais pas songé à cette possibilité. J'ai toujours pensé que me rapprocher d'elle serait la pire idée du siècle. Jamais je ne pourrais revenir en ville sans chercher à la voir. Elle n'a jamais su pourquoi je l'ai quittée il y a six ans, pourquoi j'ai traversé l'Atlantique deux ans plus tard. Peut-être est-ce d'ailleurs pour cela que je n'arrive toujours pas à tourner la page. Notre histoire n'a jamais eu de fin. Je suis parti. J'ai simplement disparu de sa vie, nous brisant le cœur à tous les deux. Aujourd'hui, je me demande ce qui se serait passé si j'étais resté, si je m'étais battu pour notre histoire. Aurait-elle tout quitté pour moi ? Et si je me pointais demain sur le pas de sa porte ? Comment régirait-elle ? Et s'il restait une chance de retrouver ce que nous avions ? Serais-je prêt à l'attraper au vol ?
  Take your chance..
  Les paroles de mon manager me percutent avec plus de force. Même s'il parlait de foot, peut-être devrais-je saisir ma dernière chance d'être heureux avec elle. Peut-être devrais-je enfin trouver le courage d'affronter le passé et de reprendre ce qui m'appartient ? Les mots m'échappent avant que je e comprenne ce que je m'apprête à faire :
- Oui, Lo. Je rentre."
Chapitre 1: Zoé :
" - Zoé.
  Mon nom roule sur sa langue et sa voix me semble encore plus profonde qu'à l'époque. J'ignore les battements de mon cœur et lâche sur un ton plus froid que la banquise :
- Je suis surprise que tu te souviennes de mon nom.
  Un sourire radieux étire ses lèvres et provoque une explosion de colère dans ma poitrine. Qu'est-ce qu'il croit au juste ? Que je vais me laisser éblouir par ses dents blanches et son air enjôleur ? JAMAIS DE LA VIE ! Plus jamais.
- Content de voir que tu n'as rien perdu de ton mordant, Zou.
- Ne m'appelle pas comme ça !
  Il hausse un sourcil au dessein parfait et sourit de plus belle.
- Tu aimais pourtant ce surnom à l'époque.
-Que veux-tu, Alec les gens changent... et la jeunesse nous fait faire bien des erreurs.
...
- Ne joue pas à ça avec moi, Zoé. Ne me fuis pas.
  Je ne peux retenir un éclat de rire.
- Pour moi, cela n'a jamais été un jeu, Alec. Et quand bien même ça l'aurait été, tu y as mis fin il  a six ans. Sans même avoir le courage de me fournir la moindre explication, si je ne m'abuse. Alors, laisse tomber ton blabla plein d'hypocrisie. Toi et moi, nous n'avons plus rien à nous dire depuis bien longtemps.
  Je fais une nouvelle fois volte-face. Il ajoute :
- Je n'abandonnerai pas aussi vite, Zou."


Et voilà, nous y sommes ! Dans quelques heures Take your chance sera enfin entre vos mains !

Avis de Lili :


           Nouvelle saga, nouvelle histoire, et des les premières lignes du prologue, le ton est donné. C'est un tome indépendant, donc la suite est sur un autre personnage, moins de frustration !

           Durant quatre ans, Alec s'est battu pour se faire une place dans son équipe, créé des liens, réussir ses études, s'oublier avec des filles quelconques dans des soirées arrosées, mais jamais il n'a pu l'oublier elle. Une dernière étape, une nouvelle équipe avant de donner sa réponse et de s'éloigner définitivement de la France, il va prendre des vacances. Et peut-être affronter le passé.
Son cœur réclame sa liberté. Toute la vie de Zoé est réglée à la seconde prête. Les scènes quotidiennes se répètent inlassablement, jusqu'à l'arrivée d'un nouveau contrat, un nouveau client. Malheureusement pour elle c'est Alec le nouveau client, et elle ne peut rien faire pour se défiler. Alec gagne la première manche,...

