Les Films attendus

Attention tous tomes suivants le premier peuvent contenir des SPOILER !!!

lundi 22 avril 2019

Le clan Marian #1 Blue - Lucy Lennox


Le clan Marian #1 Blue de Lucy Lennox


Résumé :

Blue : Quand mon ex entre dans le bar avec son nouveau mari à son bras, je ne veux rien de plus que lui prouver que je suis allé de l’avant. Heureusement, l’inconnu sexy assis à côté de moi est plus que disposé à partager quelques baisers au nom de la vengeance. Cela devient encore meilleur lorsque ces baisers brûlants se transforment en une nuit de passion ardente.
Le seul problème ? Il s’avère que le frère de l’étranger épouse ma soeur plus tard cette semaine.
Tristan : J’ai une règle : ne pas jouer avec les invités de mon vignoble. Bien sûr, la seule exception que je fais est le frère de la femme que mon frère est sur le point d’épouser. Maintenant, nous sommes coincés ensemble pendant une semaine d’activités de mariage et nous ne pouvons pas éviter la passion qui brûle entre nous.
Alors d’accord, nous concluons un marché : une semaine. Une semaine pour profiter du corps de l’autre et le sortir de notre organisme. Une fois que les futurs mariés répondront « oui » et que nous serons devenus une famille, tout sera fini entre nous. Pas vrai ?


Format : Format Kindle (1045 KB - 287 pages)
Éditeur : Juno Publishing (4 avril 2019)
Collection : M/M

Extrait :

Chapitre 2 :
TRISTAN
«…
Tu sais, déclarai-je soudain, on devrait se venger pour toi.
  C’était peut-être l’alcool qui parlait, mais cette idée me semblait encore meilleure formulée à voix haute.
Ah oui ? C’est aussi ce que je me disais. Vas-y. As-tu des idées ?
  Blue posa son coude sur le bar et son menton sur sa main, face à moi. Son sourire sournois était hypnotisant.
Je pourrais faire semblant d’âtre ton copain, suggérai-je moi-même surpris par cette idée.
  Bon sang, ça vient d’où, ça ?
  Blue rit.
Oui, c’est ça.
Quoi ? Que veux-tu dire ? Pourquoi pas ? Demandai-je. Je ne suis pas assez bien pour toi ?
  Je feignis une profonde indignation en portant une main à ma poitrine. Blue sourit.
Ne te trompe pas, Tristan. Tu es chaud comme la braise. Mais tu sembles avoir oublié que tu es hétéro. Pas sûr que tu puisses convaincre les gens que tu es gay et encore moins attiré par moi.
Mec, je peux être gay. Je peux être TELLEMENT gay, expliquai-je.
Non, rit-il. Tu ne peux TELLEMENT pas. Ce n’est pas grave, mon ange. Sucer des queues, ce n’est pas donné à tout le monde. Ne te sens pas mal pour ça.
  Je ne pus que rire à sa remarque.
Bon, d’accord, j’avais peut-être en tête quelque chose de plus léger que sucer des queues, mais ça ne veut pas dire pour autant que je ne peux pas être convaincant dans le rôle de ton copain. Ce n’est pas comme si j’étais vierge.
  Blue n’eut pas l’air convaincu, il haussa un sourcil dans ma direction comme pour demander : «Mais tu l’es, non?».
  Je n’avais qu’une seule envie : trouver un mayen d’effacer ce sourire suffisant de son visage et lui prouver qu’il avait tord.»
Chapitre 10 :
TRISTAN
«…
Que je me détende ? Tue s en train de me dire que j’ai sucé mon futur beau-frère, mon futur beau-frère hétéro et je suis censé me relaxer ? Gronda-t-il d’une voix basse qui montait en puissance.
Il parla bien plus fort quand il laissa échapper enfin sa colère.
J’ai couché avec toi, bordel, cria-t-il à l’instant même où je hurlai :
Manifestement, je ne suis pas hétéro.
Des exclamations stupéfaites retentirent derrière nous et nous tournâmes vivement l tête. Une bonne poignée de sexagénaires étaient aux côtés de Simone près de l’entrée et nous dévisageaient, bouche bée. John avait dû rentrer.
Je faillis exploser de rire devant l’absurdité du moment. Bizarrement, je pensais que Blue allait perdre les pédales, mais il me surprit. Il haussa les épaules et se pencha pour me murmurer à l’oreille.
Veux-tu toujours jouer les faux petits amis ? Parce que là tout de suite, ça me dirait bien de bousculer un peu certaines volontés. S’ils croient qu’ils vont passer la semaine à me caser avec des inconnus, ils se trompent lourdement.
Ça marche pour moi, répondis-je avec un clin d’œil.
Au passage, tu portes le tee-shirt spécial réunion de famille. Bienvenue dans la famille Marian. Il faut toujours se méfier de ce qu’on souhaite.
...»


