Les Films attendus

Attention tous tomes suivants le premier peuvent contenir des SPOILER !!!

dimanche 30 juin 2019

Roadway tome 1 Take Me - Angéline Richard


Roadway tome 1 Take Me d'Angéline Richard

Résumé :

Elle marchait sous la pluie, son sac sur les épaules, le visage ravagé par le maquillage, et le dos tourné à sa vie d’avant.
Lui entamait un voyage solitaire pour se retrouver, quittant son foyer sans regret à bord de sa voiture.
Sur le bord de la route, elle respirait et savourait sa liberté. Il n’a pas eu le cœur à la laisser là, trempée.
Et pourtant, la rencontre entre ces deux êtres opposés n’est que le début d’un voyage semé d’embûches, de secrets et de vérités.


Format : Format epub ( 2,8Mo - 180 pages)
Éditeur : Éditions Sharon Kéna  (11 juin 2019)
Collection : Romance contemporaine

Extrait :


Chapitre 1 : Elle
«… Je suis de nouveau seule sous la pluie, sans amis ni personne. Je rabats ma capuche sur ma tête, enfile mon sac et me dirige vers le panneau indicateur. Je vais quitter Augusta et personne ne va me retenir. Il n’y a rien pour moi ici, mais mon cœur se serre lorsque j’arrive à la frontière invisible entre « ici » et « plus loin ». J’ai vécu pendant vingt-trois ans dans cette ville, et je ne peux pas tout balayer d’un revers de la main. Je ne peux pas laisser les eaux emporter ainsi toute une vie, mais je le dois. Je lève à nouveau les yeux vers le ciel. Quitte à ce que mon maquillage soit ruiné...
  Je laisse la pluie nettoyer mon visage, ma peau, purger mes vingt ans d’enfer dans cette ville et je franchis la frontière. Je quitte « ici » pour aller « plus loin ».


Chapitre 2 : Lui
«… Je n’ai pas le cœur à laisser cette personne sous la pluie. Je suis au courant que ça pourrait être n’importe qui, un psychopathe, un malade mental, qui voudrait me tuer, ou même me violer si c’est son délire, mais je suis trop gentil. J’ai toujours été trop gentil. Je mets mes clignotants et m’arrête sur le côté.
La personne sursaute et semble hésiter. Elle regarde ma portière et la pluie avant de se décider à entrer. Une jeune femme trempée se glisse sur le siège passager. Mon cœur rate un nouveau battement. Elle retire sa capuche et se tourne vers moi. Son maquillage a complètement bavé, ses yeux verts plongent dans les miens.
– Merci, souffle-t-elle.
  Je hoche la tête, incapable de répondre, et repars. Du coin de l’œil, j’observe ma passagère. Elle a les cheveux roux. Ils sont plaqués sur son crâne et dégoulinent d’eau partout dans ma voiture. Elle est habillée tout en noir, son pull, son jean. Il n’y a que son sac beige qui tranche, posé sur ses genoux.

Où allez-vous ? demandé-je
Loin.»

Avis de Lili :

Un Road-trip pour l »un, une fuite pour l’autre, un début de belle aventure.

Un geste de trop de son beau-père, une mère marionnette, Dallas fuit avec juste ce qu’elle possède dans un sac à pied et sous l’orage. Tout ce qu’elle souhaite c’est partir de cette ville, et être libre.
Alex est bien décidé à prendre un an sur les routes des États-Unis en voiture avant de commencer l’université. Son départ est un déchirement pour toute sa famille et lui-même.

Dallas 23 ans n’a aucun diplôme, et ne faisant que des petits boulots. Elle peut être impulsive, elle manque aussi de confiance en elle, pense être un poison, une erreur de la nature. Elle a eu le cœur brisé, et ne pense pas pouvoir aimer encore.
Alexander 20 ans est le petit le dernier d’une grande famille. Il a l’envie de liberté, de vivre à fond et surtout apprendre à être seul. Il est gentil, compréhensif et calme, le vrai syndrome du héros.

