Les Films attendus

Attention tous tomes suivants le premier peuvent contenir des SPOILER !!!

lundi 10 février 2020

Hope Never Dies - Delinda Dane & Ludivine Delaune


Hope Never Dies de Delinda Dane & Ludivine Delaune

Résumé :

Pour Hope Black et Connor Mathers, l’hôpital est une seconde maison.
Hope aurait dû y laisser la vie voilà des années, mais une greffe cardiaque lui a offert une seconde chance et une vocation  : soigner et aider les gens à se relever.
Connor, lui, y retourne, encore et encore, multipliant les excès en attendant que la Grande Faucheuse vienne le cueillir.
Ils n’ont rien en commun hormis la mort qu’ils côtoient chaque jour, et des blessures dans lesquelles ils se reconnaissent immédiatement…
Et si Hope était pour Connor la porte d’entrée vers la rédemption  ?

Format : Format Kindle (1972 KB - 300 pages)
Éditeur : Éditions Hachette (22 janvier 2020)
Collection : BMR


Extrait :

Prologue :
Hope
Quatre années après la greffe
« … Je le contemple, il ne se détourne pas. Et puis, comme si nous nous connaissions depuis toujours, je prends appui contre lui et contemple la vie sous nos pieds, les voitures qui défilent, les lumières des habitations. L’effet de ce panorama est instantané et un petit rictus se dessine au coin de mes lèvres.
— Pourquoi tu souris ?
  Suspicieux, il me regarde du coin de l’œil.
— Parce que j’ai hâte d’être demain.
  Et c’est la stricte vérité. Ne plus sentir l’odeur du désinfectant, devoir dormir dans des draps qui ne sont pas les miens et supporter les pas traînants des infirmières dans le couloir…
  Alors que chez moi, tout est différent. Et ma vie peut reprendre son cours. Lui, contrairement à moi, se renferme, et sa tête rentre dans ses épaules. Il me fait penser à une tortue cachée dans sa carapace. Ses coudes sur la rambarde, il soupire.
— Et toi, pourquoi tu fais la tronche ?
  Plus grand que moi, adolescent au look rebelle, au pantalon noir déchiré aux genoux, à la gourmette autour de son poignet, l’odeur de gel qui se dégage de ses cheveux, tout nous oppose, sauf l’essentiel. Nous sommes ici tous les deux.
— Parce que je n’aime pas penser au lendemain.
  Je ne comprends pas sa réponse. J’adore penser à toutes les nouvelles choses que je pourrais faire, à ce que je vais découvrir. Everly aime mon trop-plein d’énergie, elle dit que je suis shootée à la positivité.
  Sa réplique me fait un pincement au creux du ventre.
— Il y a quoi demain ? me questionne-t-il, du bout des lèvres.
— Je rentre chez moi ! Et toi ?
  Avoir la date de sortie de l’hôpital est un but important ici.
— Je n’ai pas de chez moi.
  Cette fois, sa voix n’a pas dérapé, et seules les notes rauques se sont fait entendre, gravant cette phrase dans mon âme. Interdite, je ne sais plus quoi dire.
»


Chapitre 3:
Connor
« … Des pas se rapprochent, suivis d’une main qui écarte le voile blanc. Deux billes chocolat font leur apparition et font trébucher mon cœur dans ma poitrine.
  Birdy.
  Elle porte une combinaison bleue et sa chevelure est relevée au sommet de sa tête, dévoilant sa nuque fine et délicate.
  L’adolescente prépubère a cédé la place à une femme.
  Une femme dont le regard se promène sur me abdos, remonte sur mon torse pour suivre les lignes sombres qui courent le long de ma peau. Je m’en suis pas certain, mais je crois entendre un halètement s’échapper de ses lèvres.
  J’aime ça… J’aime qu’elle soit troublée par ma présence.
  Elle se racle la gorge et cligne plusieurs fois des cils pour reprendre une contenance.
Bon. Euh… Je m’appelle Hope Black et je suis l’interne qui va s’occuper de vous.
  Je connais déjà ton nom, bébé…
  En revanche, se rappelle-t-elle le mien ?»


Avis de Lili :

Attention si vous n’avez pas lu le tome précédent, cette chronique peut contenir des SPOILER !!!

La suite de l’aventure de Hope, après l’histoire de son père et Everly voici notre miraculée. La couverture est belle, et le résumé accrocheur. L’envie de découvrir la suite avec Hope, fût sans hésitation.

Après avoir échappé à une overdose, Connor est de retour à l’hôpital pour une cérémonie suite au décès de sa mère. Il pense avoir vu un fantôme de son passé, la seule a lui avoir tendu une corde pour se raccrocher…
Hope se retrouve au charbon, les «rebuts» de la société. Son patient, Connor Mathers, vingt-quatre ans, douze hospitalisations, intoxiqué, agressif, dépendant. Il la trouble, lorsqu’elle aperçoit les fils de cuir effilochés autour de son poignet, elle le reconnaît...

Hope Black est en quatrième année d’internat et fille de Malcolm Black. Parfois, elle se sent pas seule dans son corps, il a ce besoin d’être quelqu’un d’autre. Elle est très solitaire, sérieuse, calme, peut être aussi révoltée, audacieuse,
Connor Mathers, 24 ans est cuisinier dans un restaurant. Sa mère est une droguée, sa sœur dans un fauteuil et lui est drogué de naissance. Il se pense invisible de tous, que sa vie ne vaut rien. Il joue du sarcasme pour se protéger, et pourtant il est important pour de nombreuses personnes, et il a la main sur le cœur.

La narration est à la première personne, le point de vue varie entre Hope et de Connor.
L’intrigue est menée avec légèreté et intensité, simplicité et délicatesse. Une coïncidence, le destin… Tous deux aiment jouer avec les limites. Elle est prêt à tout pour la justice et l’espoir. Elle soigne la journée, et se bat la nuit. Lui survit, jour après jour, crise après crise. Au fil de rencontres fortuites, ils vont se redécouvrir et s’apprivoiser, mais le destin et les démons ne sont jamais loin.
La plume est fluide, belle et très facile à lire. Des cauchemars ou rêves, nous relatent leur passé, leur moment difficile, leurs traumatismes…Certaines scènes vont vous amener la larme. L’humour est charmant, avec quelques petits moments pétillants. Le rythme est agréable, et les pages filent très vites.
Les émotions sont intenses et adorables. Tous deux ont un mal-être, une vision d’eux-mêmes peu appréciable. Hope vit avec la culpabilité du survivant après avoir perdu sa mère à sa naissance, et après Luck. Elle aime pousser les gens dans leur retranchement, Connor ne fait pas exception. Connor a des émotions plus noirs, plus sombres, mais Hope est combative pour deux. Les relations intimes sont belles et charmantes.

Vous avez besoin d’espoir, lisez ce roman. «La blouse blanche et le toxico…» une belle histoire avec une plume charmante et pleine d’émotions. Attention aux larmes, vous n’y échapperez pas. Excellente romance, à découvrir absolument !


Je remercie Hachette BMR  et à Netgalley pour ce service-presse !




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...