Les Films attendus

Attention tous tomes suivants le premier peuvent contenir des SPOILER !!!

lundi 20 novembre 2017

Bay Village Tome 1 Coup de foudre & Quiproquo - Tamara Balliana


Bay Village Tome 1 Coup de foudre & Quiproquo de Tamara Balliana

Résumé :


À la mort de sa tante adorée, Amy décide de reprendre son café « Chez Josy », situé en plein cœur de Boston. Trois ans plus tard, le bilan est mitigé : si Amy est épanouie dans son travail, il accapare toute son énergie et sa vie personnelle en souffre. Bien décidée à ce qu’elle ne reste pas célibataire à la veille de ses 30 ans, sa mère lui présente le lieutenant Tom McGarrett, de la police de Boston, lors d’un dîner de famille…
Leurs chemins ne tardent pas à se recroiser car, dès le lendemain, Amy est victime d’un braquage. Et comme si cela ne suffisait pas, son employée Amber disparaît mystérieusement. Amy décide alors de prendre les choses en main et de mener sa propre enquête, qui la mène dans les milieux troubles de Boston et dans l’entourage du séduisant mais dangereux chef de gang Cole.
Entre le gendre idéal et le bad boy, son cœur balance… Qui Amy choisira-t-elle ? Réussira-t-elle à retrouver Amber et les responsables du braquage ?
Ce roman à trois voix est le premier tome d’une trilogie romantique et enlevée dont vous deviendrez vite accro !

  • Broché: 286 pages
  • Éditeur :  Amazon Publishing (3 octobre 2017)
  • Collection : Montlake Romance
Extrait :

Chapitre 2 : Amy :
" Mon père invite McGarrett à le suivre dans le salon, et j'en profite pour m'éclipser dans la cuisine. Il faut que je dise deux mots à l'apprentie entremetteuse.
- Maman, ne me dis pas que tu as suggéré à papa d'inviter le lieutenant McGarrett pour me le présenter ? la questionné-je d'un ton sec, mais à voix basse pour ne pas faire entendre l'autre pièce.
  Ma mère s'essuie les mains sur son tablier et hausse les épaules.
- Puisque tu ne veux pas que je le dise, je ne le dirai pas.
- Maman !"

Chapitre  4 : Amy :
" - Je ne viens pas exactement pour boire un chocolat chaud, dit-il d'une voix rauque - certainement due à une consommation de tabac excessive.
  Ça, je m'en serais doutée. le fait qu'i pointe sur moi un Glock 17 me garantit que ce n'est pas une visite de courtoisie.
- La caisse, et dépêche-toi !
  Il me désigne celle-ci d'un mouvement du menton sans bouger son arme d'un iota."


Avis de Lili :


          Bay Village, six amies vivant à Boston se sont rencontrées dans un club de lecture. Ce premier tome sur Amy est une belle comédie romantique, drôle et légère.

          Depuis trois ans, Amy a hérité du café de sa tante, Chez Josie. Avant la fermeture, elle se fait braquer, puis son employé la jeune Amber de dix-huit ans disparaît. Appelant son père au secours, chef de la police de Boston, il lui envoie l'inspecteur McGarrett Tom, célibataire. Sa famille, surtout sa mère et sa grand-mère veulent la marier au plus vite.
Inquiète, Amy part seule à la recherche d'Amber, en commençant par le «patron» de Sebastian le petit-ami de celle-ci. Elle fait alors la rencontre du dangereux et sexy Cole.

          Amy Kennedy, 29 ans est diplômée d'Havard en finance. Elle a quitté son boulot de bureau pour reprendre le café de sa tante. Elle s'est épanouie dans son travail, en sacrifiant sa vie personnelle. Elle est pétillante, drôle, courageuse et attachante.
Tom McGarrett est inspecteur à la police de Boston. Il est charmant et très gentleman.
Cole Williams est chef du gang de Lenox, le plus redoutable de Roxbury. Il est protecteur, autoritaire et possessif.

          La narration est surtout du point de vue d'Amy, où se rajoute la voix de McGarrett et de Cole. La plume de l'auteure est fluide, légère et très facile à lire. L'humour est très présent entre les répliques drôles, certaines situations et la personnalité de ces six amies.
Une intrigue s'installe, les situations et péripéties sont fantastiques et entraînantes. Le rythme est soutenu, les rebondissements plaisants et la fin parfaite. 

           Ce premier tome est une excellente lecture, une agréable comédie romantique au cœur d'une petite enquête. Les personnages sont tous attachants avec de très belles personnalités profondes et diversifiées. 
Le deuxième tome de cette trilogie sortit prévue le 23 janvier 2018 avec Julia.


Un grand merci à Amazoncrossing pour cette belle lecture !

