Les Films attendus

Attention tous tomes suivants le premier peuvent contenir des SPOILER !!!

samedi 30 novembre 2019

Dark Initiation - Laura Black


Dark Initiation de Laura Black

Résumé :

Elle s’ignore, il va la dévoiler...

Alexei est froid, méthodique et ne se laisse troubler par rien ni personne.
En tant que tueur à gages pour la mafia russe, les sentiments sont un fardeau et l’amour, une faiblesse.
Tempérance est associée dans une agence de détectives privés, forte et courageuse… mais aussi timide et réservée.
Quand elle rencontre Alexei lors d’une mission, elle succombe au charme de ses yeux d’orage et aux promesses de délices qu’il lui offre.
Seulement, rien ne se fait par hasard dans le monde d’Alexei, et elle pourrait bien être tombée dans le plus dangereux des pièges !


Format : Format epub (1300 KB - 445 pages)
Éditeur : Éditions Addictives (28 novembre 2018)
Collection : Luv


Extrait :

Prologue :
Tempérance
«… Ma terreur s’accroît quand j’entends une porte qui s’ouvre. Le son est proche, bien trop… Une vague de panique me submerge… L’intérieur de mon estomac se rebelle, mais je ne peux pas vomir. Derrière mes paupières closes, des étincelles crépitent, m’amenant au bord de l’évanouissement.
  Une voix, mauvaise et légèrement éraillée, me retient pourtant, réveillant mes instincts les plus primaires. Une révolte bien inutile dans l’état dans lequel je me trouve…
Privet, kukla ! Ti govova igrst’ so mnoy ?1 m’interpelle un inconnu dans une langue que je devine être du russe, sans pour autant pouvoir la déchiffrer.
  Cependant, il y a un langage que je comprends. Sans erreur possible !
  Le contact d’un métal froid contre ma peau.
  La morsure d’une lame qui perce la chair de mon avant-bras.
  Une douleur cuisante qui fait exploser mes neurones.
  Je hurle, mes cris s’éteignant contre la barrière de tissu qui m’entrave.
  La peur…
  Acide et perfide, elle se déchaîne et brise les dernières fondations de ma résistanc
e.»




Avis de Lili :

Un monde sombre et cruel, drogue, violence, prostitution,… un monde de mafia, de dissimulations, secrets et mensonges… Malgré les thèmes, le roman reste sage.

Boris, chef de l’organisation Vazov, soupçonne un certain Anton Leton de détourner de l’argent, mais aussi de faire du trafic d’humain derrière leur dos avec l’aide de son ennemi Maxime Louriev. Toute cette affaire a été découverte par un groupe de détectives privés dont la fille de son ennemi, Belka Louviev ferait parti sous le nom de Belle Kremer, celle qui fuit sa famille et l’organisation Samarov, soit son père et son oncle. Alexei doit maintenant intervenir dans cette histoire.
Dans l'entreprise familiale d'investigation, Tempérance travaille maintenant avec deux femmes, Belle ancienne strip-teaseuse et Thays ex-taularde, tout en continuant à collaborer avec son frère et ses hommes.

Tempérance Martins gère l’agence d’investigations avec son frère Coleman, ancien des forces spéciales. Son père ancien marine a créé cette entreprise. Elle vit peu en dehors de son travail, une ombre, une solitaire très timide. Elle se déprécie, s’impose une éducation conformiste, alors qu’elle est indépendante et peut être libre. Elle est aussi très forte et obstinée.
Alexei Orlov, «l’ours de Sibérie», est tueur à gages pour la mafia russe, et ne se plie devant personne. Il a été élevé par sa grand-mère à la suite de la mort de ses parents. Il est maître de ses émotions et de ses sens, son métier lui impose une solitude et aucun lien affectif, aucune empathie.