          Zoé Devreaux, 25 ans est psychologue spécialisée dans le sport, soit coach de vie. C'est une femme gentille, au grand cœur. Elle est courageuse donc certains domaines, et pour d'autres c'est la peur qui prend le dessus. C'est une jeune femme altruiste et dévouée, elle donne à ceux qu'elle aime un amour inconditionnel. Ce côté est légèrement de trop forcé.
Alec Nolan, 22 ans est un homme qui sait ce qu'il veut. Et il est prêt à tout pour l'obtenir. Son côté battant et jaloux lui donne un côté très attachant et sexy. Seul son départ de six ans, et oui six ans est énorme et légèrement surréaliste pour convaincre le lecteur de ses sincères sentiments.
Les personnages secondaires sont tout aussi attachants, Logan, le meilleur ami d'Alec et ses frères Mat et Adam, Luna le meilleure amie de Zoé,...

          La narration se fait en alternance Zoé et parfois celui d'Alec, le changement est introduit par leur prénom.
La plume est légère, quelques descriptions un peu longuettes. Les émotions et les sensations à la lecture sont intenses. Le lecteur retient son souffle pendant une scène, pour enfin le relâcher un peu plus loin, pour recommencer plus tard. Très appréciable se looping d'émotions.
L'intrigue et le suspense sont prenants et captivants. Seuls quelques détails paraissent surréalistes, et pourtant l'histoire est convaincante. L'auteure ne dévoile des révélations ou des  secrets qu'à petite dose. Les rebondissements sont en rythmes constants, ainsi que les révélations. Quelques flash-back sur leur passé commun pour comprendre leur histoire s'introduisent dans les chapitres.
Entre trahison de confiance et la recherche du pardon, c'est l'amour qui abat les barrières et les préjugés. Les thèmes diverses comme la maladie d'Alzheimer sont des plus très attrayants et bien introduits dans la romance.

          Cette première histoire d'amour est  belle, malgré quelques petits défauts  très minimes. La plume et les émotions sont réellement plaisants et attrayants. Les rebondissements accentuent le rythme déjà bien soutenu. Les personnages sont très intéressants et attachants, une réussite.
Un mélange très bien dosé entre émotions et humour, vivement le suite avec Luna, un personnage qui nous promet des montagnes russes de sentiments.


Je remercie BMR, Hachette édition pour cette belle lecture !

Badge Lecteur professionnel

La proposition tome 1 - Katie Ashley


La proposition tome 1 de Katie Ashley

Résumé :

30 ans. 0 mari, 0 enfant…
  Emma veut un bébé, coûte que coûte.
  Quitte à renoncer au prince charmant, quitte à élever son enfant seule.
  Vraiment  ?
  Quand Aidan, ce tombeur auquel elle a jusque-là résisté, lui apporte la solution rêvée, Emma se retrouve au pied du mur.
  Céder à sa proposition, avoir une relation sans lendemain… et en même temps se retrouver maman  ?
  Elle qui croyait y voir clair dans sa vie et ses désirs, c’est la panique  !



  • Format : Format Kindle (2072 KB - 352 pages)
  • Éditeur : BMR (28 juillet 2017)

Extrait :

Chapitre  1 :
" - Nan mais attends. T'es sortie avec des mecs corrects, aussi.
- Et à l'instant où ils comprenaient qu'i faudrait attendre au moins la fin du repas pour me sauter, ils se barraient direct. Si par miracle on atteignait le dessert, alors c'est mon côté «mariage et bébé à tout prix» qui les faisaient fuir.
  Casey sourit.
- Tu vois, tu prends les choses à l'envers. Pour tomber enceinte, il faut savoir lâcher prise, baiser comme ça, sans réfléchir.
- Je crois pas, répond Emma en secouant la tête. C'est pas parce que Connor s'est défilé que je vais abandonner l'idée du don de sperme. Un jour ou l'autre, d'une manière ou d'une autre, j'aurai un enfant à aimer."