  Badge Lecteur professionnel


jeudi 16 novembre 2017

Pain tome 1 Tourments - Victoria Ashley


Tourments  # 1 Excité par la douleur de Victoria Ashley

Résumé :


Sexy, tatoué et inévitablement dangereux. Memphis est tout cela et plus encore. . . 

Je vis pour la douleur ; c'est ce qui me pousse à bouger. Mais il arrive un moment où il faut repousser les démons pour survivre. Je croyais les avoir enfouis profondément. Je pensais que j'étais enfin prêt à vivre. Jusqu'à. . . mon frère, Alex ; il me jette dans le feu – directement à l'endroit où je ne pourrais jamais me contrôler, le seul endroit où je ne veux plus jamais être. Quand je pose les mains sur les gens, ils souffrent. Des choses se produisent qui me ramènent à cette nuit. Celle qui me tourmentera toujours. Je vais bien, je reste dans mon coin afin de m'assurer que je ne blesse personne.


Puis, Lyric apparaît et tout ce que je veux faire, c'est la toucher, mettre mes mains sur des endroits qui je sais ne feront que me conduire à la détruire. Elle est la poussée d'adrénaline que je désire, le poison le plus sombre qui coule dans mes veines, me tuant peu à peu ; comme une drogue dont je ne peux pas me rassasier, même si je suis proche de prendre mon dernier souffle. Et être en sa présence ne fait que me faire souffrir encore plus, mais ce qu'elle ne comprend pas, c'est que j'accueille à bras ouverts la douleur ; cela m'excite, ce qui me conduit en fin de compte à prendre la décision la plus difficile de ma vie, celle qui pourrait nous faire tous tuer. . .

  • Format : Format Kindle (866 KB - 218 pages)
  • Éditeur : Juno Publishing (22 mai 2017)
  • Collection : Modern Love


Extrait :

Chapitre Un : Lyric :
"  Je l'écarte de la fenêtre et colle mon visage contre la vitre afin d'essayer d'avoir une meilleure vue. Les seuls traits que j'arrive à distinguer sont : des cheveux noirs et en bataille, une grande silhouette musclé, et de l'encre recouvrant la totalité d'un de ses bras. Il se tient sous le lampadaire avec un étui de guitare pendant sur le côté gauche de son dos et il porte un grand sac noir à la main droite.
  Il reste planté là un moment, le regard dans le vide, comme sil profitait de l'air frais avant de se retourner pour payer son taxi. Dès que le taxi s'éloigne, il regarde droit devant lui, puis, comme s'il se sentait observé, ses yeux croisent les miens et nos regards se verrouillent. Mon souffle se coince dans ma gorge alors qu'il agrippe son sac plus fermement et se contente de regarder. j'essaie de m'éloigner, mais je ne peux pas. je suis coincée. Son regard m'hypnotise et je suis figée. Il semble y avoir tellement de choses derrière son regard, et je ne peux pas  m'empêcher de continuer à la fixer, attendant son mouvement suivant.
  Après quelques secondes, il balance son sac sur son autre épaule. Il se retourne et s'éloigne vers le côté de la maison, et juste comme ça, il disparaît.
  C'est sa maison ? Il habite là ? Cela pourrait être intéressant." 


Chapitre quatre : Memphis :
" ... Mon regard se fixe la beauté aux yeux verts qui ne sait pas ce que c'est que la vie privée d'un voisin.
  Elle porte une petite robe grise qui montre ses jambes galbées et es tatouages qui recouvrent ses bras. Ses cheveux couleur caramel sont torsadés et coiffés de côté, sur une épaule, ce qui lui donne un look sexy et aguicheur. En d'autres mots, c'est une pécheresse tentatrice.
  Elle se dirige vers une voiture noire avec ses amis, mais elle ne me quitte pas dur regard, ce qui fait accélérer mon cœur et rend mes poumons moites. La profondeur de son regard rend presque impossible de détourner les yeux, même si je sais que je le devrais. Elle me pousse déjà dans mes retranchements, mais pas question que je la laisse s'approcher encore plus. je n'ai pas l'habitude de m'ouvrir à qui que ce soit, et je ne vais certainement pas commencer maintenant, d'autant plus que je n'ai pas l'intention dans la coin."



Avis de Lili :

            Nouvelle saga, nouvel univers. Une belle histoire aux personnages tourmentés par leur passé. La plume est belle et nous emporte au centre des combats de rue.

