Les Films attendus

Attention tous tomes suivants le premier peuvent contenir des SPOILER !!!

vendredi 24 août 2018

BlackAngels #1 Dark Ride - Ana Scott

Dark Ride par [Scott, Ana ]

Dark Ride d'Ana Scott

Résumé :

Après un terrible événement, Cassandra n’a d’autre choix que de fuir Austin, la ville où elle a grandi, pour partir sur les traces de son passé.
Aaron Travis est un biker, vice-président des BlackAngels, l’une des branches des OutlawsRiders, le plus gros moto club des États-Unis. Son univers se résume à ses affaires, son clan, ses frères et les filles faciles.
La première rencontre de Cassandra et Aaron, des années auparavant, les a tous les deux marqués à jamais. Le destin va les faire se retrouver…

Format : Format epub (1300 KB – 258 pages)
Éditeur : Éditions Addictives (10 juillet 2018)
Collection : Luv
 


Extrait : 

Chapitre 1 :
Cassandra

«… J’ai l’impression que mon cœur se déchire en le voyant sortir de la pièce. Nos regards se croisent avant qu’il ne referme la porte. Oh, si peu de temps, une fraction de seconde, mais ce contact me remue.
  L’homme vient s’agenouiller devant moi.
– Cassie, regarde-moi. Tu ne dois pas avoir peur, je ne te veux aucun mal.
  Voyant qu’il n’obtiendra aucune réponse, il me prend par les épaules et les serre.
– Je suis ton père, Cassie.
  Alors, je le regarde et je l’écoute, sans un mot.
 Sa voix est douce lorsqu’il me raconte tout : son départ, son engagement dans les marines, qu’il a quittés. Pendant toutes ces années, il n’a jamais cessé de penser à moi ni de veiller sur ma personne. Il me dit beaucoup de choses, sauf qui est ce garçon, et je n’ose pas le lui demander.
  Il met un petit morceau de papier dans ma main, avec son adresse, son numéro de téléphone, en me faisant promettre de garder le secret sur notre entrevue.
  Puis il part, me laissant encore plus malheureuse. S’il savait ce que je vivais chez ma mère, ce que me faisait mon beau-père, m’aurait-il emmenée ?
  En sentant ma présence près de la fenêtre, le garçon se retourne, et nous nous regardons encore une fois.
  Une toute dernière fois.
  Puis il me fait un petit signe de tête avant de suivre mon père.»



Résultat de recherche d'images pour "sur route club de moto USA"


Chapitre 3 :
Aaron
«…Je l’ai échappé belle.
  Depuis quand il a une fille, le prés’ ? Et aussi canon ?
  Je vais ramer, pris au piège de ses putain de beaux yeux. Elle a éveillé quelque chose que je ne pensais pas possible, quelque chose dont je me suis protégé toute ma vie. Je croyais surtout mon cœur mort depuis longtemps. Mon paternel m’a toujours seriné de me méfier des meufs. On peut les fourrer, les baiser jusqu’à plus soif, mais faut pas s’attacher. Sous aucun prétexte. Ou accepter d’en souffrir, et y laisser ses tripes et sa peau. Les bikers ne sont pas faits pour aimer ni avoir une famille. C’est bien trop dangereux. Combien de fois ai-je entendu qu’il regrettait de m’avoir conçu ?
  Je regarde Cassandra, et quelque chose s’allume au fin fond de mon être. Quelque chose que je repousse de toutes mes forces

  Je prends mon portable, me lève d’un bond et me pose face à la vitre. Samuel décroche aussitôt.
– Prés’, on a un problème, dis-je, la voix éraillée, avec la sensation dérangeante qu’un nid de guêpes a élu domicile dans ma trachée.
  Je suis vraiment dans la merde»

Avis de Lili :

Une belle histoire sombre et pleine de danger, mais aussi d’espoir, celui de trouver une véritable famille et de l’amour. Attention ! certaines scènes sont dures pour les âmes sensibles. 

