Les Films attendus

Attention tous tomes suivants le premier peuvent contenir des SPOILER !!!

mercredi 20 mars 2019

Speedgame - Pascale Stephens


Speedgame de Pascale Stephens

Résumé :

Zoé a travaillé très dur pour se faire une place au sein d’un des plus grands magazines français. Malheureusement sa carrière de journaliste pourrait s’arrêter là. Le responsable ? Franz Krueger.
Si elle n’écrit pas l’article qu’on lui impose sur ce bad boy, pilote de moto et coureur de jupons, elle sera virée. Or, ce gars est connu pour être ingérable. Elle ne l’a pas encore rencontré qu’il lui pourrit déjà la vie. Et dire qu’elle va devoir passer deux semaines avec lui…
Ça s’annonce mal, vraiment très mal.


Format : Format Kindle ( 1900 KB - 335 pages)
Éditeur : Éditions Hachette (15 mars 2019)
Collection : BMR

Extrait :

Chapitre 4 :
Franz
«… Je sors de ma piaule comme un fou en gueulant, je franchis le petit couloir, la grande pièce à vivre avant d’atteindre le hall et la poste que j’ouvre avec fracas.
— C’est quoi ce cirque ? Vous êtes malade de réveiller les gens à cette heure.
— Il est presque 9 heures.
— Ouais et alors ? D’abord vous êtes qui ? Et qu’est-ce que vous voulez ? Si c’est pour me vendre un truc ou tenter de me convertir à une religion à la con, vous n’avez plus qu’à dégager. Je ne suis pas intéressé.
— Je suis Zoé Valeroy.
— Oui et ?
— Je suis journaliste et je dois…
— Vous êtes journaliste ? Où vous avez eu cette adresse ?
— C’est la secrétaire de Gus Kempt qui me l’a donnée.
— Mais pourquoi elle a fait ça, cette conne ?
— Parce que je dois écrire un article sur vous.
  Un quoi ? Qu’est-ce que c’est que cette histoire ? Je regarde la dénommée Zoé qui attend sur le pas de ma porte, son sac à la main et une valise posée à ses pieds.
  Je me masse les tempes et je visualise la tête de ce traître de Gus.
  Je vais le virer.
  Mais avant, je vais le tuer. Ouais et je le ferai souffrir longtemps avant qu’il pousse son dernier soupir.»

Source

Chapitre 10 :
Z
«…
— Oh ! Je t’ai posé une question !
— Hein ? Oui.
— On a couché ensemble !
  Je quitte ses pectoraux du regard et je découvre un air dégoûté sur son visage. Je savais déjà que je ne lui plaisais pas, mais à ce point-là, c’est vexant.
— J’ai dormi sur le canapé, espèce de sagouin. C’est vous qui vous êtes incrusté et m’avez réveillée en plein milieu de la nuit. Vous vous êtes écroulé sur mon lit et vous vous êtes endormi, complètement saoul. En plus, comme vous l’avez dit de façon si charmante, je ne courais aucun risque puisque vous ne me trouvez même pas baisable. D’ailleurs, ce n’est pas la peine d’afficher votre dégoût. Je suis là pur le travail et pas pour la gaudriole. En plus, vous n’êtes absolument pas mon genre.
  Au moins, il ne râle plus. Je lui ai cloué le bec et c’est lui, maintenant, qui a la bouche ouverte de surprise.
...»

Avis de Lili :

Un Spin-off de la romance Speedway. Nous retrouvons Franz deux ans après la mort de Julio.

Zoé est envoyée par sa rédactrice en chef sur un reportage dans la catégorie sport, un sacré challenge pour elle sachant qu’elle connaît rien en sport et doit rejoindre Franz Kreuger chez lui en Autriche, vivre dans sa maison, tout en connaissant sa réputation.
Franz a toujours refusé les propositions d’articles depuis deux ans, depuis la mort de Julio. Après l’arrêt de la compétition pour Nathaniel et Clémence, Franz s’est lancé dans l’endurance. Ses sponsors l’obligent à faire cet article, il est bien décidé à faire fuir cette journaliste.

Zoé Valeroy est journaliste. Elle est déterminée à garder son poste de journaliste, et de tenir tête à ce coureur. Elle a du répondant, et un fort caractère, et pourtant elle est très effacée, calme et sage.
Franz Kreuger, trente-deux ans est pilote de moto en endurance. C’est un bad boy ayant pour réputation de n’avoir aucun respect pour les femmes. Il a perdu sa joie de vivre, il est devenu froid, excessif, blessé et complexe, voire narcissique et cynique mais caché derrière toutes ses couches il peut être doux et attentionné.

La narration est à la première personne du point de vue de Zoé et Franz. Le changement est annoncé.
L’intrigue est accaparante, et bien menée. Dès le début c’est un sacré bras de fer, tous deux à la hauteur de l’autre. Elle s’est jurée de ne jamais s’approcher de ce genre d’homme, et lui de s’attacher à aucune femme. Franz passe son temps entre alcool et sexe en repoussant tout à la seconde place. Il ne sait pas ce qu’il recherche, il est perdu.
La plume est sublime, c’est très facile à lire et fluide. L’humour est plaisant, la romance est belle et les rebondissements prenants et bien dosés. Le rythme est entraînant.
Les émotions sont sympathiques, parfois frustrantes et d’autres émouvantes. Il va l’asticoter, la faire sortir de ses gonds et la mettre en colère en intensifiant son attirance. Une fois ses défenses abaissées une complicité s’installe. Il a peur de l’abandon, son père, la mort de sa mère puis celle de Julio, il garde tout le monde à distance pour ne plus souffrir. Zoé est très calme face à Franz, peut-être trop. Les relations intimes sont bien décrites, c’est érotique, sensuelle et torride.
Les personnages secondaires sont peu présents, Jackie «la tornade» la collègue de Zoé et meilleure amie, le frère Manfred et Gus l’agent de Franz, ainsi que sa team, et bien sûr Clémence et Nathaniel avec la petite Juliette.

«Ne jamais dire jamais». Deux personnages que tout oppose à première vue, et pourtant si complémentaire. Une belle romance entre humour, émotion et frustration. Les rebondissements et péripéties s’enchaînent avec simplicité et légèreté. Une excellente lecture pour passer un moment de détente avec des personnages attachants et sympathiques. Ravie de retrouver la plume de Pascale Stephen !

Je remercie Hachette BMR  et à Netgalley pour ce service-presse !



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Articles les plus consultés

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...