Chapitre 2 :
" - Je peux pas être plus clair. T'étais si sexy dans ta robe verte. Tes cheveux lâchés tombaient en cascade sur tes épaules, et t'arrêtais pas de me lancer des petits sourires innocents.
  Son souffle est brûlant contre la joue d'Emma. Il murmure à l'oreille :
- J'ai jamais eu autant envie de baiser quelqu'un.
  Elle le repousse de toutes ses forces.
- Putain, t'es vraiment un connard égoïste ! Je m'ouvre à toi, je te parle de mon désir d'enfant et tout ce que tu trouves à dire, c'est que tu veux me... me...
  Aidan croise les bras sur sa poitrine.
- T'es une grande fille, Emma. T'arrives pas à dire baiser ?
- Tu me dégoûtes.
  Elle agrippe son verre et plisse les yeux.
- Si j'avais pas désespérément besoin de finir cette margarita, je la balancerais en plein dans ta sale tronche arrogante.
  Sa réaction outragée le fait glousser.
- C'est comme ça que tu parles au futur père de ton enfant ?
  Elle se redresse d'un coup, comme un diable qui sort de sa boîte.
- P-pardon ?
- J'ai une petite proposition qui nous permettrait d'obtenir tous les deux ce qu'on veut. Je donnerais un peu de ma personne, et toi aussi.
..."


Avis de Lili :

          Nouvelle histoire avec Aidan et Emma. Ce premier tome est digne d'une comédie romantique. La romance est très belle et convaincante, et la plume de l'auteure très plaisante et avec humour. Une magnifique lecture.

          À l'approche de son trentième anniversaire, Emma ressent le besoin d'être maman. Depuis un moment, elle enchaîne les horribles rencards. Un don de spermatozoïdes serait surement une solution, mais Connor ne peut pas.
Les sœurs mariées d'Aidan estiment qu'il est grand temps pour lui de fonder une famille, et une promesse le hante. Aidan est du style à éviter tout type d'histoire avec des sentiments, c'est un dragueur invétéré. 
Après la Baby Shower de sa patronne, Emma se sent encore plus mal et sa rencontre avec Connor est de trop. Elle est sauvée par Aidan, la seule personne à laquelle elle n'aurait pas pensé pour devenir le père de son bébé.


          Emma Harrison travaille dans le service publicité. C'est une femme fougueuse avec du tempérament. Elle est très attachante et a un sacré caractère. Elle a vécu énormément de perte pour son âge, et néanmoins c'est une battante.

Aidan Fitzgerald est vice président de marketing à trente-deux ans. C'est un bosseur, et un homme arrogant et sûr de lui, et pourtant il cache quelque chose de touchant, une fêlure derrière tout cela. Quelques révélations sont faites, le réel problème reste secret encore à la fin de ce premier tome.

          La narration se fait à la troisième personne Le point de vue reste celui d'Emma et parfois celui d'Aidan. La plume de Katie Ashley et très plaisante, fluide et légère. Les événements s'enchaînent avec simplicité et rythme.
L'intrigue partait d'une idée assez simple, et pourtant l'auteure nous emmène dans un univers captivant. Les scènes sont parfois très émouvantes, drôles ou même voir torrides. Le rythme est soutenu et prenant, jusqu'à la dernière ligne, et quelle ligne, vivement la suite ! Entre la proposition d'un homme pour réaliser son rêve, et la perte de sa famille, une dure réalité pour Emma, son histoire est très agréable à découvrir. Celle d'Aidan est tout aussi touchante, et reste néanmoins intrigante, la dure réalité de l'engagement.

          Ce premier tome est une belle surprise. Du début jusqu'à la fin, l'histoire de ces deux personnages est addictives et émouvantes. Les sentiments sont touchants et sincères. L'intrigue est rudement bien menée. Et le suspense de la fin laisse le lecteur dans une réelle frustration. Maintenant, une seule question, à quand la suite !!!

Je remercie BMR, Hachette édition pour cette belle découverte et vivement la suite !

Badge Lecteur professionnel


jeudi 10 août 2017

Blind love - Anna Wayne


Blind love d'Anna Wayne 

Résumé :

Deux êtres blessés par la vie. Une rencontre qui va tout bouleverser.


