Barre Accueil

Les Films attendus

Attention tous tomes suivants le premier peuvent contenir des SPOILER !!!

samedi 20 mars 2021

Une vie de 5 minutes - Emma Scott

 

Prologue :

Théa

Richmond, Virginie, deux ans auparavant

«… — Tu ne dirais jamais ça parce que tu es trop modeste, me coupa ma mère, mais moi, j’ai le droit de me vanter que ma fille est du niveau de ces artistes.

— Tu y es obligée par contrat, en tant que mère, mais merci quand même. Tu es la meilleure. Je…

— Mon Dieu ! s’exclama mon père.

Ma mère amorça un geste pour se retourner en disant :

— Que…

Un flash bleu pâle et de chrome étincelant.

Un vacarme aussi énorme que l’univers. Que je sentis jusque dans la moelle de mes os. Dans mes dents. Il résonna sur le capot, dans le pare-brise.

Et cela continua encore et encore, nous dépeçant jusqu’à ce qu’il ne reste rien de nous ... »


Chapitre 1 :

Jim

«… — Cela fait combien de temps ?

— Deux ans, mademoiselle Hughes, dit Rita. Les médecins travaillent sur votre cas.

— D’accord, reprit Thea en prenant une grande inspiration, cramponnée au bras de l’infirmière. Ils vont finir par trouver ce qui ne va pas chez moi.

Rita sourit et désigna du menton la toile suspendue au mur.

— C’est ravissant, n’est-ce pas ?

Thea se détendit, le sourire revenant sur ses lèvres.

— Tout à fait. Regardez comme la lumière brille sur la courbe de la pomme. N’est-ce pas magnifique ? demanda-t-elle en se tournant vers moi.

Je hochai la tête, incapable de la quitter des yeux.

— Oui, magnifique.

Son sourire était rayonnant. Elle me tendit la main.

— Bonjour, je m’appelle Thea Hughes.

— Jim Whelan, murmurai-je.

Je pris instinctivement sa main. J’avais l’impression d’assister à la scène plutôt que de la vivre.

Qu’est-ce qui venait de se passer ?

Thea me donna une poignée de main franche et ferme.

— Ravie de faire ta connaissance, Jim.

Rita s’éclaircit la voix.

— Tu dois être le nouvel aide-soignant.

— Je commence lundi.

— Je m’appelle Rita Soto, me dit-elle en m’adressant un sourire chaleureux. Bienvenue à Blue Ridge.

Elle se tourna vers la réception, les sourcils froncés.

— Je vois que Jules a encore pris une pause cigarette. Merci d’avoir tenu compagnie à mademoiselle Hughes.

— Pas de problème, dis-je, incapable de regarder Thea.

J’avais mal aux yeux.

— Je vais y aller, ajoutai-je.

— Au revoir, Jim, lança Thea. On se revoit bientôt ?

Je m’immobilisai. C’était la question que j’allais lui poser.

    Tu connais déjà la réponse, gros débile, ricana Doris dans ma tête. Tu vas la voir tous les jours. Tous. Les. Jours. ... »

Heureuse de retrouver entre mes mains un roman d’Emma Scott. Une auteure que j’affectionne pour ses sujets mais aussi ses histoires d’amour et sa plume. Une belle couverture et un résumé nous promettant de belles émotions.


Jim arrive dans la petite ville de Boones Hill pour un entretien d’aide soignant dans un centre médical pour des traitements à longues durées. Il fait la rencontre d’une résidente, Thea Hughes. Elle l’intrigue, l’attire mais c’est bien plus que cela. 

Depuis deux ans,Thea a perdu plus que la mémoire, elle a perdu sa vie lors d’un accident de voiture avec ses parents. Elle n’a que quelques minutes de réalité, puis elle se réinitialise pour tout recommencer. 


Thea, Althea Hughes, 23 ans, est une artiste peintre, c’était une étudiante en art. Elle a eu un accident avec ses parents, qui n’ont malheureusement pas survécu à l’impact. Depuis, elle est sous la tutelle de sa sœur aînée Delia. C’est une jeune femme pleine de vie, sereine, souriante, une pipelette qui dit toujours ce qu’elle pense.

Jim, James Whelan, 29 ans, est aide soignant. Il a grandi de famille d'accueil en famille d’accueil. Son bégaiement lui a valu de nombreux problèmes, comme le harcèlement, la violence, le rejet, les insultes… C’est un homme solitaire et taciturne, mais aussi très protecteur, gentil, attentionné et un battant.


La narration est à la première personne, le point de vue varie entre Thea et Jim.

L’intrigue est très bien menée, c’est époustouflant et magnifique. Thea est dans sa bulle, jusqu’à ce que Jim arrive dans sa vie. Il voit en elle, sa souffrance à travers ses dessins, sa joie de vivre malgré le contexte, il voit tout et comprend son désespoir. Un lien se crée, malheureusement leur histoire est à peine commencée qu’elle doit s’arrêter…

La plume est une merveille comme dans tous les romans de cette auteure. Je suis une grande fan, j’adore ses idées, ses recherches, ses personnages,... ses histoires. Le thème principal sur l'amnésie est parfaitement intégré et époustouflant, mais l’auteure y associe le harcèlement et les victimes d'abus. Les rebondissements sont épatants, vous allez adorer suivre l’histoire de Thea et de Jimmy. C'est Bellicisme, avec une petite pensée pour Jonah Flecher, Mon univers #1. Le rythme est soutenu, tout s’enchaîne pour notre plaisir.

Les émotions sont admirables, joie, tristesse, colère, peur,... vous allez tous les vivre aux côtés des personnages. Jim a vécu sans affection, il est résigné à sa vie sauf que Thea va chambouler ses plans. Elle va lui donner un but, le pousser au-delà de ses murs, malgré le rejet et la perte de Thea tous les cinq minutes, il va se battre pour elle, et elle pour lui. Les relations intimes sont sensuelles et très belles.


Espoir, miracle, il lui a rendu sa vie, elle lui a appris à vivre, mais le toujours existe-t-il ? ou tout du moins 5 minutes à la fois ? Une magnifique romance, c’est prenant, addictif, émouvant et surtout bouleversant. La plume est sublime, comme dans tous les romans d’Emma Scott les sujets sont exceptionnels. A découvrir toute de suite ! Ne surtout pas passer à côté !


Je remercie Juno Publishing  et Maïwenn pour cette découverte et ce service-presse !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Articles les plus consultés

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...