Les Films attendus

Attention tous tomes suivants le premier peuvent contenir des SPOILER !!!

dimanche 10 décembre 2017

Sur le bout des doigts - Léon de Griffes



Sur le bout des doigts de Léon de Griffes

Résumé :


À trente-sept ans, après deux enfants et un divorce, Gaspard ne sait plus draguer une femme. Exit le sourire qui fait danser, le regard qui fait vibrer, le petit jeu de mots qui fait rougir : il a oublié comment user de ses charmes. Quand il rencontre Ophélia, belle rousse aux formes diaboliques, il est prêt à tout pour attirer son attention… mais rien n’y fait et c’est à Clémence, amie d’enfance et voisine, que Gaspard confie son désarroi. Cette pétillante petite brune pourrait lui dire qu’il n’a aucune chance, mais elle ne souhaite qu’une seule chose : que Gaspard reprenne confiance en lui. Car s’il voit à quel point il est séduisant, peut-être ouvrira-t-il les yeux et arrêtera-t-il de chercher en vain la femme idéale ?

  • Format : Format Kindle ( 2696 KB - 309 pages)
  • Éditeur : Hachette (8 décembre 2017)
  • Collection : BMR 

Extrait :

Chapitre 1 :
"- Tu as rencontré l'amour ? insiste-t-elle avec un sourire.
  Prend-elle un malin plaisir à me torturer ?
- Non, pas vraiment ! Je suis trop vieux pour ces conneries.
  Une réplique de film que j'adore répéter en ce moment.
- Tu n'es pas vieux. je suis sûre que tu es un super dragueur, il faut juste te remettre sur les rails.
  Je la regarde, surpris. Qu'est-ce qu'elle en sait ?
- Mouais. Bon, bonne nuit Clémence. Demain, il faut que je termine ma commande, et que je m'occupe de me loustics. La journée va être longue.
- Oui, tu as raison.
  Elle reste un moment immobile à me regarder, je lève un sourcil pour l'interroger du regard. 
- Allez, bonne nuit Gaspard ! À demain alors, pour le café."


Chapitre 3 : Clémence :
"- Tu crois que j'ai la moindre chance, avec ce genre de nana ?
- De qui parles-tu ?
  Je le sais, mais je veux qu'il le dise. On s'est installés autour d'un café dans sa cuisine, il se gratte la barbe et garde les yeux rivés au sol, comme à chaque fois qu'il aborde un sujet délicat.
- La rousse, là, qui est venue tout à l'heure. Ophélia.
- Oh !
  Je pourrais lui dire qu'il n'a aucune chance, qu'il faut qu'il laisse tomber, qu'il se concentre plutôt sur ce qu'il a sous ses yeux. Mais je suis trop conne, trop bonne, ce serait un mensonge et je ne peux pas mentir à mon grizzly. D'autant que l'occasion de lui faire un compliment est trop tentante.
- Évidemment, que tu as toutes tes chances ! Ne te rabaisse pas comme ça ! Tu as un charme très efficace, de très beaux yeux, tu peux draguer qui tu veux.
  Je n'en reviens pas. Ça faisait des années que je voulais lui dire ça, depuis qu'il est réinstallé ici, tout près de moi, mais je n'avais jamais trouvé le courage. Et là, c'est sorti d'un coup.
  Il me regarde, étonné.
- Oh ! Tu le penses vraiment ?
- Tue s irrécupérable...
- Quoi ? Je ne me sens pas séduisant, c'est pour ça.
  Il faut que je le lui dise, qu'il sache qu'il m'a séduite, moi. Mais c'est trop, ça ne sort pas, ça reste coincé dans ma gorge.
- Tu manques juste de confiance en toi.
  et je peux t'aider à la retrouver. je veux t'aider !
- Tu as raison.
..."

Avis de Lili :


          Une nouvelle découverte pour ma part, la plume de Léon de Griffes est une pépite. La romance est plaisante, et pourtant il m'a manqué un petit quelque chose pour que ce roman soit au top de mes lectures du moment.

           Deux ans après son divorce, Gaspard laisse son frère, Axel le pousser dans le monde des rencontres et de la drague, chose qu'il lui semble bien loin. Attiré par une rouquine, Axel lui présente cette Ophélia Fausti, et s'est un vrai flop. La deuxième rencontre est encore une déception. Le réveil de sa libido ne tarde pas à poser problème, et va s'en suivre une belle aventure.
Fatiguée de le camaraderie, Clémence aimerait ouvrir les yeux de Gaspard sur ses sentiments, malheureusement elle accumule les déceptions. Enfin elle fait la rencontre d'un homme pour qui elle pourrait oublier son amour de jeunesse.

           Gaspard 37 ans, est ébéniste et père célibataire de deux enfants, Louis 5 ans et Zoé 9 ans, vivant avec lui une semaine sur deux. C'est un homme faible face au sexe opposé, choisissant parfois la facilité, ou seulement avec son pénis. Il aime la littérature érotique et  ses statuettes sexy.
Clémence 32 ans est l'amie d'enfance. C'est une illustratrice, qui est amoureuse de Gaspard depuis sa jeunesse. Elle est pétillante, pleine de vie, très attachante.

          La narration est du point de vue de Gaspard et quelques chapitres de Clémence. La plume est belle, fluide et facile à lire. L'écriture est très porteuse, les pages filent, et la dernière est déjà là. Quelques flash-back introduisent le passé de Gaspard.
Les sentiments de Clémence sont profonds et sincères, ce qui provoquent de la frustration de la colère, de la tristesse, et une panoplie d'émotion chez le lecteur. Par contre les sentiments de Gaspard semblent faux, voire inexistants, sauf vers la fin. Et celle-ci arrive bien trop vite.
La renaissance après une grande déception est dure à surmonter, c'est surtout la solitude, la dépression et la peur. Gaspard arpente avant tous les rencontres d'un soir grâce aux sites internet, c'est un échec pour trouver la femme lui convenant. Les thèmes sont intéressants, et bien introduits dans cette romance. 

          Une romance sympathique, un moment de lecture plaisant. La plume est très agréable, une pépite. L'idée principale est peu innovante et malgré tout attractive. Pourtant il m'a manqué quelque chose pour être accro à ce roman. 
Un roman marqué par son écriture, cependant il ne resta pas longtemps en mémoire, c'est bien dommage.

Je remercie Hachette BMR  et à Netgalley pour ce service-presse et la découverte de la plume de l'auteur !!
Badge Lecteur professionnel



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...