Les Films attendus

Attention tous tomes suivants le premier peuvent contenir des SPOILER !!!

vendredi 30 août 2019

Le chemin de ton cœur #1 La plus sombre des flammes - Christina Lee


Le chemin de ton cœur #1 La plus sombre des flammes de Christina Lee

Résumé :

Vaughn O’keeffe est copropriétaire du Hog’s Den depuis des années. Il n’a jamais été aussi décontenancé lorsqu’une nouvelle recrue nommée « Smoke » franchit la porte. Quelque chose à propos de cet homme fait bouillir son sang, mais il sait garder ses préférences secrètes autour du club.
« Smoke » Callahan a fait deux séjours en désintoxication et il est enfin sevré, grâce à l’aide des Disciples. Il est sur le bon chemin et ne veut pas se laisser distraire, peu importe à quel point il a le responsable du bar dans la peau. En outre, sa dernière relation avec un homme l’a laissé effrayé, seul et avec le cauchemar d’une dépendance.
Lorsque le Hog’s Den se retrouve en effectif réduit et que Smoke reçoit l’ordre d’aider le seul homme qu’il ne peut pas avoir, son désir pour le barman atteint des proportions sans précédent. Vaughn pense qu’une nuit ensemble devrait suffire à satisfaire leur attirance mutuelle. Mais ni l’un ni l’autre n’avait prévu à quel point ce serait intense.
Alors que le passé de Smoke le rattrape et que la personne qu’il avait espéré ne plus jamais voir réapparaît, il est temps pour lui d’impliquer les Disciples. Le problème, c’est qu’il devra risquer son statut de membre, son cœur et sa propre peau pour assurer la sécurité de tous ses proches
.

Format : Format Kindle (941KB - 228 pages)
Éditeur : Juno Publishing (5 septembre 2019)
Collection : Collection Daphnis (Contemporain MM)


Extrait :

Chapitre 1 :
Vaughn
«…Mal cogna Smoke dans le dos.
Pourquoi ne donnerais-tu pas un coup de main à notre ami pendant un certain temps ?
Je haussai les sourcils et sentis mes lèvres se souder l’une à l’autre. J’entendais le boum, boum, boum de mon cœur.
Tu tenais un bar hérité de ta famille, pas vrai ?
Euh, oui, s’étrangla presque Smoke. Mais je…
Tu pourrais diviser ton temps entre ici et le garage, prposa Mal, ses avant-bras fléchis sur le dessus du bar. Je vais te soulager des patrouilles régulières puisque j’ai besoin de toi pour d’autres affaires du club.
Immobile, je restai là à regarder Mal, bouche bée.
Ça te convient ? me demanda-t-il, dans l’attente de ma réponse.
Je ne dis rien.

...»


Chapitre 4 :
Smoke
«… Je n’étais pas prêt à détacher mes yeux ou mon corps de lui.
Tu comptes rendre les choses difficiles ?
Son regard dériva sur mon érection infatigable.
Peut-être.
Ils ne doivent pas savoir, murmurai-je comme s’il ne l’avait pas déjà compris tout seul.
Ma déclaration ne parut même pas le surprendre ou l’agacer. Comme si nous venions enfin de parvenir à un accord. Ce non-dits. Nos cœurs battants, criants d’attirance l’un pour l’autre.
Surtout pas, grogna-t-il en se rapprochant d’autant plus.
Sa respiration était lourde. Bon sang, je rêvais de dévorer ses lèvres, de glisser ma langue sur le relief laissé par sa cicatrice et enfouir mon genou entre ses jambes pour sentir son membre.
Je déposai ma paume contre le mur derrière lui :
...»


Avis de Lili :

Le Hog’Den est un bar où se réunissent des motards comme les Disciples de la Route dont le chef est Malachi, son second Jonas, et Smoke une recrue. Attention, de nombreuses scènes M/M avec un langage explicite.

Vaughn et Smoke ne cesse de se chercher du regard, mais aucun des deux ne veut sortir du rang face aux autres motards. Vaughn a perdu son employé, et Malachi lui propose l’aide de Smoke. Tous deux derrière un étroit bar, cela allait devenir chaud.

