Les Films attendus

Attention tous tomes suivants le premier peuvent contenir des SPOILER !!!

mercredi 22 février 2017

Les yeux de Léon - Jo Ann von Haff



Les yeux de Léon de Jo Ann von Haff

Résumé :

Rien ne va pour Anaëlle : coincée dans sa vie morne de caissière, complexée par son physique, elle ne rêve plus. Seul rayon de soleil dans son quotidien : le sourire d'un client de la supérette, Léon, kinésithérapeute aveugle qui semble déborder de bienveillance et de joie de vivre. Et quand elle est au plus bas, que les voyants ne la remarquent pas, Léon est le seul à lui tendre la main.


  • Format : Format Kindle (2718 KB - 272 pages)
  • Éditeur : BMR (14 février 2017)

Extrait :

Chapitre 4 :
"  Léon s'arrêta de siffloter lorsqu'il entendit quelqu'un pleurer, juste à sa gauche. Il serra ses doigts autour de sa canne et se tourna vers le son.
- Ça va ? s'inquiéta-t-il.
- Parce... Parce qu'on pleure... Comme ça, quand... ça va bien ?
  Il sentit la chaleur lui monter au visage, embarrassé.
- Pardon, je suis désolé, c'était idiot, s'excusa-t-il. Est-ce que je peux vous aider ?
- Non. Vous pouvez pas m'aider. Personne peut m'aider !."



Chapitre 10 :
"- Je suis aveugle, dit-il. C’est un fait acquis, on ne peut pas le changer. Alors j’ai deux solutions : soit je me morfonds dans mon coin parce que le monde est cruel, soit je continue d’avancer et je contourne les obstacles. Devine ce que j'ai choisi.
- De sauter en parachute ?
  Il s'esclaffa."

Avis de Lili :

       Ce petit roman est écrit pour passer un excellent moment de détente. La romance t trè belle et sincère, de beaux sentiments s'installent et surtout un magnifique message nous est offert.

      Après avoir été licencié de son emploi de caissière, le dernier métier que sa mère lui conseillait, Anaëlle se sent perdue et dévastée. Sur sa route, elle croise M. Joyeux, Léon qui va lui faire découvrir une façon positive de voir la vie. 

     Anaëlle Lafarge, 22 ans, est une jeune femme désabusée et blessée. Elle pense très peu de bien d'elle même, elle est mal à l'aise avec son corps, et se sent «bête» car elle n'a pas fait de grande étude.
Léon Taieb, la trentaine, M. Joyeux, est toujours souriant et vit avec légèreté. Il a un point faible, les femmes tristes. C'est un homme tendre, généreux, charmeur et avec de l'humour.

      La narration est à la troisième personne, en alternance du point de vue d'Anaëlle et de Léon. La plume de l'auteur est légère, facile à lire et fluide, c'est un plaisir à la lecture. L'intrigue est novatrice, très bien intégré dans le contexte et porteur d'un beau message. 
Léon donne confiance à Anaëlle, et surtout une joie de vivre. Au fil des pages, Anaëlle et Léon se tiennent compagnie et installent une complicité entre eux. Ce sont de très beaux personnages.
Les sentiments et les émotions sont très présents et sublimes, un léger manque de piquant dans certaines scènes se laisse ressentir. Parfois, le comportement d'un personnage ou ses sensations sont imperceptiblement répétés.

      Ce roman est une belle romance, menée dans la douceur et la confiance. Les personnages sont très humains et attachants. La plume est efficace, simple et plaisante à la lecture. Le tout nous offre un moment de détente avec de beaux thèmes comme le goût de vivre ou la confiance en soi. Quelques petits défauts ralentissement le rythme qui avec plus de piments serait plus convaincant. 
Enfin, une romance sublime et très agréable, tentez la lecture vous ne serait pas déçue de cette belle découverte.

Je remercie Hachette pour cette belle lecture, et la découverte de cet auteur !!
Badge Lecteur professionnel

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...