Les Films attendus

Attention tous tomes suivants le premier peuvent contenir des SPOILER !!!

samedi 15 juin 2019

Rockn'Love Song - Mademoiselle


Rockn'Love Song de Mademoiselle

Résumé :

Nataly, mère célibataire et habilleuse est appelée en remplacement de dernière minute sur une pièce de théâtre. Elle découvre que l'acteur principal de la pièce n'est autre que le célèbre chanteur de rock Paul Stern, l'idole de sa jeunesse. Troublée, elle tente de mettre de côté ses sentiments jusqu'à ce qu'au fil des jours l'artiste montre des signes d’intérêts tendres et évidents envers elle. Une belle histoire pourrait enfin commencer sauf que... Paul Stern est un artiste torturé qui ne se laisse pas aimer si facilement

Format : Format epub (  5,3Mo 179 pages)
Éditeur :  auto-édition (3 juin 2019)


Extrait :

Chapitre 2 :
« ...comme d'habitude, la renvoyer à ses incertitudes. Elle ferma avec précaution la porte de son petit atelier, attrapa un gilet de grosse laine qui traînait sur son canapé pour recouvrir sa chemise de nuit.
Tu en a mis du temps à ouvrir, tu dormais encore ? On a la belle vie quand on fricote avec les artistes !
Nataly ne répondit pas au ton sarcastique d'Alessandro. Celui-ci entra sans attendre qu'elle l'y invite et prit possession de la cuisine dans laquelle il se servit sans autre cérémonie une tasse de café. Nataly avait beau être habituée à ses manières un peu trop familières, elle ne put s'empêcher de se sentir diminuée par l'aisance de propriétaire que manifestait son ex-mari quand il s'introduisait dans un appartement qui n'avait jamais été à lui.
Lino va bien ? Lança-t-elle pour tenter une approche neutre.
Ton fils va bien mais il se demande pourquoi tu l'abandonnes pour aller courir dans des théâtres du centre-ville tous les soirs.
Le vif du sujet, déjà.
C'est mon métier, j'aime le faire et j'ai besoin de travailler. Pourquoi reviens-tu toujours là-dessus ?
Ne me dis pas que tu as besoin de travailler, tu pourrais avoir une belle pension si tu ne refusais pas ce que je te donne.
Je ne veux pas travailler pour toi Alessandro, on en a déjà parlé cent fois.

N'importe quoi ! Tu ne veux pas créer tranquillement des motifs pour tissus en restant à la maison et gagner plus que ce que tu te fais en une semaine en jouant les habilleuses ? Qui donc a cette opportunité et la refuse ? Surtout dans ta situation... »


Chapitre 3 :
« ...La fin de la chute avait été agréable mais il n'aurait pas été correct de le dire.
Vous allez bien ? S'inquiéta Paul Stern.
Merci beaucoup, c'était gentil de... de…
De ne pas vous avoir laissé vous écraser à mes pieds ? Je vous en prie, c'était un plaisir. D'ailleurs, si vous avez d'autres acrobaties à faire ce soir, j'ai un peu de temps, nous venons de finir la répétition.

Nataly rit nerveusement mais de bon cœur. Le grain de voix de Paul lui parut soudain plus enjôleur que jamais.... »

Avis de Lili :

Une romance contemporaine, des idées intéressantes, la découverte d’une nouvelle plume.

Son contrat pour le cabaret se termine, Nataly doit maintenant rejoindre le théâtre pour apporter ses services à deux comédiens, Simon Bellimont et Paul Stern. Nataly rencontre son idole de jeunesse, séduisant et attirant, mais pour le reste il est resté très professionnel et l’ignorant presque.