          Sorti de la prison d'état, où il a été enfermé pendant six ans, Memphis veut sauver à tout prix son petit frère, Alex. De retour dans leur maison et à travers les rues de son enfance, Memphis apprend que son frère suite son exemple et pas avec les bonnes personnes. 
Depuis quatre ans, Lyric travaille dans le salon de Styles, Ravage Tattoos. La maison voisine abandonnée depuis son arrivée, voit son propriétaire faire son grand retour, intriguée Lyric vouloir faire à tout prix sa connaissance.

          Memphis Carter est perdu, hanté par son passé dont il est peu fier. Avec son tempérament de feu, tout chavire vite vers la bagarre et les coups. Il pense que tout ceux qu'il touche sont blessés. Une nuit, et sa vie a basculé. Depuis l'âge de quinze ans, il a toujours cherché la douleur pour l'apaiser.
Lyric est une jeune femme élevée par son père, elle connaît les voitures, a un sacré répondant, une bonne droite et de la répartie. Elle essaye d'améliorer son comportement, mais reste toujours aussi indiscrète. 

          La narration est en alternance entre Memphis et Lyric. Le changement est annoncé par leurs prénoms. La plume est assez fluide, très facile à lire. Quelques répétitions et passages similaires, mais l'intrigue est entraînante et prenante.
L'histoire s'installe petit à petit, pas de précipitation malgré le désir et l'attirance. Le flirt, la séduction et le scène entre nos personnages sont sensuelles et torrides, rien de vulgaire. Le personnage masculin, soit Memphis, doit apprendre à laisser son passé derrière lui, et surtout à accepter ce qu'il est vraiment. L'histoire est très bien menée, avec des thèmes très porteurs, comme la culpabilité, les combats de rue pour l'argent et aussi pour libérer les démons intérieurs,... Le roman se déroule en douceur malgré la tension et le coté bad boy. Les personnages secondaires sont très appréciables, et apportent une touche de fraîcheur et d'humour pour certains.
Un point important, et parfois gênant dans la lecture, quelques erreurs dans la retranscription comme dans le chapitre onze, une phrase traduite deux fois et deux de manières différentes à la suite. Il manque des tirets au début de certaines répliques, et des oublis de lettre dans certains mots. Sinon le rajout d'illustrations est très appréciable au visuel et très bien choisi. 

          Ce premier roman est une belle lecture, avec des personnages attachants et intéressants. Le personnage masculin est au centre avec ses tourments, et celui féminin fort et courageux. La romance est pimenté et plaisante, elle se développe à un rythme régulier, et pour une fois loin de la jalousie et de la tromperie. 
Une lecture très agréable, un couple intéressant et une histoire bien menée. Le second tome porte sur Alex, le frère de Memphis.

Je remercie Juno Publishing  et à Netgalley pour cette découverte et ce service-presse !!
Badge Lecteur professionnel


mercredi 15 novembre 2017

Fight tome 3 À son corps défendant - J.B. Salsbury


Fight tome 3  À son corps défendant de J.B. Salsbury

Résumé :


Chaque combattant adore la violence, mais très peu sont attirés par la douleur...

Rex Carter vit à l'abri d'un mur d'indifférence. Seuls un solide coup à la mâchoire, la morsure d'une aiguille de tatouage ou la brûlure d'un piercing peuvent le sortir de la torpeur. Il ne peut que jouir dans la douleur fulgurante. Du moins, c'est ce qu'il croit jusqu'à ce qu'il rencontre Mac, une belle serveuse brune qui semble épier le moindre de ses mouvements et l'observe à la dérobée comme si elle s'apprêtait à lui révéler à chaque instant un lourd secret... Un lourd secret que Rex n'est pas prêt à entendre au risque de sacrifier la femme de sa vie.

  • Poche: 480 pages
  • Éditeur : MILADY (27 octobre 2017)
  • Collection : Sensations

Extrait :

Prologue :
" Nothing, Arizona, 1999
... Il a le nez rouge et les lèvres gonflées.
- Tues venue.
  Sa voix est rauque, il hoquette à travers ses derniers pleurs.
- Oui, je suis là. (Je tends la main sous la porte et il s'en empare aussitôt.) Tu vas bien ?
 Il resserre son emprise sur mes doigts et les entoure de son autre main.
- Ça va mieux maintenant.
- Je t'ai apporté quelque chose.
  De ma main libre, je pousse l'ours sous la porte.
  Il baisse les yeux et libère une de ses mains pour s'emparer de l'animal.
- C'est pour moi ?
- Oui, il est vraiment doux. Je me suis dit que ça t'aiderait à dormir.
  Il fixe l'ours sans dire un mot.
- Dormir.
  Il le couvre entre ses mains et les miennes.
- Merci, Gia.
...
- Je vais mourir ici.
  Il a parlé d'une voix si ténue que je crois avoir rêvé.
- Ne dis pas ça. Si je pouvais trouver où ils cachent la clé, je pourrais...
- Non. (Il semble fâché.) Ne te mêle pas de ça.
  Une brûlure prend naissance dans mon estomac et se propage dans mes joues.
- Je ne veux pas... Je vais faire quelque chose. Tu crois que je ne peux pas t'aider parce que je ne suis qu'une petite fille. Mais tu te trompes...
- Non, mais... C'est que... si tu te fais coincer... (Il resserre son emprise autour de mes mains.) Je ne veux pas qu'ils s'approchent de toi. Je ne les laisserai pas faire !
- Chut/ (LA chaleur sur me joues s'accentue et se diffuse vers ma poitrine.) Nous trouverons un moyen. Mais il est tard.
..."



