Les Films attendus

Attention tous tomes suivants le premier peuvent contenir des SPOILER !!!

lundi 13 février 2017

Un site nommé désir - Lou Borgia

zoom

Un site nommé désir de Lou Borgia

Résumé :


" Un site nommé Désir... " C'est le nom que Lou a donné au site qu'elle a créé avec Adèle – DJ dans une boîte de filles – et Victoire – qui rêve de gloire sur les podiums –, afin de parler librement de sexe entre jeunes. Côté cœur, il y a l'amoureux que Lou a quitté et qui continue à la harceler. Mais aussi Miss Mojito, une jolie Cubaine qui brûle de lui faire découvrir les plaisirs entre filles. Et, surtout, le mystérieux internaute qui reproche à Lou de ne rien connaître au désir et qui lui lance un défi : remettre au goût du jour le concept de flirt. Le programme ? Jouer avec le désir par tous les bouts, en s'interdisant d'aller jusqu'à l'orgasme. Et ne pas tomber amoureux... 

À 26 ans, Lou a une imagination débordante et elle fantasme plus vite que son ombre. Quoi de plus excitant pour elle qu'un garçon qui joue à l'Homme Fatal, celui qu'on n'a pas le droit d'aimer ? 

  • Poche: 334 pages
  • Éditeur : La Musardine (19 janvier 2017)
  • Collection : Lectures amoureuses

Extrait :

Chapitre premier :

"  Victoire se retourne en écartant les pans de sa robe, genre pervers à la sortie de l’école, sauf que peu de pervers dévoileraient un corps aussi magnifique, des seins aussi ronds, une peau aussi douce.

- Si tu veux, on le fait.
- Depuis quand tu t’épiles complètement ? s’étonne Lou.
- Change pas de sujet.
 Je ne change pas de sujet, je suis sincèrement inquiète. Si Adèle savait ça, elle alerterait la fondation Nicolas-Hulot et elle aurait raison. Il faut tirer le signal d’alarme pour la survie des morpions. Tu te rends compte ? À chaque fille qui se rase la foufoune, c’est leur habitat naturel qui rétrécit, leur niche écologique qui fout le camp. L’espèce va finir par disparaître.
- Ils n’ont qu’à se rabattre sur les poils des mecs.
- Il y en a de plus en plus qui se rasent. Joris l’a fait une fois. J’ai eu le fou rire, ça l’a vexé.
..."

Couverture : Un site nommé désir

Chapitre 3 :
" Elle passe un long moment à lire le nombreux commentaires et à y répondre. Puis elle bute sur un message signé Ventadour. L'avatar est une tête de chimpanzé.
Ventadour
Ton site s'appelle Désir. Le nom m'a intéressé, mais je n'y trouve pas tout ce que j'en attendais. Que sais-tu du désir ? J'ai cherché vainement dans tous tes posts, j'ai parcouru les archives de ton site, tu n'en parles jamais alors qu'on s'attend à ce que ce soit le thème principale. Tu parles de plaisir, tu parles d'orgasme, tu parles d'un tas de pratiques, des plus classiques aux plus complexes, mais pas de désir tu ne parles jamais.

  Elle est vexée par le reproche, mais tente de ne pas le montrer.
..."

Avis de Lili :


      Ce roman érotique est une romance torride où les fantasmes deviennent réalité, les complexes disparaissent et 

     Lou, Adèle et Victoire sont créatrices d'un site où elle sont prêtes à partager et à repousser leurs désirs au maximum. Ce site leur permet de tester des articles, de parler librement des fantasmes, des énigmes du plaisir et des rencontres. L'actrive principe, c'est Lou Borgia, un pseudonyme très bien trouvé.

Entre son ex qui l'a harcèle, et son obsession pour son site, Lou se retrouve très occupé. Un internaute, Ventadour lui lance un défi sur le thème du désir, bien sûr elle va le relever, tout en réalisant sans fantasme d'adolescente.

      Lou, 26 ans est une femme sans complexe, sa passion le sexe bien accompli et son site. Elle a deux amie qui sont dans la même ligne de vie, et qui partage leurs idées et leurs expériences ensemble, Victoire et Adèle. La vie de ces trois jeunes femmes libérées de tout complexe, est remplie de sensualité et de sexualité sans crainte et sans barrière. 

      La narration est à la troisième personne, mais c'est Lou au centre de ce roman. L'écriture n'a pas de barrière, l'auteur utilise les termes adéquates sans tourner autour du pot, elle appelle un chat, un chat. C'est direct et sans fioritures, pour autant aucune vulgarité ou langage cru, tout est dans l'élégance et l'érotisme.. Les réparties sont pleines d'humour et de répondants, c'est même comique. La lecture se fait d'une traite, et les pages filent à tout allure. La fin arrive très vite, et entraîne une impression sur l'histoire du couple comme non achevée. 

      Nous suivons une accro au sexe, des fantasmes débridés, des désirs intenses,... La lecture et l'écriture sont prenantes et captivantes. Le rythme est soutenu jusqu'au dernière page, où là tout va trop vite et apporte une touche inachevée. Le brin d'humour et rafraîchissant. les scènes intimes sont sensuelles et torrides, et d'autres comiques.
Un tout très appréciable à la lecture, un moment «jouissif» !

Je remercie La Musardine et Babelio pour cette lecture et la découverte de cette belle plume.



Livres contre critiques


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...