Les Films attendus

Attention tous tomes suivants le premier peuvent contenir des SPOILER !!!

mercredi 15 janvier 2020

ARDENT - Anne Cantore


 ARDENT d'Anne Cantore


Résumé :

Elle refuse de l’épouser. Il ne lui laisse pas le choix.

Sullyvan Jefferson n’a qu’un seul objectif : protéger les siens, les derniers survivants des Cherokees sur les berges du lac Hudson.
Ancien militaire, rejeté par la bonne société à cause de son métissage indien, il se moque des convenances et des codes.
Quand il rencontre Kathleen O’Briley, il ne voit en elle qu’une gamine docile, héritière de terres prospères qu’il pourrait offrir à sa tribu.
Il l’épouse par la ruse, la liant à lui contre sa volonté, et compte bien s’imposer en maître.
Mais Kathleen est une adversaire de taille : déterminée, volontaire et rebelle, elle lui tient tête.
Et surtout, elle réveille en lui des sentiments aussi dangereux qu’indécents…



Format : Format epub (636 KO 349 pages)
Éditeur : Éditions Addictives (17 janvier 2020)
Collection : Luv

Extrait :

Prologue :
Sullyvan
Confins des territoires civilisés du futur État de l’Oklahoma
Domaine d’Oaks Creek
Fin mai 1869
«…Tendue, elle attend. Je prends ma décision en un battement de cœur. Je lâche l’arme et charge ma femme sur mon épaule, bloquant ses jambes avec mon bras. Son bonnet blanc tombe à mes pieds avec un petit bruit semblable à un soupir.
— Vous avez raison, Kathleen, j’ai négligé mes devoirs d’époux et voilà où nous en sommes. Ma femme menace de me tuer d’un coup de carabine. Qu’auriez-vous fait, ma douce, pour vous débarrasser de mon corps ?
  Elle me martèle le dos de coups de poing, gigotant et hurlant.
— Je l’aurais donné aux coyotes, espèce de chien d’Indien.
  J’éclate de rire alors que ma main s’abat violemment sur ses fesses.
— Chien d’Indien ! Cela faisait un petit moment que je ne l’avais pas entendue, celle-ci ! Allons, assez parlé !
  Je me mets en marche et sors de la pièce. Vu l’heure, je doute que nous croisions Liz. Et quand bien même, elle n’interviendra pas ! Kathleen donne de la voix en espérant ameuter la maisonnée.
— Lâchez-moi ! Lâchez-moi immédiatement ou je hurle à vous faire tomber cette satanée baraque sur le crâne !
— Quel langage indigne d’une jeune femme bien séante ! Mlle Amélie n’aurait pas apprécié. Hurlez tant que ça vous chante, ma belle, je suis le maître ici et personne, y compris vous, ne peut me refuser l’accès à votre lit.
  En quelques enjambées, j’ai gravi les escaliers et traversé l’étage jusqu’à ma chambre...»


Chapitre 7 :
Kathleen
«…Je leur laissant pas le temps de réagir, il entraîne les membres de la famille Jefferson vers la salle à manger attenante, non sans m’avoir gratifiée d’un regard que je ne sais pas trop interpréter. Je reste à la traîne quand je note que « l’Indien » n’a pas bougé d’un pouce et me scrute toujours, visiblement amusé. Prudente, je feins de ne rien remarquer, mais dès que je passe près de lui, il accroche mon coude et murmure :
— Joli coup et intelligemment joué. Mais il en faudra bien plus pour déjouer l’union qu’on vous propose. Ou qu’on vous impose, au choix. Earl Jefferson est un vieux roublard qui ne fera qu’une bouchée d’une jeune innocente comme vous. Qu’importe votre apparence ou n’importe quel autre de vos qualités ou défauts. Earl veut vous marier à son héritier. Et à part votre mort, je ne vois pas ce qui l’empêchera d’atteindre son but.
  Je soutiens un instant son regard. Ses yeux d’un noir ardent se rivent aux miens. C’est tellement intense que j’en rougirais presque. Et puis ce curieux fourmillement au creux de mon ventre qui me donne envie de partir en courant et de me jeter dans ses bras tout à la fois. En tout cas, il ne se détourne pas ou ne fait pas mine de ne pas remarquer mon visage abîmé. Non, il se contente de me fixer et d’attendre ma réponse. J’étudie attentivement ses traits et plisse les paupières. Je penche la tête de côté..