Chapitre3 : Mac :
" - Merci.
  Pour m'avoir enfin remarquée.
- Pas de quoi. (Il me fait signe de monter dans le véhicule.) En voiture, princesse.
  Il m'a appelée «princesse». Mon cœur vacille, trébuche, et je monte à bord. Installée dans le pick-up, je l'aperçois dans le rétroviseur qui vérifie une dernière fois les lanières. Je prends une grande inspiration et je m'abandonne au parfum de bois coupé et d'agrume qui imprègne la cabine.
  Est-ce que je dois lui dire qui je suis ? Là, tout de suite ?
  «Merci pour le lift hein, et tiens, à propos, je suis ta sœur adoptive, tu sais, celle qui avait promis de t'aider et qui n'a pas réussi.» Pouah ! Je me masse les tempes. Non, je ne peux pas lui balancer ça comme ça. J'ignore ce qui pense de moi. Il se dit peut-être que je savais ce qui se tramait dans le sous-sol et que je n'ai pas remué le petit doigt. Peut-être qu'il me déteste à mort. Ce serait son droit le plus strict. Oh, mon Dieu ! Mon estomac bouillonne. Et si c'était le cas ?"


Avis de Lili :


             De retour à Vegas, nous retrouvons tous les membres de la UFL (Ultimate-fighting), Jonah, Caleb, Blake et T-Rex. L'histoire de nos personnages au passé très sombre et dur est sensible, et très émouvante.

           Membre du groupe Ataxia et de UFL (Ultimate-fighting), Rex ou T-Rex n'a que très peu de souvenirs avant de s'être réveillé à dix ans dans un hôpital. Sa rencontre avec Mac, une femme qui attise sa curiosité et son désir, va bouleverser son univers très cadré.
Colocataire de Trix, Mac Ellenshire vient d'arriver à Vegas, et elle a perdu tous ses documents d'identité, ça s'est l'histoire officielle. Ce soir, le groupe Ataxia joue, et Mac est leur serveuse attribuée et comme d'habitude Rex ne la reconnais pas. Après quatorze ans, elle veut alléger le fardeau de Rex, et surtout le protéger, car ils ont un passé en commun que lui seul a oublié.

          Rex Carter, 25 ans est un enfant adopté et surtout utilisé par sa famille d'adoption. Il n' aucun souvenirs de cette période, et suis une thérapie pour vaincre ses peurs, ses colères et angoisses. Il est franc et sincère et sa colère est son unique échappatoire.
Gorgia McIntyre  ou Mac Ellenshire est serveuse au Backout, et une jeune femme qui subit ses peurs, et pourtant c'est une dure à cuire, une femme courageuse et avec un grand cœur.

          La narration est en alternance entre les points de vue de Mac et Rex, le changement est introduit par leurs prénoms. Les chapitres commencent par une strophe d'une chanson du groupe Ataxia, écrite par Rex.
La plume de l'auteure est fluide et facile à lire. Le rythme est soutenu, tout se déroule parfaitement. Les émotions sont présentes et intenses, nous passons de la colère au soulagement, de la peur à l'adoration,... Tous le faits difficile comme la maltraitance et les abus ne sont pas relatés dans ce roman.
Les thèmes de la vengeance, de la culpabilité et de la honte portent l'intrigue basée surtout sur l'histoire de Mac. La jeune fille a toujours voulu sauver le petit garçon du sous-sol. L'histoire de Rex est différente par certains aspects, plus sombre, l'abus sexuel sur enfant, les peurs irrationnelles, et surtout le faite de les affronter pour avancer.
Les deux personnages se ressemblent sur certains aspects et différents sur d'autres. Le suspense es très présent, les rebondissements intéressants et le dénouement bien mené.