Vaughn O’keeffe est le gérant du Hog’Den. Il n’a plus que son père malade du cœur et de la hanche. Il est bisexuel, et est très secret sur ses relations avec les hommes. Son père n’est pas au courant. C’est un homme simple, charmant et très attachant.
Reed «Smoke» Callahan est un artiste. Il faisait partir d’un club impitoyables où règnent la drogue, le sexe et la violence. Ses addictions sont du passé depuis deux ans. Il a perdu son père dans un incendie, celui de leur bar, et son oncle a disparu. Il semble imperturbable, discret et doux.

La narration est à la première personne avec le point de vue de Vaughn et de Smoke.
L’intrigue est très légère, la romance érotique prend une énorme place dans l’histoire. Le faite de travailler ensemble engendre une jalousie entre eux, face aux contacts avec les clients. Alors si le seul moyen que Vaughn et Smoke puissent travailler ensemble, est d’assouvir leur désir au moins une fois. Malgré cela, Vaughn en veut encore, il a peur. Smoke craint que cela soit embarrassant, mais il ne peut laisser Vaughn. Il doit aussi donner des informations sur son ancien club, et faire ressortir certaines faiblesses et craintes.
La plume est fluide et facile à lire. Le langage est très explicite. Les évènements et rebondissements sont moindres. L’histoire tournant surtout autour du couple, de leur relation secrète, leurs désirs et envies. Le rythme est chaud au niveau de la relation, et reste calme au niveau intrigue.
Les émotions sont constantes et intenses. La peur et l’angoisse que le club apprenne leur attirance, apportent une touche de suspense. Le passé sombre et oppressant de Smoke refait surface, ses craintes sont toujours présentes mais sa proximité avec Vaughn est un bien. La possessivité de Smoke apparaît pour la premier fois dans sa vie, ses sentiments sont intenses. Vaughn a déjà été abandonné, et ne veut plus revivre cet enfer. Tous deux ont leurs propres peurs. Les relations intimes sont torrides et sensuelles, très érotiques. Elles reviennent très régulièrement, c’est fréquent et précis.

Dans un monde sombre, l’espoir et les promesses peuvent-ils aboutir quand vous n’êtes pas dans la «normalité» d’autrui ? Une belle histoire d’amour au sein d’un monde dur, une intrigue très légère, une plume plaisante, une intensité régulière dans le côté érotique. Un ensemble plaisant, un manque de consistance dans l’histoire.


Je remercie Juno Publishing  et Maïwenn pour cette découverte et ce service-presse !

mercredi 28 août 2019

Love After Dark - G.H. David


Love After Dark de G.H. David

Résumé :

David mène une double vie : homme d'affaires le jour, la nuit il devient « Le Baron », leader d'un gang de braqueurs qui suscite la crainte et impose le respect dans le milieu du grand banditisme. Mais ses ennemis sont nombreux, à commencer par la Mafia qui cherche à l'éliminer. Quand il rencontre Mahira, une jeune danseuse de cabaret, l'attirance est immédiate, le désir brûlant. Mais cette icône glamour est une femme dangereuse, capable du pire et qui cache, elle aussi, bien des secrets. Leur aventure est loin d'être sans risque. Les ennemis de David sont prêts à tout pour voir enfin « Le Baron » tomber et, entre leurs mains, Mahira pourrait devenir une arme redoutable. Pour survivre, David va devoir se mettre à nu et maîtriser ses démons...


Format : Format epub ( 1000 KO - 380 pages)
Éditeur : City, Collection-Eden  (21 août 2019)


Extrait :