La narration est à la première personne, le point de vue varie entre Alexei et Tempérance, mais aussi Louriev et Cole. Le prologue donne tout de suite le ton du roman.
L’intrigue est bien menée dans son ensemble, un manque d’équilibre malgré tout. Tempérance doit apprendre ses propres limites, se laisser enfin aller à ses désirs. Ses amies sont là pour la pousser. Alexei veut utiliser Tempérance Martins pour attendre ses objectifs, mais il ne s'attendait pas aux charmes de la jeune femme.
La plume est assez fluide. L’histoire prend place à son rythme, en douceur. Les organisations Vazov et Samarov sont très complètes, il faut bien suivre pour tout enregistrer. Certains passages dans les descriptions traînent en longueur, et l’idée générale se répète. La seconde partie du roman est plus active au niveau émotions, mais aussi rebondissements. J’apprécie le contraste entre les petites enquêtes de Tempérance, et le côté sombre et cruel de la mafia russe. Le rythme est inégal, bien dommage car les rebondissements sont prenants.
Les émotions sont accaparantes, et donnent envie de découvrir plus. Alexei est froid, dès les premières lignes. sa rencontre avec Tempérance va le faire évoluer. Le lecteur devine son agacement, sa critique face à cette femme qui n’est pas son genre. Tempérance est naturel, timide et réservée. L’un et l’autre vont se faire découvrir des parties d’eux-même qui ne pensaient pas exister. Les relations intimes sont rares, et restent survolées dans son ensemble. C’est assez sensuelle.

Oublier sa peur, prendre courage, confiance, pour être trahie mais se relever encore plus forte. Une héroïne courageuse, un protagoniste sombre, un duo attachant. Une histoire intéressante, des rebondissements addictifs, des émotions fortes, une bonne lecture malgré quelques petits détails.

Je remercie Éditions Addictives pour cette lecture ! 

Lucky Luce tome 3 - Vanessa Furchert


Lucky Luce tome 3 de Vanessa Furchert

Résumé :

Eh oui, c’est encore moi ! Allez, je sais que vous êtes contents de me revoir.
Après avoir changé de ville, de travail et surtout de petit ami, me voici de retour, plus déterminée et heureuse que jamais.
Le seul souci, c’est que personne ne m’avait dit que concilier vie professionnelle et vie privée pouvait s’avérer si compliqué…
Bref, j’ai du pain sur la planche si je veux espérer boucler la boucle et vous offrir le happy end que vous attendez tant !


Format : Format Kindle ( 3782 KB - 221 pages)
Éditeur : Éditions Hachette (30 novembre 2019)
Collection : BMR


Extrait :

Chapitre 2 :
« … Il décroche au bout de la troisième sonnerie et mon cœur manque un raté au son de son timbre grave, sexy… et essoufflé.
— Salut, Lucky-Luce.
— Heyyy… Je te dérange ?
— Pas du tout. Je rentre tout juste.
Hein ? Il est plus de minuit. Nous sommes en semaine, sa salle ferme à 22 h 30. Il est sorti. Où, combien de temps et surtout avec qui ?! Mon cerveau se met en mode alarme et ma petite voix s’étouffe en moulinant des bras (si si… c’est possible…).
— Ah ? Tu es sorti ? je demande aussi placidement que je peux.
— Oui, je suis allé boire un verre avec des potes. Tu vas bien ?
Je souffle l’air de mes poumons en me donnant une claque imaginaire. Il faut vraiment que j’arrête avec mes films intérieurs. Mais, ma récente discussion avec Séverine a piqué ma curiosité et a éveillé une pointe de jalousie. Je le sais, Simon est séducteur, canon et très attirant. Mais je dois lui faire confiance sinon, je risque d’y laisser quelques cheveux. Je décide de chasser les mauvaises pensées et entre dans le vif du sujet.
— Oui, mais… je dois te dire quelque chose.
— Dis-moi.
C’est moi où son timbre s’est légèrement durci ?
Sans prendre de gants, je lâche tout.
— Je dois gérer le lancement d’un produit de beauté ce week-end.
— OK. (Silence.) Donc tu ne viens pas ?
— Non.
À l’autre bout de la ligne, son mutisme devient pesant. Je triture le cordon de mon pilou et tente une approche.
— Simon ? Je suis désolée. Ça n’était pas prévu, mais c’est tout de même le groupe pharmaceutique le plus influent de la région. Si nous remportons l’exclusivité du contrat, Martolli’s Event peut voir ses bénéfices doubler, voire même tripler ce trimestre. Sans parler de la notoriété de la boîte qui monte en flèche. D’ailleurs, Laurent s’interroge sur le fait d’embaucher deux autres chargés de communication et d’étendre son marché sur la France entière et pourquoi pas dans certains pays limitrophes. Tu es toujours là ?
— Oui. Excuse-moi, Lucie. Je suis cramé et je dois me lever à l’aube demain. On se rappelle dans la journée ?
Son ton distant refroidit l’atmosphère. Je le sais déçu, mais il pourrait au moins essayer de se réjouir pour moi !
— D’accord, je conclus surprise de sa non-réaction. Bonne nuit, alors.
— Bonne nuit.
Et il raccroche. Comme ça. Sans je t’embrasse, ni tu me manques ou même Lucky-Luce. C’est avec un sentiment d’amertume et une boule au ventre que je me couche, ce soir.»