Nataly Véran, 36 ans est habilleuse et créatrice de costumes, sa passion. Elle a un fils Lino, 10 ans et le père, Alessandro est très inquisiteur dans sa vie malgré leur séparation il y a 5 ans.
Paul Stern, la quarantaine est comédien et chanteur de rock. Il a un fils Nolan 17 ans, il n’est pas très proche de lui. Sa carrière et son succès l’ont contraint à une vie difficile sur le côté personnel. Il a peur de ses désirs.
La narration est à la troisième personne, le point de vue est celui de Nataly au début, puis celui de Paul.
L’intrigue est attrayante, il manque de petite choses pour ma part. L’amitié et des liens se créent avec Simon, les échanges restent cordiales avec Paul, puis deviennent plus gourmands. Le départ en Italie de son ex mari diminue la tension. Mais les peurs et les tortures de Paul restent un obstacle au premier pas de Nataly.
La plume est appréciable, le langage assez soutenu. Les discussions prennent une grande place, au détriment de péripéties, d’actions et de rebondissements. Les idées sont très attrayantes, et l’évolution du personnage masculin émouvant. Il m’a manqué de la passion et du tonus dans le rythme, c’est calme. Certaines idées ne vont pas au bout de choses, comme celle de la robe acheté et offerte pour la première...
Les émotions sont excellentes et bien intégrées, juste un manque d’intensité. La vie de Nataly avec son ex mari lui a fait perdre sa joie de vivre et sa passion, petit à petit elle se réapproprie ses envies. Auprès de Paul, c’est son côté femme et ses désirs qui remontant à la surface. Quant à Paul, il est très indécis, il a peur et est tellement perdu dans ses faux semblants le menant dans la solitude. Il s’est installé dans un amour sans peur pour avoir juste la sécurité affective. Son passé le torture.
Les personnages secondaires sont peu nombreux, Samia, la jeune voisine, et Radissa sa mère, Audrey Duchêne, Jéody,.. c’est le personnage de Simon qui prend une place énorme, c’est le ciment de l’histoire.

Une romance contemporaine appréciable sur l’idée, simple, de légers manques m’ont laissée sur ma faim. La plume est charmante, les personnages intéressants. Une lecture sympathique à découvrir malgré un manque d’intensité pour ma part. À vous de juger maintenant !


Je remercie l’auteure pour ce service-presse !!

jeudi 13 juin 2019

Match - Louise Corolle & Jeanne Corolle



Résumé :

La saison s’annonce difficile pour l’équipe de foot féminine de Tottenham : avec leur terrain d’entraînement en rénovation, elles vont être obligées de partager celui des hommes. Alors qu’elles se battent déjà au quotidien pour être reconnues à leur juste valeur, elles devront en plus supporter les railleries de leurs homologues masculins !
Pour Maja, la capitaine, cela ne fait que confirmer sa règle d’or : ne jamais sortir avec un joueur pro. De toute façon, elle ne correspond pas au cliché de la femme de footballeur ! Aucun risque de ce côté-là.
Et pourtant, ne dit-on pas que les règles sont faites pour être brisées ?


Format : Format Kindle ( 3774 KB - 194 pages)
Éditeur : Éditions Hachette (7 juin 2019)
Collection : BMR

Extrait :


Chapitre 1 :
« Laisse tomber, ces filles, c’est pas des vraies meufs ! T’as vu leurs mollets ? Et puis franchement, tu connais quelqu’un qui s’intéresse au foot féminin, toi ? »
Je prends sur moi pour ne pas répondre à cette nouvelle provocation qui vient du groupe de joueurs à côté de nous. Depuis le temps que je joue au foot, je devrais être habituée, mais ça me rend toujours aussi folle d’entendre les ricanements de machos fermés d’esprit.
« Fais pas attention, Maja… »
Heureusement que Sofia est là pour m’aider à garder la tête froide. Elle sait trop bien que je suis du genre à riposter.
« Si tu savais comme il m’énerve, celui-là !

...»


Chapitre 11 :
« …
T’as raison, le problème, c’est que quand je me retrouve seul devant le but, je suis méga flippé.
Ok. Alors t’as seulement besoin d’un coach particulier!»
Tout à coup, il me regarde avec un grand sourire, me dévisage quelques secondes et me lance, d’un air de défi :
« Chiche ?
Comment ça, chiche ?
Tu me dis que j’ai besoin d’un coach particulier.
Oui, et… ?
Madame la Capitaine, ça ne vous a jamais tentée de tester vos talents de coach ?

...»


Avis de Lili :

Une romance autour d’un sport très macho, le football. Une belle plume, deux auteures aux idées très précises, une histoire prenante.

Le club a annoncé que l’équipe féminine et masculine allaient partager un terrain d’entraînement suite à des rénovations. Ensuite c’est une interview que Maja doit partager avec Alister Winkle, la star montante de l’équipe masculine.
Un retard, l’interview, un match gagné, une soirée de gala, une conversation, et Maja voit autrement son collègue.

Maja Christensen, 23 ans joue pour un grand club de football en Angleterre, et est devenue la capitaine depuis 2 ans. Elle possède deux nationalités, danoise et anglaise. Son père est un ancien joueur de football, et sa mère mannequin. Elle a subit les déménagements, les changements de femmes pour son père après le divorce. C’est une jeune femme pétillante, passionnée, bienveillante, courageuse, féministe avec du caractère.