          Comme les deux premiers tomes, ce roman tourne autour de personnages torturés, avec des histoires sombres au centre de la violence et la manipulation. Le message d'espoir est présent, les personnages sont attachants, et les scènes torrides sont plaisantes sans être trop nombreuses. Un troisième tome dans la même lignée que les précédents. 


lundi 13 novembre 2017

Not Easy tome 3 Save Me - Pascale Stephens


Not Easy tome 3 Save Me de Pascale Stephens

Résumé :


Vale collectionne les femmes autant que les bécanes. Son code du parfait tombeur est établi : dix règles d’or pour enchaîner les conquêtes et se prémunir contre l’amour. Parmi elles : ne jamais rien promettre.
Mais quand Juju débarque dans sa vie, il fond. Cette fillette de quatre ans, paumée à côté de son garage, a tout d’une poupée qu’il veut prendre sous son aile. Sa grande sœur, par contre, c’est une autre affaire… Maya, toujours affublée d’un bonnet, est un garçon manqué qu’il vaut mieux ne pas approcher de trop près ! Du haut de ses vingt ans, c’est elle qui assure les besoins de sa famille. Fasciné par la jeune fille, Vale ne peut s’empêcher de se mêler de ses problèmes. Il promet même de l’aider, à condition qu’elle soit prête à jouer le jeu…
Pour elle, il a brisé l'une de ses règles. Mais Maya est-elle prête à laisser sa carapace se fendre en retour ?


  • Format : Format Kindle (3888 KB - pages)
  • Éditeur :  Hachette (10 novembre 2017)
  • Collection : BMR

Extrait :

Chapitre 4 : Vale :
" - Mayaaaaaaaaaaa !
  Oh la vache, mais comment elle fait ça ?
  Juliette s'est levée et se précipite vers l'entrée du garage, en poussant un cri strident qui nous fait grimacer tous les trois.
  Juliette s'est jetée dans les bras d'un femme, pour ce que j'en vois, ou devine. Ben dis donc, je crois que la grande frangine n'a pas meilleur goût en matière vestimentaire que sa cadette. Toutes les deux forment un duo un peu surprenant.
- Ma juju !
  La dénommée Maya serre la princesse dans une étreinte pleine d'amour et de tendresse puis elle la tiens à bout de bras, de la peur accrochée aux traits de son visage, qu'elle a joli d'ailleurs.
  Le problème c'est j'en discerne pas grand-chose, puisqu'il est en partie caché par un bonnet, qui la dissimule jusqu'aux oreilles.
- Mais pourquoi tu t'es sauvée ? la réprimande-t-elle.
- Z'avais plus de Froot Loops, t'as oublié d'en asseter et maman voulait pas se lever.
- Mais on part pas comme ça, ma puce. C'est dangereux et je me suis inquiétée. Tu te rend compte ?
- Ben ze sais, ze te demande pardon. Y'a deux grands qui m'ont embêtée mais Vale il leur a dit de partir. Vale, c'est un sevalier mais ze crois que c'est un pirate parce qu'il a son bobo sur la zoue. Et puis zoss, elle fait des dessins, Doc y fait de puzzles avec des bouts de moto. Z'ai bu du socolat et z'ai mangé de la briosse, c'était trop bien.
...
- Merci encore.
- De rien.
  C'est sûr, elle a beaucoup de conversation. je meurs d'envie de savoir comment un gamine de quatre ans a pu se retrouver seule au milieu de la rue à 8 heures du matin, mais elle ne me dira rien."


Avis de Lili :

               Ravie de retrouver la plume de Pascale Stephens, ainsi que l'histoire de ses personnages, d'une jeune femme très courageuse.

          Dans la rue près de son garage, Vale sauve une petite Juju, fille de quatre ans face à deux gamins de dix ans. Il tombe sous le charme de la petite, un peu moins de la sœur  et pourtant si intrigante. Habitué aux femmes d'un soir et à ses dix règles d'or, Vale va se retrouver confronté à des sentiments inattendus.
Depuis la mort de son père quatre ans plutôt, et après avoir appris son addiction, Maya se retrouve seule à travailler, à subvenir au quotidien et à s'occuper de sa petite sœur Juliette. Sa mère s'est réfugiée dans l'alcool, les hommes et les cachets. Les créanciers la poursuivent, seule solution accepter l'offre proposée par le chevalier de sa petite sœur, Vale. 

           Vale Strapper a repris il y a cinq un garage avec son associé Josephine Hash, Josh.
Depuis une déception, il est volage, change de femmes tous les soirs. C'est un homme protecteur, au grand cœur, et Maya devient presque un défi pour lui, un défi très attirant.
Maya Davis, 22 ans est secrétaire comptable dans une boîte d'import-export, elle déteste son boulot. Élevée par son père comme un garçon, elle est douée pour la mécanique, le rugby, et aime les voitures et motos. C'est une femme peu féminine d'apparence, c'est surtout pour se cacher, elle est aussi forte et courageuse , c'est une battante. 