Avis de Lili :

Ce roman vient d’une saga sur les Marian, une famille très soudée, dont 6 frères et sœur biologiques Pete, Jamie, Thad, Jude et Simone, et 3 adoptés Ginger, Dante, Mav Griffin. Certaines scènes sont explicites avec des relations M/M.

Blue vient d’arriver au vignoble Alexander pour le mariage de sa sœur Simone. Dans le bar de l’hôtel, Blue passe une bonne soirée avec un inconnu, lorsque son ex fait son apparition accompagné de son nouveau compagnon il se sent mal.
Tristan essaie de faire oublier son ex à Blue en le distrayant, par défi il l’embrasse, puis passe la première nuit avec lui.

Blue, Bartholomew Marian, 32 ans est graphiste dans un magazine de fitness. Il vient d’obtenir un nouveau poste en Angleterre, et doit partir après le mariage. La séparation date de six mois avec Jérémy, il avait une relation depuis trois ans. Il est passionné par la sculpture. C’est une homme doux, simple drôle et attachant.
Tristan Alexander, 34 ans est un ancien avocat, maintenant propriétaire d’un vignoble. Il est divorcé de Sheila et a un seul frère John, homophobe. C’est un homme vulnérable, espiègle, drôle et sûr de lui.

La narration est à la première personne avec le point de vue de Blue et de Tristan. Le changement est marqué par leur prénom.
L’intrigue est bien menée, d’un simple jeu leur mensonge devient intense et réel. Lors des présentations de famille, Blue se retrouve face au bel inconnu du bar, c’est le frère du futur mari de sa sœur. Pour faire face à Simone qui organise des rendez-vous à l’aveugle pour les célibataires, Blue et Tristan vont jouer aux faux petits amis.
La plume est fluide, c’est très facile à lire pour un moment de détente. L’humour s’installe dans certaines répliques et situations très drôles. La famille Marian est ouverte, fofolle et attachante. Les descriptions de la Vallée de Nappa donnent très envie. Le rythme est très plaisant, par de grosses sautes d’humeur, de rebondissements insurmontables ou de grosses péripéties.
Les émotions sont belles et agréables. Blue a subi une perte de confiance, un cœur brisé ayant besoin d’un nouveau départ. Tristan vacille entre homme et femme, son choix avait été fait à l’université après une mauvaise aventure. Leur histoire commence dans une belle amitié évoluant vers une délicieuse complicité. Les relations intimes sont érotiques et très sensuelles, et reviennent régulièrement.
Les personnages secondaires sont nombreux et tous apportent une touche différente. Les Marian sont tous attachants et tellement différents, tenus par des parents très libérés Rebecca et Thomas, puis la famille Alexander assez différente, William et Elizabeth, et le frère John. Nous avons aussi les tantes comme Tilly apportant de belles touches de fraîcheur et d’humour.

Une romance plaisant par son humour, sa simplicité et sa sensualité. La plume est magique, elle apporte le sourire comme l’excitation. Un destin bien mené, un nouveau départ attendu et réussi. J’ai hâte de découvrir la suite des histoires de ce clan très soudé et un peu cinglé.


Je remercie Juno Publishing  et Maïwenn pour cette découverte et ce service-presse !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...