Les Films attendus

Attention tous tomes suivants le premier peuvent contenir des SPOILER !!!

mercredi 20 février 2019

Extreme Lover (Intégrale) - Chloe Wilkox


Extreme Lover de Chloe Wilkox

Résumé :

Le plus attirant des interdits.
Bad boy tatoué et skateur professionnel, Aaron vit à cent à l’heure et ne s’attache à personne. C’est trop dangereux. Ce qu’il veut, c’est vivre le moment présent. S’amuser, se défoncer, coucher avec les plus belles filles et, quand son heure sonnera, partir sans regret mais surtout, sans personne à regretter. Sans personne pour le pleurer.
Mais il suffit d’une fête pour que tout bascule.
Étudiante en première année de droit, Kim a tout de la fille parfaite : sérieuse, déterminée, en couple depuis des années… Aaron n’aurait jamais dû la croiser, encore moins être séduit.
Mais un bad boy ne refuse jamais un défi.
Format : Format epub ( 1100 KB - 841 pages)
Éditeur : Éditions addictives  (21 février 2019)
Collection : Luv


Extrait :

2 : Rencontre du cinquième type
Kim
«…— Pourquoi tu me parles ?
  Non mais sérieux ? Il se fout de ma gueule ou quoi ?
— Je ne sais pas : peut-être parce qu’on est au XXIe siècle ? m’énervé-je. Qu’en dehors des jours du mois où elles sont impures, les femmes sont libres de circuler et de s’adresser aux hommes en égales – tiens : certains les jugent même suffisamment dignes d’intérêt pour en faire leurs amies…
— J’ai déjà des amis, me coupe-t-il.
— Pardon ? J’ai bien entendu ? demandé-je franchement outrée.
  J’aurais dû m’en douter : sublime et con comme un balai.
— Je disais : j’ai déjà des amis, crie-t-il dans mon oreille en prétendant ignorer que ma question était purement rhétorique. Ce que je cherche ce soir, c’est à tirer mon coup, et si tu continues à me coller comme si t’étais ma meuf, tu vas compromettre mes chances de succès…
  C’est plus fort que moi, le verre part tout seul. En plein dans sa gueule de bellâtre arrogant et misogyne. Prends ça, Prince des Ténèbres : une bonne douche à la bière ! Hell passe sa main tatouée sur son visage inondé. Sans bien réaliser ce que je viens de faire et surtout, sans lui laisser le temps de réagir, je fais demi-tour et commence à m’enfuir.
   C’est le moment de dégager d’ici.
  Je doute en effet que provoquer un type qui fait une bonne tête de plus que moi soit l’idée du siècle… Je traverse la foule en direction de l’escalier. Je crois entendre Hell rugir derrière moi.
— Kim ! Reviens tout de suite !

»

Source


5 : La théorie du verre à moitié plein
Kim

«…Toute à ces pensées, je ne prête pas immédiatement attention aux bruits de pas derrière moi et quand je me retourne, il est trop tard : Hell m’a déjà rattrapée. J’ai à peine le temps d’analyser ce qui se passe qu’il plaque sa bouche contre la mienne. Mon cœur cogne à toute allure sans que je comprenne ce qui m’arrive. Alors que Hell m’attire à lui, contre son corps puissant et chaud, alors que ses mains sublimes et tatouées effleurent mon visage, j’oublie que j’étais justement en train de le fuir et entrouvre la bouche pour accueillir sa langue, pour caresser la sienne, pour me presser contre lui dans un baiser dont la brièveté n’a d’égale que l’intensité.
  Deux secondes.
  Deux secondes d’éternité, deux secondes de vertige. Deux secondes durant lesquelles me traverse la certitude que ma vie vient de basculer.
  Deux secondes, puis sa bouche s’éloigne de la mienne, et je tremble contre lui, et je proteste sans conviction :
– Hell, on ne devrait pas…
– Je sais, je sais, m’assure-t-il de sa voix incroyablement sexy tout en me gardant contre lui et en déposant un baiser sur mon front. Je suis désolé, Fire : je devais juste en avoir le cœur net.
  Le cœur net ? Le cœur net de quoi ? …»






Avis de Lili :

Une romance très prenante, plus de sept cent pages de lecture mais cela passe très vite. Encore une romance proposée par l'Éditions Addictives surprenante.