Chapitre 1 : Coma White
David
«… Puis avance vers moi comme une prédatrice, elle retire la pique à chignon qui retient sa coiffure et, d’un air de défi, me la tend en articulant distinctement un mot qui me fout en vrac :
Pardon.
  J’agrippe le délicat accessoire, comme s’il s’agissait de l’unique clé déverrouillant l’issue de secours d’un entrepôt en feu. Je suis convaincu qu’il y a quelque chose de possible entre nous. L’obscurité qui suit la fin du morceau est oppressant et je ressens un vague soulagement quand a lumière revient peu à peu.
  Je la cherche, ça ne peut pas être anodin. Mais je ne la vois nulle part, elle a dû repartir dans les loges. Après quelques minutes d’une attente interminable, je décide de l’y rejoindre. Dans le couloir, je croise quelques jeunes femmes déjà prêtes à partir, quittant les lieux par l’escalier de service. J’intercepte l’une d’entre elles en espérant que Miss Carlotta ne soit pas déjà partie elle aussi.
Je suis navrée, monsieur, vous arrivez trop tard. Nous n’avons pas le droit d’avoir des contacts avec les clients de toute façon, je suis vraiment désolée…
  Je râle, dépité et furieux contre moi-même :
Non, non ! Elle était là il y a une minute !
  J’écoute à peine les voix qui s’élèvent autour de moi m’expliquant le règlement, les usages et tout le reste. De toute façon, je m’en fous, je reviendrai tous les soirs s’il le faut. Mais, face à moi, la jeune femme insiste et pose une main sur mon bras pour attirer mon attention bers sa pique à chignon.
Monsieur ? Monsieur ! Elle vous a tout de même laissé quelque chose !
  Je tire distraitement sur un bout de l’origami en papier japonais imprimé qui orne l’extrémité. Je suis aussi angoissé qu’un lycéen qui découvrir s’il a été reçu au bac. Mon cœur fait un bond dans ma poitrine et je me fige. c’est une sorte de carte de visite avec ses coordonnées et je découvre avec délice sa véritable identité : Miss Carlotta s’appelle Mahira, Mahira Camps.

  Je vais tenir parole et la séduire, comme aucun homme ne l’a jamais fait : en cultivant le mystère.» 


Chapitre 4 : l’homme mystère
Mahira
«… Les filles ont raison, il faut que j’aille de l’avant. Il est temps de percer le mystère. Je prends mon téléphone et lui envoie un message.
Il me faut plus.

Bien sûr, je n’ai pas de vibrations en retour….» 

Avis de Lili :

Une bande de gangsters David dit le «Baron», Lowell, Clyde, Judy et Rob et de l’autre côté une danseuse de cabaret. Vous pensez à une romance simple et directe, et bien vous allez être époustouflé, car l’auteure s’introduit dans une histoire peu attendue et très bien aboutie.

Depuis l’année dernière lors d’une course et d’une fusillade contre lui, David a perdu quatre ans de sa mémoire. Aujourd’hui, il vient de faire la connaissance de «Miss Carlotta», dont une fascination est née.
Depuis quelques mois, un inconnu et Mahira s’envoient des messages via le téléphone. Elle pense et espère que ce soit le bel inconnu aux yeux vert qu’elle n’a toujours pas revu.

Mahira Camps est danseuse de Cabaret, surnommée «Miss Carlotta» et adore la créativité du stylisme. Elle a grandi dans une famille artistique vivant maintenant à l’étranger. Elle est douce, tendre et charmante, mais au fond d’elle et de son ADN se cache une femme téméraire, forte, pas vraiment sage et surtout indomptée.
David Fioretti est homme d’affaires dans le bâtiment et bandit, il ne vole que les barons de drogue, d’armes et de la prostitution, et quelques braquages pour le fun. Il a une sœur, Marjorie, et une ex dont leur lien reste fusionnelle. Il est assez solitaire, renfermé tout en restant dangereux et très secret.