Chapitre 5 :
« … Contre moi, Simon semble en plein dilemme intérieur entre son désir apparent et son visage contrarié.
Simon ? Demandé-je doucement.
Je ne veux pas que tu nous remettes en question à la moindre difficulté, me coupe-t-il durement. Je ne eux pas que tu doutes de moi. Tu m’entends ?
Je déglutis devant l’intensité de son regard...»



Avis de Lili :
Attention si vous n’avez pas lu les tomes précédents, cette chronique peut contenir des SPOILER !!!

Suite de cette rafraîchissante comédie et conclusion de l’histoire de Lucky Luce.

Depuis le week-end à Chamonix, Lucie est en couple avec Simon. C’est le début de leur relation, et la distance n’aide pas.

Lucie Amy, 29 ans reste fidèle à elle-même, maladroite, franche, naturelle et surtout sans filtre. En cinq mois la vie de Lucie a changé, un premier petit ami, le roller derby, le spectacle burlesque, un nouveau travail, et un autre petit ami,...

La narration est du point de vue de Lucie. Petit bonus avec celui de Simon dans deux ou trois chapitres.
L’intrigue est bien menée avec légèreté et humour. Lucie est tiraillée entre sa carrière et sa vie sociale. Elle a besoin de quelqu’un auprès d’elle pour prendre soin d’elle, la temporiser et l’écouter. Un choix est à faire pour son avenir et celui de Simon.
La plume est adorable. L’humour est une pépite, s’accumulant dans les péripéties de Lucie, ses gaffes et les annotations de l’auteure que se soit sur les références, les séries ou ses messages à l'intention du lecteur. Le rythme est captivant et cela devient vite addictive.
Les émotions sont adorables, et nous nous sommes attachés aux personnages depuis le premier opus. Dans celui-ci, nous apprenons un peu plus sur l’histoire de Simon, le personnage, son enfance et ses émotions. Entre la perte de sa mère d’un cancer et son père se réfugiant dans l’alcool, il n’a pas eu la vie facile. Puis sa relation entre lui et Luce est mise à l’épreuve entre la distance, les annulations de week-end, les doutes et la jalousie. Les relations intimes sont sensuelles et très sages. Juste survolées mais adorables.

Lucie doit faire un choix pour son avenir, installer son futur. Abattre ses doutes, ses complexes, et donner libre cours à ses envies et désirs. Une excellente plume avec un humour extra donnant à tous le sourire. Les émotions sont excellentes, les péripéties bien choisies, le dénouement émouvant. 
Une saga parfaite pour vous redonner le moral, charmante pour son histoire, et excellente pour son héroïne. À découvrir avec plaisir !

Je remercie Hachette BMR  et à Netgalley pour ce service-presse !



mercredi 27 novembre 2019

Sex Friends, Pas de contraintes, que du plaisir ! - Gwen Delmas


Sex Friends, Pas de contraintes, que du plaisir ! de Gwen Delmas 

Résumé :

Petits arrangements entre sex friends...

Robin est tatoueur, mystérieux, et décidé à ne plus jamais se laisser avoir par l’amour.
L’arrivée d’Aurore, qui déboule dans sa vie comme une tornade, va faire vaciller ses résolutions.
Elle est bourrée de contradictions, lumineuse, blessée, impossible… et complètement irrésistible.
Alors, un contrat de sex friends, c’est parfait pour céder au désir sans complications !
Sans complications, vraiment ?


Format : Format epub (706 KO 376 pages)
Éditeur : Éditions Addictives (14 novembre 2019)
Collection : Luv


