Les Films attendus

Attention tous tomes suivants le premier peuvent contenir des SPOILER !!!

samedi 5 décembre 2020

Steele Sécurité #2 Liens dangereux - A.D. Justice

 

Chapitre 2 :

« … L’un des géants parla en premier, sa voix grave et instinctivement menaçante.

Il s’agit d’une fête privée. Et puisque je ne vous connais pas, je sais que vous n’avez pas été invitée.

Lorsque l’intruse ne répondit pas, Bull s’exprima de manière plus directive.

Dites-moi ce que vous voulez aux mariés. Maintenant !

J’ai à faire avec Noah Steele, répondit-elle finalement d’un air hésitant.

Pas aujourd’hui, non, répondit Bull sur un ton qui signifiait la fin de la discussion.

Vous ne comprenez pas. Je dois lui parler, rétorqua-t-elle.

Non. Vous ne comprenez pas. Il est marié maintenant, donc tout ce que vous avez cru partager avec lui un jour est  terminé depuis longtemps. Vous n’avez rien à faire avec lui maintenant.

Elle eut l’air particulièrement confuse le temps de comprendre ce que Bull avait dit.

Oh non, ce n’est pas du tout ça. Je, euh, je, balbutia-t-elle sous son regard noir.

Vraiment ? insista-t-il, son irritation et son incrédulité évidentes dans sa voix.

J’ai des ennuis et j’ai besoin de protection. Noah Steele… Il possède Steele Sécurité, non ? poursuivit-elle, continuant de s’intéresser à Noah.

La position menaçante de Bull à son égard ne changea pas. Il savait d’instinct que cette femme ne lui disait pas tout. …»


Attention si vous n’avez pas lu le tome précédent, cette chronique peut contenir des SPOILER !!!

Suite de la saga Steele Sécurité, nous découvrons le second tome avec Colton «Bull», l’un de membres de l’agence et aussi ancien membre de l’armée.


Le jour du mariage de Noah et de Brianna, Bull, Shadow et Rebel interceptent une invitée non listée. Elle demande après Noah parti en lune de miel pour une quinzaine de jours. Bull prend le relais.

Elle se présente sous le nom de Shaye Martin, elle fuit des hommes essayant de la tuer après avoir découvert des jeunes filles disparues, ainsi que sa stagiaire, Aria 19 ans.


Shaye Martin, enfin son identité inventée est consultante en ressources humaines. Elle fuit un père dominateur et autoritaire, toujours insatisfait pour avoir son indépendance. C’est une femme forte, adorable et attachante.

Colton «Bull» Lanier est membre de la Steele Sécurité et ancien de la Delta Force. Il a grandi au côté de sa mère, son père s’étant enfui lorsqu’il était jeune. Il a un instinct protecteur surdimensionné, vit pour la loyauté, l’honneur et l’allégeance. C’est aussi un célibataire endurci et assez macho mais adorable et attachant.


La narration est à la troisième personne, le point de vue varie entre plusieurs personnages dont Shaye et Bull.

L’intrigue est menée avec suspense et sensualité. Bull donne rarement sa confiance, pour une fois il veut donner une change à quelqu’un. Après avoir été seule si longtemps, Shaye admet avoir besoin d’aide.

La plume est fluide et facile à lire avec de petites touches d’humour. La relation s’installe vite, tout en restant attrayante. Le suspense se corse sur l’intrigue, mais aussi sur les secrets dont les révélations sont excellentes. Le rythme et prenant, le roman se lit très vite et devient addictive des les premières lignes.

Les émotions sont magnifiques. Shaye a peur, panique, devient vite claustrophobe, jusqu’à sa rupture. Le côté protecteur de Bull est là pour la soutenir, ainsi que son côté amant autoritaire pour la réchauffer. Les relations intimes sont sensuelles, intenses et torrides.


Confiance, loyauté, amitié, une belle histoire de rencontre et d’amour. La plume est toujours une pépite, tout est bien dosé suspense, action, révélations, romance et humour. Une excellent tome, hâte de découvrir la suite !


Je remercie Juno Publishing  et Maïwenn pour cette découverte et ce service-presse ! 


Wicked Lover - Adora Sky

 

Chapitre 3 :

Adylin

«… Il interpelle son cousin, qui venait dans notre direction.
— Hé Sam, te voilà enfin, je te présente ma collègue, Adylin. Ady, voici mon cousin Samuel !

