Les Films attendus

Attention tous tomes suivants le premier peuvent contenir des SPOILER !!!

mercredi 29 janvier 2020

Not For You - Marion Carmin


Not For You de Marion Carmin

Résumé :

Elle n’est pas pour lui. Il ne veut qu’elle.

Andréas revient à Paris pour le mariage de son frère. Après cinq ans de voyages et de missions humanitaires, son arrivée en France est compliquée : il a changé, il est confronté à des souvenirs difficiles, les liens avec sa famille se sont distendus…
Et pour couronner le tout, le passé lui explose particulièrement à la figure lorsqu’il rencontre la fiancée de son frère : Faustine. Leur amie d’enfance. Son premier amour. La plus belle nuit de sa vie en Argentine. Et la pire trahison.
Il lui en veut, elle le hait, et pourtant la passion et le désir n’ont jamais été aussi puissants.
Ils ont toutes les raisons de ne pas craquer… mais ce n’est jamais aussi simple.



Format : Format epub (623 KB 240 pages)
Éditeur : Éditions Addictives (3 février 2019)
Collection : Luv


Extrait :

Chapitre 2 : Retrouvaille inattendue
Faustine
«… Nous trinquons ensemble et tandis que je trempe mes lèvres dans mon verre, ma belle-mère interroge Andréas sur son retour.
— Tu es bien installé, mon chéri ?
— Tu sais, je ne suis arrivé qu’aujourd’hui, je n’ai même pas encore pu déballer mes affaires, se moque Andréas. Mais je vais avoir tout le temps pour m’en occuper.
— Quand repars-tu ? demande Rodrick.
— Je viens de revenir et vous voulez déjà me voir partir ? relève-t-il, amusé.
— Absolument pas ! s’offusque Camille.
  Rodrick saisit sa main pour la tempérer.
— Ta mère et moi ne sommes pas dupes, nous nous doutons que tu repartiras aussitôt le mariage passé.
— En réalité, je songe à m’établir de nouveau à Paris, lâche-t-il en me fixant droit dans les yeux.
  Son regard insistant me met mal à l’aise.
— C’est une excellente nouvelle, se réjouit Camille, enthousiaste.
— Que comptes-tu faire à présent ? l’interroge Édouard.
— Je n’y ai pas encore réfléchi, mais il me reste, avant votre mariage, deux mois pour trouver, non ?
— Cinquante jours, claqué-je ...»


Chapitre 3 : L’Argentine
Andréas
«— Tu savais ! accusé-je mon ami et colocataire, au petit déjeuner, une tasse de café à la main. C’est pour ça que tu te marrais ! Tu savais déjà qui était la fiancée de mon frère puisqu’elle bosse avec toi !
— Et, accessoirement, on est amis aussi. C’était trop tentant de voir ta tête ! D’ailleurs, ça valait le détour. Encore mieux que ce que je pensais. Tu ne pouvais pas plus te tromper, niveau prédictions, madame Irma. Comment disais-tu déjà ? Ah oui « toujours bien baisables mais pas très fines en général » et tu as employé aussi l’expression « Barbie Chirurgie Esthétique ». T’as juste bon pour la couleur de cheveux et le fait qu’elle soit hyper bien roulée, je le reconnais ! Mais pour le reste… se moque Wyatt.
— La ferme putain ! Si vous êtes amis, comment ça se fait qu’elle ne savait pas pour notre colocation ?
— Elle n’est jamais venue ici. Quand on se voit en dehors du boulot, c’est toujours dans les bars ou en boîte. En tout cas, je me suis bien marré !
— Arrête, la situation est encore plus tordue que tu ne le penses, soupiré-je en passant ma main sur mon visage. La fille de l’Argentine… c’était elle.
— Celle avec qui t’as eu une histoire ? Celle qui t’a retourné le cerveau ?
— Nan, je te parle de la voisine du dessous, m’agacé-je.
— Qui a un cul splendide, soit dit en passant. Blague à part, tu veux donc dire que cette fille-là, c’était Faust ?
— Affirmatif. Et elle est sur le point d’épouser mon frère.
  Sa grimace fait écho à la mienne
— Il n’est pas fait pour elle, ajoute Wyatt.
— Clairement. Sa carrière avant tout, une bonne petite épouse au foyer qui s’occupe de la maison… Faustine n’est pas faite pour cette vie-là. C’est une créative, elle est pleine de vie, pétillante et drôle. Elle va finir par s’étioler.
— On est au moins d’accord sur ce point. Tu l’aimes toujours ? Et n’essaie même pas de me prendre pour un con. Je veux la vérité.
  Je reste la bouche ouverte, coupé dans mon élan. Livrer ce que je ressens m’est vraiment difficile.
— Je suis… soufflé-je, dépassé par la situation. Je veux dire… quand je suis retourné à l’hôtel, elle avait pris toutes ses affaires. Je n’ai pas réussi à la joindre, j’ai fini par me faire une raison et voilà que je la retrouve au bras de mon frère, prête à l’épouser ! Juste la revoir, son contact, sa voix, son parfum, ça a réveillé tout ce que j’ai essayé d’oublier ces dernières années et, là, tout me revient d’un coup. C’est comme prendre une vague en pleine gueule. Je suis énervé de ne pas avoir pu m’expliquer avec elle, mais c’est surtout ce mariage qui me fout en l’air ! Comment ça a pu arriver, et comment je peux ressentir encore ces émotions après toutes ces années ?! C’est quoi le truc, je vais devoir regarder Ed roucouler avec la femme que j’aime, celle qui devrait être dans ma vie ? ...
»