Chapitre 2 :
Aurore
«…La faute à mon voisin qui ne me quitte pas du regard.
— Dex, je te présente mon amie Aurore. Aurore, voici Robin, mon cousin. Le tatoueur de la famille.
— Oh d’accord ! Enchantée ! « Doigts agiles », alors, c’est juste pour les tatouages ?
  Pardon ? C’est vraiment de ma bouche que vient de sortir cette insanité ?
  Je me cacherais bien derrière mes mains, mais elles sont prises par ma filleule et l’une d’entre elles est toujours sous la peau de M. Doigts Agiles à qui je viens quasiment de dire que j’avais pris ce surnom pour un sobriquet d’acteur porno.
  J’ose à peine lever les yeux vers le nouveau venu et quand je m’y résous enfin, c’est presque pire. Les yeux écarquillés, la bouche grande ouverte, il a l’air sous le choc de ma phrase.
  Vite, qu’on me donne une pelle pour m’enfouir à six pieds sous terre.
  Mais contre toute attente, alors que je balbutie quelque chose qui ressemble à des excuses, Robin explose de rire.
— Voilà, voilà ! Si tu permets, on va glisser sur cette phrase et je vais récupérer ma poupette. Oh, et avant qu’il n’y ait confusion, je parle de cette demoiselle-ci, précise-t-il en désignant du menton Zélie qui tend les bras vers lui
...»




Chapitre 8 :
Aurore

«…Je sursaute.
— Tu lui as dit où j’étais ?
  Robin me détaille comme s’il m’avait poussé une deuxième tête, puis il explose de rire.
— Tu es un phénomène à part entière, Aurore ! Je te dis que j’ai, au détour d’une phrase, fait savoir à ton ex qu’un cunni réussi est la base du bonheur conjugal et que tu étais de fait très très heureuse et toi, tu t’inquiètes juste de savoir si je lui ai dit que tu étais ici ?
— Oui, c’est à peu près ça. Je ne veux pas prendre le risque de le voir débarquer. Je ne lui ai pas dit où j’étais. Mes parents le savent mais, apparemment, ils n’ont rien dit. Ils n’aiment pas beaucoup Angie et je crois qu’ils ne comprennent pas que… Attends ! Tu lui as dit quoi ?
  Ma voix s’éteint dans un couinement. La phrase du tatoueur percute brusquement mon cerveau. Je m’empourpre totalement et laisse tomber mon front sur mes bras joints sur la table. J’ajuste mal mon geste théâtral et entre en collision brutale avec le bois, mais ce n’est pas le plus important. Une fois que j’ai repris mes esprits, je relève la tête, furieuse de son initiative.
— Mais qu’est-ce qui t’a pris de lui raconter ce genre de choses ? Que va-t-il croire maintenant ?
  Robin, surpris, me sonde du regard. Visiblement, mes réactions le désarçonnent.
— Je te dirais volontiers qu’on s’en fout de ce qu’il croit, mais que je pense qu’il va te foutre la paix, au moins pour un moment.
— En me prenant pour une traînée qui me console dans les bras du premier venu, merci bien ! C’est un challenge de m’humilier quoi que tu fasses ?
— Mais en fait tu es incroyable dans ton genre ! Comme chieuse de classe mondiale, je ne pense pas que tu aies beaucoup de concurrence. Hier, j’ai cru que c’était juste un manque de confiance en toi. Mais c’est bien plus que ça !
— Ah oui ! Et tu vas sans doute m’expliquer ça alors que toi, tu as joué au psy de pacotille une soirée, tout ça pour te dérober après m’avoir allumée comme un malade.
– Mais ce n’était pas mon but, merde !
  J’explose d’un rire méprisant. Face à cet homme insupportable d’arrogance, je suis capable de monter au front sans filtre. Et ça fait un bien fou.
— Pas ton but de quoi ? De m’allumer ? Laisse-moi rire ! Tu vas aussi me dire que tu es vierge en la matière !
— Mais non ! Je ne voulais pas que ça dérape. Pas alors que tu étais à moitié bourrée ! Je ne suis pas ce genre de connard ! Ça ne t’a pas traversé l’esprit que je ne voulais pas abuser d’une situation que tu ne maîtrisais pas ?
— Mais bien sûr ! Et toutes tes âneries, tes gages, tout ça, ça n’avait rien de sexuel !
...»



Avis de Lili :

Une première lecture pour la plume de Gwen Delmas, une belle découverte d’émotions et d’humour. Un charmant moment de lecture.

De retour deux jours plus tôt que prévus de Barcelone pour voyage d’affaire, Aurore surprend son fiancé accompagné dans son lit. Elle décide de prendre l’avion et de rejoindre sa meilleure amie Angie et sa filleule Zélie dans le sud de la France.
À son arrivée, elle fait la connaissance de Robin, le cousin d’Angie et colocataire, très attirant. Face à lui, elle sort de sa réserve, lui saute même dessus. Malheureusement, il recule, et elle ne veut s’imposer.

