jeudi 12 septembre 2013

Un mariage en noir - Linda Howard

Couverture : Un mariage en noir

Un mariage en noir de Linda Howard

Résumé :

Organisatrice de mariages, Jaclyn Wilde travaille d’arrache-pied pour satisfaire les moindres caprices de Carrie Edwards, qui semble prendre un malin plaisir à tourmenter son entourage. L’affaire tourne au cauchemar quand la future épouse est sauvagement assassinée… et que tout semble accuser Jaclyn. 
Eric Wilder, le détective chargé de l’affaire, s’efforce de démêler le vrai du faux dans cette enquête insoluble. Mais l’attirance qu’il éprouve pour la principale suspecte ne cesse de heurter son bon sens…


  • Poche: 380 pages
  • Editeur : J'AI LU - LIBRIO (15 février 2012)
  • Collection : J'ai lu 


Extrait :

"  Il était là depuis un quart d'heure, c'est à dire suffisamment longtemps pour apprécier l'inactivité, quand la porte s'ouvrit, faisant entrer les bruits de la rue et la chaleur humide du soir. Tous les agents tournèrent automatiquement la tête pour voir qui entrait. C'était un réflexe, une vérification inconsciente. Le nouveau venu était-il un ami ou un ennemi ? Un flic ou un civil ? Eric fit comme les autres, et reconnut immédiatement la personne qui entrait. Son bas-ventre s'agita. Aucun doute possible : c'était la femme qu'il avait percutée ce matin dans le hall de la mairie, devant l'une des salles d'audience. Elle portait le même tailleur noir, ce qui signifiait qu'elle aussi avait eu une longue journée.
  Elle lui plaisait autant que ce matin, dans le couloir de la mairie. Tout en elle était élégant, de son tailleur à ses cheveux noirs épais qu'elle avait ramenés en chignon bas. Elle avait une paire de jambes à se damner, qui donnait envie de les voir s'enrouler autour de soi."
"- Alors, mon vieux, qu'as-tu trouvé à raconter à une femme comme elle pour qu'elle accepte de discuter avec quelqu'un comme toi, alors qu'elle m'a envoyé promener ?
  Eric ricana. "Mon vieux", et puis quoi encore ? Il n'avait que sept ou huit ans de plus que Gillespie. Au silence qui régnait autour d'eux, il devina que de nombreuses oreilles attendaient sa réponse dans l'espoir d'apprendre une information qui leur permette de chambrer Gillespie dans les vestiaires, le lendemain. L'agent de patrouille avait beau être apprécié, personne ne laissait passer un occasion d'asticoter un copain.
- Approche-toi et écoute bien, gamin, entonna-t-il en dressant un doigt devant lui comme pour attirer l'attention d'un étudiant obtus.
- J'écoute, maître, répondit Gillespie d'une voix de fausset.
- Il faut savoir faire preuve de subtilité avec les femmes, et parler de façon à se faire comprendre par la personne qu'on a en face.
  Gillespie étouffa de rire. Eric n'était pas particulièrement connu pour sa subtilité. il était plutôt du genre à foncer dans le tas sans aucune modération.
- Ne jamais être trop ouvertement sexuel sous peine de repousser la dame.
- Tu devrais relever les jambes de ton pantalon, on commence à patauger dans ton baratin, lança une voix dans la salle.
- Tu vas trop vite. attends, je vais prendre des notes, blagua Gillespie en sortant son carnet et un stylo?
  Il s'arrêta sur une page blanche et inscrivit un seul mot. Alors, on dit "subtilité". Compris. Autre chose ?
- J'ai un truc qui m'a donné un gros avantage, dit Eric, ce qui déchaîna ses camarades.
- Allez, Wilder, il n'est pas si gros que ça, ton truc. On t'a tous vu sous la douche, pas vrai les gars ?
  Eric poursuivit d'une voix solennelle.
- Confucius a dit : " Le tigre qui dort a l'air petit. Le tigre qui attaque est aussi gros qu'un putain de rhinocéros."
  Sous les éclats de rire, il repoussa sa chaise et se leva. Quand le bar retrouva un certain calme, il regarda Gillespie et dit :
- Mais je ne voulais pas parler de la taille de mon pénis. Il y avait autre chose.
- Ah, ouais ? Quoi donc ?
- On s'était déjà vus, dit Eric en souriant largement avant de sortir, sous les rires et les cris."

Avis de Lili :

Jaclyn, organisatrice de mariage rencontre Eric, flic divorcé, l'alchimie entre eux est immédiate. Après une nuit ensemble, Jaclyn est renvoyée par l'une de ses mariées insatisfaites, Carrie Edwards. Celle-ci va être retrouvée assassinée et Jaclyn soupçonnée. Eric se charge de cette enquête et il doit rester objectif malgré son attirance pour elle. Comme il se doit , Jaclyn va lui faire payer son manque de confiance en elle.
J'ai trouvé ce roman en dessous du dernier que j'ai lu de l'auteure. L'enquête prend énormément de place, et relègue la romance loin derrière. Les passages entre nos deux héros sont sympathiques et drôles, mais pas assez présents. J'aurais aimé plus d’interaction entre eux, ils sont souvent séparés.
Certains passages sont longs, trop de description sur les mariages ou de passages sur les personnages secondaires peu intéressants.
L'intrigue est très bien menée, mais la relation entre nos deux personnages n'est pas assez approfondie. Loin derrière "Mister Perfect", ce roman est sympathique mais avec beaucoup de défauts.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...