Les Films attendus

Attention tous tomes suivants le premier peuvent contenir des SPOILER !!!

jeudi 31 octobre 2019

Wind Dragons tome 4 Rebelle - Chantal Fernando


Wind Dragons tome 4 Rebelle de Chantal Fernando

Résumé :

Avec ses allures de bad boy rebelle et indomptable, Rake attire irrésistiblement les femmes pour  des heures de pur plaisir. Mais derrière cette apparence superficielle, le biker dissimule une blessure  : l’infidélité de Bailey, son premier amour, qui lui a brisé le cœur.

Lorsque sept ans plus tard, les anciens amants se recroisent par hasard, les retrouvailles sont explosives. De vieilles blessures se rouvrent, des secrets sont révélés et la passion est ravivée... Mais une nouvelle histoire entre eux est impossible, tant les erreurs du passé semblent impardonnables.

Mais tout bascule lorsque la vie de Bailey est menacée par un membre d’un club rival de bikers. Dès lors, Rake réalise qu’il se battra jusqu’au bout pour protéger celle qu’il aime toujours. Et la reconquérir.


Format : Format epub ( 864 KO - 251 pages)

Éditeur : City, Collection-Eden (18 septembre 2019)


Extrait :

Chapitre 1 :
De nos jours
Bailey
«… — Adam ne t’a pas raconté ce qui s’est passé ? Je pensais que tu ne voudrais plus me parler après ça.
Elle secoue la tête.
Il m’a seulement dit que vous aviez rompu. C’est tout. Fin de la discussion.
Je croise les bras sur la poitrine, soudain envahie par un sentiment de vulnérabilité.
C’est une longue histoire, Anna. Et c’est du passé maintenant. Je n’ai jamais cessé de penser à toi. Mais j’ai dû faire une croix sur Adam, et en un sens, tu faisais partie de lui.
Anna incline la tête sur le côté et acquiesce. Je souris à Lana qui vient de nous rattraper.
Au moment où je me tourne de nouveau vers Anna, je vois ses yeux s’écarquiller. Il est soudain évident qu’elle ne sait plus où se mettre. Elle ne regarde pas dans la direction de Lana, mais derrière moi. Presque angoissée, je me retourne et découvre l’homme que j’ai aimé plus que tout au monde, l’homme que je pensais ne plus jamais vouloir revoir. Je pousse un petit cri.
Adam ?
Je donnerais soudain n’importe quoi pour me trouver ailleurs que dans ce foutu bar.
C’est la première fois que je prononce son nom à haute voix depuis le lycée.
Et cela me fend le cœur.
Bailey ? murmure-t-il, l’air d’avoir vu un fantôme.
Bouche bée, il écarquille ses grands yeux verts.
Seules quelques secondes s’écoulent, mais j’ai l’impression que nous nous dévisageons pendant une éternité.
Nos retrouvailles semblent le réjouir autant que moi.
Autrement dit, pas du tout.
Je ne pense pas que sa mine pourrait se renfrogner davantage et ses yeux plissés forment deux fentes menaçantes. Il a l’air de me détester.
Je n’ai aucune envie de l’affronter. Je ne suis pas prête ; je crois que je ne le serai jamais. J’aimerais bien recommencer cette soirée à zéro. Et n’avoir jamais mis les pieds ici.
Il est comme avant… et en même temps totalement différent...»

Chapitre 4 :
Bailey
«… Adam se lèche la lèvre inférieur.
Et alors ? l’ancienne Bailey aurait adoré ça. À côté de de l’ancienne Bailey, Anna avait l’air d’une sainte. Tuas tant changé que ça ?
Je le fusille du regard.
J’ai grandi, Adam, peut-être que tu devrais essayer aussi ?
Il rigole, mais ne dit rien, tandis que je m’installe maladroitement sur la moto et passe les bras autour de sa taille à contrecœur.
Une question me traverse l’esprit.
Pourquoi tient-il autant à ce que je parte avec lui ?»



Avis de Lili :


Attention cette chronique peut contenir des SPOILER si vous n'avez pas lu les tomes précédents !!!

