Les Films attendus

Attention tous tomes suivants le premier peuvent contenir des SPOILER !!!

samedi 13 octobre 2018

Carpe Diem - Sharon Kena

Carpe Diem (SK.NEW ADULT) par [Kena, Sharon]

Carpe Diem de Sharon Kena 

Résumé :

Cassandra vit les jours comme ils viennent, bien enfermée dans sa routine de lycéenne. Sa seule distraction est son amie Nora, avec qui elle passe le plus clair de son temps.
Enzo est du genre téméraire, son besoin d’adrénaline le pousse à faire des courses de rue. C’est également un moyen de se faire de l’argent facile.
C’est deux-là n’auraient jamais dû se rencontrer. Et pourtant...

Format : Format epub ( 1005 KB – 219 pages)
Éditeur :  Éditions Sharon Kena  (9 octobre 2018)
Collection : New Adult


Extrait :

Chapitre 4 :
«L’encaissement se passe sans souci, et les demoiselles mettent les canettes dans leur besace. Par contre, sur le parking du magasin, elles aperçoivent le garçon qui les a heurtées monter sur sa moto. Comme s’il se sentait observé, il tourne la tête dans leur direction et Cassandra se fait un plaisir de lui montrer son majeur tout en lui offrant son plus beau sourire.
— T’es folle ou quoi ? la réprimande Nora.
  La moto démarre et fait le tour du parking avec lenteur, puis accélère avant de stopper à la hauteur des filles.
— Tu aimes jouer avec le feu, mais fais attention à ne pas te brûler.
  Après un coup d’accélérateur, le jeune homme s’engage dans la circulation. Cassandra peste pour ne pas avoir pu lui répondre, quant à Nora, elle est rassurée que ce drôle de spécimen soit parti. Pendant un instant, elle a craint pour la suite des événements.
.. »

Résultat de recherche d'images pour "trois mètres au dessus du ciel"
Source
Chapitre 4 :
«— Oh non ! râle-t-elle en le reconnaissant.
 — Tiens donc, la petite garce !
   Il lui adresse un clin d’œil, moqueur.
 — Vous vous connaissez ? les interrompt Diego, étonné.
 — On a eu le plaisir de se croiser au supermarché, se moque Enzo en ricanant à ce souvenir.
 L’espagnol soupire avant de faire les présentations, espérant que la soirée se passera bien. 
 — Ainsi donc, la nana qui ne sait pas regarder devant elle quand elle marche s’appelle Cassie.
 Cette dernière fusille Enzo de ses yeux.
 — Je te signale que…
 — Chut, la coupe-t-il en plaçant sa main devant son visage.
 Elle est exaspérée par son comportement et ne trouve même pas ses mots.
...
— Je suis sûr qu’elle ne boit pas, lâche Enzo, taquin.
 Cassandra prend son affirmation comme un défi et s’empare de la bouteille tendue sans quitter le motard des yeux.
 — Tu sais l’ouvrir ?
 Enzo ne semble pas décidé à la laisser tranquille, il s’amuse de la situation ; il s’en délecte même.
 — Pour qui me prends-tu ?
 — À vue de nez : pour une bourge.
 Elle lève les yeux au ciel et tente de décapsuler sa boisson. En vain. C’est un Enzo rieur qui lui ôte la canette des mains pour le faire, avant de la lui rendre.
 — Petite joueuse !
 — Que tu crois !
 Cassandra ne sait pas pour quelle raison elle se sent toujours obligée de répliquer à ses boutades, quoi qu’il en soit, c’est plus fort qu’elle.
...»



Avis de Lili :

Deux jeunes gens venant de deux mondes opposés, ayant en commun un besoin de liberté, vont pourtant se rencontrer. Pour les lecteurs ayant appréciés « Trois mètres au-dessus du ciel» de Federico Moccia, ou le film Twilight Love vont adorer ce roman.

Cassandra a une vie très monotone, école, maison, devoirs. Lorsque son amie Nora doit partir en Espagne pour l’enterrement de sa tante et de son oncle, elle revient avec son cousin Diego et sa moto. Il va amener le piquant dans la vie des deux jeunes filles, en les emmenant avec lui lors de courses de rue .
Enzo ne fait rien de ses journées, et le soir il gagne des courses de moto pour de l’argent. Un nouveau concurrent, il n’arrive pas seul, deux filles l’accompagnent, des «bourges». L’une d’elle va attirer les taquineries d’Enzo, pour ensuite s’installer une certaine complicité, malheureusement Enzo reste un bad boy. Il veut gagner pour l’argent, la gloire et la reconnaissance, et surtout se sentir invincible.

Cassandra Da Silva, dix-sept ans est la fille unique d’un financier et d’une héritière. Malgré sa lassitude face à sa vie parfaite, elle a peur d’aller de l’avant, et de s’aventurer dans l’interdit. 
Enzo Paréna, dix-neuf ans gagne sa vie en faisant des courses de moto. Il vit depuis l’accident où il a perdu sa mère, chez son frère aîné Baptiste, ils se prennent régulièrement la tête sur l’avenir d’Enzo. Il aime les sensations fortes, se fout un peu de tout, il ne voit que par l’argent, c’est un solitaire sans attaches, jusqu’à l’arrivée de Cassie.

La narration est à la troisième personne et le point de vue est diversifié.
L’intrigue est très prenante et addictive. Les premières pages s’installent, puis c’est Enzo qui ne cesse d’asticoter Cassie, et elle ne peut s’empêcher de lui répondre. Pour vivre cette aventure, elle va devoir ruser pour pouvoir fuir le domicile. Alcool, drogue, pari, bagarre, vengeance, mensonges… les rebondissement se suivent et s’enchaînent.
La plume est fluide et c’est très facile à lire. Le début m’a légèrement fait peur avec la ressemble du roman de Federico Moccia, loin de là. L’auteure nous offre le même univers, tout en poussant ses personnages plus loin dans le message. La liberté a un prix, repousser les règles aussi. Le rythme est soutenu, et maintient un bon tempo jusqu’à la fin.
Les émotions sont intenses et émouvantes, parfois frustrantes. Enzo souffre depuis le décès de sa mère, il sait renfermé en refusant la discussion avec son frère et en se rebellant. Cassie n’a pas le choix, elle doit suivre les directions de ses parents. Enzo et Cassie se complètent, l’un pousse l’autre à à agir puis c’est l’inverse l’un calme l’autre. Les scènes intimes du couple sont sensuelles, sages et tendres.
Les thèmes sont très diversifiés, l’alcool et la drogue, la liberté des jeunes face aux parents, perte de proche et la différence sociale. Un ensemble bien chargé en émotion et pourtant si sombre.
Les personnages secondaires sont nombreux et intéressants, Nora la meilleure amie de Cassie, David le meilleur ami d’Enzo, avec Marvin et Julien, Lolita, Jordan, Hanna, …. Certains sont plus importants que d’autres dans l’histoire, ils amènent tous quelques choses en plus.


Tout les oppose, et pourtant ils se complètent à merveille. Ce fût une très belle histoire d’amour, de combat et de choix. Une légère peur au début, puis une lecture addictive et une fin époustouflante, bluffante, bouleversante et frustrante. C’est méchant mais le lecteur adore… Très belle plume avec de l’humour et énormément d’émotion. Belle histoire, une réussite !

Encore un grand merci à Aurélie et  à la maison d'édition Sharon Kéna pour ce service presse. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Articles les plus consultés

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...