Abbi, est une jeune artiste new-yorkaise. Dans un accident de voiture, elle a frôlé la mort et a été grièvement blessée. Aïdan, est le brillant fondateur d'une start-up et sa dernière relation a été un fiasco. Ce sont deux blessés de la vie, deux êtres qui fuient les relations amoureuses.

Aïdan rencontre Abbi, encore convalescente, dans un chalet du Montana. La lumière qui se dégage de la jeune femme l'éblouit. Il fait tout pour mieux la connaître, même si Abbi porte désormais un lourd fardeau : l’accident l’a rendue aveugle.

En dépit de leurs différences, jour après jour, une intimité sensuelle s’installe. Mais le passé d’Aïdan et les traumatismes d’Abbi refont bientôt surface. Leur rencontre a été intense... leur amour naissant aura-t-il une chance 


  • Format : Format Kindle (1120 KB - 244 pages)
  • Éditeur : City Edition (14 juin 2017)
  • Collection : Eden

Extrait :


Chapitre 1 : La fin
"Abbi
  Le crissement des freins.
La tôle qui se froisse.
Les cris.
... Le silence.
Blanc. La voiture.
Rouge. Le sang.
Bleu. Les gyrophares.
Noir. La mort.
- Elle ne s'est toujours pas réveillée. Nous avons fait tout ce que nous pouvions. Maintenant, il faut attendre.
..."

Résultat de recherche d'images pour "girofard dans la nuit"
Aïdan :
" - Premièrement, tu m'as menti pour me traîner jusqu'ici. Tu savais très bien que je ne serais pas venu pour faire de la figuration et parader devant tous ces gens dont je me fous royalement. Deuxième, tu n'as pas à définir ce qui se passe entre nous. Et encore moins en utilisant le mot «fiancé». 
  Mon ton devient encore plus rude et plus froid à chaque mot prononcé. Je vois dans ses yeux qu'elle a compris qu'elle a fait une grosse erreur. Ce n'est pas parce que je suis tout le temps le nez dans les ordinateurs que je suis manipulable. Si j'en suis arrivé là où j'en suis, ce n'est pas en m'écrasant devant la première personne venue. Je sais que je peux être très intimidant quand je le souhaite. Je suis plutôt grand et, à force de faire du sport avec mes deux amis, j'ai développé quelques muscles. Il est évident que je ne ferais jamais de mal à une femme physiquement, mais ce ne'st pas pour autant que Hope peut m'utiliser comme une marionnette.
-..."

Résultat de recherche d'images pour "montana"

Chapitre 4 : La rencontre :
Abbi
"- Voici votre café, monsieur Nash. Je vois que vous avez fait la connaissance de ma fille Abigail.
- Oui, et j'essaie de la convaincre de me faire visiter les alentours.
  Ma mère ne répond rien, certainement perplexe, voire surprise.
  J'interromps ses pensées :
- Monsieur Nash a entendu Shelton me dire que je ne devrais pas me promener seule et il s'est proposé.
- Appelez-moi Aïdan, je vous en prie, nous demande-t-il aimablement.
- Oh ! Eh bien, je trouve que c'est une merveilleuse idée, cette promenade.
..."


Avis de Lili :


          Ravie de commencer cette lecture avec la plume d'Anna Wayne et surtout ses adorables personnages, c'était une lecture plaisante et émouvante garantie.


          Abbi est dans le coma depuis son accident de voiture avec son amie Emmy. Après deux mois, elle se réveille enfin et ressent le besoin de revenir dans un cocon familial. Elle s'installe dans le Montana chez ses parents, tenant un bed & breakfast.
Aïdan est dans une relation qu'il considère «pratique» avec Hope. Alors lorsque celle-ci essaye d'obtenir plus que du bon temps, il fuit. Depuis des jours, il roule et passe d'état en état, jusqu'au Montana.