La narration est à la première personne du point de vue de Maja, ce qui laisse un gros suspense sur le personnage masculin Alister Winkle. Bien dommage, car pour ma part, je ne l’ai pas trouvé très attachant par un manque de connaissance sur lui.
L’intrigue est menée avec légèreté et simplicité. Après un match difficile, Winkle est blessé. Maja très empathique propose de l’aider. Au fil des jours, ils se rapprochent, Maja va finir par dépasser ses règles mais la grosse désillusion arrive comme souvent. «Les joueurs, ça va pour s’amuser. Pas pour s’embrasser», l'avait prévenue sa mère.
La plume est très facile à lire, c’est fluide et léger. L’histoire prend place à son rythme. Les auteures en profitent pour dénoncer, et comme je les comprends, les différences entre le football masculin et féminin. Le rythme est calme et pourtant très entraînant.
Les émotions sont distraites. À la lecture, il m’a manquée de la passion dans la romance, par contre le côté passion du sport est très présent. La frustration de l’histoire et de Maja nous est vite contagieuse pour le lecteur, qui en veut plus, a envie de bousculer les personnages.
Les personnages secondaires sont nombreux mais très peu présents, sauf pour certains comme Jack Stunner, Sofia et Nathalie,...

Une histoire d’amour dans un contexte sexiste, où l’ego est parfois énorme. Une plume magnifique, où les pages filent à vite allure, une romance simplette avec un léger manque de passion, un personnage féminin extraordinaire et masculin peu convainquant. Une lecture sympathique grâce à la plume, l’univers et l’héroïne. À découvrir !


Je remercie Hachette BMR  et à Netgalley pour ce service-presse !



mercredi 12 juin 2019

Minuthé - Elline Baudry


Minuthé d'Elline Baudry

Résumé :

Prenez un séduisant boulanger-pâtissier rencontrant la ravissante propriétaire d’un salon de thé.
Ajoutez-y un éclat de coup de foudre, un bouquet d’émotions inédites pulvérisé par un navrant malentendu.
Remuez doucement.
Incorporez à la préparation une mesure de concurrence et un zeste d’orgueil. Additionnez d’une vieille rancune de voisinage.
Tournez délicatement, puis parsemez de quelques pépites de provocations impertinentes.
Saupoudrez d’une pincée de compétition, d’un soupçon d’audace et délayez avec une âme canine espiègle et un petit village pittoresque vendéen à la population truculente.
Épicez de quelques traits d’humour et d’amour à volonté.
Mélangez tous les ingrédients jusqu’à obtenir une petite comédie romantique, divertissante et gourmande qui ne mange pas d’pain !

Format : Format epub (  386 KB – 313 pages)
Éditeur :  Librinova (4 juin 2019)

Extrait :

Chapitre 3 :
« ...Dès que le couple munit de son paquet cadeau eut passé le pas de la porte, Amély s’avança vers lui, la tête haute et d’une démarche se voulant confiante, lui conférant beaucoup de grâce. Une lueur s’alluma dans le regard d’Alexis.
Avez- vous fait votre choix ? lui demanda- t- elle avec un sourire timide.
Eh bien non ! Pas vraiment.
Je vous laisse encore étudier la carte alors !
Alexis devait admettre s’y connaître en matière de thé autant qu’en placomusophilie. Il lui adressa un regard suppliant.

Euh non ! Au contraire ! Pourriez- vous m’aider à choisir ?...»



Chapitre 6 :
« ...
— Alors, comment s’est passé ton intrus ion chez la concurrence ? demanda Madeleine en ouvrant sa porte en grand à son petit- fils.
Celui- ci stupéfait, regarda sa grand- mère en fronçant les sourcils.
Je sais que tu es allé au salon de thé. Je t’ai vu y entrer, lui expliqua- t- elle. Madeleine ne pouvait prétendre à aucun don exceptionnel de voyance. Elle habitait tout implement de l’autre côté de la rue, en léger décalage avec le Vent D thé , ce qui ustifiait qu’elle puisse savoir d’où sortait Alexis à l’instant.
J’ai remarqué en passant l’autre jour devant chez elle, qu’elle propose aussi du gâteau minute.
Oui je sais ! D’où la raison de ma visite.
Eh alors, quel est ton verdict ?
Alexis pesa le pour et le contre mentalement, se demandant s’il devait lui répondre en toute honnêteté. Les stigmates de ce sentiment nouveau ressenti auprès de la demoiselle, l’incitaient à la réserve. Il ne souhaitait pas descendre en flammes quelqu’un qui avait au moins le courage de se lancer dans le commerce avec toutes les difficultés que cela sous- entendait .
Mais il s’agissait de sa grand- mère en qui il avait toute confiance.
Il est… bon… intéressant mais…
Mais… ?
Mais pas non plus inoubliable ! ...»