Après avoir subi une agression de trop par son beau-père, Ted Barton le sénateur, Cassandra s’est jurée de fuir les sentiments amoureux, les hommes et sa ville. Elle s’évade vers son géniteur, un ancien marine.
Croisé cette femme magnifique à la gare n’était pas dans les projets de Trav, surtout qu’elle ne cesse de le hanter. Après l’avoir sauver d’une agression, il découvre qu’elle est la fille du prés’.

Cassandra faisait des études de droit en entreprise . Elle a grandi dans l’argent, le luxe, mais elle a toujours eu peur, surtout lorsqu’elle a appris que la personne, qu’il l’a élevée n’est pas son père biologique. Sa mère est une femme égoïste, préférant son confort à sa fille. C’est une jeune femme forte, une combattante, elle a du caractère.
Aaron Travis, Trav est devenu le Vice-président du club de son père, mais aussi dirigeant d’un aérodrome. Sa mère a fui à sa naissance, son père est mort à ses seize ans. Il lui a toujours dis de ne jamais s’attacher à une femme, pas de sentiments. Il a grandi parmi les biker dans l’illégalité, la dureté, la violence, et pourtant au fond de lui, il est resté sensible, avenant malgré son franc-parlé, voire sa vulgarité. Il est sûr de lui, beau parleur, séducteur, briseur de cœurs,...

La narration est à la première personne principalement du point de vue de Cassandra et d’Aaron, mais aussi Angela et Samuel. Le changement est marqué par leurs prénoms au début des chapitres.
Un glossaire nous est offert au début pour définir tous les termes utilisés dans le monde des bikers. Puis un prologue nous donne un bel aperçu de l’histoire. Les flash-back sur le passé de certains protagonistes sont relatés et démarqués par le changement de police.
La plume est fluide et très facile à lire. L’humour est présent dans le comportement limite enfantin de Trav et de Cassie, puis dans certaines répliques et pensées. La dureté de certaines scènes apportent un côté sombre et brut.
Le rythme est très soutenu. Les rebondissements s’enchaînent très vite, aucun ennui ou temps mort. L’auteure va directement à l’essentiel. Le suspense se joue sur des promesses faites à eux-même au cœur de l’adrénaline ou de la peur de la mort. Le danger n’est jamais loin, pas le temps de reprendre son souffle que la dernière page est déjà-là.
Les émotions sont intenses, parfois blasées par la rapidité des événements. La passion, l’irritation, l’excitation, le désir, l’énervement, ces deux personnages savent se faire ressentir toutes sortes de sentiments. Un vrai looping, que ce soit par leurs pensées, leurs désirs et leurs envies.
Les scènes érotiques n’apparaissent vraiment qu’après une bonne moitié du roman. Elles sont torrides et sensuelles. Seule la scène difficile du début, le comportement de Ted est dure, mais la plume de l’auteure a réussi à alléger l’agression en passant à côté du traumatisme, et mettant en avant la force de l’héroïne. Risqué mais appréciable pour les âmes sensibles.
L’intrigue est très prenante et multiple. Tout d’abord la romance, puis s’ajoutent de nombreuses péripéties, les problèmes de rivalité avec les gangs et autres clubs, les menaces du sénateur, les représailles de Dominguez,...
Les thèmes comme la pédophilie, le viol, les trafics, les règlements de comptes sont nombreux mais amenés avec simplicité, sincérité et légèreté. Cela reste très doux, en arrière plan pour apporter un fond ou une base à l’histoire.
Les personnages secondaires sont nombreux, Stanley le meilleur ami d’Aaron, Sam le père de Cassie, Angela la régulière du prés’, Lilly une brebis, et beaucoup d’autres, apportant du relief et de l’attachement pour certains.

Une belle amenée au cœur des bikers, c’est du déjà-vu mais une innovation : elle n’est pas rebutée par ce monde, bien au contraire elle y plonge. Un roman se lisant en une seule fois, les pages défilent, le souffle est maintenu, le rythme rapide, justement parfois peut-être trop pour certains. Tout ce passe rapidement, on apprécie ou pas, mais ce fût une excellente lecture dans son ensemble. L’auteure possède une très belle plume et de belles idées entre le dark et le sentimentale.
Une suite est peut-être envisagée par l’auteure, au centre de l’histoire Stanley, à suivre !

Je remercie les Éditions Addictives pour cette lecture ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...