Avis de Lili :

Une romance en douceur. Le résumé nous présageait un triangle amoureux palpitant, cela reste sage, sensuelle et romantique. La couverture est belle et attirante.

De retour en France pour le mariage de son frère jumeau, Andréas va faire la connaissance de la fiancée. Il ne s’attendait pas à être en face de Faustine, la jeune femme qu’il a toujours voulue et eue pendant une semaine.
Son passé et son présent se retrouve, Faustine ne veut rien laisser paraître, même si sa colère et son désir sont toujours présents après quatre ans. À cinquante jours de son mariage, elle se sent perdue et pourtant si sûr d’elle.

Andréas Beaumont, 31 ans a été trader jusqu’au suicide de son ami et collègue, puis il partit en mission humanitaire. Son frère jumeau Edouard est très différent. Là où Andréas est joueur, passionné, impulsif, simple, libre, Ed est à l‘opposé.
Faustine De Beaune, 29 ans est sous-chef dans un grand restaurant. Elle a grandi dans une cage dorée où son père fait la pluie et le beau temps avec son argent. Elle a suivi ces traces en devenant avocate. Après son voyage en Argentine et sa semaine de rêve avec Andréas elle décide de changer de vie, et suivre ses propres désirs. Elle est pétillante, drôle, indépendante, spontanée, impulsive et libre.

La narration est à la première personne, le point de vue varie entre Andréas et Faustine.
L’intrigue est menée avec simplicité et légèreté, excellent. Tous deux pensaient que leurs sentiments n’étaient pas partagés, ils ont été trop longtemps ignorés. Andréas veut récupérer Faustine, et pour cela il doit empêcher le mariage. Il va devoir trouver un moyen de la convaincre que leur histoire n’est pas finie. Faustine pense d’Andréas l’a abandonnée, elle le désire toujours et en encore plus, mais Edouard, leurs familles, le mariage...
La plume est fluide et c’est très facile à lire. Quelques flash-backs nous amènent le début de leur histoire et certains passages antérieurs. Leur complicité apporte une touche de fraîcheur avec des pointes d’humour. L’amitié est une force pour nos deux protagonistes. Le rythme est agréable, les révélations et les rebondissements très bien dosés et parfaits à l’histoire.
Les émotions sont spontanées et charmantes. Faustine est très en colère après Andréas, son meilleur ami et confident, puis amant. Lui pense qu’elle a fui, et maintenant l’avoir perdue. Un quiproquo, des sentiments profonds mais secrets, des révélations attendus s’enchaînent pour notre plaisir. Le triangle amoureux reste très simple, sans complexe et ni prises de tête. Les relations intimes sont sensuelles et torrides.

Un malentendu, le destin, des sentiments puissants, un désir intense, une belle histoire d’amour. La plume est charmante avec des pointes d’humour et d’émotion. De belles idées avec des rebondissements appropriés. Un ensemble délicieux, agréable à la lecture. À découvrir avec plaisir !

Je remercie Éditions Addictives pour cette lecture ! 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...