          La narration est en alternance entre le point de vue de Vale et Maya. L'écriture est fluide, légère, c'est très facile à lire. L'histoire est prenante, l'intensité entre nos deux personnages montent petit à petit. L'intrigue est très bien menée et captivante. Les dettes, l'ultimatum avec sa mère, les ennuis se suivent et s'accumulent.  
Les thèmes sont intéressants. Le côté sombre de certains humains prend une grande place  importante dans ce roman. Les idées utilisées pour façonner le personnage de Maya sont très bien choisies, comme de cacher sa féminité par peur de représailles sexuelles,  le faite d'accepter de l'aide d'autrui soit inconcevable, le sacrifice d'une jeune femme pour sa petite sœur.
Le jeu de la séduction est lancé petit à petit. Certains passages auraient mérité plus de rythme, de voix, de questions, le rythme est très léger pendant ces moments. Maya remet en cause les certitudes de Vale sur l'amour. Les scènes entre nos deux personnages sont légères, attendrissantes. La petite Juju est adorable, elle apporte une fraîcheur et un humour magique à cette histoire. L'aide de Travis, Connor et James est un petit bonus, ainsi que l'apparition de leurs femmes.

          Ce troisième tome est captivant, touchant et addictif. Les personnages, surtout celui de Maya sont magnifiques. La plume est facile à lire, très prenante, un léger manque de rythme par moment. une lecture plaisante, et un plaisir de retrouver la plume de Pascale Stephens

Je remercie Hachette BMR  et à Netgalley pour ce roman et ce service-presse !!
Badge Lecteur professionnel

samedi 11 novembre 2017

L'honneur de Preston - Mia Sheridan


L'honneur de Preston de Mia Sheridan

Résumé :


Il y avait deux frères identiques, des jumeaux, et même si je les aimais tous les deux, mon âme n'appartenait qu'à une seule. 


Annalia Del Valle a aimé Preston Sawyer toute sa vie. La fille d'un travailleur agricole itinérant appauvri, elle a grandi en tant qu'exclue dans ce qui n'était qu'une petite cabane, fermée dans la vallée centrale californienne. Mais son cœur a trouvé la liberté dans la terre, dans les espaces ouverts de Sawyer Farm et chez les garçons qui étaient ses seuls amis. 

Preston c'est langui d'Annalia depuis qu'il était un garçon. Mais sont honneur l'a empêché de la poursuivre jusqu'à ce qu'il ne puisse plus se retenir et que leurs mondes et leurs corps entrent en collision lors d'une chaude nuit d'été. Une nuit qui déclenche une chaîne d'événements qui modifiera leur vie pour toujours. 

Maintenant, Annalia est de retour en ville après avoir disparu sans laisser de traces pendant six longs mois. Décidé à réclamer son cœur, sa vie et le bébé qu'elle a laissé derrière elle - le fils qui a été créé dans un moment de convoitise, d'amour et d'envie refoulé. 

Preston a survécu à la douleur, à une sécheresse dévastatrice et au désespoir d'une peine de cœurs, mais il n'est pas sûr de pouvoir survivre à Annalia. Et il pourrait ne pas vouloir essayer. La fierté et l'amertume les garderont-ils de la seule chose qu'il a toujours désiré? 

Comment guérir ce qui est irrémédiablement brisé? Comment pardonner ce qui est impardonnable? Comment découvrira-t-il que l'honneur réel vient non seulement des circonstances, mais de l'endroit dans nos cœurs où réside la vérité? Et comment fera-t-il pour voir au-delà des plaies du passé et découvrir que certains amours sont aussi solides que le sol sous ses pieds et aussi durables que la Terre?

  • Broché: 400 pages
  • Éditeur : Hugo Roman (9 novembre 2017)
  • Collection : NEW ROMANCE

Extrait :

Prologue : Annalia :
" ...
- Je... je veux le voir.
  Ses yeux se sont mis à étinceler, ses narines se sont légèrement dilatées, mai il n'a pas dit un mot. Il ôté son bras du dossier du box et s'est mis à jouer avec la salière.
- Non.
  J'ai fait un pas en chancelant vers le box. J'ai posé mes mains à plat sur la table et je me suis penchée vers lui.
- J'ai le droit de voir mon...
- Tu parles, tu n'as aucun droit, a-t-il grincé en ma fixant droit dans les yeux. (L'émotion que j'avais décelée dans les siens, c'était en fait la colère froide.) Tu as perdu tous tes droits le jour où tu as quitté cette ville sans un mot, hormis un «à de ces quatre !».
..."



