Les Films attendus

Attention tous tomes suivants le premier peuvent contenir des SPOILER !!!

jeudi 28 juin 2018

Lovelace tome 2 l'interdit - Isabella Mikaelson 

Lovelace : l'interdit par [Mikaelson, Isabella]

Lovelace tome 2 l'interdit  d'Isabella Mikaelson  


Résumé :

Le jour où Summer obtient un stage au New York Museum, elle doit absolument trouver un appartement dans cette ville où tout est hors de prix. Elle demande alors au frère de sa meilleure amie de l’héberger. Depuis qu’elle est enfant, Summer a toujours eu le béguin pour le beau Cameron et, dès le premier regard, les sentiments de Summer refont surface.

Plus que jamais, le jeune homme, devenu brillant homme d’affaires, éveille un désir fulgurant. Comment lui faire comprendre qu’elle n’est plus la gamine qu’il a connue autrefois  ?  De son côté, Cameron est violemment attiré par Summer, mais il préfère l’ignorer, estimant qu’elle mérite bien mieux qu’un homme dans son genre qui collectionne les femmes.

Mais vivre dans le même espace les pousse forcément l’un vers l’autre. Inexorablement et dangereusement…

Elle n’est que pureté. Il n’est que noirceur. Un amour impossible  ?

Format : Format Kindle (587 KB - 254 pages)
Éditeur : City Edition (13 juin 2018)
Collection : Eden

Extrait :

Chapitre 3 :
Summer
«… Un courant d’air froid atteint mon corps en feu et je frissonne. Retrouvant un peu mes esprits, j’ouvre les yeux et tombe au fond des puits d’eau glacée que sont devenues les prunelles de Cameron, qui me regarde d’un air sévère. Contrairement à ce qu’il devrait, cet air sérieux presque menaçant ne le rend que plus désirable à mes yeux. 
— Désolé gamine, je sais pas ce qui m’est passé par la tête, mais ça ne se reproduira plus.
  Le ton qu’il a employé est encore plus froid et ferme que son regard. Il essaie de me faire comprendre que ce baiser, le meilleur que j’ai reçu, est une erreur. Mon cœur se serre. Je sais que je n’ai rien pour lui plaire, mais pendant un instant j’y ai cru. »
L’image contient peut-être : une personne ou plus et texte
Chapitre 5 :
Cameron
«— Tu as l’air tendu, Blake. Qu’est-ce qui se passe ?
  Tendu, ce n’est pas le mot. Depuis l’arrivée de Summer, j’ai l’impression de ne rien contrôler. Je prends une autre gorgée de bière, plus petite cette fois, en évitant le regard d’Eliott qui est beaucoup trop perspicace. Mes yeux se posent sur une blonde sublime en train de choisir une musique dans le juke-box en tournant une de ses boucles autour de son doigt. 
  Bizarrement, je n’ai pas envie d’aller la voir, de lui sortir mon baratin habituel pour la séduire et quitter le bar à son bras pour une partie de jambes en l’air plaisante et sans attaches. Je devrais peut-être consulter un médecin. Non, un psy, car à l’évidence les choses ne tournent pas rond chez moi.
— C’est qui ? me demande Eliott me ramenant à l’instant présent.
— Quoi ?
— Bah, la femme qui t’empêche d’aller la voir, dit-il en me montrant du menton la sublime cliente que je regardais quelques secondes auparavant.
— Une femme que je ne peux pas avoir, je marmonne entre mes dents en arrachant l’étiquette de ma bouteille.
— Et depuis quand Cameron Blake a des scrupules ? À moins que ça ne soit la seule femme à avoir repoussé tes avances, dit-il en se moquant.
  Si seulement elle l’avait fait...»

Avis de Lili :

Deuxième opus de la saga Lovelace, c’est l’histoire de Cameron qui nous est narrée, le second des quatre amis, Adam, Elliot, Lucas rencontrés en maison de redressement.

La meilleure amie de sa sœur arrive, et Cameron est réquisitionné pour faire le baby-sitter pendant quelques mois. Summer vient d’obtenir un stage au New York Museum. Cameron se retrouve face à une femme sexy et plus du tout une gamine, mais c’est une zone interdite.
Malgré des années de séparation, Cameron a toujours autant de pouvoir d’attraction sur Summer. Son premier béguin est toujours d’actualité, mais c’est devenu un vrai coureur de jupons.

Cameron Black est maintenant directeur marketing, il a quitté l’Angleterre huit ans plus tôt après avoir été mis dehors par son père. Pour lui, les femmes se valent tous, et perdent tout intérêt après avoir atteint son but. Au côté de Summer, il veut redevenir lui-même sans être hanté par son passé.
Summer Bennet, vingt-et-un ans, vient d’obtenir sa maîtrise en histoire de l’art et un stage au New York Museum. C’est une jeune chaleureuse, avec une belle joie de vivre.

La narration est la première personne du point de vue Summer et parfois celui de Cameron. Le changement est marqué par leurs prénoms. La plume est facile à lire, et fluide. Le rythme est plaisant, l’histoire avance malgré quelques passages alourdissants et sans réel but, comme la rencontre du docteur avec son chien.
Les émotions restent intéressantes. Cameron pense que l’amour est éphémère, il a grandi sans et vit sans. Seule l’amitié de ses amis représente de l’amour dans sa vie. Quant à Summer, elle a vécu au sein d’un foyer aimant jusqu’à la mort de son père. Tous deux se complètent, et s’attirent. Les sentiments paraissent sincère et réelle. Les scènes érotiques sont sensuelles, torrides, explicites et très fréquentes, peut-être même trop.
L’intrigue est bien menée, malgré quelques rebondissements et sujets délicats qui n’atteignent pas leur but. Cameron a un passé sombre, il a dû faire certaine chose pour survivre lorsque que son père lui a coupé les vivres. Grâce à Gloria une ancienne maîtresse, il a réussi à gagner de l’argent, reprendre ses études et trouver un travail. Elle l’a peut-être aider dans le passé, aujourd’hui elle peut lui nuire. Tout acte a une conséquence, à nous de l'assumer. L'intrigue tourne principalement autour des choix de Cameron, Summer reste en retrait.
Les personnages secondaires sont attachants, très peu de nouveaux : Adam et Emma, Jessica, Liam, Elliot, et Alex, la sœur de Cam, Jamie Green le patron de Summer, David un autre stagiaire, Gloria,...

Une belle romance malgré quelques passages ou révélations n'atteignant pas leur but, comme le côté sombre de Cameron peu exploité. Les personnages sont attachants et intrigants. La plume est attrayante et fluide. Un second tome plus sympathique que le premier, malgré des zones d’ombres restantes. À voir avec la suite de cette aventure.

Encore un grand merci à Marilyne et à la maison d'édition City, Collection-Eden pour ce service presse.
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...