La narration est à la première personne, le point de vue varie entre Elle et Lui, soit entre Alex et Dallas.
L’intrigue avance avec douceur et simplicité. Alex n’est pas encore sorti de sa ville, qu’il croise une auto-stoppeuse sous l’orage. Il l’invite à monter avec lui, et ils quittent Augusta ensemble. Un vol, du temps passé ensemble, et les deux inconnus qui ne sont rien l’un pour l’autre vont apprendre à se connaître.
La plume est agréable à lire. Les descriptions et l’écriture nous font vivre des moments particuliers ainsi que des sensations dus au voyage, c’est réaliste. Mon ressenti reste malgré tout flou. J’apprécie énormément le road-trip, mais une certaines sensations m’ont troublée, comme leurs hésitations respectives qui se répètent continuellement : « je lui fais confiance mais...», «je veux mais...»,… ces hésitations deviennent parfois lassantes. Le rythme reste entraînant et la fin explosif.
Les émotions sont nombreuse au cour de ce petit laps de temps, la culpabilité, la colère, le désir, la peur, la joie,… Dallas a du mal à créer des liens avec autrui, elle reste curieuse malgré sa peur et sa méfiance. Elle est comme une enfant qui découvre tout pour la première fois. Alex a besoin de solitude pour se connaître, pour préparer son futur. Son côté protecteur et son besoin d’aider les gens sont plus fort que son envie d’être seul. Les relations intimes sont belles et sensuelles.
Les personnages secondaires sont quasi inexistants.

Une expérience de la vie, un road-trip. Deux inconnus attirés et opposés. Il aura suffi d’une journée pour que ce début de voyage soit mémorable. Une intrigue intéressante, une plume entraînante, de belles émotions, à voir avec la suite. J’ai hâte.


Encore un grand merci à Aurélie et à la maison d'Éditions Sharon Kéna pour ce service presse. 



mercredi 26 juin 2019

Alliance Factice tome 1 - Cécilia City


Alliance Factice tome 1 de Cécilia City

Résumé :

Livia n’a pas une vie facile  : étudiante, elle jongle entre son job de serveuse et celui d’hôtesse de téléphone rose, sans parvenir à boucler ses fins de mois.
C’est alors qu’une riche femme d’affaire lui propose un emploi avec une clause d’embauche bien inhabituelle. Elle devra épouser Victor, l’insupportable héritier de l’entreprise familiale, et faire croire au monde entier qu’ils sont tombés éperdument amoureux l’un de l’autre. Franchement, qui pourrait accepter un arrangement pareil pour obtenir un poste  ? Personne.
Pourtant Livia, criblée de dettes, hésite. Après tout, n’a-t-elle pas déjà touché le fond  ?

Format : Format Kindle ( 2142 KB - 515 pages)
Éditeur : Éditions Hachette (12 juin 2019)
Collection : BMR

Extrait :

Chapitre 2 :
« …Je n’étais pas sotte, les retombées économiques d’une telle publicité gratuite allaient être gigantesques. Prenant mon courage à deux mains, je me suis lancée. Le culot payait parfois.
— Votre carte de visite, s’il vous plaît.
  L’air circonspect, il s’est figé un instant.
— Dans quel but ?
— Vous êtes odieux, et pourtant vous allez récolter la gloire d’une rencontre hasardeuse.
— D’une rencontre hasardeuse ? Je dirais plutôt d’une périlleuse chute. Il ne fait pas bon se retrouver sur votre chemin.
Je me suis plantée devant lui.
— Je recherche un poste.
— Vous êtes maladroite.
  Il a reculé et m’a dévisagée avec cette fois un air curieux. Deux fossettes se sont creusées aux abords de ses joues. Mme Laurent et son assistante ont assisté à la scène bouche bée, attendant la suite d’un scénario inattendu. Je n’avais pas d’argent, je n’avais que ma gouaille et mon culot pour m’en sortir… Autant tenter le tout pour le tout.
— Donnant-donnant. Dois-je le comprendre ainsi ?
— Je vous accompagne à l’inauguration en tant que l’affreuse jeune femme qui a perturbé vos festivités, vous en retirerez tous les lauriers. Vous passerez pour un homme bon, attentionné et complaisant. Ça ne sera pas du luxe étant donné votre réputation.
  Je n’ai pas réussi à déterminer si ma phrase lui avait déplu. Impassible, il a simplement haussé un sourcil.
— En contrepartie, je ne demande qu’un poste en alternance. Vous n’entendrez plus parler de moi, sauf si mon travail vous plaît et que l’envie vous prend de me proposer un contrat à durée indéterminée.
  Le culot… Le culot !
...»