  Le chanteur me fixe intensément de ses yeux très sombres. Zack s’excuse subitement et part régler un problème de casse sur la terrasse. Pour meubler le silence, alors qu’il continue à me regarder fixement et que je ressens de nouveau ces frissons longeant ma colonne vertébrale, comme la dernière fois que nous nous sommes croisés devant le Styx, je lance :
 Ah, le fameux cousin célèbre ! Enchantée, Zack m’a beaucoup parlé de toi ! lui dis-je avec un sourire avenant et sincère.

   De loin, je n’avais pas remarqué qu’il était aussi beau. Je sens mes joues s’empourprer, mes mains devenir moites et mon cœur commencer à s’emballer.
  Officiellement, on va dire que c’est le cocktail qui fait effet !
  Ses yeux semblent vouloir fouiller mon âme. Et ça me trouble bien plus que je ne le voudrais.
  Depuis les quelques secondes qu’il est devant moi, son visage est d’une impassibilité à faire peur.
 Zack devrait apprendre à la fermer de temps en temps, il sait que je n’aime pas qu’il parle de moi à n’importe qui ! crache-t-il avec une méchanceté que je ne comprends pas.
  Là-dessus, il se retourne, se dirige vers les instruments et commence à vérifier son matos.  Moi, je reste là, hébétée.
C’est quoi son problème ?
»


Chapitre 5 :

Samuel

«… Elle tourne le visage en direction du ciel et ferme les yeux. On dirait qu’elle s’est endormie quand elle demande finalement :
— Pourquoi t’as peur ?
— Peur de quoi ?
— Peur de tomber amoureux.
  J’émets un reniflement dédaigneux et lui réponds.
— J’n’ai pas peur, c’est juste que l’amour n’est pas fait pour durer, il est éphémère comme la vie, alors autant profiter du peu de temps qu’on a sur cette terre, non ?
  Elle ouvre les yeux et tourne son visage vers moi. Nos regards s’accrochent et l’atmosphère devient plus lourde. Une tension de plus en plus palpable se fait sentir entre nous. Je me sens attiré vers elle et je ne comprends pas de quoi cela peut venir.
»


La découverte d’une nouvelle plume est une aventure que j’adore. Le résumé est attrayant et la couverture très attirante.


Après une trahison de son fiancée, Adylin est retournée dans sa ville natale, Cincinnati. Son collègue, Zach barman, l’invite à son anniversaire où le groupe de son cousin, Renegades vont jouer pendant la soirée. L’attention d’Adylin est toute de suite attirée sur lui, l’homme sombre à la capuche,… une rencontre percutante et étrange.

Samuel a toute de suite été attirée par la nouvelle serveuse et collège de Zach, Adylin. Absorbée par leur musique, elle est belle et s’immisce dans ses pensées comme une obsession.


Adylin Smith, 22 ans est serveuse au Styx. Elle est fille unique, et très proche de ses parents. Elle a vécu un accident de voiture, un coma et de la rééducation. Depuis son retour, elle a fait la connaissance de Colleen, de Zach et Jax, ses amis. Elle est ouverte d’esprit, gentille et lumineuse.

Samuel Thorne, 25 ans est chanteur et musicien. Il est proche de sa famille, et pourtant si solitaire. Malgré des amis proche comme Devon ou Kyle, il se jette dans la drogue et les filles, depuis une déception amoureuse. C’est un homme bourru, colérique, fragile, angoissé, et parfois si tendre et adorable.


La narration est à la première personne, le point de vue varie entre Adylin et Samuel.

L’intrigue est bien menée, malgré quelques passages superflus comparés à d’autres plus profonds. Samuel est installé dans un quotidien sombre et autodestructeur. Il le sait, et pourtant il en abuse. L’arrivée d’Adylin dans sa vie, va peut-être le faire changer, ou alors la faire encore plus souffrir ? Adylin est une femme vivante, elle se jette dans la vie à bras ouvert, et pourtant elle a souffert à de multiples moments. Va-t-elle réussir à rester au côté de Samuel malgré ses sautes d’humeur et sa dépendance ?

La plume est fluide et facile à lire. Quelques passages traînent légèrement en longueur, et d’autres vont trop vite à mon goût. Les thèmes et les idées sont très intéressantes comme les pathologies de nos héros, et d’autres m’ont laissée sceptique, comme la dernière réconciliation(trop de non-dit pour ma part, mais chut je n’en dis pas trop). Le rythme est prenant et l’histoire captivante.

