Les Films attendus

Attention tous tomes suivants le premier peuvent contenir des SPOILER !!!

mercredi 28 août 2019

Love After Dark - G.H. David


Love After Dark de G.H. David

Résumé :

David mène une double vie : homme d'affaires le jour, la nuit il devient « Le Baron », leader d'un gang de braqueurs qui suscite la crainte et impose le respect dans le milieu du grand banditisme. Mais ses ennemis sont nombreux, à commencer par la Mafia qui cherche à l'éliminer. Quand il rencontre Mahira, une jeune danseuse de cabaret, l'attirance est immédiate, le désir brûlant. Mais cette icône glamour est une femme dangereuse, capable du pire et qui cache, elle aussi, bien des secrets. Leur aventure est loin d'être sans risque. Les ennemis de David sont prêts à tout pour voir enfin « Le Baron » tomber et, entre leurs mains, Mahira pourrait devenir une arme redoutable. Pour survivre, David va devoir se mettre à nu et maîtriser ses démons...


Format : Format epub ( 1000 KO - 380 pages)
Éditeur : City, Collection-Eden  (21 août 2019)


Extrait :


Chapitre 1 : Coma White
David
«… Puis avance vers moi comme une prédatrice, elle retire la pique à chignon qui retient sa coiffure et, d’un air de défi, me la tend en articulant distinctement un mot qui me fout en vrac :
Pardon.
  J’agrippe le délicat accessoire, comme s’il s’agissait de l’unique clé déverrouillant l’issue de secours d’un entrepôt en feu. Je suis convaincu qu’il y a quelque chose de possible entre nous. L’obscurité qui suit la fin du morceau est oppressant et je ressens un vague soulagement quand a lumière revient peu à peu.
  Je la cherche, ça ne peut pas être anodin. Mais je ne la vois nulle part, elle a dû repartir dans les loges. Après quelques minutes d’une attente interminable, je décide de l’y rejoindre. Dans le couloir, je croise quelques jeunes femmes déjà prêtes à partir, quittant les lieux par l’escalier de service. J’intercepte l’une d’entre elles en espérant que Miss Carlotta ne soit pas déjà partie elle aussi.
Je suis navrée, monsieur, vous arrivez trop tard. Nous n’avons pas le droit d’avoir des contacts avec les clients de toute façon, je suis vraiment désolée…
  Je râle, dépité et furieux contre moi-même :
Non, non ! Elle était là il y a une minute !
  J’écoute à peine les voix qui s’élèvent autour de moi m’expliquant le règlement, les usages et tout le reste. De toute façon, je m’en fous, je reviendrai tous les soirs s’il le faut. Mais, face à moi, la jeune femme insiste et pose une main sur mon bras pour attirer mon attention bers sa pique à chignon.
Monsieur ? Monsieur ! Elle vous a tout de même laissé quelque chose !
  Je tire distraitement sur un bout de l’origami en papier japonais imprimé qui orne l’extrémité. Je suis aussi angoissé qu’un lycéen qui découvrir s’il a été reçu au bac. Mon cœur fait un bond dans ma poitrine et je me fige. c’est une sorte de carte de visite avec ses coordonnées et je découvre avec délice sa véritable identité : Miss Carlotta s’appelle Mahira, Mahira Camps.

  Je vais tenir parole et la séduire, comme aucun homme ne l’a jamais fait : en cultivant le mystère.» 


Chapitre 4 : l’homme mystère
Mahira
«… Les filles ont raison, il faut que j’aille de l’avant. Il est temps de percer le mystère. Je prends mon téléphone et lui envoie un message.
Il me faut plus.

Bien sûr, je n’ai pas de vibrations en retour….» 

Avis de Lili :

Une bande de gangsters David dit le «Baron», Lowell, Clyde, Judy et Rob et de l’autre côté une danseuse de cabaret. Vous pensez à une romance simple et directe, et bien vous allez être époustouflé, car l’auteure s’introduit dans une histoire peu attendue et très bien aboutie.

Depuis l’année dernière lors d’une course et d’une fusillade contre lui, David a perdu quatre ans de sa mémoire. Aujourd’hui, il vient de faire la connaissance de «Miss Carlotta», dont une fascination est née.
Depuis quelques mois, un inconnu et Mahira s’envoient des messages via le téléphone. Elle pense et espère que ce soit le bel inconnu aux yeux vert qu’elle n’a toujours pas revu.

Mahira Camps est danseuse de Cabaret, surnommée «Miss Carlotta» et adore la créativité du stylisme. Elle a grandi dans une famille artistique vivant maintenant à l’étranger. Elle est douce, tendre et charmante, mais au fond d’elle et de son ADN se cache une femme téméraire, forte, pas vraiment sage et surtout indomptée.
David Fioretti est homme d’affaires dans le bâtiment et bandit, il ne vole que les barons de drogue, d’armes et de la prostitution, et quelques braquages pour le fun. Il a une sœur, Marjorie, et une ex dont leur lien reste fusionnelle. Il est assez solitaire, renfermé tout en restant dangereux et très secret.

La narration est à la première personne avec le point de vue de David et de Mahira. L’auteure introduit ses chapitres à l’aide d’un titre accrocheur, et parfois d’une date.
L’intrigue est menée avec dextérité, simplicité et complexité. Un tout. Mahira veut aller de l’avant, ouvrir sa boutique de fringue et avancer dans une vraie relation, et non à travers un téléphone, mais si cela peut être romantique. Elle veut plus. David cède malgré sa peur, il va trouver en May la femme lui donnant en vie de plus dans la vie. Mais le tireur est toujours en liberté, le traître de son équipe, et bien d'autres nombreux ennemis. Elle est devenue sa force et sa faiblesse, ainsi que les oublis de ses quatre dernières années.
La plume est fluide et prenante. Dès les premières lignes, le lecteur est déjà dans le cœur de l’intrigue, un passé chargé, des rebondissements antérieurs à affronter,… Frustrant, captivant, j'adore. Le moindre élément a son importance, jusqu’à la dernière ligne. L’univers est sombre, où la confiance et le pardon ne sont pas faciles, et pourtant… Le rythme est prenant et dynamique. Tout s’enchaîne dans les temps et les détails, rebondissements, révélations...
Les émotions sont calculées et dosées à la perfection lorsqu’il le faut. Les remords font surface au fur et à mesure que les souvenirs de David reviennent. Sa jalousie, son impulsivité et sa possessivité sont des points culminants de discordes, de regrets et de débats. Mahira est plus complexe, ses sentiments sont profonds, son côté audacieuse se révèle un atout à sa force de caractère. Un léger manque pour ma part, sur une scène avec Judy, et au petit matin avec David, mais bon c'est mon côté pragmatique, et non de l’oubli ou la passivité. J'aime les personnages féminins rentre-dedans. Les relations intimes sont sensuelles et torrides, très plaisantes.

Deux êtres solitaires, l’un ne sait plus qui il est, l’autre découvre qui elle est vraiment. Un scénario tout en beauté et finesse, une intrigue addictive, une plume magnifique, des personnages complexes et attachants, quelques petites touches d’humour, beaucoup d’émotions et de suspense. En bref, un ensemble explosif. N'hésitez pas à découvrir leur histoire.

Encore un grand merci à la maison d'édition City, Collection-Eden pour ce service presse.


2 commentaires:

Articles les plus consultés

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...