Les Films attendus

Attention tous tomes suivants le premier peuvent contenir des SPOILER !!!

lundi 27 janvier 2020

Peluche show - Ena L.


Peluche show d'Ena L.

Résumé :

Alors qu’il enquête sur une sordide affaire de meurtres liés à la mafia irlandaise, Philippe Mayer, dit Lip, un capitaine de police arrogant au tempérament volcanique et à la morale scabreuse, ne s’attend pas à trouver au hasard d’une poubelle, une jolie jeune femme au sourire rayonnant.
Son nom ? Elle affirme ne pas en avoir. D’où vient-elle ? De nulle part. Elle serait un « chien errant », selon ses propres termes.
Et si la situation n’était pas déjà suffisamment étrange, l’inconnue propose un deal au policier : « Adopte-moi en tant que ton animal familier et je t’obéirais. »
Quel mystère se cache derrière cette femme tout droit sortie d’un conte de fées ? Une chose est certaine : cette rencontre aura des conséquences aussi inattendues que dangereuses.


Format : Format epub (6,8 Mo 282 pages)
Éditeur : Éditions Sharon Kéna  (14 janvier 2020)


Extrait :

Chapitre 1 :
Lip
«… J’accorde enfin un peu d’attention à la demeurée, laquelle n’a pas bougé d’un pouce.
— Je t’amène au poste et je me casse.
— Philip ? demande-t-elle, dubitative.
— Tout le monde m’appelle Lip. Allez, viens.
  Je la tire par la manche pour la faire avancer plus vite. J’ai hâte de profiter de ma soirée foot, suivie d’un bon porno pour oublier toute cette frustration.
— J’étais sérieuse pour la proposition, reprend-elle.
— J’avais pigé.
— Non, vraiment. Je serai ton animal, je t’obéirai, je serai à toi. Tu pourras faire tout ce que tu veux de moi, je serai toujours d’accord.
  Putain, je suis un mec, ne dis pas des trucs comme ça en me regardant dans les yeux.
  Ce n’est pas comme ça que ma queue va dégonfler.
— T’as vraiment un grain surtout.
  Elle me barre la route. Sa minuscule main toute fine se pose délicatement contre mon torse.
— Prends-moi chez toi, tu ne le regretteras pas, je te le jure.
  Ouep. C’est définitif. Je bande.
  Si elle avait été moche, je ne me serais même pas posé la question, entendons-nous bien. Mais j’ai affaire à une meuf super bien foutue, avec un cul de rêve et des yeux magnifiques qui me fait un rentre-dedans pas possible. Je suis flic, je ne suis pas un saint.
— Et tu ne veux rien en échange ? Pas de fric ? ironisé-je, en laissant croire par mon attitude distante et moqueuse que je ne suis pas intéressé...»

Chapitre 2 :
ELLE
  Les menaces ne me font ni chaud ni froid, je préfère largement aborder une question beaucoup plus amusante :
— Comment je m’appelle ?
— Hein ? Parce qu’en plus, je dois te donner un nom ?!
— Ben oui, je suis ton animal.
— Pour l’instant, j’ai juste envie de te surnommer « abrutie », donc ça attendra.
— « Abrutie », ça me va.
  Il grimace devant mon sourire radieux.
— Si quelqu’un du voisinage te demande, tu es ma cousine attardée, OK ?
— OK, génial !
  Il détourne les yeux en secouant la tête.
  Pas de doutes. Il regrette. Il doit déjà se demander comment me mettre dehors.
  Peut-être que si je me montre tactile, il se révélera plus intéressé ? Je tente le coup en me glissant contre lui, ma main directement sur sa cuisse. Je note qu’il a cessé de suivre le foot et que son attention est entièrement tournée vers moi...» 



Avis de Lili :

Une romance contemporaine marquante avec au second plan une enquête avec la mafia irlandaise. Les genres ou catégories de ce roman sont diversifiés, il ne rentre dans aucune case particulière. Le lecteur est bousculé par de nombreuses émotions différentes, une belle panoplie.

Le trio Livi, Dimitri et Lip sont à la recherche de Declan Murphy, lieutenant du clan mafieux O’Connor. Dans une petite ruelle, ils trouvent une jeune femme sale au coin d’une poubelle. Elle offre à Lip une proposition qu’il ne peut refuser, s’il l’adopte elle fera ce qu’il souhaite.
ELLE s’est enfuie et se cache. De qui, de quoi ? Bonne question. Elle n’est répertoriée nul part, ni chez les portés disparus, ni chez les fugueurs de psychiatrie...

Philip Mayer «Lip» est capitaine de police. Né après trois sœurs, il a été chouchouté et a légèrement pris ses aises. C’est une homme sanguin, sans patience, aucuns principes,… Il ne s’engage pas, il a peur de sentiments.
Peluche , 22 ans est une jeune femme qui se cache, se prenant pour un chien errant. Elle est douce, affectueuse, dépendante, franche, patiente, mais son autre facette est plus noire, à vus de le découvrir.

La narration est à la première personne, le point de vue varie entre Lip et Peluche. Chaque chapitre est introduit par une petite introduction avec des paroles d’une chanson.
L’intrigue est menée avec du suspense et de la précision. Lip va prendre ELLE chez lui, elle est belle, lui vend du sexe sans prise de tête. Il est preneur. Au fur et à mesure, un lien va se construire, il va lui donner un nom «Peluche», ne plus sortir et regarder la télévision avec elle,… L’enquête sur des meurtres s’intensifient de jour en jour, pour la police c’est la mafia irlandaise. Mais comment le prouver et les approcher ?
La plume est fluide, et c’est très facile à lire. Le langage est courant, voire familier parfois,ce n’est jamais choquant. L’humour est apporté par petite touche dans certaines situations ou répliques de Peluche. Les rebondissements sont prenants et le révélations accrocheurs. Le rythme est dynamique, le lecteur ne peut lâcher avant la dernière la page ce roman.
Les émotions sont puissantes et intenses aussi bien pour les protagonistes que le lecteur. Vous allez vivre des moments de stresse, de joie, de peur, d’agacement,… en bref vous allez être bousculé. Lip ne croit pas en l’amour, en les sentiments, en l’engagement, pourtant ses parents et ses sœurs sont de bons exemples. Peluche va chambouler sa vie, son monde et ses principes. Sa peur va faire ressortir son côté blessant, un vrai enfoiré. Peluche reste un mystère, nous la découvrons qu’au fil de la lecture. Les relations intimes sont sensuelles, peu nombreuses et sages.

Une rencontre, le destin, des meurtres,… Les protagonistes sont profonds, avec du caractère et loin d’être des anges. Les émotions sont puissantes, l‘humour appréciable, la plume fluide et prenante. De belles idées, des rebondissements, un ensemble très captivant. À découvrir avec avertissement pour vos nerfs et votre cœur.


Encore un grand merci à Aurélie et à la maison d'Éditions Sharon Kéna pour ce service presse. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...