Chapitre 1 : Annalia, onze ans :
"- On va où ?
- En ville. Deirdre, la coiffeuse de ma mère, travaille sur Main Street.
- Je n'ai pas d'argent.
- Moi j'en ai, a-t-il fait en tapotant sa poche.
- Je ne vais pas te laisser payer le coiffeur pour moi, Preston Sawyer.
  J'éprouver de la honte à cette idée.
  Il a attrapé son vélo.
- Je ne le fais pas vraiment pour toi. C'est un acte désintéressé, pour le bien des habitants de Linmoor.
  Sa lèvre s'est légèrement ourlée vers le haut et il a plissé les yeux.
  Je n'ai pas pu m'empêcher de rire.
  En voyant le mouvement de mes lèvres, son sourire s'est élargi. C'était tellement inhabituel de voir Preston sourire comme ça que, pendant un moment, ça m'a scotchée sur place. J'ai oublié de quoi nous étions en train de parler.
..."

******
Chapitre 1 : Preston, dis-sept ans :
" ... En prenant le cœur entre le pouce et l'index de ses deux mains, elle l'a cassé en deux. J'ai sursauté, je ne comprenais pas ce qu'elle faisait, puis elle a touché la mienne. Ses yeux se sont attardés sur nos mains avant qu'elle m'explique.
- Un jour je vais partir, mais une partie de mon cœur restera ici. Avec toi.
  J'en ai eu le souffle coupé. J'ai pris ce petit morceau de verre cassé et le l'ai glissé dans la poche de mon short de bain."



Avis de Lili :

          Nouveau roman de Mia Sheridan, comme toujours ce fût un réel plaisir de retrouver la plume de cette auteure, mais aussi ses magnifiques personnages et leur histoire.

        Après être partie pendant 6 mois, Annalia est de retour chez elle à Linmoor. Honteuse, épuisée et sans espoir, Annalia a fui toute responsabilité en laissant derrière elle l'homme qu'elle aime et son bébé. Aujourd'hui elle est de retour.
Après le départ d'Annalia sans un mot, Preston a été dévasté puis en colère. Depuis sa réapparition, il ne cesse de se poser des questions, du pourquoi elle est parti, et surtout si elle l'a aimé.

          Annalia Del Valle, d'origine mexicaine, a grandi dans une cabane avec sa mère, pauvre et sans connaissance de son père. Elle est née d'un viol, et a toujours été rejetée par sa génitrice en la nommant de «diable». C'est une jeune femme rêveuse, généreuse, et surtout très secrète. Elle a un grand cœur et a toujours fait passé le besoin des autres avant elle, malgré les moqueries, l'ignorance et le rejet des autres.
Preston Sawyer fait parti d'une bonne famille de fermiers, et veut devenir comme son père, agriculteur. C'est un homme protecteur, qui fait passer l'honneur avant ses besoins et désirs. 
Cole Sawyer, le jumeau de Preston était aimée de tous, il voulait voyager et partir loin de cette ville. Il est tout aussi protecteur que son frère, et pourtant ce sont deux hommes très différents.

          La narration est en alternance entre le point de vue d'Annalia et de Preston. La plume de l'auteure est toujours aussi belle, poétique et fluide. Les émotions sont présentes et surtout intenses et réelles.
L'histoire est belle, magnifiquement bien menée et émouvante. Les sujets sont ceux qui reviennent régulièrement dans les romans de Mia Sheridan, et sont toujours amenés avec délicatesse dans l'histoire. La pauvreté, la différence, le deuil, la confiance, les mal-entendus sont des thèmes captivants. Et puis si ajoutent la détestation de soi-même, le chagrin, la jalousie, la fierté, la culpabilité et bien d'autres. Les romans de cette auteurs sont très complets.
Après le prologue installant l'histoire aujourd'hui, l'auteure nous offre au fur et à mesure des premiers chapitres, l'évolution de leur enfance et leurs premiers émois. 
Depuis leur plus jeune âge, et leurs deux ans d'écart, Cole, Preston et Annalia ont grandi côte à côte avec les préjugés et les marques de différences. Et pourtant leurs sentiments se sont développés et intensifiés. 
Une petite erreur s'est glissée dans ce roman vers la page 335, les échange de SMS ne sont pas inscrits, c'et le vide total avec leurs prénoms.

           Ce roman est une belle histoire de reconstruction face un deuil et à la culpabilité. Entre honneur fraternel et amour, le choix est très dur, et engendre de nombreuses douleurs. L'histoire d'Annalia et de Preston est touchante et magnifique. Ce couple va vivre des hauts et des bas, et vont en sortir plus fort, une belle histoire d'amour dans un monde cruel.
Encore un roman de Mia Sheridan où la lecture ne fût que frissons, frustration, joie et quelques larmes. Vivement le prochaine !



jeudi 9 novembre 2017

Military Man - Julie Christol


Military Man de Julie Christol

Résumé :



Lorsqu’elle avait vingt ans, Charlie a subi un viol qui a bouleversé sa vie. Pour oublier et tenter de se reconstruire, elle s’est plongée à corps perdu dans son travail de journaliste. Et c’est désormais sous des habits trop larges qu’elle dissimule sa féminité pour échapper aux regards des hommes.