La narration est à la première personne avec le point de vue de David et de Mahira. L’auteure introduit ses chapitres à l’aide d’un titre accrocheur, et parfois d’une date.
L’intrigue est menée avec dextérité, simplicité et complexité. Un tout. Mahira veut aller de l’avant, ouvrir sa boutique de fringue et avancer dans une vraie relation, et non à travers un téléphone, mais si cela peut être romantique. Elle veut plus. David cède malgré sa peur, il va trouver en May la femme lui donnant en vie de plus dans la vie. Mais le tireur est toujours en liberté, le traître de son équipe, et bien d'autres nombreux ennemis. Elle est devenue sa force et sa faiblesse, ainsi que les oublis de ses quatre dernières années.
La plume est fluide et prenante. Dès les premières lignes, le lecteur est déjà dans le cœur de l’intrigue, un passé chargé, des rebondissements antérieurs à affronter,… Frustrant, captivant, j'adore. Le moindre élément a son importance, jusqu’à la dernière ligne. L’univers est sombre, où la confiance et le pardon ne sont pas faciles, et pourtant… Le rythme est prenant et dynamique. Tout s’enchaîne dans les temps et les détails, rebondissements, révélations...
Les émotions sont calculées et dosées à la perfection lorsqu’il le faut. Les remords font surface au fur et à mesure que les souvenirs de David reviennent. Sa jalousie, son impulsivité et sa possessivité sont des points culminants de discordes, de regrets et de débats. Mahira est plus complexe, ses sentiments sont profonds, son côté audacieuse se révèle un atout à sa force de caractère. Un léger manque pour ma part, sur une scène avec Judy, et au petit matin avec David, mais bon c'est mon côté pragmatique, et non de l’oubli ou la passivité. J'aime les personnages féminins rentre-dedans. Les relations intimes sont sensuelles et torrides, très plaisantes.

Deux êtres solitaires, l’un ne sait plus qui il est, l’autre découvre qui elle est vraiment. Un scénario tout en beauté et finesse, une intrigue addictive, une plume magnifique, des personnages complexes et attachants, quelques petites touches d’humour, beaucoup d’émotions et de suspense. En bref, un ensemble explosif. N'hésitez pas à découvrir leur histoire.

Encore un grand merci à la maison d'édition City, Collection-Eden pour ce service presse.


lundi 26 août 2019

Pour... #2 Pour... toujours - Lane Hayes


Pour... #2 Pour... toujours de Lane Hayes

Résumé :

La vie est belle pour Eric Schuster. Il possède une entreprise de technologie très performante, un groupe d’amis formidable et est sur le point d’épouser l’homme de ses rêves. Eric est agréablement surpris de constater que la transition d’amis à amoureux a été plus facile qu’il le pensait. Cependant, après avoir rencontré un ex-petit ami trop amical lors d’un voyage impromptu dans leur ville natale commune, Eric se rend compte que les choses vont bientôt se compliquer.
Zane Richards est le type de surfeur californien par excellence devenu marin professionnel. Son approche tranquille de la vie l’a aidé à surmonter les moments difficiles de sa vie. Eric ne partage peut-être pas son état d’esprit décontracté, mais Zane sait sans aucun doute que c’est lui l’homme de sa vie. Cependant, créer un avenir commun peut demander d’affronter une partie du passé. Zane pensait qu’il l’avait laissé loin derrière lui. Les deux hommes devront décider s’ils sont prêts à risquer ce qu’ils ont pour avoir un « toujours ».

Format : Format Kindle (?KB - 122 pages)
Éditeur : Juno Publishing (5 septembre 2019)
Collection : Collection Daphnis (Contemporain MM)




Extrait :

Chapitre Un :
«…
Pas n’importe quel bateau. Carrigan veut un Ketch de luxe très spécifique, expliqua-t-il.
Catch ?
Non, ketch. Il a deux sloops pour la navigation de plaisance, mais ceux qu’il possède sont destinés à de courses sérieuse Il veut m’engager pour lui trouver le bateau parfait. Je vais regarder pendant que nous serons à SoCal. Je parie que Dean peut m’aider. Il m’a appelé à l’improviste la semaine dernière. Je n’ai pas eu le temps de lui retourner son message, mais je pense qu’il travaille toujours au yacht-club et…
Dean qui ? Demandai-je en fronçant les sourcils.
Je m’éloignai de mon ordinateur et fis pivoter mon fauteuil afin de regarder par la fenêtre fixant ma vue imprenable sur les montagnes de Santa Cruz.
Dean Gorman, le frère aîné de Chelsea. Tu te souviens de lui au lycée, n’est-ce pas ?
Oui. Je me souviens aussi que tu as dit qu’il était ton premier et que tu ne l’avais pas vu depuis des années, maugréai-je avant de me retourner lorsqu’on frappa à ma porte.

...»

Avis de Lili :

La suite de petites histoires d’amour dans un groupe d’amis. L’histoire d’Eric et de Zane continue… attention romance M/M.