          Abigail Cain 25 ans, est une artiste peintre. Depuis son accident, physiquement elle est remise à part quelques cicatrices, mais moralement et psychologiquement c'est difficile. Elle vit au quotidien sa phobie, ses peurs, ce qui la rend très courageuse et forte. Elle aussi très peu sûre d'elle, elle doute énormément de son potentiel de séduction. Entre l'homme et l'art de sculpter, Abbi réalise que sa vie est loin d'être finie, bien au contraire c'est un nouveau départ. 
Aïdan Nash, 29 ans, est ingénieur informatique et cogérant d'une société avec Chase et Scott, ses amis. Il se sent étouffé et oppressé, il recherche de nouveau la sensation de liberté. C'est un homme qui ne drague pas, qui est réservé et déteste perdre le contrôle. Depuis son enfance, personne ne lui a appris à montrer ses sentiments.

           La narration est en alternance entre Abbi et Aïdan. Les chapitres sont introduits par un titre porteur, ainsi que leurs prénoms pour les changement de narration.
La plume de l'auteure est très fluide et facile à lire. Les émotions sont très belles et intenses. Le lecteur est happé par ce que vit nos deux personnages. La petit touche d'humour est très appréciable au centre de cette romance émouvante.
En quelques heures, Abbi et Aïdan vont voir leur vie bouleverser, en quelques secondes tout va changer pour eux. La petite fille qui croit au prince charmant, et lui qui a peur du mot «amour», elle en reconstitution d'une vie et lui qui a peur du rejet, et si nous rajoutons les non-dits sur leurs sentiments respectives, et encore une ex dans l'histoire, explosif le mélange. L'intrigue est prenante, les rebondissements palpitants, et la fin très belle.

          Les romans d'Anna Wayne sont toujours un moment de lecture agréable, charmant et divertissant. La romance est douce et belle avec des bon sentiments. C'est tendre et touchant. Encore bravo pour ce jolie moment !

Un grand merci à Marilyne et  à la maison d'édition City, Collection-Eden pour cette découverte et ce service presse.


mardi 8 août 2017

Mores - G.A. O'Neill



Mores de G.A. O'Neill

Résumé :

Elle est belle, elle est jeune, elle s'appelle Charly et c'est l'un des meilleurs flics du 36 quai des Orfèvres.
Sa vie bien réglée vacille lorsque le cadavre du Président de l'Assemblée Nationale est retrouvé dans un club très spécial : Le Mores.
Cette affaire, qui touche les plus hauts sommets de l'État, met son patron sous pression. Charly et son coéquipier Anthony découvriront que Mores est bien plus qu'un club libertin et tenteront de percer le secret de son mystérieux tenancier philanthropique

Format : Format Kindle (1859 KB - 214 pages)
Éditeur : Albin Michel (13 juin 2017)
  • Collection  : MA next Romance

Extrait :
"  Charlotte s’installa à une table disposée à côté de l’une des colonnes de pierre entourant la salle et un serveur ne tarda pas à lui apporter un cocktail. 
  Elle bu le contenu d’une traite, ne s’intéressant qu’à une chose : les trois numéros inscrits
au fond du verre. Elle se leva et se dirigea vers l’un des escaliers, situé à l’opposé, se faufilant entre les tables et la foule.
  « 9, 13 et 7 », dit-elle au molosse qui se trouvait devant. À ces mots, il ouvrit le lourd cordon rouge et la laissa passer.
  Elle parcourut quelques mètres dans la galerie qui surplombait la salle, laissant traîner son
regard au-dessus de la balustrade. Elle passa deux portes avant de s’arrêter devant celle où était inscrit le chiffre 13. Un autre gros molosse lui ouvrit le passage vers un couloir sombre et étroit dont les murs de pierre étaient réchauffés par une tapisserie aux motifs moyenâgeux faisant toute la longueur du couloir.
  Après quelques pas, elle s’arrêta devant la porte 7. Cette fois-ci, personne ne lui barrait le
passage et elle n’eut plus qu’à tourner la poignée métallique."