Chapitre 9 :
« … Avec la suffisance qui le caractérisait aux yeux de tous, il m’a contournée et a descendu les dernières marches pour se volatiliser au coin d’un couloir du rez-de-chaussée. J’ai levé les yeux et remarqué Colombe, les bras croisés derrière le garde-corps du premier.
Que seriez-vous prête à faire pour changer de vie ?
L’horloge en verre sur la console affichait vingt-huit heures trente. Hourra ! Fin de service !
Taciturne, j’ai ouvert le vestiaire dans un coin du vestibule. Mon sac en toile retrouvé, j’ai quitté les lieux alors que le fête battait son plein.
Famille de fous.»

Avis de Lili :

Nouvelle saga pour Cécilia City, une héroïne comme je les aime, de la romance et de l’humour, des sentiments et du suspense, à découvrir !

Livia a deux jobs pour pouvoir payer ses études et a des dettes énormes. Après un accident de tapis rouge, une chute et une tache de café, Livia, spontanée force le destin en faisant un style de chantage à M. Victor Fabre. Bien sûr cela ne fonctionne pas, et repart à son train de vie, servir des hommes riches.
Le soir-même, elle subit une agression par un certain Gilles Capresse, et se retrouve encore confronté à Philippe Fabre et son neveu Victor Fabre.

Livia Garance, 23 ans «Ivanka» la nuit est étudiante en nutrition, diététique, serveuse et hôtesse de téléphone rose. En grandissant, son père n’a plus accepté les addictions de sa mère, et est parti en Australie avec sa maîtresse, laissant Livia et son frère aux mains d’une femme endettée. Elle a un franc-parler et est provocatrice si besoin, maladroite et tête en l’air, un tempérament de feu avec de la répartie, une femme spontanée. J’adore...
Victor Fabre, 30 ans est directeur de l’entreprise familiale Maxor. Enfant adopté, il a eu une enfance facile d’un certain point de vue, et d’un autre une enfance très dur. Il se cache derrière une façade froide, impoli, sarcastique… Il a été blessé par le passé, et ne veut pas commettre deux fois la même erreur, alors il se protège. Un personnage d’exception, j’apprécie...

La narration est à la première personne du point de vue de Livia, puis l’auteure nous offre quelques chapitres de celui de Victor, il s’y ajoute en entête LUI pour plus de précision.
L’intrigue rentre tout de suite dans le vif du sujet, j’apprécie. Livia est depuis un an dans une relation juste sexuelle avec Cédric, une amitié-voisin améliorée. Ses rencontres avec Victor Fabre se font régulière souvent au alentour d’une maladresse de Livia. Sa plainte face à l’agression de M. Capresse avance. Et coup de théâtre une proposition de la famille Fabre va chambouler toute sa vie, un mariage arrangé, avec plus...
La plume est fluide et très facile à lire. L’histoire prend sa place petit à petit. Nous apprenons à connaître Livia et son entourage. Puis tout s’enchaîne, et là l’humour et les émotions prennent le pas, les rebondissements et les péripéties s'accumulent avec cohérence et réalisme. L’écriture est subtile, les expressions et comparaisons sont bien recherchés et adorables. Comme dans le premier roman de cette auteure, l’héroïne est forte avec du tempérament, loin de se laisser marcher dessus, j’adore. Le rythme est dynamique, c’est très bien dosé dans son ensemble, une comédie un brin de suspense, excellent.
Les émotions sont parfaites, toutes sont présentes à un moment comme un autre, la joie, la tristesse, le colère, la surprise et la peur. Leur jeu est parfait entre leurs sarcasmes, leurs moqueries et leurs échanges cinglants, c’est drôle et prenant. Derrière ce voile d’humour et de réparties, il se cache des sentiments complexes et pourtant si simples, très bien écrit et intégré au reste de l’histoire. Un beau duo. Les relations intimes sont sensuelles et légères.
Les personnages secondaires sont adorables pour certains, surprenants pour d’autres : Cédric, Mme Laurent, Barbara, Colombe et Philippe Fabre, Maxence Fabre, Augustin,…

Un chantage, une agression, un testament à honorer, une guerre familiale. Une intrigue bien complète. Un duo explosif et comique, deux opposés se complétant parfaitement. Une plume charmante, fluide et addictive. Un premier tome excellent, j’ai hâte de découvrir la suite au plus vite et de voir ce que notre couple nous prévoit, enfin l'auteure.

