Les Films attendus

Attention tous tomes suivants le premier peuvent contenir des SPOILER !!!

lundi 13 novembre 2017

Not Easy tome 3 Save Me - Pascale Stephens


Not Easy tome 3 Save Me de Pascale Stephens

Résumé :


Vale collectionne les femmes autant que les bécanes. Son code du parfait tombeur est établi : dix règles d’or pour enchaîner les conquêtes et se prémunir contre l’amour. Parmi elles : ne jamais rien promettre.
Mais quand Juju débarque dans sa vie, il fond. Cette fillette de quatre ans, paumée à côté de son garage, a tout d’une poupée qu’il veut prendre sous son aile. Sa grande sœur, par contre, c’est une autre affaire… Maya, toujours affublée d’un bonnet, est un garçon manqué qu’il vaut mieux ne pas approcher de trop près ! Du haut de ses vingt ans, c’est elle qui assure les besoins de sa famille. Fasciné par la jeune fille, Vale ne peut s’empêcher de se mêler de ses problèmes. Il promet même de l’aider, à condition qu’elle soit prête à jouer le jeu…
Pour elle, il a brisé l'une de ses règles. Mais Maya est-elle prête à laisser sa carapace se fendre en retour ?


  • Format : Format Kindle (3888 KB - pages)
  • Éditeur :  Hachette (10 novembre 2017)
  • Collection : BMR

Extrait :

Chapitre 4 : Vale :
" - Mayaaaaaaaaaaa !
  Oh la vache, mais comment elle fait ça ?
  Juliette s'est levée et se précipite vers l'entrée du garage, en poussant un cri strident qui nous fait grimacer tous les trois.
  Juliette s'est jetée dans les bras d'un femme, pour ce que j'en vois, ou devine. Ben dis donc, je crois que la grande frangine n'a pas meilleur goût en matière vestimentaire que sa cadette. Toutes les deux forment un duo un peu surprenant.
- Ma juju !
  La dénommée Maya serre la princesse dans une étreinte pleine d'amour et de tendresse puis elle la tiens à bout de bras, de la peur accrochée aux traits de son visage, qu'elle a joli d'ailleurs.
  Le problème c'est j'en discerne pas grand-chose, puisqu'il est en partie caché par un bonnet, qui la dissimule jusqu'aux oreilles.
- Mais pourquoi tu t'es sauvée ? la réprimande-t-elle.
- Z'avais plus de Froot Loops, t'as oublié d'en asseter et maman voulait pas se lever.
- Mais on part pas comme ça, ma puce. C'est dangereux et je me suis inquiétée. Tu te rend compte ?
- Ben ze sais, ze te demande pardon. Y'a deux grands qui m'ont embêtée mais Vale il leur a dit de partir. Vale, c'est un sevalier mais ze crois que c'est un pirate parce qu'il a son bobo sur la zoue. Et puis zoss, elle fait des dessins, Doc y fait de puzzles avec des bouts de moto. Z'ai bu du socolat et z'ai mangé de la briosse, c'était trop bien.
...
- Merci encore.
- De rien.
  C'est sûr, elle a beaucoup de conversation. je meurs d'envie de savoir comment un gamine de quatre ans a pu se retrouver seule au milieu de la rue à 8 heures du matin, mais elle ne me dira rien."


Avis de Lili :

               Ravie de retrouver la plume de Pascale Stephens, ainsi que l'histoire de ses personnages, d'une jeune femme très courageuse.

          Dans la rue près de son garage, Vale sauve une petite Juju, fille de quatre ans face à deux gamins de dix ans. Il tombe sous le charme de la petite, un peu moins de la sœur  et pourtant si intrigante. Habitué aux femmes d'un soir et à ses dix règles d'or, Vale va se retrouver confronté à des sentiments inattendus.
Depuis la mort de son père quatre ans plutôt, et après avoir appris son addiction, Maya se retrouve seule à travailler, à subvenir au quotidien et à s'occuper de sa petite sœur Juliette. Sa mère s'est réfugiée dans l'alcool, les hommes et les cachets. Les créanciers la poursuivent, seule solution accepter l'offre proposée par le chevalier de sa petite sœur, Vale. 

           Vale Strapper a repris il y a cinq un garage avec son associé Josephine Hash, Josh.
Depuis une déception, il est volage, change de femmes tous les soirs. C'est un homme protecteur, au grand cœur, et Maya devient presque un défi pour lui, un défi très attirant.
Maya Davis, 22 ans est secrétaire comptable dans une boîte d'import-export, elle déteste son boulot. Élevée par son père comme un garçon, elle est douée pour la mécanique, le rugby, et aime les voitures et motos. C'est une femme peu féminine d'apparence, c'est surtout pour se cacher, elle est aussi forte et courageuse , c'est une battante. 

          La narration est en alternance entre le point de vue de Vale et Maya. L'écriture est fluide, légère, c'est très facile à lire. L'histoire est prenante, l'intensité entre nos deux personnages montent petit à petit. L'intrigue est très bien menée et captivante. Les dettes, l'ultimatum avec sa mère, les ennuis se suivent et s'accumulent.  
Les thèmes sont intéressants. Le côté sombre de certains humains prend une grande place  importante dans ce roman. Les idées utilisées pour façonner le personnage de Maya sont très bien choisies, comme de cacher sa féminité par peur de représailles sexuelles,  le faite d'accepter de l'aide d'autrui soit inconcevable, le sacrifice d'une jeune femme pour sa petite sœur.
Le jeu de la séduction est lancé petit à petit. Certains passages auraient mérité plus de rythme, de voix, de questions, le rythme est très léger pendant ces moments. Maya remet en cause les certitudes de Vale sur l'amour. Les scènes entre nos deux personnages sont légères, attendrissantes. La petite Juju est adorable, elle apporte une fraîcheur et un humour magique à cette histoire. L'aide de Travis, Connor et James est un petit bonus, ainsi que l'apparition de leurs femmes.

          Ce troisième tome est captivant, touchant et addictif. Les personnages, surtout celui de Maya sont magnifiques. La plume est facile à lire, très prenante, un léger manque de rythme par moment. une lecture plaisante, et un plaisir de retrouver la plume de Pascale Stephens

Je remercie Hachette BMR  et à Netgalley pour ce roman et ce service-presse !!
Badge Lecteur professionnel
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...