Avis de Lili :

Ce roman est construit sur l’histoire des Natifs, les Amérindiens. Une romance historique addictive du début à la fin. Le résumé était prometteur, et je suis ravie de ma lecture.

En 1869, Kathleen est sous la tutelle de son oncle Owen après la mort de son père. Six mois se sont passés, maintenant elle doit trouver un mari pour s’occuper de ses terres. L’homme choisi par son oncle, n’est autre que le petit-fils de l’«ennemi» de son père, leur voisin Jefferson.
Sullivan veut apporter sa contribution à la sauvegarde de sa tribu, celle de sa mère. Déshérité par son grand-père paternel alors qu’il est le premier héritier, il doit trouver une solution pour récupérer des terres et faire échouer son grand-père à détruire sa tribu pour se venger.

Sullyvan Jefferson, la trentaine est un ancien militaire. Il est né d’une mère Cherokee et d’un père Yankee. Sully est un marcheur de rêve, un dreamwalker, il rentre dans les rêves et peut les influencer. C’est un homme droit, impulsif, colérique parfois, impatient aussi mais surtout protecteur et attentionné.
Kathleen O’Briley, 17 ans est une jeune héritière convoitée. Depuis ses deux ans, elle est dotée d’une cicatrice sur sa joue gauche. Son père l’a toujours laissée mener sa vie comme elle l’entendait, avec une totale liberté. À la mort de sa mère, elle a été élevée par une amérindienne, Olathe. Elle a la réplique cinglante, charmante et déterminée, mais aussi intelligente, courageuse, un esprit très vif.

La narration est à la première personne, le point de vue varie entre Sullyvan et Kathleen.
L’intrigue est menée avec détails, simplicité et passion. Dès la première ligne, nous sommes happés par le contexte et l’histoire. Contre toutes attentes, Kathleen est donnée en noce à l’un des fils Jefferson mais pas celui espéré par les Jefferson, mais celui qui scelle son destin. Sully prend sa destinée en main en signant certains documents, mettant en sûreté l’avenir de sa tribu. Chacun va prendre une place dans la vie de l’autre, comment vont-ils cohabiter ?
La plume est fluide, agréable et très facile à lire. Tout est dosé à la perfection. La romance est belle et sensuelle. Le suspense est captivant, les rebondissements , les actions et les péripéties s’enchaînent et se dénouent avec cohérence, réalisme et dans une simplicité historique. L’auteure nous offre de nombreux détails sur l’histoire et la vie des hommes de cette époque, tout en restant légère sur le contenu de ses apartés. Le rythme est prenant, les pages filent très vite.
Les émotions sont appréciables et intenses. Le lecteur ressent parfaitement les sentiments des protagonistes. Les affrontements entre Kelly et Sully au départ apportent une touche d’humour et de piquant. Lui joue un jeu taquin, et elle est méfiante le jour, puis sensuelle et séductrice la nuit. Sully est rempli de rancœur, de rage et de colère, au côté de Kelly il va évoluer, apprendre que tout n’est pas noir ou blanc, mais que tout le monde peut avoir droit au bonheur. Les relations intimes sont sages, sensuelles et belles.

Deux destinées, deux âmes sœurs si différentes et pourtant si complémentaires. Une intrigue accrocheuse et addictive, une charmante romance, une belle plume avec humour, suspense, fluidité,… exceptionnelle, un côté historique intéressant, des émotions magnifiques, un sacré ensemble. J’ai tout adoré, du début à la fin, je ne changerai rien à ce roman, bien au contraire j’en redemande ! Magique !


Je remercie les Éditions Addictives pour cette lecture ! 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...