Je remercie Hachette BMR  et à Netgalley pour ce service-presse !




Love Temptation, Sex Friends - Laurie Eschard


Love Temptation, Sex Friends de Laurie Eschard



Résumé :


Amants, amis… sex friends !

Aaron est dragueur, sûr de lui et arrogant, il séduit et quitte les filles sans jamais s’attacher.
Mais quand ses amis lui lancent le défi de rester plus d’un mois avec la même, Aaron compte bien leur prouver qu’il en est capable !
Aalya est tout son contraire : elle s’attache trop vite et ses copains finissent toujours par la tromper ou la quitter. 
Elle décide alors de reprendre sa vie amoureuse en main, son premier challenge étant de coucher sans sentiments ! 
La rencontre entre Aalya et Aaron fait des étincelles, l’attirance est immédiate, et ils passent un contrat de sex friends : amis le jour, amants la nuit. 
Aucun risque que tout parte en vrille, pas vrai ?


Format : Format epub (1200 MO - 457 pages)
Éditeur : Éditions Addictives (22 mai 2019)
Collection : Luv


Extrait :

Chapitre 1 :
Aaron
«… — Ouais, à une lettre près. Enfin bon, je vois que tu esquives le sujet principal. C’est qui ta meuf ? Je la connais ? Elle est bonne ?
  Il secoue la tête une nouvelle fois. J’ai l’impression de ne faire ressentir que de la pitié à mon entourage parfois.
— Tu comprends mieux pourquoi je ne veux pas te dire qui c’est ?
— Donc, je la connais ?
  Une lueur anime son regard. Putain, oui, je la connais ! Je me demande bien de qui il peut s’agir. Son assistante ? La prof de sport ? Luke a toujours eu le don de tomber amoureux des filles qu’il ne fallait pas. Déjà à l’université, il était tombé amoureux de sa prof de droit.   Mon frère est maudit en amour.
— Allez, dis-moi. Je te promets que je ne dirai rien, que je ne ferai pas de gestes ni de remarques pervers. Je lui demanderai juste la taille de sa poitrine et comment elle est épilée.
  Luke rit aux éclats. Plus d’un mec serait vexé de ma remarque ou voudrait me foutre son poing en pleine gueule mais Luke est mon frère et surtout, il me connaît. Il se lève alors de son fauteuil sans me quitter des yeux.
— Tu sais quoi ? Reste un mois avec une meuf et je te la présenterai.
  Mes lèvres s’étirent. Voilà ce qu’il me manquait avec Holly. Non, Molly. Un enjeu ! Et savoir qui est la fille suffisamment folle pour supporter mon frère est un enjeu de taille.
Je me lève à mon tour et tends ma main vers lui.
— OK. Dans un mois, tu me la présenteras.
  Mon frère rit. J’ai toujours aimé les défis et je suis le plus grand joueur sur cette planète.
  Il saisit alors ma main et la serre pour sceller notre accord. Il manquerait presque un avocat pour rendre la chose officielle. Je suis con, mon frère est avocat.
— Ça marche !
  Il secoue la tête
— Tu vas perdre.
— On verra bien !
  Luke rit une nouvelle fois puis tourne les talons. Il s’apprête à sortir mais se ravise.
— C’est con ! J’aurais bien voulu te la présenter. Elle est géniale.
  Il sort de mon bureau. S’il croit que je vais perdre, il se fourre le doigt dans l’œil jusqu’au coude. Il devrait savoir que chez les Davis, on ne perd jamais et que cette règle s’applique surtout à moi.»