Les Wind Dragons forment une grande famille, loyale et surprotectrice. Dans ce quatrième tome, c’est enfin l’histoire de Rake que nous allons découvrir.

Rake a de nombreuses femmes à sa disposition, malheureusement il devient blasé tout en sachant qu’il lui manque quelque chose.
Pour une fois, Bailey a décidé de se détendre et de suivre une amie dans un club. Lorsqu’elle aperçoit deux femmes venir vers elle, elle réalise que c’est Lana et Anna, la sœur de son ex Adam. Elle le déteste, et l’aime en même temps, mais ne veut pas le revoir. Elle a tourné la page de son premier chagrin d’amour, et pourtant...

Bailey travaille dans une école comme institutrice de maternelle. Elle a eu une fille Cara de 6 ans, mais son père ne va pas entendre parler d’elle. Elle a un secret, qui l’a fait souffrir mais permet de protège une personne qu’elle aime. Elle est courageuse, battante, un peu folle aussi avec de l’humour.
Adam «Rake» Ward est membre depuis des années des Wind Dragons. C’est le grand-frère d’Anna, ils se sont élevés seuls. Depuis la perte de Bailey, il s’oublie dans le sexe avec de nombreuses femmes. Il a un sacré caractère, très protecteur et possessif, comme tous nos Wind Dragons.

La narration est à la première personne avec le point de vue de Bailey, et parfois de Rake. Celui de Rake est beaucoup plus court, mais cela est appréciable d’avoir un point de vue masculin.
L’intrigue est bien menée, le passé s’installe dans le présent tout en avançant dans l’avenir. Bailey sort avec Lana et Anna, malgré l’interdiction de Rake de s’approcher de sa famille, et fait la rencontre de Talon. Mais Rake n’est jamais loin, encore plus Adam qui reste caché derrière un mur de façade. Rake ne voulait plus la revoir, mais elle est là avec sa sœur, puis dans son club, dans un restaurant,  dans sa tête et son cœur, toujours aussi magnifique.
La plume est magnifique entre le côté sombre et l’humour de l’auteure. Chantal Fernando arrive à nous concocter une comédie romantique dans un univers de bikers sombres, violents et bruts mais en même temps tellement romantiques. Les personnages sont profonds avec de beaux caractères et de belles personnalités. Leur passif apporte la plus grosse intrigue et le suspense. Le rythme est prenant jusqu’à la dernière page, même s’il reste plus calme que les deux premiers tomes.
Les émotions sont intenses entre leur colère et leur amour, la rancune puis la culpabilité, c’est diversifié et puissant. Pour Rake, exprimer ses émotions c’est une preuve de faiblesse, et face à Bailey son esprit se brouille et ses émotions ne sont plus maîtrisées. Bailey garde ses émotions à l’intérieur, la détruisant petit à petit. Son secret la fait souffrir, mais elle veut tellement protéger Rake. Les relations intimes sont torrides, sensuelles et explicites.

Un passé en commun difficile, une réelle envie de ne voir que l’avenir et d’oublier le passé. Un duo fort, avec du caractère et de la personnalité, excellent. L’intrigue est captivante, l’humour une pépite comme les émotions, un ensemble passionnant comme toute la saga. Vivement la suite !


Encore un grand merci à la maison d'édition City, Collection-Eden pour ce service presse.


mercredi 30 octobre 2019

Wind Dragons tome 3 Insoumis - Chantal Fernando


Wind Dragons tome 3 Insoumis de Chantal Fernando

Résumé :

Trompée et humiliée, Lana s’est fait une promesse  : plus jamais elle ne retombera amoureuse. Pour cette douce et timide étudiante, les hommes, c’est du passé. En tout cas, c’est ce qu’elle croyait jusqu’à ce qu’elle soit entraînée par une amie dans le club des Wind Dragons.

Dans ce lieu qui respire la virilité, la détermination de Lana est mise à rude épreuve. Les motards sont si attirants et pleins d’assurance qu’il est difficile de résister, en particulier au magnifique Tracker.

