Les Films attendus

Attention tous tomes suivants le premier peuvent contenir des SPOILER !!!

mercredi 27 février 2019

Where you belong - Judy Clare


Where you belong de Judy Clare


Résumé :

En pleine procédure de divorce difficile, June n’attend qu’une chose  : reprendre sa vie en main, seule. Malheureusement, son ex-mari, Nathan, ne l’entend pas de cette oreille.
Lui qui, durant leur mariage, était toujours absent, parti aux quatre coins du monde sur des missions humanitaires, a tout d’un coup décidé d’organiser pour June la lune de miel qu’ils n’ont jamais faite.
Si elle veut finaliser son divorce, June n’a pas le choix, elle doit l’accompagner. Elle le rejoint donc  à contrecœur à l’aéroport, sans connaître leur destination.

Que lui réserve ce voyage très spécial  ?


Format : Format Kindle ( 1570 KB - 286 pages)
Éditeur : Éditions Hachette (22 février 2019)
Collection : BMR

Extrait :

Chapitre 1 :
«…
La clause ?
Vois par toi-même. C’est tellement absurde.
Le cri de guerre dont elle était coutumière, lui remonta dans la gorge en même temps qu’un rire nerveux. Elle tendit la lettre à sa mère.
Son père l’intercepta d’un geste autoritaire et commença à la lire. Au fur et à mesure, ses yeux s’écarquillaient derrière ses lunettes.
C’est une blague ?
J’aimerais bien.
Que veulent-ils dire par : «Considérant que ‘ex-épouse de notre client n’a pas rempli les termes du contrat de mariage effectué et n’a pu honorer le voyage de noces...» ?
»
Source

Chapitre 3 :
«…
Tu trouveras tout ce dont tu as besoin là-bas. Tu ne vas pas à un défilé de mode, June.
C’était tout Nathan : il la mettait dans une situation inconfortable et sous-entendait qu’elle était frivole et gâtée parce qu’elle ne l’appréciait pas.
Tout ce dont j’ai besoin à l’heure actuelle, c’est d’un peu de détente et d’un petit-ami. Tu crois que je trouverai ça sur place, Nathan ?
Elle surprit le regard en coin qu’il lança à Gareth, à ce moment-là, juste avant de constater, non sans déplaisir, qu’il souriait.
Je suis certain que, pour ça, tu as la tenue adéquate, claqua-t-il avant de se diriger vers la file du check-in.
Gareth leva les sourcils et lui prit sa valise, galamment.

Avis de Lili :

Une histoire de couple au centre de thèmes difficiles comme les enfants malades, l’envie de sauver le monde. Malheureusement déçue par la tournure de l’histoire, surtout le personnage féminin.

Après un divorce difficile, June veut se reconvertir. Nathan a toujours été égocentrique et désinvolte, avec cette lettre il touche le summum : la clause. Si elle n’honore pas la nuit de noces jamais faite, elle perd tout bien immobilier et somme acquis pendant le mariage.
Derrière cette procédure, Nathan cache une envie, un but bien précis.

June Blackthorne, trente ans veut ouvrir sa propre école d’art. Elle est déterminée. C’est une jeune femme frivole, peu sincère,… enfin j’ai eu beaucoup de mal à apprécier cette jeune femme.
Nathan Foright est un médecin engagé dans de nombreuses causes. Il se bat contre l’injustice et la misère dans le monde entier, pour ses convictions très nobles. Il est têtu, jaloux, parfois sarcastique et froid, mais il est parfois attachant et troublant.

La narration est à la troisième personne, le point de vue est surtout celui de June.
L’intrigue est attirante à la lecture du résumé, puis rien ne va dans le sens tant attendu. Cela devient à un triangle amoureux, enfin amoureux je ne sais même pas. June va faire ce voyage pour pouvoir garder l’argent dont elle souhaite investir dans son école. Comment réagir face à son ex pour partir en voyage de noce ? Et surtout ils sont accompagnés par un ami avocat Gareth.
La plume est fluide et très facile à lire. Le début est très troublant, nous ne savons pas quelle direction va prendre l’histoire, et pourtant à la lecture du résumé nous aurions pu penser ou deviner son sens. Une belle touche d’humour, les répliques et hostilités font mettre de belles scènes en perspectives. J’ai eu énormément de mal avec la romance, et certains détails de l’histoire. Mais au fil des pages, cela prend place et se développe dans le bon sens, puis repart dans uns sens peu attendu. À la fin de ma lecture, je suis resté très perplexe. Le rythme est appréciable.
Les émotions sont légères. June attendait de l’attention de son ex-mari Nathan pendant les cinq années de leur mariage. Elle était arrêtée sur les «Je veux», et lui voulait aller où le vent l’amenait, et surtout où autrui avait besoin d’un médecin. Elle l’aime toujours et lui aussi. Malheureusement ils n’arrivent pas à concilier leurs sentiments et leur vie, en rajoutant le charme de Gareth cela devient encore plus complexe. Les relations intimes sont sensuelles.
Les thèmes sont bien difficiles concernant les enfants orphelins, malades, livrés à eux-même dans des pays n’ayant pas d’argent ou de soins.
Les personnages secondaires sont peu nombreux, Eve la tante, les parents de June et Gareth.

Deux êtres amoureux s’éloignant au fil des années. Ma lecture fût semée d’embûches. Très appréciable le côté combat de Nathan face aux enfants en précarités par contre la romance m’a laissé dans un flou total. Les idées sont là, les émotions peu crédibles, l’humour adorable, et pourtant je ne suis pas du tout emballée. C’est bien dommage.


Je remercie Hachette BMR  et à Netgalley pour ce service-presse !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...