Aurore Farni travaille dans une société de communication. Elle a toujours suivi les conseils de sa mère, comme toujours faire attention à son apparence, sauf pour son amie Angie, sa première rébellion. Elle se sous-estime, trop longtemps sous la coupe de sa mère et sur la bienséance. Elle peut parfois être hautaine, et pourtant si gentille.
Robin Choste, «Dexter» est un artiste tatoueur. Il a vécu une grande déception avec son amour de jeunesse, il a donc tiré un trait sur toute forme d’engagement. Il est gentil, très attentionné, avenant, avec un caractère bien trempé.

La narration est à la première personne, le point de vue est surtout celui d'Aurore, auquel se rajoute celui de Robin, trois chapitres pour être exact.
L’intrigue est menée avec légèreté et simplicité. Aurore a fuit la pression, ses angoisses, sa colère et sa déception pour se réfugier chez son amie. Maintenant elle joue un jeu drôle mais aussi dangereux avec Robin entre accrochage, tension, combats de coq ou de gamins… jusqu’à devenir une aventure de vacances sans contrainte, ni promesse.
La plume est fluide et facile à lire. Les thèmes comme les jugements d’autrui, la fuite sont très bien intégrés à la romance. L’humour est une pépite, le sourire vous vient facilement et régulièrement. Le rythme est prenant.
Les émotions sont diversifiées, et bien décrites. Après avoir été piétinée par son ex-fiancé, Aurore peut enfin essayer de devenir la femme qu’elle souhaite être, mais son éducation refait vite surface. Elle a des idées préconçues, elle va vous agacer dans ces moments-là. Son amitié avec Angie est adorable. Les relations intimes sont sensuelles et sages, rien d’osé.

Un bouleversement, un changement de vie, une remise en question, une charmante histoire d’amour. La plume est plaisante avec de l’humour et de l’émotion. Les protagonistes sont très attachants et intéressants. Les rebondissements et le dénouement sont captivants. Une excellente lecture à découvrir !


Je remercie les Éditions Addictives pour cette lecture ! 



samedi 23 novembre 2019

Arrogant Bad Boy - Anna Wendell


Arrogant Bad Boy de Anna Wendell

Résumé :

Il a vendu son âme au diable. Mais même le diable est choqué…
L’avenir de Clémence est tout tracé et ne laisse place ni aux mauvaises surprises ni aux revirements inattendus. Mais avant de s’y engager, la jeune femme s'accorde un délai pour découvrir le monde et s'envole vers les États-Unis.
Dès son premier jour à Los Angeles, tout bascule : elle est percutée par une Ferrari ! Le conducteur, Xander, est aussi beau qu’arrogant, aussi autoritaire qu’attirant. Et bien déterminé à ne pas la laisser filer !
De nuits de passion en secrets dangereux, les deux amants n’ont pas fini de se surprendre !
Elle s’attendait à tout... sauf à lui !



Format : Format epub (1300 KO 418 pages)
Éditeur : Éditions Addictives (14 novembre 2019)
Collection : Luv

Extrait :

Chapitre 2 :
Clémence
«…
— Parlez-moi, êtes-vous blessée ? répète-t-il en m’inspectant de haut en bas.
— Non, enfin… si, mais ce n’est pas vous, je crois que je me suis tordu la cheville, balbutié-je en anglais d’une voix rendue rauque par le stress. Je suis désolée, ça ira. Je viens d’arriver et…
  Il m’interrompt en fronçant les sourcils :
— Française ?
— Parce que venir de France est un problème ?
— Je n’ai pas dit ça, répond-il en adoptant alors ma langue maternelle avec un délicieux accent. J’y ai moi-même passé pas mal de temps, mais les touristes européens sont un peu trop rêveurs à mon goût ! Nous ne sommes pas tous en vacances ! Je vous conduis chez mon médecin personnel !
— Quoi ? Touriste ? Non, je ne suis pas une touriste. Et je n’ai pas besoin de…
— Montez et ne discutez pas.
— C’est gentil à vous, mais…
— Je ne suis pas gentil, ne vous méprenez pas. Je dois juste me couvrir au cas où vous me colleriez un procès aux fesses par la suite....»




