Les Films attendus

Attention tous tomes suivants le premier peuvent contenir des SPOILER !!!

mercredi 16 août 2017

Back to Life - Peggy L.S

Couverture du livre : Back to Life

Back to Life de Peggy L.S

Résumé :


Une espèce maudite, voilà ce que représentent les hommes aux yeux de Jennifer Santini suite à un terrible traumatisme. Un nouveau drame viendra s'abattre à nouveau sur elle. Brisée et anéantie Jen quitte son île de beauté pour s'installer à New York. Par le plus grand des hasards, elle y fait une rencontre plutôt houleuse avec un membre de l’espèce qu'elle abhorre au plus haut point, et qui de surcroît va s'avérer être son nouveau patron. Adam est beau, riche, sexy et un grand collectionneur de femmes. Il est immédiatement et irrémédiablement attiré par Jen.

Mais comment peut-il s'y prendre face à une femme qui hait autant les hommes et en a si peur ? Alors qu'il n'a jamais dû se battre pour les conquérir ? Adam va devoir apprendre à séduire, à comprendre Jen qui refuse toute approche de la part d'un homme. De son côté, Jen va devoir lutter contre ses démons. Mais comment se reconstruire lorsque vos espoirs envers la gent masculine sont réduits à néant ?

Suivez l’histoire passionnante de Jen et d’Adam, deux êtres que tout oppose. L'amour peut-il guérir des blessures aussi profondes ?


  • Format : Format Kindle (881 KB - 545 pages)
  • Édition : auto-publication (18 juillet 2017)

Extrait :


Prologue :
" Je décide alors de finir de voir les dégâts qu’ils m’ont infligés. Mon cou, ma poitrine et ma cuisse portent une vilaine plaie. J’ai l’air d’un monstre !!
Je les hais !! Tous les hommes sont des ordures, la dernière espèce après les crapauds ! Plus aucun d’entre eux ne me touchera, jamais, plus jamais."


Résultat de recherche d'images pour "ville corse  noir et blanc"

Chapitre 2 : Adam :
"- Je suis vraiment désolé, cet engin de malheur a ripé sur la glace.
- Ce n'est pas une raison ! Vous êtes censé le tenir espèce de crétin !
  Elle semble furieuse, et ça la rend encore plus belle, mais je n'ai pas l'habitude qu'une femme me parle de la sorte.
Et mon ego ne permet pas ce genre de chose.
- Oh c'est bon ! Je suis assuré, ce n'est qu'un accident ! Et vous ! Vous ne regardez pas dans vos rétroviseurs avant de faire une marche arrière ! m’énervé-je. Et si ça avait été un gosse ? Ou moi d'ailleurs ! Laissez-moi vos coordonnées et je ferais le nécessaire, lui dis-je.
  Elle va répliquer mais, alors que je m'avance un peu plus pour constater les dégâts en tendant la main vers la carrosserie, je vois de la terreur dans ses yeux. Elle se fige et se met à trembler.
- Tout va bien ? lui demandé-je.
  Elle ne répond pas. Elle se retourne tant bien que mal pour monter dans sa voiture, et démarre le moteur. Je me dirige vers la vitre, afin de voir ce qui se passe. Elle semble vraiment être prise de panique.
Qu'ai-je dit ? Qu'ai-je fait pour qu'elle soit effrayée à ce point ? Je me suis un peu énervé c'est vrai, mais ça n'explique pas son comportement."

Chapitre 5 : Jen :
- Salut Nick, une autre réservation vient d'être faite pour ce week-end, lance une voix chaude derrière moi.
- Adam, je te présente Mademoiselle Jennifer Santini, la nouvelle employée dont je t'ai parlé hier.
- Jennifer, voici mon associé Adam Jones.
  Je me retourne pour saluer mon autre patron, et là… 
Putain de m… ! Le connard arrogant qui a bousillé ma voiture.
Du calme ! Ne commence pas à te fâcher avec ton nouveau patron, même s’il est canon.
  Il me sourit de son mètre quatre-vingt-dix au moins, je dois lever la tête pour le regarder.



Avis de Lili :


           Cette auteure tient à faire passer un message très fort aux femmes, et elle y parvient. Malgré quelques petits défauts, l'histoire est prenante et attendrissante.

           Après un traumatisme dû à une agression et la mort de ses parents, Jennifer a décidé de quitte sa région, la Corse et de partir à New York. Elle y trouve un boulot de serveuse, et se fait des amis. Le seul inconvénient c'est l'un des patrons, un parfait dragueur qui n'accepte pas le refus, mais c'est aussi le seul homme à lui donner des frissons.
Adam a ouvert quatre complexes hôteliers avec son meilleur ami Nick. Lors d'une course chez un fournisseur, il fait la rencontre, ou la collision avec son chariot et la voiture de Jen, mais celle-ci prend la fuite.

          Jennifer Santini, 23 ans subit son androphobie, soit une certaine solitude. Elle est fougueuse, et d'un autre côté craintive. Elle possède énormément de haine qui la contraint à rester seule, sans amour et tendresse. Elle se sent sale, et estime ne plus pouvoir avoir une vie normale. Et pourtant grâce à ses amis, elle va apprendre à se reconstruire et avancer dans la vie.
Adam Jones, 27 ans est un coureur de jupons et un homme riche. Arrogant et tellement sûr de lui, Adam se retrouve face à de nouvelles émotions inconnues de lui-même, enfin surtout à celles qu'il a enfui très loin depuis une déception. D'égoïste et sans état d'âme, il devient protecteur, tendre et limite trop gentil. Son caractère perd du relief, c'est bien dommage.
Les personnages secondaires sont attachants, que ce soit Nick Blake, ou Juliet, amie et collège de Jen, ainsi que Marie et Emilio.

            La narration est surtout du point de vue de Jennifer et très peu celui d'Adam. Le changement est introduit pas leur prénom à chaque fois. Quelques petites apartés dans l'histoire sont mis en avant par la conscience de Jen et celle d'Adam. Cela ressemble plus à une discussion, c'est parfois troublant, amusant et d'autre intéressant. Les flash-back sur son passé et surtout son agression nous apportent les détails qui l'ont rendue si méfiante envers les hommes. Attention, certaines scènes peuvent être dures pour les âmes sensibles.
Quelques passages se répètent ou légèrement trop mielleux. Certaines scènes ou idées auraient mérité d'être plus approfondies comme le travail fait avec le cousin de Juliet pour affronter la phobie de Jen.  
Les thèmes, comme la violence sexuelle sont très bien travaillés, et menés avec énormément de précision et réalité dans ce roman. Le chemin de la guérison, celui de parler et de se libérer de la peur est amenée avec de belles scènes, mais cela va très vite, ainsi que le retour à la vie en reprenant goût aux contacts. Je diviserai ce roman en deux parties, la première où tous s'installe et va très vite pour le lecteur, puis celle où la plume est plus mature, les rebondissements palpitants et l'histoire plus consistante.

          Un premier roman pour Peggy L.S à la hauteur. L'idée est certes déjà-vu, mais la plume et les rebondissements apportent une petite nouveauté. Les personnages sont attachants et intéressants, seul Adam a manqué de caractère pour un soi-disant queutard, (je trouve).
Le message d'espoir est très présent, ce fut une bonne lecture !

Je remercie Peggy L.S pour sa confiance en me faisant lire son roman. Bonne continuation et j'espère avoir l'honneur de vous lire de nouveau. Merci !


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...