Les Films attendus

Attention tous tomes suivants le premier peuvent contenir des SPOILER !!!

mardi 17 décembre 2019

L’homme idéal est une licorne comme les autres - Erin Graham


L’homme idéal est une licorne comme les autres d'Erin Graham

Résumé :

Une comédie pétillante et sexy !

Laly, 25 ans, institutrice et célibataire, rêve du grand amour à travers les pages de ses romances préférées, sans jamais l’avoir connu.
Jusqu’au jour où elle décide de se créer elle-même sa romance. Son boss ? Son coloc ? Ou peut-être un sportif ? Ou une star de ciné ? Lequel sera le bon ?
Aidée par ses amis de toujours et d’une imagination sans limite, elle approchera les incarnations de ses fantasmes les plus secrets, qui l’emmèneront loin de son quotidien…
Et si, au milieu de tous ces inconnus, elle croisait réellement son homme idéal ?



Format : Format epub (657 KO 296 pages)
Éditeur : Éditions Addictives (11 décembre 2019)
Collection : Luv


Extrait :

Chapitre 1 :
Laly
Opération romance
«… Donc, pour ce que ça vaut, je pense qu’ignorer ses remarques reste une option judicieuse.
– Donc, voilà… Plutôt que d’attendre que le grand bonheur m’arrive tout cuit dans le bec, je vais aller le chercher… Mais pas n’importe où ! J’ai, grâce à nos lectures, sélectionné une petite liste de profils intéressants.
– Putain, on se croirait dans une agence d’intérim !
– Merci Stan pour ce commentaire que je ne prendrai pas en compte. Donc, je disais, les hommes susceptibles de me plaire…
Je pose ma règle sur la première catégorie.
– Les bikers… Comme dans Dark Ride… T’avais bien aimé aussi, celui-là, Gaëlle !
Mon amie semble pétrifiée…
– Oui, OK, mais Laly… C’est une fiction… Dans la vraie vie…
– Non, mais, évidemment que je sais que dans la vraie ça ne sera pas pareil. Mais quand même, Gaëlle. Il y a une base. Je trouve ça trop sexy, tu vois ?
Mon amie ne répond pas, oscillant entre une bonne envie de rire et une obligation de rester sérieuse. Je sais que ça peut paraître ridicule. Mais je ne supporte plus mon célibat et il faut bien débuter quelque part, de toute manière. Ce n’est pas en restant dans le schéma école-maison-famille que je pourrai changer ma vie, alors, quitte à choisir, autant agir dans la direction qui m’attire… Quitte à essuyer quelques désillusions, je pense que dans le lot, je pourrais, éventuellement, trouver mon Graal.
Je continue donc mon exposé des faits.
– Mais ce ne sont pas les seuls qui me font craquer… Il y a également le patron… Tu sais, Gaëlle, comme dans The Boss. Il était bien aussi, le mec. Super sexy… Il s’entraînait même au MMA.
Stan éclate de rire.
– Donc, en sueur, collant et odeurs douteuses…
Je ne l’écoute pas, je ne l’écoute pas…
– Oui, OK, mais Laly… Ton patron s’appelle Mme Knops et est âgée de 55 ans je te rappelle…
Ah oui, merde !
...»


Chapitre 1 :
Laly
Opération romance

«...Silence pesant dans la pièce. Je fronce les sourcils avant d’oser demander de plus amples explications. Ce mec est épuisant, c’est incroyable.
– Comment ça « les culottes » ? Je ne vais pas demander aux hommes de m’offrir des culottes, non ? J’imagine bien : « Si tu veux m’offrir un truc, je suis une fan de culottes, surtout n’hésite pas » ! Stan, tu sais que tu devrais quand même aller consulter ?
– Non, Laly ! répond-il en levant les yeux au ciel. Je parle du niveau d’humidité de tes culottes. Genre, ton boss, deux culottes noyées. Le biker, en revanche, une simple petite humidité à peine perceptible… Et hop, la culotte a parlé, le boss remporte ! Enfin, tu vois l’idée ?
Je vois surtout qu’il a vraiment un problème. J’en ai marre de ce type !
– Je trouve ça pas mal !
Et Gaëlle qui plussoie ! Non, mais sérieusement, comment voulez-vous que j’avance avec des meilleurs amis pareils ? Je suis cuite, destinée à la solitude éternelle, le Piou-piou, moi je vous le dis.
Je m’enfonce dans le canapé, l’esprit épuisé.
– Mouais. On verra pour ça.
Stan hausse les épaules, détaché.
– Bon, peu importe, de toute manière, c’est ton problème à toi. Si tu préfères risquer une petite mare asséchée comme en plein désert alors que les chutes du Niagara t’attendent, libre à toi. Tu ne viendras pas te plaindre.
– Il n’est pas question de ça, Stan ! m’énervé-je. Simplement, il n’y a pas que la culotte qui compte dans la vie !
– Waouh ! Ça c’est de la citation. Je te la pique, ça peut toujours servir !
Je lance un regard noir à Gaëlle qui remporte à l’instant la palme de la meilleure amie super chiante qui n’aide absolument pas...»


Avis de Lili :

Un voyage magnifique au cœur de romances que nous avons tous lues ou tout du moins entendues parler. Heureuse de retrouver la plume d’Erin Graham.

Laly est en pleine quête, elle veut rêver, changer les choses dans sa vie, vivre l’amour avec les papillons dans le ventre, avoir des orgasmes,… un équilibre entre le rêve et l’idéal. Un plan est mis en place...

Laly Poussin, 25 ans est institutrice en primaire avec des petits CP. Elle pense avoir toujours été la transparente de la famille, que l’attention a toujours été accaparée par sa sœur et son frère, sauf au côté de ses meilleurs amis colocs Gaëlle et Stan, les jumeaux. Elle est discrète, douce, parfois maladroite, délirante avec un débit de mots extraordinaire, j’adore.

La narration est à la première personne, le point de vue est surtout celui de Laly, et parfois celui de ses prétendants au titre de homme «romance». Quelques titres introduisent certains chapitres suivant l’opération en cours.
L’intrigue est menée avec simplicité, expertise et intensité, aucun répit pour Laly et pour nous, lecteur. L’opération romance commence : l’ami styliste «gay» Aaron, le papa célibataire Nicholas, l’inconnu sportif de l’ascenseur Jimmy, la star Sloan Morgan et le ministre Mathias Coitreau «Coït» le Boss. Laly va devoir trier ses prétendants selon ses critères pour trouver le prince charmant, sa licorne...
La plume est une pépite, fluide et légère. Les idées débordent, toutes plus drôles que les autres, et pourtant si intéressantes et époustouflantes. Vous allez sourire, pleurer même de rire. Les références sont agréables, le lecteur recherche dans sa mémoire le contexte, l’idée du héros masculin aperçus dans d'autres lectures. Les situations improbables de Laly sont des merveilles, l’auteure a construit une histoire bien remplie avec une telle simplicité. Excellent ! Le rythme est prenant, et les pages filent à une vitesse.
Les émotions sont magnifiques. Les espoirs de Laly, mais aussi ses peurs nous suivent. L’amour et l’amitié sont jouissifs, le lecteur veut sa dose. Les relations intimes sont légères, arrivant en fin de roman, et sensuelles.

« Il n’y a pas que la culotte qui compte dans la vie!» une belle citation pour une romance haute en couleur avec un humour du tonnerre. Une histoire soufflant le bonheur, l’espoir et la joie. La plume est une pépite. Que dire à part : jetez-vous dessus, n’hésitez surtout pas !


Je remercie les Éditions Addictives pour cette lecture ! 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...