Ce bad boy met toutes les filles à ses pieds. Et aujourd’hui, il ne rêve que d’une chose  : prendre la belle Lana dans ses bras et l’emmener loin de l’univers dangereux du gang de bikers. Mais la jeune femme refuse d’être un simple passe-temps  : si Tracker veut une vraie relation avec elle, il va devoir se battre...

Une douce et timide étudiante dans l’univers dangereux des bikers.


Format : Format epub ( 1000 KO - 255 pages)
Éditeur : City, Collection-Eden  (19 septembre 2018)


Extrait :

Prologue :
«… Tracker m’observe attentivement.
Tu es du genre petite et mignonne. C’est séduisant.
Je baisse timidement la tête.
Ne la mets pas mal à l’aise, le sermonne Anna avant de marquer une pause. Ne la drague pas non plus. Tu as déjà une femme, tu te souviens ?
Je suis surprise par la déception que je ressens en entendant qu’il n’est pas libre, mais je n’y fais pas attention. Ce n’est pas le genre de mec en qui je peux avoir confiance, c’est évident. Son attitude de dragueur amical est certainement un art bien maîtrisé ; son talent a probablement fonctionné avec d’innombrables femmes dans le passé. Mais il ne fonctionnera pas avec moi. Non.
Tandis que Tracker m’observe attentivement d’un air songeur, j’essaie de rester impassible. Comme s’il venait d’arriver à une conclusion, il hoche la tête et cesse de me regarder.
Je me montre amical, c’est tout.
Eh bien, pas la peine ! réplique Anna. Viens, Lana. Il vaudrait mieux y aller.
D’accord, murmuré-je en la suivant.

Je n’arrive pas à m’en empêcher : je me retourne pour le regarder. Mais il ne me regarde pas. Perdu dans ses pensées, il a les yeux rivés au sol. Les sourcils froncés, il semble presque perplexe, comme s’il ne comprenait pas ce qui se passe dans sa tête. Je me demande à quoi il pense. Je me demande s’il pense à moi. Non que ce soit important car il n’est pas libre. Je ne suis probablement pas son genre, de toute manière. J’en ai la confirmation lorsqu’une jolie femme s’approche de lui. Sajolie femme ! Je le comprends aussitôt lorsqu’elle pose la main sur son torse en lui lançant un regard charmeur. Elle est tout le contraire de moi :...»

Chapitre 1 :
Tracker
«… Celle-ci est à moi. J’avais envie d’elle à l’époque. J’ai toujours envie d’elle maintenant.
Plus la peine de continuer à résister, à faire comme si elle ne m’attirait pas, à essayer de l’ignorer, à lui donner l’impression que ce n’est absolument pas possible. La partie tire à sa fin.
Je vais m’imprégner de toute cette douceur.
La dévorer.
Personne ne se mettra en travers de mon chemin, pas même elle.
C’est mon destin.»

Avis de Lili :

Les Wind Dragons forment une grande famille, loyale et protectrice. Dans ce troisième tome, c’est l’histoire de Tracker et de Lana qui nous est narrée. Un tome plus calme.

Lorsqu’Anna, sa meilleure amie revient en ville, Lana fait la rencontre des Wind Dragons, et surtout de Tracker. Il l’attire beaucoup, mais elle s’est qu’elle ne joue pas dans la même catégorie, en plus il a déjà une femme.
Au cours de cette année, Tracker a essayé de rester loin de Lana pensant ne pas être assez bien pour elle, et il n’était pas célibataire non plus. Son désir pour elle n’a pas changé avec le temps, il est même devenu plus intense.

Lana Brown, 25 ans est étudiante, écrivaine et la nounou de Clover, fille de Sin et Faye (tome 1 Sauvage). Elle vit seule avec sa mère, infirmière car son père est parti depuis bien longtemps. Lana ne veut un homme que pour elle, où elle sera l’unique et dont elle ne sera pas obligée de le partager. Elle a des difficultés à faire confiance aux hommes. Lana est tranquille, douce, gentille, loyale et timide mais avec une certaine force de caractère.
Daniel Davis «Tracker» est doué pour traquer une personne et en informatique. Fils unique, sa mère s’est remariée et vit à l’étranger. Il vit la vie à fond sans regret. Tracker peut être possessif, autoritaire, espiègle, marrant et tendre avec un côté sombre.