Avis de Lili :

Un comédie romantique, une belle fiction avec de belles descriptions, un sacré voyage en Vendée.

Depuis plusieurs mois, Amély a ouvert Vent D Thé, un petit salon de thé au rez de chaussé de l’immeuble de sa grand-mère Charlotte. Les clients deviennent de plus en plus fréquent, mais l’un d’eux la trouble tout particulièrement.
Alexis attiré par le nouveau commerce du village, et intrigué par la carte, décide d'aller voir de plus près. Il va vite tomber sous le charme de la charmante propriétaire.

Amély Savarin est propriétaire d’un salon de thé dans le petit village de Montsablé. Elle est courageuse et déterminée.
Alexis Meunier est le boulanger du village et petit-fils de Madeleine Micheau. Il est audacieux avec de l’humour, et tout aussi déterminé.

La narration est à la troisième personne, le point de vue varie entre celui d’Amély et d’Alexis, mais il change aussi pour celui de certains autres personnages. La distribution des chapitres est éclectique, elle est variée et coupe une scène au milieu parfois, donnant envie de lire la suite.
L’intrigue est menée avec légèreté et émotion. Amély et Alexis sont attirés l’un par l’autre. Une petite animosité entre les deux grands-mères, Charlotte et Madeleine va rendre plus difficile l’histoire du nouveau couple.
La plume est légère et fluide, très facile à lire. Les descriptions sont magnifiques, les explications du monde du thé attrayantes. Nous visitons la Vendée à travers leurs regards et apprenons les mœurs et coutumes au fil des pages. Pour certains ces passages vont être longs, mais pour d'autres cela sera un plaisir. Les noms choisis apportent une touche de fraîcheur et d’humour, comme Monsieur Pinsec ou la ville de Pimperdu ainsi que les prénoms comme Madeleine et Charlotte. L’auteure s’est amusée tout en nous amenant le sourire. Le rythme est plaisant, tout en douceur.
Les émotions sont diverses, le joie, la colère, la tristesse,… La perturbation apportée à l’histoire tient de l’animosité entre les aïeules, qui va se répercuter sur les petits-enfants. Le caractère ainsi que la fierté d’Amély et d’Alexis accentuent leur attitude. Les scènes intimes sont survolés, c’est doux et gentil.
Les personnages secondaires sont adorables, un petit village où tous les habitants se connaissent, où les secrets ne le restent jamais et tout le monde s’entraide.

Une romance contemporaine adorable, douce et attendrissante avec des personnages attachants. Une intrigue classique et légère, une plume charmante, le tout pour nous offrir un moment de lecture plaisant et bien sympathique.
Je suis ravie d’avoir découvert ce nouveau roman d’Elline Baudry, encore une belle lecture pour un moment de détente et de plaisir.

Je remercie l’auteure pour ce service-presse !



mardi 11 juin 2019

Lucky Luce tome 1 - Vanessa Furchert


Lucky Luce tome 1 de Vanessa Furchert 

Résumé :

La reine des gaffes, c'est moi. Une catastrophe à l’horizon ? Vous pouvez être sûrs que je serai dans le coup.
Alors quand je me retrouve aux urgences au milieu de la nuit, c’est forcément pour une histoire si ridicule qu’elle ferait rougir de honte n’importe qui. D’autant plus que le médecin chargé de m’aider est le cliché sur pattes de l’homme parfait en blouse blanche !
Et lorsque, quelques jours plus tard, je recroise docteur Beau-Gosse dans une situation encore plus embarrassante (si, si, c’est possible), je n’ai qu’une envie, devenir invisible. C’est officiel, le destin adore se payer ma tête.  