Dans moins de quatre mois, Zane va passer de meilleur ami et amant, à mari. Eric est angoissé, une partie de lui doute, son côté insécurité de l'adolescence, et surtout sur ce que peut lui trouver Zane, refont surface.
Zane doit travailler en collaboration avec son ex-copain du lycée, Dean pour trouver un nouveau bateau à Don Carrigan. Lui ne voit que de l'amitié retrouvé, alors qu'Eric un ex voulant récupérer son homme.

Eric Schuster est un geek, qui assume parfaitement son homosexualité à San Francisco, mais beaucoup moins dans sa ville natale. Ses doutes d’adolescent, d’estime de soi reviennent au premier plan.
Zane Richards est très proche de sa mère, l’ayant élevée seule et sans beaucoup d’argent. Il aime être entouré d’amis et communiquer avec autrui.

La narration est à la première personne avec le point de vue d’Eric, seulement.
L’intrigue est menée avec légèreté et simplicité. Le retour du passé de Zane dans leur vie, va chambouler Eric. Leur différence se ressent, la confiance est mise à rude épreuve, comment Eric va-t-il surpasser ses peurs ?
La plume est fluide et plaisante, cela se lit très facilement. L’humour est adorable, j’ai souvent souri. Ce fût une lecture sage, prenante et charmante. Le rythme est relaxant, malgré le côté torride.
Les émotions sont magnifiques, Eric est adorable à suivre. La jalousie est un moteur pour engendrer des rebondissements, voire de la colère qui ne dure jamais longtemps dans ce couple. L’estime de soi et le problème de confiance sont un moteur attractif, apportant sa dose de problème dans une histoire de couple par encore tout à fait stable. Les relations intimes sont torrides et sensuelles, tout en restant très sages.

Deux mondes différents, de la jalousie, de la confiance, une belle histoire d’amour continuant à prendre ses marques. La plume est plaisante avec ses touches d’humour et d’émotions. L’intrigue est classique et simple, juste un moment de détente pour une petite lecture charmante.

Je remercie Juno Publishing  et Maïwenn pour cette découverte et ce service-presse !


Attraction danger - Ellie Ach


Attraction danger de Ellie Ach 

Résumé :

Ils ont grandi ensemble, se connaissent depuis toujours et pourtant Matt et Alexia ne peuvent pas être plus différents l'un de l'autre. Lui travaille comme mécanicien dans un garage et elle possède une petite librairie à Brooklyn achetée avec l'héritage de ses parents.

Au lendemain d'une soirée un peu trop alcoolisée, ils se retrouvent dans le même lit... Malgré leur gêne, aucun des deux n'arrive à oublier cette nuit torride et exceptionnelle au cours de laquelle ils se sont découverts autrement.

Peu à peu, les sentiments naissants laissent place à un amour fou. Et quand un homme venu du passé de la jeune femme met sa vie en danger, Matt fait preuve d'un instinct protecteur qu'il ne soupçonnait pas. Il est prêt à tout pour sauver celle qu'il aime. 
Au péril de sa propre vie...


Format : Format epub (692 KO - 198 pages)
Éditeur : City, Collection-Eden  (21 août 2019)



Extrait :