Envoyée en reportage sur le porte-avion USS Roosevelt, elle rencontre Camden, jeune et séduisant pilote de chasse. Alors qu’elle veut seulement faire son métier et réussir son reportage, le militaire, lui, veut découvrir la véritable Charlie.

Intrigué par cette reporter passionnée mais mystérieuse, Camden jure de percer l’armure que Charlie s’est forgée. Mais la jeune femme acceptera-t-elle de lui livrer ses secrets et de se laisser séduire  ? Pas sûr. D’autant que le passé ne semble pas décidé à la laisser revivre...


  • Format : Format Kindle (655.0 KB - 331 pages)
  • Éditeur : City Edition (8 novembre 2017)
  • Collection : Eden

Extrait :


Chapitre 3 : Camden :
Je souris de plus belle, elle n’a vraiment pas la tête de l’emploi. Les femmes journalistes qu’on voit d’habitude ressemblent plus à des mannequins. Les hommes autour de la table la dévisagent. 
  Le commandant me désigne.
- Lieutenant-colonel, nous avons mis à sa disposition une cabine dans le quartier des escadrilles. Vous l’accompagnerez pour qu’elle s’installe.
  Je me lève d’un bond, révolté.
- Parce que, en plus, il va falloir que je fasse du baby-sitting ?
  La jeune femme pince les lèvres."


Avis de Lili :


           Ce roman commence par une scène difficile, alors attention au lecteur sensible. Une histoire d'amour et de reconstitution, mais aussi de confiance au cœur d'un monde d'homme.
    
           Trois ans avant d'avoir fini son cursus de journaliste, Charlie se fait violer chez ses parents par un soldat. Après cet événement, Charlie fuit la maison familiale, et sa féminité. Dix ans plus tard, elle embarque sur l'USS Roosevelt, pour un reportage sur sa remise en route. Cela doit être un succès, si elle veut atteindre son but, et partit sur le terrain.
Heureux de reprendre du service, Camden redescend vite en apprenant qu'il est affilé à un journaliste pour lui montrer la performance de ce porte-avion. Tout le monde tombe des nus, lorsqu'ils s'aperçoivent que c'est une femme, et non un homme.

           Charlie, Green, 30 ans, fille de militaire instructeur, est une journaliste free-lance pour un journal spécialisé dans l'armée. Renfermée sur elle-même, elle préfère passer inaperçue. Elle a fait une croix sur les relations et sa futur famille. D'un côté elle se cache, et de l'autre elle est têtue, battante, courageuse, forte.
Camden Harris, 37 ans «Speed», chef d'escadron, lieutenant-colonel, est un homme arrogant et sûr de lui. 

           La narration est est en alternance entre le point de vue de Charlie et de Camden. Le changement est amorcé par leurs prénoms, il est très rapide et les chapitres très courts. L'écriture est fluide, très facile à lire.
Après l'agression, le personnage féminin se laisse aller à l'isolement, et est très apeuré. Elle se cache, se fait discrète et se sent repoussante. Pourtant elle va s'entraîner pour apprendre à se défendre, pratiquer deux sports de combat, et devenir une combattante chevronnée. Ce côté de la guérison est très bien intégré.
Par contre, le roman perd légèrement le côté de la renaissance, en laissant plus de place aux scènes de sexe. L'utilisation de ces passages et de la reconnaissance en une personne qui pourra lui redonne le goût de vivre. C'est la confiance en autrui qui est mise ensuite à rude épreuve. Et le personnage de Camden est parfois très dur dans ce contexte.
La découverte du porte-avion à travers les yeux de Charlie est sublime par la découverte de termes, et le travail de notre imagination.

          La romance, et surtout l'histoire est prenante et touchante. Le lecteur est entraîné dans un looping de sensations. Les scènes torrides sont fréquentes, néanmoins très sensuelles. L'idée est originale, et surtout le rythme très rapide.
La reconstruction et le drame est bien menée, et la romance attendrissante. Un manque d'enthousiasme pour le personnage masculin face à  certaine de ses réactions. Dans l'ensemble, le roman est très captivant et addictif, malgré quelques petits défauts superficiels. Hâte de découvrir le prochain roman de cette auteure !

Un grand merci à la maison d'édition City, Collection-Eden pour cette découverte et à Marilyne pour ce service presse.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...