— C’est quelque chose qui doit rester confidentiel. Pas un mot aux journalistes avant que
l’on en sache davantage, dit-il de sa voix grave légèrement cassée.
  Charly et Anthony froncèrent les sourcils, curieux d’entendre la suite.
— Le président de l’Assemblée nationale, Visconditi, a été retrouvé mort dans une sorte de lupanar, enfin, un drôle d’endroit. On a une équipe scientifique sur les lieux qui nous attend, dit-il en décrochant sa veste du porte-manteau.
— Un lupanar... le président de l’Assemblée, bon sang ! Y’a que des obsédés en politique, c’est pas possible, s’exclama Anthony.
— Ouais, comme quoi y a pas que dans le monde du foot qu’il faudrait mettre de l’ordre, soupira le commissaire.
  Alors qu’ils étaient en voiture, Buisson poursuivit le topo.
— C’est une fille du club qui l’a retrouvé dans la nuit raide mort. On nous l’amènera quand elle sera un peu remise. Et il y a un videur qui est resté sur les lieux.
  La rue — impasse dite rue de l’Échelle — était déjà fermée par des rubans de la police criminelle."


Avis de Lili :

          Dans les trois sorties de la nouvelle collection Ma next Romance, celui-ci est mon préféré. Un polar érotique, où t'es dosé à la perfection aussi bien le côté érotisme que l'enquête. Les émotions sont là, les personnages présents et intéressants, l'histoire prenante, et une plume magnifique. 

        Huit heures trente du matin, Charly est envoyée sur une scène avec son coéquipier Anthony, le président de l'Assemblée nationale a été retrouvé mort. Elle se retrouve sur les lieux, la maison où elle est passé la veille assouvir ses désirs sexuels et ses fantasmes.
La partie commence, une enquête très discrète doit être menée.

          Charlotte Saint-Fulgent, Charly est inspecteur sur Paris et est passée maître dans l'art de cacher ses sentiments. Elle a une vie organisée et très calculée, peu d'amis, peu de sorties, réglée comme du papier à lettre. Néanmoins elle possède une autre facette, celle de la femme qui accepte ses envies et sa sexualité intense. Après cette soirée, celle du meurtre dont elle peut être la clé, son équilibre de vie se voit bousculé, et sa vie entière remise en question.
Les personnages secondaires sont quasi tous masculins, Henri le cousin, Anthony son collège et un fin connaisseur d'histoire et de latin, le commissaire Buisson, Paul un autre collègue, Marc Thaon un homme d'affaire avec des yeux vairons, et bien d'autres.

          La narration est à la troisième personne. Il n'y a aucun chapitre, tout est dans la continuité du texte et surtout de l'histoire. La plume est très fluide et directe, aucune fioriture ne surcharge notre lecture. Les descriptions sont magnifiques, bien détaillées avec aucun surplus. Le langage est assez soutenu, mais rien de bien guindé.
Le club Mores est un club où toute personne peut assouvir ses fantasmes sur simple demande. Les clients peuvent rester anonymes. L'auteure a installé un passé, une origine très intéressante et très bien décrite dans les moindres détails. Volonté, désir et caprice, sont trois mots parfaits pour le décrire.
Le côté érotique de l'histoire est très sensuelle et sage. Les scènes sont très réelles, charnelles et raffinées. Le mélange de politique et de mœurs est très bien dosé et travaillé. Suspense et rebondissements nous entraînent au cœur d'une enquête menée dans les règles. Tout est bien réfléchi et étudié, c'est la perfection.

          Ce roman vous fait vivre une belle aventure palpitante. Un mélange entre deux genres tout à fait réussi, ni plus ni moins sublime. Le personnage de Charlotte est resplendissante, et  recherche sa véritable voie.
Ce fût une excellente lecture du début à la fin, le seul point négatif c'est que l'on en redemande encore. G.A. O'Neill est un auteur à retenir pour la suite ! Bravo !!!!

Merci à la maison d'éditions Michel Albin et à son service presse, Constance et surtout à G.A. O'Neill !
Ma Next Romance

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...