Format : Format Kindle ( 2053 KB - 237 pages)
Éditeur : Éditions Hachette (31 mai 2019)
Collection : BMR

Extrait :

Chapitre 4 :
«…
Alors, qu’est-ce qui vous amène ?
  Sa voix chaude dans cette atmosphère glacée m’incite à le regarder à nouveau.
  Ce n’est pas humain d’être aussi beau.
  Il tient mon mini dossier dans ses mains et je suis surprise que sa collègue, la traîtresse de secrétaire, ne lui ait pas parlé de la raison de ma venue. À moins que… Mais là, c’est encore plus sadique… Devant le fait accompli, j’inspire un bon coup et me lance.
Eh bien… En fait… heu… j’ai fait l’amour… pas toute seule, hein ! Avec mon partenaire… qui, je précise, n’est pas mon petit ami… sûrement pas… mais juste un coup d’un soir… Non pas que j’en ai beaucoup des coups comme ça… c’est de temps en temps seulement ! Pas tout le temps… et donc… il a oublié un petit quelque chose dans mon… heu… dans ma fleur… et comme je ne suis pas Beyoncé et que… je n’ai pas les doigts assez longs, tiindiiin ! Me voilà !
  À la vue de son air figé et de son expression indéchiffrable devant ma longue et pitoyable tirade, je commence à sentir les gouttes de sueur froide qui perlent et picotent la surface de mon cuir chevelu.
  Avec un froncement de sourcil et un léger pincement de lèvres, il plonge son regard dans mon mini-dossier. Les secondes qui suivent sont interminables.
Okay…
  Le long et gênant silence qui suit m’en dit long sur le fond de sa pensée.
Si j’ai bien compris, vous avez un préservatif logé dans votre vagin ?
  Ses yeux plongent dans les miens.
  Je suis amoureuse de son esprit de synthèse.

...»



Avis de Lili :

C’est une réédition, certains lecteurs l’ont peut-être déjà lu sous le titre Les pérégrinations d’une gourde aux Éditions Erato. C’est frais et drôle, un bon moment.

Une crémaillère, un grand brun nommé Romain, des punchs cocos, et voilà Lucie coincée sous cette masse de muscles. Après l’avoir dégagé, elle s’aperçoit qu’il manque quelque chose, la capote. Direction les urgences, où elle fait la rencontre de Monsieur Bistouri pour l’extraction de l’intrus.
Deux jours plus tard, Lucie est amenée à rencontrer encore Monsieur Bistouri , Noah dans un magasin de lingerie de Luxe. Moment gênant, réflexion désobligeante de sa voisine de cabine d’essayage, Lucie fuit.

Lucie Amy, 29 ans est assistante de direction. Elle a grandi dans une famille amante, et est très proche de sa mère, se chamaillant régulièrement avec son frère par affection. Elle est célibataire et vit avec sa meilleure amie Séverine. Elle enchaîne les moments les plus probants et gênants de sa vie.  Elle est bordélique et très maladroite.

La narration est à la première personne du point de vue de Lucie, ce qui laisse un suspense sur les personnages masculins.
L’intrigue est captivante, pourtant elle est loin d’être originale. Les anecdotes croustillantes se succèdent, les rencontres avec Noah aussi, ainsi que Simon l’ami de son frère. Lucie est le genre de femme à vivre à fond sans se préoccuper des retombés. Comment va-t-elle se sortir de ses situations les plus délicates ?
La plume est une pépite, c’est fluide et très facile à lire. L’humour est au summum, les péripéties, les situations compromettantes, les pitreries et autres s’enchaînent tous plus drôles l'une que les autres. Le côté rafraîchissant attire la lecture, sinon cela reste peu innovant, voire déjà-vu. Le rythme est soutenu, et les pages filent très vite.
Les émotions sont diverses, c'est drôle et émouvante. Lucie passe par différent moment, soit par la honte, la joie, la frustration, la colère,… Noah est pour elle une personne douce la valorisante, quant à son frère Elliot un protecteur, son ami Simon un homme avenant, touchant et avec de la personnalité. Les relations intimes sont peu présentes, voire pas du tout.
Les personnages secondaires sont intéressants comme Séverine la colocataire, Stéphane le voisin ami et tenancier, Elliot son frère et Julia, Simon l’ami d’enfance, Marc Ruxon, son chef et sa collègue Anissa,...

Une comédie romantique attirante, rafraîchissante et drôle. La plume est fluide et captivante. Le rythme est soutenu et appréciable. L’intrigue est légère, peu innovante malgré tout addictive, le lecteur veut la suite ! À quand ?...septembre, trop loin !


Je remercie Hachette BMR  et à Netgalley pour ce service-presse !


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...