Chapitre 9 :
Aalya
«… — Quand il s'éloigne de mon visage, il me fixe toujours du regard.
— Je ne veux pas que d’une nuit.
  Je ne comprends pas. Qu’est-ce qu’il essaie de me faire comprendre ? Qu’il veut essayer bien plus que ce que nous avons eu hier soir ? C’est de la folie, je le sais. Aaron n’est pas le genre de mec à vouloir deux fois la même fille. C’est voué à l’échec et je m’en veux d’avoir succombé. Je pensais qu’il ne voudrait jamais plus que cette nuit. Il a été clair et je savais que s’il ne m’avait pas pris Joy, je ne l’aurais jamais revu. Alors pourquoi me dit-il ça ?   Qu’est-ce que ça signifie ?
— Je veux trente nuits.
  Je plisse le front à sa proposition. Que veut-il me faire comprendre ? Je ne suis pas sûre d’en saisir le sens ?
— Ça ne marchera pas, soufflé-je plus pour moi que pour lui.
— Pas forcément, dit-il. Il suffirait d’instaurer des règles et on s’y tiendrait.
  Je laisse échapper un petit rire.
— Des règles ? Genre ?
— Genre le sexe entre amis. Toi et moi. On s’éclate au pieu et…
— Je ne suis pas sûre que tu tiennes. Même Luke paraît en douter.
  Il semble réfléchir mais ne cille pas quand il me répond :
— Je peux le faire.
— Quoi donc ?
— Le défi de mon frère, précise-t-il.
— Rester fidèle à une fille pendant un mois ?
— Non. Pas n’importe quelle fille. Toi !
  Je me mets à rire. C’est plus fort que moi.
— Je suis sérieux, Aalya. Pas d’autre fille et pas d’autre mec. Juste toi et moi. Un mois.
  Mon sourire s’efface...»



Avis de Lili :

Une auteure découverte en premier lieu sur Wattpad, et quelle découverte. Je suis fan de sa plume et de ses personnages drôles et attachants. Ce spin-off de Love Naked est une excellente lecture !

Depuis l’arrivée de Sélena et des filles dans leur vie, Aaron se sent seul, ses copains se sont assagis, et se moquent encore plus de lui. Luke lui lance un défi qu’il pense tenir, surtout lorsqu’il fait la rencontre d’une infirmière, Aalya.
Après une remise à jour de sa vie, Aalya décide que les hommes c’est fini pour elle, question de fidélité. Sa sœur lui lance un défi, se laisser aller, vivre sa vie avec du sexe. Sa rencontre avec Sélena, puis Aaron va changer sa vie.

Aalya Moore, 26 ans est infirmière à l’hôpital, et souhaite devenir sage-femme. Sa famille est composée de sa sœur jumelle Ellya et de sa chienne Joy. Orpheline, elles ont été placés, puis adoptées. Elle est souriante, forte et drôle.
Aaron Davis, 26 ans est codirecteur d’une agence de mannequins avec son ami Jacob. Il vit une vie sexuelle débridée, il est rentre dedans, sûr de lui, voire narcissique, franc, d’une belle assurance avec un excellent humour. Derrière cette belle façade, c’est un homme blessé que l’on retrouve.

La narration est à la première personne, le point de vue est alterné entre Aaron et Aalya. Le changement est annoncé à chaque fois.
L’intrigue est excellente et bien menée du début à la fin. Lui a ses règles : du sexe rien d’autre pendant une nuit, une relation éclair. Elle veut une longue relation, et ne cesse de lui résister, accentuant son désir à lui. Un beau début d’aventure, et le sort semble s’acharner contre eux...
La plume est magnifique, j’adore l’humour de Laurie Eschard. Elle trouve toujours un moyen de nous fournir toutes les réponses tant attendues. Les rebondissements s’enchaînent sans rentrer dans les clichés habituels. C’est rafraîchissant. Le rythme est excellent, très prenant. Malgré le nombres de pages l’histoire file vite entre nos mains.
Les émotions sont parfaites, juste ce qu’il faut de drôle, de frustration, de colère, de jalousie, de peur,… tout est dosé à la perfection, j’adore. Il faut parfois oser et saisir toutes les opportunités. Les relations intimes sont torrides, sensuelles et belles.
Les personnages secondaires sont nombreux, et pour la plupart déjà-vu dans Love Naked, Ben et Séléna avec Sam, Jason, Luke, Hunter, Becky, Amber, et des nouveaux comme Ellya, Jacob, Taylor Bennett, Iris, Justin,...

Des copains d’Harvard, des femmes fortes et de caractères, une belle histoire entre amitié et amour. La plume est magnifique et fluide, c’est captivant, addictif et drôle. J’adore, vivement un autre roman de cette auteure !


Je remercie les Éditions Addictives pour cette lecture ! 



Articles les plus consultés

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...