Les émotions sont accaparantes, nous nous attendons à trouver au fil des pages une angoisse de plus, une peur, de la tristesse et de l’amour. La détresse et la douleur de Samuel est intrigantes, il devient très attachant malgré ses erreurs. Adylin est une jeune femme touchante, trop calme et gentille à mon avis. Tout est présent, douleur, souffrance, fragilité, tristesse, bonheur, pour passer un bon moment de lecture. Les relations intimes sont torrides.


Le destin, une rencontre bouleversant deux vies. La plume est plaisante, l’histoire est prenante, les idées intéressantes et les émotions accaparantes. Un ensemble réussi pour un excellente moment de lecture malgré quelques détails flous. Une découverte de plume à suivre...


Je remercie les Éditions Addictives et Carole pour cette lecture ! 

mercredi 2 décembre 2020

A Scottish wedding disaster - Emily Jurius


Chapitre 2 :

Mercie

«… Je lui jette quelques rapides coups d’œil pour voir ce qu’il fait, car je ne suis pas rassurée.

— Putain, mais t’as fini de me reluquer la Sassenach ?

OK donc en plus de ne pas être sympa, il est grossier. Parfait.

Le frère aîné me lance un regard désapprobateur depuis le rétroviseur et je me sens obligée de me défendre.

— Je n’ai rien fait, je promets. Et puis je ne suis pas une Sassenach. Je suis à moitié écossaise par mon père.

Mon compagnon de banquette grogne encore.

— Pfff, pour ce que ça change.

Et là, va savoir pourquoi, un éclair jaillit hors de moi.

— Eh bien, ça change que je n’ai pas trop envie de me faire insulter le jour du mariage de mon frère. Alors, soit tu la fermes, soit tu es aimable !

Je ne saurais dire lequel de nous cinq est le plus surpris, car le silence résonne encore dans la voiture après que l’aîné a coupé le contact. Inutile de préciser que dès que Neil ouvre la portière, je jaillis au-dessus de ses genoux pour m’extirper de ce guêpier en courant.

Et je les entends rire dans mon dos. Bande de tarés.»

 

Chapitre 7 :

Mercie

«… Tiens, ce ne serait pas moi la décérébrée en fin de compte ?

Analphatruc peut-être, mais je t’ai à l’œil . Alors pas de vague pendant le dîner sinon tu auras affaire à moi. Et juste pour info, ton frère ne me fait pas peur. Alors, garde tes distances.

Venant d’un type qui se colle à moi avec autant de sex-appeal qu’un caniche qui tenterait de monter sur un doberman, je vais bien prendre cette remarque. Maintenant si tu veux bien m’excuser.

Je le repousse, paume contre son torse et je sens son cœur qui tambourine. Un éclair passe dans ses yeux, mais il me laisse me dégager.

Bien, je ne te salue pas.

Je me dépêche de faire demi-tour, mais il m’apostrophe une dernière fois.

Tu peux bien raconter ce que tu veux, Sassenach,, on sait tous les deux que tu ne serais pas à la hauteur avec un homme, un vrai.

...»


Avis de Lili :


Pour ma part, ce roman est la découverte de la plume d’Emily Jurius. Le résumé est accrocheur, la couverture donne très envie.


Témoin au mariage de son frère James et de sa belle-sœur Nora, Mercie fait la connaissance des frères de celle-ci. Logan, Ewen, Jack et Neil sont des purs écossais, en kilt bien sûr, tombeur et secret. Mercie est très curieuse de ses quatre Men In Kilt, qui lui font froid dans le dos, surtout de Jack.

Non heureux d’être au mariage de sa sœur et traîné de force sur la terre des Rosbif, Jack et ses frères complotent pour leurs business. Ayant l’esprit de contradiction, il va tout faire pour se rapprocher de Mercie, puisque Logan lui a interdit.


Mercie Moore est verbicruciste. Elle vit en Écosse, recluse dans un petit village avec sa seule amie Tina. Elle a vécu l’enfer dans sa jeunesse, et ses parents n’étaient que peu présents, il ne lui est resté que son frère et Tina. C’est une jeune femme gentille, calme et forte.

Jack Mac Coy, est un Highlander. Il travaille pour le clan familial, et pourtant il rêve d’avoir une autre vie, être libre. Il est secret, manipulateur, tombeur et solitaire, mais aussi bourru comme délicat, provocant comme attentionné.


La narration est à la première personne avec le point de vue variant entre Mercie et Jack.

L’intrigue est bien menée, c’est très intéressant et prenant. Le côté secret de Jack apporte une touche de suspense et de danger. Mercie est fraîche, et sa curiosité et sa force vont l’amener dans une sacré aventure aux côtés de notre Highlander.

