Les Films attendus

Attention tous tomes suivants le premier peuvent contenir des SPOILER !!!

vendredi 20 mars 2020

Métas Ghost tome 1 Herkan - Pierrette Lavallée


Métas Ghost tome 1 Herkan de Pierrette Lavallée

Résumé :

Herkan est un « indompté », un métamorphe auquel on a greffé des puces et qui l’empêchent de donner libre court à sa nature animale. Enfermé à VP 3, il est libéré en compagnie de plusieurs autres prisonniers par Nyméria, une jeune femme vive, éclatante et qui semble nullement apprécier ceux de sa condition.
Herkan et les siens vont faire la connaissance avec les Métas Ghost ; mais pour devenir un « fantôme », le jeune homme va devoir surmonter bien des obstacles. Cependant, il sera aidé par la jolie Nyméria avec laquelle il va nouer des liens... indestructibles.

Un indompté...
Une Méta Ghost...
Deux âmes sœurs.


Format : Format epub (4,3 Mo – 214 pages)
Éditeur : Éditions Sharon Kéna  (10 mars 2020)
Collection : romance paranormale


Extrait :

Chapitre 1 :
«…  Puis Herkan eut soudain l’impression de s’envoler juste avant qu’un poids de plusieurs dizaines de kilos ne s’abatte sur lui. Cependant, ce qui le convainquit de ne pas bouger, ce fut la patte animale, ornée de griffes noires et acérées, qui se pressait contre son visage.
— Ça répond à ta question ? lui susurra-t-elle à l’oreille.
  Elle s’inclina encore plus, lui dégagea la gorge sans douceur et y planta les dents avec force, comme pour revendiquer l’ascendant qu’elle possédait sur lui et lui signaler que c’était elle, l’Alpha, qu’il n’était rien. Herkan se sentit humilié et lorsqu’elle le libéra, il bondit sur ses pieds, à la fois furieux et honteux.
— Bon, à présent que j’ai mis les choses au clair, vous allez me suivre et marcher dans mes pas. Même pour vous, ce ne devrait pas être compliqué. Tenez-vous par la ceinture afin de ne pas perdre votre petit camarade devant vous.
  Elle se tourna vers Herkan et poursuivit d’un ton ironique.
— Quant à toi, mon chou, tu auras le privilège de poser ta main sur ma hanche.
— Oh, quel honneur ! persifla-t-il.
  Herkan savait qu’elle riait intérieurement et s’il se concentrait sur son regard, il pouvait distinguer de petites étincelles dans ses yeux. D’un geste brusque, il la ramena contre lui et leurs bas-ventres se heurtèrent. Herkan retint son souffle. Il n’avait pas touché de femmes depuis des décennies et, là, sentir les courbes de leur guide faillit le rendre fou. De nouveau, elle se pencha vers lui et il ne put que s’approcher, avide d’un baiser, d’un peu de chaleur. Elle le saisit par la nuque et l’attira vers elle. Elle lui mordilla le lobe de l’oreille et il sentit son souffle le caresser.
— Si tu bandes, grinça-t-elle alors à voix basse, je te castre, est-ce que c’est clair ? 

  Il se dégagea brusquement, se contentant de garder un contact impersonnel avec sa hanche. Il ne rêvait que de la plaquer sur le sol et se jeter sur elle afin de la prendre avec force et passion, même s’il savait que c’était impossible. 
— Oh, quel brave toutou ! le félicita-t-elle en lui tapotant la joue. Les humains t’ont bien dressé !
— Pourquoi, qu’aurais-tu attendu d’un véritable métamorphe ? gronda-t-il.
— Qu’il intervertisse nos positions, qu’il me bâillonne d’un baiser et me baise jusqu’à ce que je hurle de jouissance... mais tu n’as jamais connu ça, pas vrai ?
  Elle le fixa jusqu’à ce qu’elle soit certaine qu’il eut bien imprimé ses paroles, puis tourna les talons.
— Allez, les toutous, s’écria-t-elle, on y va !
— Un jour, je t’aurai ! gronda Herkan de façon à ce qu’elle soit la seule à l’entendre.
— Tu as raté ta chance, répondit-elle sans même se retourner. Je n’offre jamais mon corps une deuxième fois à quelqu’un qui n’a pas su en profiter la première. Oups, ah, non, j’avais oublié que tes humains t’ont... castré, donc tu ne pouvais même pas bander pour moi, quel dommage ! ...»

