Les Films attendus

Attention tous tomes suivants le premier peuvent contenir des SPOILER !!!

mercredi 31 juillet 2019

Deep & Dark - Sophie S. Pierucci


Deep & Dark de Sophie S. Pierucci 

Résumé :

Il doit la tuer. Va-t-elle succomber ?

Il y a trois ans, Leia Taylor a dû tout quitter sans un regard en arrière. Nouvelle vie, nouvelle identité, sans trace, sans histoire, jusqu’au jour où l’impensable se produit : un homme chargé de la tuer s’introduit chez elle. 
Il est dangereux, il est implacable, il est tout ce qu’elle a toujours redouté… Mais dans sa lutte pour lui échapper, elle parvient à le blesser. Et, quand son mystérieux agresseur se réveille, il a perdu la mémoire. 
Allié ou ennemi ? Comment savoir ? Peut-elle vraiment faire confiance à quelqu’un qui ne sait plus qui il est ? 
Est-il son pire cauchemar ou ce qui pouvait lui arriver de mieux dans sa vie ?


Format : Format epub (1,2 MO - 432 pages)
Éditeur : Éditions Addictives (3 août 2019)
Collection : Luv


Extrait :


Chapitre 2 :
Lana
«…Alors qu’il passe devant le buffet, je reste tapie dans l’ombre du couloir et appuie sur le chien du Beretta pour le charger. Instantanément, l’inconnu se fige et regarde dans ma direction. Je frissonne, saisie par l’appréhension. Même s’il ne me voit pas, il sait maintenant où je suis.
— Une arme ? raille-t-il.
  Son rire me fait froid dans le dos. Glacial, terrifiant, j’ai la sensation qu’il envahit le chalet et résonne à l’infini dans le bois. Mais je ne me laisse pas envahir par la peur. Je détiens l’arme.
— Que faites-vous chez moi ? demandé-je aussi fermement que possible.
  Il rit encore. Décontracté comme si nous parlions météo. C’est aussi dérangeant qu’affolant, car ça signifie qu’il ne craint pas une seule seconde que je puisse tirer, comme il ne craint pas une seule seconde de mourir. Comment peut-il rire ? À sa place, je serais terrorisée. Comme maintenant, sauf que le 9 mm en acier entre mes mains m’offre un faux-semblant de béquille.
— Je crois que vous le savez déjà, Leia.
  Cette fois-ci, la réalité est brutale. Mon esprit ne me laisse aucune échappatoire, n’appelle aucun moyen de défense.
  Leia
...»

Chapitre 3 :
Jack
«L’obscurité.
  C’est l’obscurité qui me compose, qui m’entoure, qui me définit.
  Je ne vois rien, n’entrevois rien, je n’ai aucune structure. Je suis l’obscurité.
  Pure et simple.
 Sans aucun semblant d’indice qui me mènerait au doute, sans un soupçon de certitude qui me conduirait vers la lumière.
  Je suis plus que l’obscurité, je suis sans nuance, sans ombre.
 Je suis le tableau noir d’une école. Un tableau qui a été parfaitement nettoyé, où plus une once de craie ne persiste ou ne subsiste. Ni dans un coin ni dans la rainure en bois du cadre.
  Noir, entièrement noir.
  J’ai été effacé.
  Ma poitrine m’oppresse, mon cœur s’affole. Je sais que le soleil se lève à l’est, que un et un font deux, mais je suis incapable de savoir qui je suis.
  Comment je m’appelle ? En quelle année suis-je né ? À quoi je ressemble ?
  Où je suis ? ...»


Avis de Lili :

Une nouvelle romance à suspense de la part de Sophie S.Pierucci. Une belle histoire de rédemption. Allez-vous détester Jack ou l’adorer. À vous de le découvrir.

Cela fait six mois qu’elle fuit, un sacré bad-roadtrip pour cette jeune femme seule et fortunée. Elle va enfin se poser avec l’aide de Charly et de sa femme. Nouveau départ, nouveau nom, Lana Smith.
Trois ans plus tard, un inconnu se faufile dans la maison de sa cible, Lana. Celle-ci n’est plus la frêle jeune femme de LA, elle va se défendre, elle tire. Loin d’être insensible, Lana va tout faire pour lui sauver la vie. À son réveille, elle découvre qu’il est amnésique.

Leia Taylor était étudiante en médecine, elle partageait sa vie entre ses amis et les fêtes. Parents décédés, grosse fortune, elle fuit son passé et devient Lana Smith. Elle est maintenant serveuse et solitaire. Elle a appris à survivre et se protéger.
Jack Anderson, 35 ans est un tueur à gages. Il est sans pitié pour ses cibles. Par contre Jack l’amnésique est différent tout en restant colérique, fort mais avec de l’humour. Il est très doué pour cacher ses sentiments, installant parfois le doute au lecteur. Son ancien lui avait aboli les émotions, et cela le lecteur le ressent au point de le haïr.

La narration est à la première personne, le point de vue varie entre Lana et l’Inconnu, Jack.
L’intrigue est menée avec précision, elle va même vous retourner le cerveau. C’est captivant et épatant. En premier l’attaque de Jack, puis son amnésie, leur relation évoluant du blessé recueilli à plus d’affinité et leurs passés, tout s’enchaîne avec brio et simplicité, et pourtant c’est très complexe. Elle détient une bombe, il est ce qu’il est, ils sont en danger...
La plume est fluide, c’est très facile à lire. L’humour est présent grâce à la personnalité de nos héros, à leurs jeux de défis, leurs analyses et leurs échanges. Les rebondissements et révélations arrivent quant il le faut, c’est excellent et très bien dosé. Le rythme est soutenu et très plaisant à la lecture.
Les émotions sont sincères et réelles en restant très sages. Cela nous fait penser à un léger manque de passion par moment, mais pas du tout cela vient du stratège, de la peur, du rôle psychologique et manipulateur des protagonistes. La romance est captivante, l’attirance est immédiate mais les sentiments évoluent au fil des pages. La crainte, l’excitation, l’angoisse, l’admiration, le dégoût, la colère, des émotions que Jack apprend à connaître au côté de Lana même si il passe son temps à se cacher de certaines et à les refouler. Les relations intimes sont sensuelles et voluptueuses.

La rédemption. Le méchant et la cible tombant amoureux déjà-vu, par contre avec la plume de Sophie S. Pierucci, c’est une merveille. C’est intriguant, cohérent et additif. Le suspense est à sa comble, l’humour une douceur, les idées tellement précises et les comportements travaillés et recherchés, complet, ce roman est époustouflant ! N’hésitez surtout pas, tentez cette lecture.


Je remercie les Éditions Addictives pour cette lecture ! 



2 commentaires:

  1. Ohhh merci merci mille fois pour cette chronique. J'en ai les frissons. Tu es mon premier retour et je ne suis pas prête de l'oublier. Je suis vraiment très heureuse d'avoir réussi à te faire vivre autant de sentiments, et que tu ais pu comprendre aussi bien mes héros !
    Merci !

    RépondreSupprimer

Articles les plus consultés

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...