La plume est fluide et très facile à lire. La répartie, l’ironie et l’humour de Mercie sont des pépites lors de sa narration. Certains passages sont un peu poussés, même si cela nous semble gros, j’y adhère parfaitement. Le rythme est addictif, et les pages filent très vite.

Les émotions sont plaisantes. Mercie a du mal à faire confiance, son passé la hante toujours. Jack est prisonnier de son clan, sa liberté est un rêve devenu encore plus inaccessible depuis a rencontre avec Mercie. Et pourtant… ils se cherchent par piques, par caresses, par flirts… Les relations intimes sont sensuelles et belles.


Un bel écossais, une belle demi-écossaise, ainsi que des flics véreux. Une adorable comédie romantique avec une petite touche de suspense. La plume est très prenante, l’émotion adorable et l’humour une pépite. C’est prenant et addictif, les personnages attachants et l’histoire intéressante. À découvrir avec plaisir !


Je remercie Juno Publishing  et Maïwenn pour cette découverte et ce service-presse !


samedi 28 novembre 2020

Se reconstruire #2 Ce qui reste de moi - Maria MACDONALD

 

Prologue :

Ruben

« … Avec ses longs cheveux presque noirs, sa peau bronzée et ses yeux bleu clair, elle est probablement le fantasme de beaucoup d’hommes. Pas le mien.

J’aurais pensé que tu aurais mieux à faire un samedi soir que de jouer les baby-sitters.

Je m’arrête de parler et lui lance avec un sourire narquois.

Tu es la seule à essayer de me sauver. Je peux te dire maintenant qu’il n’y a plus d’espoir, chérie.

Je suis juste là pour te ramener chez toi, Ruben. Je ne peux pas te sauver. Je le sais déjà. On ne peut pas sauver quelqu’un qui cherche à se noyer, ou on finit par se noyer avec lui.

Son ton est doux, mais ses mots sont durs, acides. Elle se retourne et commence à s’éloigner. Elle s’arrête et regarde par-dessus son épaule. »


Avis de Lili :

Attention si vous n’avez pas lu le tome précédent, cette chronique peut contenir des SPOILER !!!


Après la belle histoire d’Annabel et de Danny, la perte d’Amanda, nous découvrons la vie de Ruben. Attention, il est mieux d’avoir lu le premier roman pour comprendre dans son ensemble celui-ci.


Ruben a tout arrêté après la disparition d’Amanda, son entreprise, sa vie, tout a été mis sur pause pour laisser place à l’alcool et à sa colère. Il est devenu incontrôlable. Il a fui le groupe de soutien, et surtout Laurie tout en la blessant.

Laurie a voulu aider Ruben, et il l’a fait souffrir. Après plusieurs mois, il revient dans sa vie en voulant y trouver une place.


Laurie Rosales s’occupe d’un groupe d’entraide. Après avoir perdu sa sœur et son neveu dans un accident, Laurie est devenue très solitaire, mais toujours à aider son prochain. Elle cache sa souffrance, et pourtant tout ce qu’elle veut s’est être aimée.

Ruben Asher, 37 ans est dévasté après la perte d’Amanda (#1Revivre enfin). C’est un homme riche qui s’est rester humble et aimant, une fois dépassé sa colère.


La narration est à la première personne, le point de vue varie entre Ruben et Laurie

L’intrigue est menée avec douceur et intensité. Ruben a vécu dans le passé, laissant sa douleur s’estomper à travers l’alcool. Sera-t-il ouvrir les yeux pour avancer dans la vie ? Laurie a mis sa vie sur pause pendant de années, sera-t-elle se laisser une chance ? Arriveront-ils à atteindre la paix, leur paix ?

La plume est fluide et très belle. L’histoire est progressive, je n’ai pas vu le roman passé. Les personnages sont exceptionnels, Laurie a un cœur énorme. Les thèmes sont forts et très captivants.

Les émotions sont fortes entre l’autodestruction active et passive, la solitude, la douleur,… Laurie se sent responsable de la perte de sa famille. Elle doit se battre, confronter ses démons, franchir les obstacles tout comme Ruben. La relation intime est belle et sensuelle.


Autodestruction, le déni, le deuil. Des passages difficiles dans une vie. Cette histoire est belle avec des personnages d’exception, la plume est magnifique et les émotions des pépites. Un ensemble réussi, même si ce roman est légèrement en-dessous de l’intensité du premier.


Je remercie Juno Publishing  et Maïwenn pour cette découverte et ce service-presse ! 


Articles les plus consultés

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...