Chapitre 1 :
«… J’espère une réaction, mais elle reste totalement inerte tout en me dévisageant, si bien que je me demande si elle ne dort pas les yeux ouverts.
Alex ?
J’étais en train de prier pour être en train de rêver. Dis-moi que t’es simplement un effet de mon imagination bien trop débordante.
J’aimerais bien.
  Je lui fais un sourire contrit alors qu’elle bondit de mon lit, en plaquant le drap contre ses seins. Fini le spectacle. Le calme dont elle faisait preuve jusqu’à présent laisse place à la panique. Ses yeux sont exorbités, et elle ouvre et ferme la bouche comme un poisson hors de l’eau. Dans cinq minutes elle va nous faire un malaise. O.K., c’est un choc pour moi aussi, mais là, je suis presque vexé.
Respire, Alexia.
On n’a pas fais ça quand même ?
  Son regard se perd un instant sur mon torse et j’ai la sensation que ma peau prend feu sous son inspection minutieuse. Bordel, d’où ça vient ça ? Elle clôt un instant les paupières avant de hocher la tête et de murmurer :
Si. Si je me souviens. Et mon corps aussi.
  Elle bloque un instant sur son entrejambe, sûrement un peu douloureux après nos galipettes, et je ne peux pas m’empêcher de sourire. Ben oui, quoi, je suis un mec, j’ai une grosse queue, et je sais m’en servir, il y a de quoi être fier. Enfin, jusqu’à ce qu’elle me frappe. Encore.
Arrête de fanfaronner, Rocco Siffredi, on n’a pas de quoi se réjouir.
Crois-moi, je le sais. Si ton frère apprend ça, il va me buter.
  Comme si c’était encore possible, ses yeux s’arrondissent un peu plus et elle plaque une main sur sa bouche. Elle ne va pas vomir quand même ?
Il ne faut rien dire. Ni à lui ni à personne. Ça doit rester entre nous. On a fait une connerie, mais on est des adultes. Alors, on oublie et on passe à autre chose.
Bien.

  D’un côté, c’est exactement ce que j’espérais entendre ; d’un autre, je ne sais pas pourquoi, mais ça me fout les boules. Royalement...» 


Avis de Lili :

C’est un Spin Off du roman Trouble Attraction, n’ayant pas lu ce roman je n’ai été en aucun cas gênée pour cette lecture. Très belle histoire d’Alexia et de Matt avec de l’émotion et de l’humour.

Une soirée entre amis, Austin le frère d’Alexia et l’ami de Matt, sa petite amie Lily, Alexia et Matt. Tous les deux fatigués, ils boivent verre sur verre pour oublier leurs soucis. Au petit matin, Alexia est dans le lit de Matt.

Alexia Grimm est propriétaire d’une librairie. Elle a perdu ses parents dans un accident de voiture, elle n’a plus que son petit frère Austin. C’est une jeune femme adorable, prête à aider, douce, gentille et fragile, tout en ayant du caractère et de la force.
Matt Adams est mécanicien et associé dans le garage d’Austin. Il veut trouver la femme de sa vie, et fait rarement dans les plans d’un soir, ou pas du tout. C’est un homme honnête, franc, tendre, prêt à tout pour ceux qu’il aime.

La narration est à la première personne, le point de vue est seulement celui de Matt.
L’intrigue est bien menée entre la romance et une touche d’angoisse. Après une amitié de vingt ans et une nuit ensemble, Alexia et Matt se sentent mal à l’aise depuis leur moment partagé, surtout que leur attirance devient une évidence. Les parents de Matt ont besoin de lui, cela le préoccupe, en plus il merde avec Alexia, et elle lui en veut. Celle-ci ne cesse d’être harcelée d’appel et de Sms venant d’un homme, son ex.
La plume est fluide et très facile à lire. Une belle touche d’humour est proposée par leur comportement enfantin ou adolescent, j’adore. L’écriture tient d’un langage courant, c’est léger et simple. J’adore les apartés de Matt pour nous, c’est drôle. Le rythme est prenant et addictif, le lecteur ne peut lâcher le roman avant les dernières pages. Seul un passage m’a semblé peu cohérent, surtout grossier, manquant de finesse vers la fin, l’altercation avec Bonnie au garage. Dites-moi votre pensée.
Les émotions sont plaisantes et belles. La nuit passée ensemble va tout changer, frissons, regards, réactions, envies, désirs… Nos personnages ont un écart d’âge de cinq ans, c’est Alexia la plus vieille. Cela ne se ressent pas du tout à la lecture. Matt vit à fond ses sentiments, Alexia est plus sur la réserve. Les deux ensembles, c’est époustouflant. Les relations intimes sont sensuelles et belles, très bien écrites.

Une nuit peut tout changer. L’intrique reste fréquente, la plume très plaisante, l’humour adorable, les émotions agréables, un ensemble délicieux pour un excellent moment de lecture sans prise de tête. À découvrir !

Encore un grand merci à la maison d'édition City, Collection-Eden pour ce service presse.



Articles les plus consultés

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...