Kim est en pleines révisions, poussée par son amie et coloc Shelby, elle suit celle-ci dans une soirée campus pour rencontrer son nouveau copain. Elle fait la connaissance de Hell, celui-ci la trouble, enclenche sa colère et la sauve.
Aaron est tombé sous le charme de Kim «Fire». Elle n’est pas le genre de filles qu’il fréquente habituellement, elle est plus de celle voulant un petit-ami, tomber amoureuse. Alors il la repousse et l’évite. Aaron ne cesse de la croiser, la colère et la jalousie au ventre.

Aaron Heller, vingt-deux ans est skateur professionnel. Il vient des quartiers, et aide sa mère et sa sœur Mary-Alicia. Il n’a jamais été en couple ou fidèle. Il est impulsif, avec un sacré caractère et un si grand cœur.
Kim Abbott, dix-huit ans est étudiante voulant aller en droit, et elle a un petit-ami Will resté chez eux. Elle aime danser, et prendre des cours de kick-boxing. Elle est intègre, impulsive, voire hyperactive, mais elle cache un côté fragile et brisée depuis l’accident qui lui donne des cauchemars.

La narration est à la première personne, le point de vue varie entre Aaron et Kim. Leur prénom est annoncé au début du chapitre avec un titre accrocheur.
L’intrigue est très bien menée et complète. Elle n’est pas centrée seulement sur la romance, cela va beaucoup plus loin, plus profond. La rencontre entre Kim et Hell va faire basculer leur monde. Elle va enfin se sentir libre pour elle, pas pour les autres, et ne plus se cacher. Quant à Hell, ce n'est un mec sage, il ne s’engage pas, et a des copines de sexe, et pourtant Kim l’obnubile. Il adore cela, il déteste car il a peur.
La plume est prenante et fluide. Quelque passage un peu longuet au début, sinon tout est bien dosé. Certaines questions ou moments restent flous, enfin cela s’est mon côté curieuse. L’humour est prenant et diaboliquement drôle, surtout avec les bonnes réparties. Des petits chapitres sur le futur nous intriguent en apportant une touche supplémentaire de suspense. La première partie est basée plus sur la romance, le côté «je t’aime moi non plus», et la seconde est plus mature où seuls les thèmes difficiles énoncés au début, deviennent plus actifs. Le rythme est captivant, les rebondissements et les dénouements s'enchaînent avec brio, simplicité et réalisme.
Les émotions sont intenses et très diversifiées, comme la souffrance, la joie, la jalousie,… Kim s’intègre vite au groupe de garçons, seul Hell est exécrable. L’attraction monte par étape, l’attirance physique, puis par leur découverte. Aaron ne veut aucunes attaches, aucunes responsabilités, dues à son passé. Les relations intimes sont très sensuelles, explicites et érotiques. Le langage est direct et cru. J'adore.
Les thèmes et les sujets sont très nombreux, le harcèlement, la maladie, le viol, l'homosexualité, la drogue, l'automutilation, mais aussi l’engagement, le regard d’autrui, et bien d ‘autre. Malgré le côté extrême et surenchère de thèmes, tout est parfaitement dosé, intégré et travaillé. De nombreuses matières sont prises en compte dans ce travail de l'auteur, comme le monde du skate, l'art, les lois, et San Francisco.
Les personnages secondaires sont nombreux. Nous avons les amis d’Aaron, Donny, Lukas, Shawn, Casper, Loren, Poppy et ceux de Kim, Shelby, Megan et Will, et bien d‘autre encore s'ajoutant au fil des pages.


Un beau message sur l’amour pour les victimes mais aussi pour tous, deux personnages sauvages aux grandes «bouches», abîmés par leur passé, d'excellents rebondissements, un rythme soutenu, une magnifique plume, une très bonne lecture.

Je remercie Éditions Addictives pour cette lecture ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...