La narration est à la première personne avec le point de vue de Lana auquel se rajoute celui de Tracker, mais très peu, c'est bien dommage. Néanmoins Lana écoute souvent au porte, ce qui apporte au point de vue un côté différent. Les premiers chapitres nous permettent de remettre les bases des précédents tomes.
L’intrigue est bien menée, nous suivons l’évolution de leur histoire et du club. Tracker s’est fait prendre à son propre jeu avec Allie, c’était facile, une fille de son monde, trop jalouse, trop superficielle, trop… il doit y mettre un terme. Maintenant tout ce qu’il veut c’est Lana, derrière sa moto et dans son lit. Tracker fait parti des fantasmes de Lana, mais celle-ci garde ses distances, elle a peu de souffrir.
La plume est fluide et très facile à lire. La touche d’humour est toujours présente que ce soit dans les pensées, l’écriture ou les répliques, même certaines situations. Les rebondissements sont intéressants et captivants, donnant du piquant à l’histoire d’amour. Le rythme est dynamique, tout est dosé et s’emboîte. Ce tome reste en retrait par rapport aux deux autres plus intrigants et puissants.
Les émotions sont très diversifiées, la joie, la tristesse, la jalousie, l’amour,… enfin c’est intense et bouleversant par moment. Lana souffre en silence, elle garde tout pour elle, ses problèmes, ses affaires, ses désirs… Elle préfère rester en retrait, et pourtant elle a aussi son côté un peu folle comme Faye et Anna. Tracker est un homme apaisé auprès de Lana, il reste malgré tout colérique et bagarreur. Les relations intimes sont très sensuelles, torrides et explicites.

Deux êtres ne se sentant pas assez bien pour l’autre, et pourtant si complémentaires. Une belle histoire d’amour au cœur de problèmes de club, de la jalousie des femmes et surtout de leur confiance. La plume est une pépite à la lecture, entre les émotions intenses et l’humour. Excellente suite, hâte de découvrir celui de Rake maintenant.

Encore un grand merci à la maison d'édition City, Collection-Eden pour ce service presse.




lundi 28 octobre 2019

Ne pars pas - Sharon Kena


Ne pars pas de Sharon Kena

Résumé :

Après la mort de ma grand-mère, je suis obligée de revenir dans cette ville où j’aurais tout donné pour ne jamais remettre les pieds.
Mon passé est encore bien vivace dans mon esprit et je n’ai aucune envie de l’affronter ni de revoir Loïc qui m’a remplacée alors que j’avais besoin de lui.
Je me laisse trois jours pour régler les formalités, après je repartirai.

Format : Format epub (  3,7 Mo 88 pages)
Éditeur : Éditions Sharon Kéna  (24 octobre 2019)

Collection : Numerikena New-Adult

Extrait :


Chapitre 1 :
Méghane

«…Un peu trop même parce que je m’y assoupis quelques minutes. Mes rêves me guident vers mon passé, vers mon seul amour. Celui que je n’ai jamais oublié, mais qui m’a remplacée. Je me demande ce qu’aurait été notre existence si ma grand-mère ne s’en était pas mêlée, si j’avais été majeur à l’époque. Si Loïc ne m’avait pas abandonnée après quelques mois alors qu’il clamait m’aimer plus que tout.
  Je croyais en notre histoire, en notre amour. Il était mon âme sœur et je voulais faire ma vie avec lui ; il prétendait la même chose… En réalité, il était comme tous les autres garçons, un connard ! À peine étais-je partie qu’il fricotait déjà avec Isabelle, la pétasse du lycée qui lui tournait autour. Loïc et moi étions ensemble depuis deux ans alors qu’elle lui courait derrière sans relâche, mais jamais il ne l’avait regardée, il ne jurait que par moi. Ou j’ai été assez bête pour le croire…
  Après le drame qui m’a frappée, j’ai été éloignée de lui sans aucun moyen pour le contacter. Puis, quand je l’ai pu, après l’obtention de mon BAC et à ma majorité, je suis revenue. Je ne voulais qu’être avec celui qui m’avait promis un amour éternel, pourtant, c’est une autre qui était sur ses genoux, sa langue dans sa bouche. Je me réveille en sursautant à ce douloureux souvenir.
  Il m’a trahie et j’ai cru mourir...»