Chapitre 8 :
Clémence
«… Quel étrange personnage !
  J’ai vraiment du mal à le cerner, et je dois bien avouer que j’aurais aimé le revoir. Juste amicalement, bien sûr, histoire de faire un peu plus connaissance ! Ma conscience ricane et je la fais taire avec une claque virtuelle.
  Alors que Xander s’apprête à remonter en voiture, il me lance :
— Une dernière chose : vous pouvez vous balader de ce côté-ci du parc et accéder à la piscine à l’extrémité nord, mais vous ne devrez jamais traverser l’allée centrale ni venir dans la maison principale. J’aime garder ma vie privée… privée. Est-ce bien compris ?
  J’éclate de rire, puis rétorque :
— Jamais vous ne devrez entrer dans l’aile ouest du château, Belle !
— Très chouette référence à La Belle et la Bête, mais je suis sérieux, Clémence. Ce n’était pas une plaisanterie, et j’attends de vous que vous respectiez cette consigne. Bonne soirée.
  Ah merde… vraiment ?
  J’acquiesce alors en silence, totalement décontenancée. Je ne sais pas où j’ai mis les pieds, mais pas dans un conte de fées, en tout cas..
...»


Avis de Lili :

Après Apprends-moi le désir, My badass Lover : Insolent & Indomptable, je suis ravie de découvrir le premier roman d’Anna Wendell, surtout que j’avais déjà lu la première partie sans jamais avoir eu la possibilité de lire la seconde.

Clémence quitte Paris pour un an sabbatique et Benjamin, son meilleur ami et futur époux pour découvrir autres choses et surtout mettre ses doutes derrière elle pour avancer. Arrivée sur Hollywood boulevard, et grâce à sa maladresse Clémence fait la connaissance de Xander, et les ennuis se suivent. Son rêve se transforme presque en enfer.
Après le petit accrochage et l’entorse de Clémence, Xander décide de l’aider malgré son agacement. Elle le trouble, l’intrigue, l’attire mais elle est loin d’être son genre… Pourtant il l’invite dans sa dépendance pour sept jours, le temps qu’elle se soigne et trouve une solution puis chacun repartira de son côté...

Clémence Rousset, 25 ans vient de recevoir son diplôme de droit, elle est maintenant avocat. Elle a grandit avec une mère dictatrice et dominatrice, restant néanmoins des parents aimant. Elle est maladroite, rêveuse, manque parfois de confiance en elle, c’est une femme généreuse, très naturel et simple.
Xander Berkman, 32 ans est chasseur de tête et agent de stars. Après avoir perdu sa petite sœur, il est bien décidé à préserver son frère dont il est le tuteur. Il peut être arrogant, sûr de lui, autoritaire, impulsif, maniaque du contrôle, mais aussi prévenant et protecteur.

La narration est à la première personne, le point de vue varie entre Clémence et Xander. Le prologue est très intrigant. Le roman est divisé entre en deux parties.
L’intrigue est bien menée, même si parfois le côté action, suspense et mafieux est trop survolé. Xander reçoit une photo de son ami Dan avec des ecchymoses. Son passé le rattrape, il va devoir trouver une solution pour protéger les siens. Son frère Ethan est de plus en plus difficile et se renferme. Clémence doit trouver un travail pour rester aux États-Unis. Elle se voit proposer par Xavier une place de fille au pair. Mais comment vivre auprès d’une personne qui vous attire sans dépasser la limite ?
La plume est fluide et facile à lire. De petites apartés sur leurs pensées sont mises en avant par le style italique et apporte une touche d’’humour, ainsi que les maladresses et répliques de Clémence. Le suspense est marqué par le passé de Xander, qui reste un mystère se dévoilant petit à petit. Par contre le dénouement de ces rebondissements est très léger, et arrive très vite : un carton de feuille et c’est fini. Le rythme est entraînant.
Les émotions sont intenses et fortes, comme l’appel au secours d’Ethan. Clémence va se découvrir, se laisser aller à avancer sans avoir peur et devenir libre. Elle communique sa joie de vivre aux frères Berkman. Xander a passé sa vie à fuir tout attachement et sentiment, au contact de Clémence il se laisse vivre. Les relations intimes sont bien décrites, explicites sans aucunes vulgarités.

La découverte du véritable amour, secret, drame, passion… Une belle comédie romantique avec une touche de suspense et de drame. La plume est attrayante à la lecture avec un pointe d’humour et d’émotions. Une histoire charmante en arrière plan un peu de suspense. Un bon moment.


Je remercie les Éditions Addictives pour cette lecture ! 



Articles les plus consultés

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...