Chapitre 3 :
«… Fulkan jeta un coup d’œil à Nyméria qui se leva avec grâce du canapé. Elle s’approcha, effleura nonchalamment Herkan qui inspira profondément et pointa du doigt les points verts.
— Certaines villes prisons regroupent des métamorphes hommes, d’autres des femmes et deux d’entre eux, des enfants, mais comme te l’a signalé Fulkan, il ne s’agit que de centre de détention ordinaire.
Du bout du doigt, elle en indiqua trois autres, qui se démarquaient sur la carte, telles trois taches de sang.
— Celles-ci sont différentes, murmura-t-elle. Je présume que tu as déjà entendu parler de bordels ? De lieux de passes ?

Tu sais, grinça-t-il, à dix-huit ans, j’avais vécu un minimum. J’avais des relations sexuelles régulières et dans le coin de la ville où j’habitais, il n’était pas rare de croiser bon nombre de prostituées.
— Oh, mais tu n’es plus puceau, à moins que tes douze années d’abstinence ne t’aient servi à te refaire une virginité ?
— Nyméria, tu t’éloignes du sujet ! intervint sèchement Fulkan.
Elle le défia du regard quelques secondes, puis haussa les épaules...»


Avis de Lili :

Après une lecture contemporaine, Pierrette Lavallée nous offre une romance paranormale, haute en couleur. Un univers bien recherché et travaillé avec de beaux détails, très accaparant.

Après un massacre entre les humains et les métamorphes, choqués par leur attaques, les Métas se rendirent dans des Villes Prisons. À l’aide de puces, leur instinct fut bridé, et le gouvernement les obligea à vivre en humain. Quelqu’uns, appelés les Métas Ghost, résistèrent et vécurent dans l’ombre.
Herkan fait parti des ces prisonniers, ainsi que ces amis Jord, Hever, Matt et Ikko. Après avoir trouvé une note de se tenir prêt à s’enfuir, une ombre féminine les fit passer le portail. Ria ramena tout ce monde au QG des Ghost, pas sans mal.

Herkan, 30 ans est un métamorphe jaguar indompté. Il souffre d’avoir enfermé sa bête depuis tant d’année. C’est un Alpha, avec une personnalité calme, posé, empathique et tendre. Il aime tout contrôler
Nyméria, Ria est une métamorphe panthère qui contrôle sa part animale. Elle n’a qu’un seul amant Fulkan, mais elle aimerait plus de lui. Elle est dominante et directive, avec une force de caractère.

La narration est à la troisième personne, le point de vue varie entre divers personnages comme Nyméria, Herka, Fulkan,...
L’intrigue est menée avec brio, tout s’emboîte à merveille. Le gouvernement veut faire des économies, rien de tel qu’un génocide pour détruire les VP. Fulkan, le chef des Ghost a besoin de Herkan et son côté Alpha trop longtemps enfoui en lui, ainsi que de ses compagnons. Ria aime jouer, et Herkan est obsédé par cette femme. Herkan est prudent, et Ria le désire au premier regard.
La plume est toujours un plaisir à la lecture, aucunes fioritures, de temps morts, de descriptions à rallonge. Comme d’habitude, Pierrette Lavallée nous offre une écriture magnifique, des scènes émouvantes comme stressantes, de belles idées et des rebondissements à suspense. Le rythme est accaparant, je n’ai pu lâcher ce premier opus avant la dernière ligne.
Les émotions sont intenses et bien intégrées à l’histoire. Après avoir perdu liberté, honneur et fierté, Herkan reste très mettre de lui. Nyméria est une sacrée femme, elle a vécu des moments difficiles mais reste forte et attachante, vous allez l’adorer comme beaucoup d’autres. Le lien est fort entre deux âmes sœurs et la plume retranscrit parfaitement les sentiments et l’attirance de ce couple. Les relations intimes sont passionnées et érotiques en restant très sages.

Un univers minutieux et entier. Une plume magnifique, pour ne pas changer, avec des émotions et des touches d’humour. L’intrigue et les rebondissements sont captivants, nous menant avec plaisir dans une histoire originale, l'envie de découvrir plus sur ses Métamorphes. Hâte de découvrir la suite avec nos autres protagonistes...


Encore un grand merci à Aurélie et à la maison d'Éditions Sharon Kéna pour ce service presse. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...