Chapitre 3 :
Méghane
«…
— Salut, finis-je par articuler.
— Connor m’a appris que tu étais ici jusqu’à demain. Je crois que nous devons parler.
  Évidemment, son meilleur ami ne pouvait pas tenir sa langue !
— Je ne vois pas ce qu’on pourrait se dire.
  Au contraire, je le sais parfaitement, mais je n’ai aucune envie de songer au passé. À quoi bon, puisqu’il a refait sa vie ?
— Ah vraiment ? Tu n’as jamais pensé que je pourrais exiger une explication quant à ton départ précipité ?
— Ma grand-mère m’a envoyée en Suisse, je suppose que Connor te l’a répété.
— Et tu crois que ça va suffire ?
  Je le connais assez pour savoir qu’il se maîtrise, il a envie de me hurler dessus parce que je m’obstine à me taire. Pourtant, il est légitime qu’il veuille découvrir la vérité, il en a parfaitement le droit.
— Très bien.
  Je cède et le laisse entrer...»

Avis de Lili :

Une petite romande de Sharon Kena, l’auteure qui aime nous bouleverser tout en cassant les codes.

De retour dans le Puy-de-Dôme, Méghane vient de perdre sa grand-mère, celle qui l’a fait fuir trois ans plus tôt, et a détruit sa vie il y a quatre ans. Elle s’accorde un week-end pour vider les affaires de Béatrice et mettre à vendre la maison. Puis Méghane repartira pour Paris.
Loïc laisse sa compagne Noémie dans leur lit pour aller travailler un samedi sur son projet. Il ne s’attend pas à apprendre que son ex est revenue. Il n’a jamais compris son départ, mais ne veut pas retourner dans le passé.

Méghane, 21 ans travaille partout et écrit un roman. Elle a perdu ses parents à l’âge de 14 ans dans un accident, et a vécu ensuite avec sa grand-mère maternelle. C’est une jeune femme déjà bien brisée par la vie, douce et mélancolique.
Loïc, 23 ans est cofondateur de Conic Game avec son ami Connor. Il se pense être guéri de son passé, avoir avancer dans l’avenir. C’est homme avenant, prêt à aider les siens, et attachant.

La narration est à la première personne, le point de vue varie entre Méghane, Loïc, et celui de Connor.
L’intrigue est légère et très prenante. Loïc ne veut pas de réponses à ses questions, mais Connor en veut. Pourquoi sa meilleure amie a tout plaqué du jour au lendemain ? Lorsque Connor apprend que Méghane a été forcée de partir, il va tout révéler à Loïc. À partir de là, tous les secrets, les non-dits, les mauvaises décisions... vont refaire surface.
La plume est fluide et c’est très facile à lire. Tout est dosé à la perfection, les détails, l’humour, les révélations,… En très peu de pages, l’auteure nous apporte beaucoup. Le rythme est très plaisant, aucun temps mort.
Les émotions sont intenses. Nous vivons la douleur de Méghane face à la trahison de sa grand-mère et de Loïc, mais aussi au deuil de ses parents qu’elle n’a toujours pas fait et bien d’autres. Loïc a souffert, mais à ses côtés le lecteur revit sa seconde chance. Ils ont tout fait pour oublier, chacun à sa façon. Ils n’ont pas réussi, et leur sentiments sont là, malheureusement les années et les non-dits aussi. La relation intime est sensuelle, très belle.

Les décisions ne sont pas toujours faciles, et les meilleures. Une histoire de seconde chance. Une belle plume, de l'humour et des émotions, une histoire d’amour très charmante. Agréable à lire, un délicieux moment pour une petite pause.

Encore un grand merci à Aurélie et à la maison d'Éditions Sharon Kéna pour ce service presse. 



Articles les plus consultés

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...